Archives pour la catégorie “Non classé”

(Vendredi 11 octobre 2019 à l’école de Philosophie de Marseille)

Ce soir le mythe de la caverne est au centre de toutes les attentions. Souvent mis en avant par les écoles de philosophie, il ne s’agit pas là d’une énième réappropriation du fameux dialogues de Platon, mais bien d’un savoureux parallèle avec son travestissement cinématographique « Matrix ».
Voilà comment s’adresser à un public, venu nombreux une fois encore, afin de mieux le familiariser avec les idées profondes de ce texte fondateur de la philosophie occidentale.


19h45:
Aurélie et Romain se partagent la scène du petit amphithéâtre du 17 bd Salvator. Ils redonnent vie aux protagonistes du film, Néo et son mentor Morpheus. Ce dernier expliquant l’illusion d’un monde perçu comme réel et la possibilité de s’en extraire pour mieux l’appréhender.
Puis vient l’intervention d’Asma. Elle précise quelques points concernant la pédagogie choisie par l’école de Philosophie « Nouvelle Acropole » et notamment l’accent mis sur la mise en pratique de ses enseignements.

Conférence d’Antoine:
Le mythe de la caverne est abordé par une argumentation faisant la part belle à sa transposition Matrix : La matrice ou caverne de laquelle le philosophe (Néo) doit prendre conscience avant de renaître en homme nouveau. Autrement dit : accepter l’ignorance et aller vers la quête de soi.


20h45: (Travail de réflexion philosophique par équipes de 5 personnes.)


Questions abordées:

  • Peut-on avoir un destin et être libre ?
  • Peut-on être libre sans engagement ?
  • Comment peut-on savoir si une chose est vraie ou non ?
  • Comment distinguer le réel de l’illusoire ?
  • Comment peut-on savoir qu’on ne sait pas ?

21h10 : (Restitution des synthèses élaborées par les différents groupes)


Puis Antoine conclut en se réjouissant des réponses apportées par les groupes. Asma remercie de la part de l’école tous les participants et laisse la place à Gilbert pour la déclamation du beau poème de Baudelaire « L’Invitation au voyage ».
Pour finir, la soirée s’achève autour d’un buffet propice aux échanges et autres partages.

Comments Pas de commentaire »

Notre monde, qualifié de trans-moderne, nous propose de relever le défi de la transition. Mais comment s’y prendre ? En nous reliant aux grandes lois de l’univers, et c’est cela que nous a transmis Laura Winckler, astrologue, lors de sa conférence au centre ANABAB le vendredi 11 octobre. Alors que nous continuons de croire aveuglément que la croissance n’a pas de limites, les astres nous rappellent que tout est cyclique. Des cycles biologiques aux cycles historiques tout meurt et renait pour, sans cesse, recréer l’harmonie. L’astrologie nous invite à nous mettre en mouvement au rythme des planètes. Ce mouvement est d’abord intérieur car la transition commence en nous même !

Comments Pas de commentaire »


Au lendemain du 150ième anniversaire de la naissance de Gandhi, nous nous sommes joints à toutes les écoles Nouvelle Acropole de France pour lui rendre hommage. Si Gandhi n’a jamais prononcé le terme « d’écologie spirituelle», son disciple Satish Kumar nous montre qu’il en est le père. La question de l’écologie est celle du lien entre l’homme et la nature. Ce lien n’est possible que si l’homme a tissé un lien avec lui même. Gandhi en tant que guerrier de la paix, combat pour tisser ce lien, pour être souverain de lui même (Swarej en sanscrit). Pour cela il nous invite à pratiquer l’austérité (tapas) qui permet de rétablir le lien à l’âme, à pratiquer le don (dana) qui nourrit le lien à l’autre, et à pratiquer le sacrifice rituel (yajna) pour renouer avec la Terre. Le vécu de la trinité « Terre – Ame – Société » amène le Sarvadoya, le « bien être pour tous ».
Comme Gandhi, « soyons le changement que nous voulons voir dans le monde. » avec comme principal moteur le cœur, car le combat pour l’écologie doit se faire par amour de la Terre et non par peur de l’effondrement. 

Comments Pas de commentaire »

Dans le cadre du festival national organisé par l’association Nouvelle Acropole pour rendre hommage au Mahatma Gandhi à l’occasion du  150ème anniversaire de sa naissance, le centre de Paris 15 a ouvert ses portes au public pour une soirée participative autour du pouvoir de la non-violence . Une réflexion s’est faite par petits groupes pour comprendre pourquoi cet homme est devenu la grande âme de tout un peuple, jusqu’à inspirer l’humanité. 

Le conférencier Stéphane Cozian présente la philosophie de Gandhi inspirée du texte sacré de la Bhagavad Gita

L’idée principale qui est ressortie des échanges, est qu’il a fait de la non violence, l’arme du combat ; il a incarné l’exemplarité  par la force d’un message atemporel, qu’il a puisé par une étude approfondie de « La Bhagavad-Gîta », texte central de l’épopée hindoue « Le Mahabarata »,  qui illustre à travers l’histoire d’une famille livrée dans une bataille, les Pandavas et les Kuravas, le combat symbolique que nous avons à mener  entre nos tendances vertueuses et nos forces destructrices. C’est par la mise en pratique de ces enseignements que Gandhi s’est libéré lui-même, libérant ainsi tout un peuple et son exemple continue à nous  inspirer pour trouver la force intérieure, afin de penser et agir de façon juste dans le monde. Les participants à cet événement sont partis avec des étoiles plein les yeux, inspirés par ces perles de sagesse.

Réflexion par groupe autour de la non violence

Comments Pas de commentaire »

Pour la deuxième année consécutive, Nouvelle Acropole Lyon a participé à l’opération mondiale de ramassage de déchets « World Clean-Up Day ».

Aux côtés de 17 millions de personnes dans le monde, répartis dans plus de 150 pays, notre action de volontariat s’est déroulée dans le parc naturel de Miribel Jonage, près de Lyon.

Plus de 80 participants, volontaires de Nouvelle Acropole et bénévoles d’une association partenaire, ont ramassé durant la matinée : bouteilles de verre, mégots de cigarettes, plastique divers et variés. Au total, pas moins de 600kg de déchets ont été récoltés.

Un moment fort en émotion a été la libération d’un petit mulot, retenu prisonnier dans une bouteille en verre!

Cette belle action, ponctuée de convivialité et de réflexions sur la manière de transmettre le respect de la nature et de l’environnement, s’est terminée avec un pique-nique partagé.

Un grand merci à tous les volontaires qui se sont mobilisés !
Nous vous attendons encore plus nombreux l’année prochaine pour la 3ème édition du World Clean-Up Day !

La pesée des déchets : un total de 600kg de déchets.
Libération d’un mulot, prisonnier dans une bouteille en verre
Une des équipes de volontaires, coordonnée par Nouvelle Acropole Lyon

Comments Pas de commentaire »

Le 21 septembre dernier, à l’occasion de la journée mondiale de nettoyage de notre planète (World CleanUp Day 2019), Nouvelle Acropole Paris 5 a organisé avec l’appui de la mairie du 5ème arrondissement de Paris son premier « clean walk » dans le quartier Mouffetard.

Départ du « Clean Walk », rue de Bazeilles, avec les volontaires de Nouvelle Acropole Paris 5.

50 volontaires de tous âges ont répondu présent à l’appel. Au programme de cette journée très ensoleillée : accueil des participants à 14h, puis équipement de chacun, grâce au matériel donné par la mairie (gants, sacs poubelle, kits de sensibilisation au tri). Les 50 volontaires se sont ensuite répartis en quatre équipes : les « Mouff’clean » pour la rue Mouffetard, les  « Street cleaners » pour la rue Monge, les « Déchet-tri » pour les quais de Seine et enfin les « cleaners du Moulin » pour la rue du fer-à-Moulin.

Au total, en deux heures, les volontaires on collecté 40,5 kg de déchets et 8,9 kilos de mégots. Une initiative qui a été saluée par de nombreux passants du 5ème arrondissement.

L’opération s’est achevée sur le parvis du Panthéon de Paris avec une grande opération collective de pesée des déchets. Les organisateurs officiels du World CleanUp day Paris, qui avent rejoint les volontaires, ont particulièrement souligné la qualité de l’organisation de l’événement, salué comme « le meilleur CleanUp de Paris ».

À l’issue de l’opération, la mairie est venue récupérer les déchets collectés pour les acheminer comme convenu vers un centre de traitement.
Un opération inspirante, qui va être réitérée en régularité dans le 5ème arrondissement de Paris !

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conference Guerrier Pacifique septembre 2019, Strasbourg

Nouvelle Acropole Strasbourg a proposé à la rentrée un cycle de conférences sur le thème du « Guerrier Pacifique ». Deux thèmes ont été abordés : « S’aguerrir pour être Meilleur » suivie par un autre thème la semaine suivante, « La voie du lâcher prise ». De nombreux participants ont assisté aux deux conférences avec grand intérêt.
Cette deuxième soirée a démarré avec la mise en scène d’un dialogue entre Socrate et un de ses disciples par les jeunes membres de l’association. Il s’agissait de montrer la manière toute particulière qu’avait ce grand philosophe de faire perdre pied à ses disciples afin qu’ils lâchent prise pour entamer une véritable réflexion en profondeur sur eux-mêmes. Ensuite, la conférence a abordé différents aspects, notamment l’importance de rester connecté au sens de nos actions. Apprendre à lâcher prise « vers le haut » d’une façon consciente, et non en réaction instinctive, face au stress et toute la part d’inconnu que nous rencontrons sur notre chemin. Puis, en sous-groupes, animés par un membre de l’association, les participants ont pu exprimer, les points importants pour eux abordés dans la soirée et ce avec quoi ils repartaient pour l’appliquer dans leur vie quotidienne. Les discussions se sont ensuite prolongées par un « verre de l’amitié » . Une soirée riche en échanges profonds et fructueux où chacun a pu aller à la rencontre de l’autre dans l’expression du dialogue repartir avec ses propres clés pour devenir un guerrier pacifique… Ces deux conférences ont été suivies par un atelier de philosophie pratique sur « Changer de point de vue : Devenez philosophe ».

Comments Pas de commentaire »

Une soirée mouvementée, rien de mieux pour philosopher

Changer de regard, ça interpelle non ? On était une vingtaine à vouloir tenter l’expérience ! Nous voilà au cœur d’une soirée mouvementée animée par les membres de l’école de philo, de tout âge et de tout horizon. Le premier exercice tout simple, se présenter. Mais attention, se présenter de manière originale. C’est alors que les inconnus que nous sommes tissent les premiers liens. Et puis nous sommes jetés dans l’arène de la philosophie, un débat mouvant est proposé. Il va falloir choisir son camp, est ce que je pense pouvoir sauver le monde seule ou ai-je besoin des autres ? Différentes questions s’enchaînent avec arguments et contre arguments. L’animatrice nous incite à changer de regard, faire le tour de sa pensée, pour apprendre à penser, vraiment. Soirée mouvementé et ludique, mais soirée profonde. Un binôme touchant de formateurs nous ont fait un apport sur le thème changer de regard, c’était l’occasion de clore la soirée et repartir avec quelques concepts mais surtout idées à méditer pour continuer à changer de regard. Et je dis clore mais ce n’était pas fini, nous avons pu poursuivre nos échanges autour d’un verre de l’amitié (et d’un délicieux cake chèvre noix raisin). Merci à toute l’équipe de bénévole pour l’organisation de cette soirée, ce mode de fonctionnement est déjà le fruit d’un changement de regard, merci !

Comments Pas de commentaire »

Les chanceux qui sont venus admirer les locaux de l’Espace le Moulin après les rénovations de cet été ont pu constater qu’un vent de renouveau souffle à Nouvelle Acropole Paris 5 en cette rentrée. C’est dans cet élan que nous avons imaginé et concocté avec soin la première conférence de cette rentrée. À l’image de nos cours de philosophie pratique, cette conférence, plus qu’un enseignement, était une expérience à vivre

Catherine Peythieu, animatrice en philosophie pratique et praticienne de Qi Gong et de Taï Chi a animé cette soirée basée sur la réalisation durant 30 minutes d’un mandala éphémère en graines. Les 70 participants présents ont composé leur mandala en petit sous-groupes de 6, en silence, comme une pratique véritable de concentration. 

Pour préparer les participants à l’exercice, la conférencière a introduit la pratique avec une touche d’humour, pour détendre tout le monde : « Vous trouvez que vous n’êtes pas venu pour ça, super, que 30minutes c’est trop long, parfait, vous commencez à être agacés ? Génial! » 

Les participants en pleine pratique!

En effet, dans cette époque où la recherche de la performance et l’attachement au résultat est très prégnant, cette expérience demandait de se concentrer sur son intériorité et la part de sagesse qui réside en chacun. Il s’agissait de se redonner le droit de penser par soi-même en se libérant de ses préjugés, du poids du regard des autres, de ses attentes, pressions, doutes ou peurs. L’objectif était donc simplement de parvenir à s’observer, à comprendre les mécanismes qui entravent le lâcher-prise, pour apprendre un peu plus sur soi, sans jugement. 

Car qu’est-ce que le lâcher-prise au fond? Lâcher-prise c’est savoir prendre du recul, s’observer pour savoir ce qui dirige l’existence au quotidien : les pulsions ou la sagesse en chacun ? C’est ne plus chercher à tout prix à contrôler ces choses qui rendent les individus tour à tour arrogants, compétiteurs, centrés sur les résultats, colériques.

Alors pourquoi lâcherprise? Pour être capable de décider au quotidien non selon des pulsions ou des instincts, mais selon ce qui est le plus sage, le plus simple, le plus juste. Pour se reconnecter à ce qui est pour nous essentiel, à sa propre source de sagesse, dans ce monde qui court dans tous les sens. Pour finalement parvenir à faire preuve d’humanité, indépendamment des circonstances extérieures

Comments Pas de commentaire »

De la célèbre « allégorie de la caverne » de Platon jusqu’au film Matrix, le défi nous est proposé est de nous libérer de nos conditionnements pour réaliser nos aspirations profondes. Ceci demande un choix intérieur de la part de chacun. Comme dirait Morpheus à Néo (dans Matrix) : « Choisis la pilule bleue et tout s’arrête, après tu pourra faire de beaux rêves et penser ce que tu veux. Choisis la pilule rouge, tu restes au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre. »

Et vous, que choisissez-vous ? Le choix d’une vie sans questionnement et de fausse quiétude, ou bien le choix de réaliser vos rêves au-delà des faux-semblants ?

C’est autour de ce choix intérieur qu’Anne-Marie Magri et Benjamin Borhani, formateurs en philosophie pratique à Nouvelle Acropole Toulouse, on animé la soirée. A travers les échanges en petits groupes, nous nous sommes rendus compte que nos conditionnements d’êtres humains ont souvent les mêmes causes : peurs, doutes, recherche de confort, etc. Comme disait Platon, la première vertu du philosophe qui aspire à se libérer de ses opinions est le courage. Courage de penser par soi-même, courage de marcher à contre courant, ou encore courage d’agir pour les autres et pour une cause qui nous dépasse. La philosophie pratique nous invite ainsi à cheminer entre destin et liberté, car ce sont nos choix qui disent qui nous sommes… alors deviens qui tu es !

«  Là où vos talents et les besoins du monde se rencontrent, là se trouve votre vocation. » Aristote

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité