Posts Tagged “philosophie”

Le samedi 27 janvier 2018 , comme prévu, se déroule un atelier de 3 heures

Laura WINCKLER ne doute de rien car pour nous aider à nous connaître et à nous « reconnaître »,  c’est  sur le mont Olympe qu’elle nous fait  grimper. Du profil de quels Dieux pour les  Messieurs et de quelles déesses pour les dames sommes nous les plus proches ?  Nous ne dévoilerons pas davantage le contenu de cette matinée mais nous retiendrons que , grâce à notre guide intarissable et passionnée du sujet, nous avons fait un beau voyage dans l’Antiquité et nous conserverons  un outil précieux pour revenir sur SOI de temps en temps et travailler sur les progrès de notre propre évolution.

Un grand merci à LAURA .

Comments Pas de commentaire »

Bienvenue à Laura WINCKLER de passage à Biarritz ce vendredi 26 janvier 2018, pour nous  présenter , devant une salle pleine, sa  nouvelle conférence sur « l’alchimie du couple ».
LAURA a choisi « le couple » comme prodigieux laboratoire d’apprentissage du rapport à l’autre mais ce sont des enseignements qui vont bien au delà de  la sphère familiale. C’est en cela que la conférence a passionné l’auditoire tout entier.
« Devenir bilingue » propose Laura , avec humour, pour mieux comprendre  l’Autre et faciliter la communication …sans se perdre mais bien au contraire mieux se distinguer. Voilà un beau message d’Amour et de générosité. En ces temps troublés, notre conférencière philosophe sème des graines de Paix et invite à une éducation plus porteuse des valeurs oubliées de courtoisie,  de bonnes mœurs et de bonnes humeurs.
Bravo et merci à Laura WINCKLER pour l’opportunité de son message, car c’est le moment propice àune prise de conscience profonde des problèmes de nos sociétés actuelles pour  plus vite nous ressaisir et  réconcilier le Masculin avec le Feminin et autres conflits générationnels.

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle acropole Bordeaux – Nietzsche ou la quête d’éternité

Nietzche en fait, c’est très simple quand c’est bien expliqué. Ce qui était le cas ce mercredi dans une salle de l’Athénée municipale bondée, grâce aux qualités pédagogiques du conférencier.

Les grands thèmes nietzschéens furent passés en revue et restitués avec une clarté étonnante : le surhomme, le mythe de l’éternel retour, l’amor fati, la volonté de puissance. Le fil rouge qu’il fallait suivre était que les idées ne sont jamais que l’expression d’un certain système de valeurs en l’homme à un moment donné de son histoire. Pour comprendre derrière quoi se cachent les philosophies, il faut remonter à la source. Pour Nietzche, deux forces puissantes sont à l’œuvre dans la vie : une force ascendante, active et une force descendante, réactive que chacun peut retrouver en soi traduites en affirmation ou dénigrement de soi. Dans les deux cas, c’est une volonté de puissance qui s’affirme : constructive ou destructrice.

Nietzsche détruit, au marteau dit-on, les philosophies et les spiritualités fondées selon lui sur une idée de l’homme dévalué. Mais il n’est pas un nihiliste forcené. Tel un Descartes, il cherche à fonder la quête de vérité sur des assises saines. Nietzsche est un philosophe de l’espoir dont la pensée vise à l’universel, il y a en lui une quête d’idéal, une quête d’éternité. Ce philosophe pousse jusqu’au bout la logique de la critique philosophique en traquant tel un psychanalyste la généalogie de nos pensées. Il nous invite à briser nos idoles pour rétablir en nous la hiérarchie des forces pour réconcilier l’esprit et la vie.

Comments Pas de commentaire »

Pour la journée mondiale de la philosophie, l’association rouennaise Nouvelle Acropole a organisé un séminaire avec Bertrand Vergly les 24 et 25 novembre, en partenariat avec l’Espace Idéalia et la librairie Le Lotus.

Agrégé de philosophie, normalien et enseignant, Bertrand Vergely nous a fait partager son émerveillement face à la vie, dans une conférence le vendredi 24, à partir de son ouvrage « Deviens qui tu es » et en présence de 120 personnes. Nous avons approfondi ces sujets dans 2 ateliers qu’a animé Bertrand Vergely à l’Espace Idéalia le samedi, sur l’émerveillement et l’autre sur attachement, amour & dépendance.

« Lorsque nous ne libérons pas qui nous sommes, nous sommes malheureux et nous contribuons au malheur des autres et du monde. » Alors, libérons qui nous sommes, et ainsi rendons-nous heureux ainsi que le monde autour de nous !

Comments Pas de commentaire »

Samedi matin 21 octobre nous retrouvons FABIEN AMOUROUX et NIETZSCHE pour un atelier de 3 heures. Puisque Dieu est mort ! Il faut partir à la recherche du coupable ….  J’espère que vous suivez….
Une enquête est ouverte et d’éventuels suspects (Socrate, Saint-Paul, Kant, Nietzsche lui-même, le Dernier Homme, et un étrange Colonel Moutarde) prônent déjà au tableau. Des armes sont proposées et des lieux sont désignés. Des textes nous sont distribués pour nous aider. Fabien nous régale d’un choix de fragments d’ouvrages de l’auteur que nous n’aurions peut-être jamais lus.

Nous avons travaillé en groupe. Nous nous sommes bien amusés… et instruits pour résoudre l’énigme qui a tué Dieu.

Encore merci FABIEN et à très vite de nouveau à BIARRITZ.

Comments Pas de commentaire »

Une salle bien remplie et intergénérationnelle attendait ce vendredi 20 octobre 2017

Fabien AMOUROUX, Ingénieur de l’école Centrale, philosophe et écrivain pour une conférence sur Nietzsche dans les locaux d’ANABAB
NIETZSCHE est un philosophe à part. Il ne ressemble à aucun autres. Incroyablement vivant sa prose est magnifique, violente et diverse à l’instar de la vie.
Grand adepte du marteau plutôt que du stylo, il « fait péter les idées » pour les soumettre, toutes, à l’épreuve de la vérité. Si les fragrances sont désagréables c’est qu’elles sont décadentes on jette. Si le parfum est plaisant ce sont de belles idées propices à faire grandir et nourrir la vie.

MAIS ATTENTION DANGER ! NIETZSCHE est un génie de la pensée mais ce n’est pas un SAGE.
Le conférencier s’adresse plus particulièrement au jeune auditoire de la salle. Il met en garde contre ce qui pourrait être une appropriation hâtive de ses écrits. Il faut explorer lentement et avec analyse les fulgurances de l’auteur. L’ensemble de son œuvre est d’une grande cohérence et élargie la conscience si on sait bien suivre les recommandations.

Merci, Fabien Amouroux de nous avoir fait partager le coup de cœur de vos 17 ans. On comprend que NIETZSCHE séduise la jeunesse. Il en avait l’audace, la fougue l’intelligence et la soif d’éternité.

Comments Pas de commentaire »

Conférence à Bordeaux par Pierre POULAIN

Deviens qui tu es !? C’est pour en savoir plus sur cette proposition, voire cette injonction, que de nombreuses personnes ont investi l’Espace Mouneyra mercredi 27/09.

Déjà pour venir, il fallait avoir compris à peu près de quoi retourne le sujet. Dans un deuxième temps, on se demandait bien comment le conférencier allait s’en dépatouiller et s’il ne botterait pas en touche comme c’est souvent le cas avec les questions de philosophie où on repart avec plus de questions que de réponses. Et bien ce n’était pas le cas et c’est avec une grande maestria que la solution de ce qui semblait être une équation du 3ème degré a été démontrée.

Postulat de départ : nous ne sommes pas qui nous sommes.

Ce qui induit : si je ne suis pas qui je suis, qui suis-je ? Et pourquoi ai-je souvent cette impression que je ne suis pas comme je devrais être ? Pourquoi je possède tant de masques sociaux alors que j’aspire à une cohésion de mon être ?

Oui mais, comment le trouver ce fameux être dont on parle tant et qu’on ne voit pas telle la fameuse Arlésienne ?

PAR LA VOIE DU SILENCE. C’est-à-dire que malgré tout le bruit que font les masques du monde, il y a un silence, un ilot inatteignable par les tempêtes. Et dans ce silence je deviens moi. Pas à l’écart du monde ce qui serait une fuite mais au centre de mon être qui me permet d’enlever les masques pour gérer ma vie au naturel et avec plus de sérénité.

Mais cela n’est possible que si j’éprouve une nécessité vitale de l’atteindre pour débuter la quête ! C’est alors que démarre la véritable magie et le ré -enchantement…Bon sang mais c’est bien sûr !

Un poème de Traoré sur fond de musique d’une harpe persane en direct avait entamé la soirée. Un repas aux saveurs goûteuses a été apprécié par les nombreuses personnes qui voulaient encore en découdre sur la question.

Comments Pas de commentaire »

C’est dans les locaux  d’ ANABAB à Biarritz devant un parterre comble que s’est présenté Philippe DAUTAIS ce samedi 30 septembre 2017 , sous la forme de deux ateliers de trois heures.

Ce prêtre orthodoxe du Patriarcat de Roumanie , Fondateur et responsable du centre de Sainte Croix en Dordogne et auteur de plusieurs ouvrages a développé deux thèmes : « La Philocalie ou l’ amour de la Beauté » et  « L’éclosion de l’Eros ».  Sa clarté,  la puissance de son propos et son détachement teinté d’humour rempli de spiritualité nous ont régalés.

« Que faisons nous de ce désir d’aimer et de ce désir de vie qui résident en chacun de nous et que le fini ne pourra jamais combler ? » Qu’en faisons nous et surtout à quel service le mettons nous ?  « Aller vers soi et aller vers Dieu c’est la même chose » Un propos qui a passionné l’auditoire.

Nous nous sommes tous quittés à regret, augmentés par cette riche journée.

A trés vite de nouveau à Biarritz Père DAUTAIS.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conférence "l'imaginaire de Game of Throne" donnée par Frédéric Vincent à Bordeaux

Nouvelle Acropole, Conférence « l’imaginaire de Game of Throne » donnée par Frédéric Vincent à Bordeaux

L’espace Mouneyra où il se passe toujours quelque chose, a reçu ce vendredi 12 mai Frédéric Vincent, philosophe, docteur en sociologie et psychanalyste pour une conférence sur les symboles présents de la série « Game of throne » mondialement connue.

En quoi cette fiction parle de nous ? Parce que les archétypes des personnages poussés à l’excès sont plus ou moins présents en chacun de nous avec une dominante. On a donc tous un peu en nous de l’archétype du roi guerrier sage, du guérisseur, et dans les ombres, du comploteur, voire du destructeur monstrueux. Et en fait cette dominante cachée nous dit F.Vincent, est plus influente sur nos destins que la relation qu’on a pu avoir au père ou à la mère dans ses jeunes années. Ca, c’est du scoop à méditer ! Si ces références ne nous parlaient pas, on peut se demander pourquoi la série est si regardée.

Ce qui est le plus important n’est pas de réaliser une réussite sociale mais de reconnaître ce que veut de moi la puissance de vie qui m’anime et m’a fait naître. Un renversement de perspective junguien en somme pour ceux qui ne jurent que sur la connaissance de soi par la psychanalyse.

Ce qu’il ne fallait pas rater en entrée, était l’hilarante parodie de la série jouée et écrite par de jeunes amateurs. Un grand moment !

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Fernand Schwarz, auteur de la Conférence "guerrier pacifique et l'intelligence du coeur", Bordeaux

Nouvelle Acropole, Fernand Schwarz, auteur de la Conférence « guerrier pacifique et l’intelligence du coeur », Bordeaux

Un succès exceptionnel pour cette conférence sur l’intelligence du cœur au centre Nouvelle Acropole de Bordeaux ! 104 personnes ont assisté à cette rencontre, d’abord pour pratiquer ensemble car le guerrier pacifique est un pratiquant du cœur, comme l’a expliqué le conférencier, Fernand Schwarz. Un simple exercice de respiration a permis de retrouver l’harmonie du cœur et de la conscience et surtout une forme d’unité que nous perdons souvent.

Le guerrier pacifique est aussi celui qui connaît les états altérés de son âme et qui sait les combattre quotidiennement. La colère, la susceptibilité, l’orgueil et l’intolérance sont les ennemis à maîtriser, avec «  cet art de la maîtrise fondé sur l’adaptation » cher à Lao Tseu.

Nouvelle Acropole, conférence "Guerrier Pacifique et l'intelligence du cœur" par Fernand Schwarz à Bordeaux

Nouvelle Acropole, conférence « Guerrier Pacifique et l’intelligence du cœur » par Fernand Schwarz à Bordeaux

La colère entraîne un état de victime, de rejet que le guerrier pacifique affronte avec le calme, la respiration profonde. La susceptibilité, qui est un manque de confiance, informe sur une lecture du monde avec notre propre auto référencement, sans vouloir comprendre les autres et se combat avec l’affirmation et la tolérance. Et cela permet d’évoluer car si nous restons dans nos propres références, nous ne pourrons pas évoluer. Et s’affirmer n’est pas vouloir avoir raison mais aussi regarder notre propre ignorance, et donc de savoir rester bienveillant avec soi et les autres. Face à l’orgueil, qui nous dit sans cesse «  sois fort ! », l’humilité va aider le guerrier pacifique à travailler avec ses propres fragilités.

Nous avons tous des fragilités, et dans ce combat, on est nu devant soi même et on peut faire un bon travail avec ses fragilités psychologiques. L’humble connaît ses propres qualités de cœur et celles des autres.

Face à l’intolérance, très à la mode, avec le syndrome d’être parfait et avec une grande exigence dans les moindres détails, Fernand Schwarz suggère d’apprendre à vivre ensemble avec nos imperfections.

Le guerrier pacifique devient ainsi le capitaine de son âme, le maître de son destin, il a compris le grand mystère de la régénération par l’action du cœur et peut agir pour la paix.

 

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité