Le 8 octobre 2021, Nouvelle Acropole Bordeaux a célébré 20 ans de maraude dans la ville. En effet, cela fait 20 ans que les membres de l’association philosophique sillonnent les rues de la ville pour porter assistance et chaleur humaine aux sans-abris et sans domicile fixe.
Ces maraudes visent à créer une relation authentique en ouvrant le cœur pour échanger, écouter, partager avec ceux qui vivent en marge. Le café ou la soupe chaude sont des prétextes pour rentrer en contact et apporter de la considération, de la chaleur humaine indispensable à la dignité humaine.
Ce soir-là, après la rétrospective de 20 ans de photos prises dans les rues, nous sommes partis en maraude avec la soupe « maison » confectionnée avec les légumes donnés par les commerçants du quartier. Pour retrouver Reynald, Gérard, Camille … comme avant nous retrouvions Vincent, Sergio, David, Dédé, Titi ou Neuneuil. Nous avons croisé leur regard hier, aujourd’hui et nous recommencerons demain. Non pour répondre aux besoins matériels mais aux besoins de l’âme. Et simplement se voir dans le regard de l’autre.

« Avec ce que les gens me donnent, je pourrais ouvrir un supermarché. »
Il s’appelle Michel, sourire aux lèvres, l’œil profond et rieur, il est à la rue comme on est d’un pays. Comment en est-il arrivé là ? Non par choix. Mais au fil du temps, entre être et avoir, il a fini par choisir. Avoir peu de biens et pourtant être bien. Et autant que possible faire du bien. Michel, la joie, il l’émane et la transmet. Au fond, qui donne et qui reçoit ? Notre échange se prolonge. Il a raison, Michel : Dans nos villes, on ne meurt pas de faim, on meurt de froid. Le froid des cœurs … »

« Peu importe si l’on a des vêtements sales, le plus important c’est de garder le cœur ouvert. »
Gun, Letton de passage sur Bordeaux, 2003. »

Comments Pas de commentaire »

Bouddhisme et Stoïcisme : Assumer sa force intérieure, Nouvelle Acropole Strasbourg

Bouddhisme et Stoïcisme, deux pensées qui sont séparées par le temps et l’espace. Que peuvent bien avoir en commun ces deux courants philosophiques nés au cœur de l’Orient, en Inde pour le Bouddhisme et au cœur de l’Occident en Grèce puis à Rome pour le Stoïcisme ? C’est ce que sont venues découvrir la trentaine de personnes présentes pour cette conférence participative organisée par l’association Nouvelle Acropole de Strasbourg.  

Au cours de la soirée, les deux animateurs ont dévoilé peu à peu les similitudes de ces deux Sagesses atemporelles. Elles développent toutes les deux une philosophie de vie, fondée sur des comportements éthiques qui prônent la maitrise de soi pour parvenir à s’harmoniser au quotidien avec l’Univers et les autres. 

S’intéresser à la philosophie et aux enseignements du Bouddha et des Stoïciens donnent ainsi des clés très intéressantes pour notre vie quotidienne. A travers différents ateliers, les participants ont pu mettre en pratique le fait de se centrer en soi sans être troublés par l’extérieur. Ils ont pu se rendre compte du cheminement de la pensée qui fonctionne par analogie. Ils ont été sensibilisés à la beauté de la musique, à l’importance du silence et du calme qu’elle peut procurer. 

Le stoïcisme et le bouddhisme partagent en effet une chose centrale : le rapport à la souffrance. En définitive, le bonheur est un choix, ainsi qu’un chemin. Il passe par le développement d’une vie intérieure, accessible à tous par une certaine discipline et un rapport objectif à ce qui nous arrive. Assumer sa force intérieure, commence par prendre conscience qu’elle est en chacun de nous. Il ne dépend que de nous de la laisser briller au grand jour. 

Dans un monde d’incertitudes et de transition où nous devons plus que jamais relever des défis majeurs pour l’homme et la Nature, ces enseignements peuvent nous être d’une grande utilité.

Conférence « Bouddhisme et Stoïcisme : Assumer sa force intérieure », Nouvelle Acropole Strasbourg

Comments Pas de commentaire »

Les volontaires de Nouvelle Acropole Toulouse, pour poursuivre l’action du World Clean Up Day, ont parcouru le quartier des Carmes et marqué ainsi l’ouverture de la saison des Nettoyons Notre Cité !

Comments Pas de commentaire »

Les Arts martiaux sont une voie qui permet la connaissance et le perfectionnement de soi, la maîtrise du
corps et de l’esprit. Paradoxalement, ce combat est la voie de la paix intérieure.
Devenir un guerrier pacifique, ça s’apprend! Conférence très inspirante pour le public!

Comments Pas de commentaire »

Une fois de plus, les volontaires ont retroussé leurs manches pour nettoyer la planète !

Nous étions 25 volontaires à arpenter les rues du quartier (de la place Vollon, remplacer par un nom de quartier un peu plus parlant… Ainay ?, Lyon 2e), à la recherche des mégots de cigarettes et autres bouteilles. En tout, nous avons récolté 150 kg de déchets autour de l’Eglise St Georges, Place Antoine Vollon, place Bellecour et sur les quais de Saône.

Quelques perles de sagesses partagées à l’issue de notre action:

« Faire ensemble nous aide à agir car seul, on ne le ferait pas »

« Je n’avais pas envie de plonger mes mains dans cet endroit rempli de déchets car je ne voyais pas où j’allais… C’était comme une plongée vers l’inconnu. Mais j’ai osé me dépasser car j’ai compris que c’était nécessaire pour agir pour une cause plus grande. »

« Ramasser les déchets m’a ramené au rapport au temps: ce n’est que deux heures de notre vie mais on peut faire beaucoup malgré tout! Mais aussi, le fait d’agir peut impacter les jeunes générations et notre action portera donc ses fruits sur le long terme. »

Le volontariat étant pour nous un état d’esprit avant d’être une action, nous avons aussi planté les graines du monde de demain que nous souhaitons meilleur. En effet, pour faire face aux grands défis de demain, l’humanité aura besoin de plus de solidarité, de bienveillance et d’altruisme. Ce sont des vertus que nous avons pu vivre ensemble et partager.

Suivez nous sur notre site web, sur Facebook ou Instagram pour connaître nos prochaines dates de nettoyage.

A bientôt !

Comments Pas de commentaire »

Pour la deuxième année consécutive, l’association Nouvelle Acropole Strasbourg a tenu à participer au World Cleanup Day, la journée mondiale du nettoyage de la planète. En cette belle après-midi ensoleillée de septembre, une vingtaine de volontaires s’est donc donné rendez-vous au Parc du Heyritz, à 2 pas du centre ville de Strasbourg. Une manière pour eux d’agir concrètement pour préserver notre mère Nature.

En effet, pas de grand discours, juste une paire de gants, un sac et la volonté de rendre au Parc tout son éclat. Trois heures plus tard, ce sont pas moins de 45 kilogrammes de déchets divers allant de la bouteille plastique à la canette en verre ou aluminium en passant par des masques, journaux, mégots… qui ont ainsi été ramassés. Même un sac à main a été récupéré derrière un bosquet et amené à l’hôtel de police tout proche, pour être rendu à sa propriétaire.

Après avoir trié et déversé dans les différents collecteurs la « recette » singulière du jour, c’est le cœur plus léger que chacun est retourné chez soi avec la satisfaction d’avoir accompli son devoir de citoyen tout en ayant passé un agréable moment. Rendez-vous est déjà pris pour l’an prochain.

Et en attendant, d’autres actions sont déjà prévues comme des ateliers de permaculture ou le ramassage de déchets en canoë pour dépolluer les cours d’eaux.

Comments Pas de commentaire »

La Fête des Possibles 2021 avait pour objectif de rendre visibles toutes les initiatives citoyennes qui construisent une société plus durable, humaine et solidaire, et d’inviter toutes et tous à découvrir ces initiatives puis à agir. La Fête des Possibles est la journée où l’imagination nous aide à voir le monde différemment, pour accompagner ses changements.

Ce samedi 18 septembre Nouvelle Acropole a mis en lumière les créateurs de possible à travers différents ateliers dans la Rue de Bazeilles:

Une fresque du climat a été installée dans la rue pour nous rappeler un monde où la nature n’est pas considérée comme un objet lointain mais comme un écosystème qui fait partie de nous et dont nous faisons partie. Une fresque pour nous rappeler que le changement climatique n’est qu’un appel de la planète à se transformer pour elle et pour nous.

Durant cette journée nous avons réalisé une initiation au composteur urbain ainsi qu’un atelier de conte pour enfants. Apprendre à voyager dans un rêve et à renouer avec le cycle de la nature sont autant de petites initiatives pour montrer qu’un autre monde est possible.

Mais la fête des possibles c’est surtout une trentaine de participants au World Clean Up Day. Des volontaires ont offert 2h pour ramasser des mégots devant les terrasses de café comme un appel silencieux au changement. Cette action montre qu’un sentiment d’appartenance à la nature au-delà des frontières peut nous permettre d’avancer en dessinant des espaces propres et durables qui dépassent les clivages.

Un million d’êtres humains qui nettoient leur morceau de planète, tous ensemble un peu partout sur Terre : ce n’est qu’une possibilité parmi d’autres, mais elle nous montre que la transition écologique est possible et qu’elle s’opère déjà en commençant par l’intérieur, avec force et douceur.

Comments Pas de commentaire »

Les Journées européennes du patrimoine se sont déroulées les 18 et 19 septembre 2021 à la Cour Pétral avec pour thème « Le Patrimoine pour tous », mettant ainsi l’accent sur l’accessibilité du patrimoine, avec des parcours adaptés à tous les publics. Les visites guidées se sont succédé sans interruption.

Comme chaque année, les artisans (potiers, menuisiers, créateurs de vitraux, forgerons) de la Cité artisanale Héphaïstos ont fait partager la connaissance de leur art et leur savoir-faire manuel aux petits et aux grands, enchantés de redécouvrir le pouvoir parfois endormi de leurs mains.

La grande surprise de ces journées du patrimoine à la Cour Pétral a été réalisée par l’association des voitures rétro de Nogent-le-Rotrou qui a organisé le dimanche une exposition inédite en ces lieux. En un après-midi, la Cour Pétral est devenue une vitrine du monde automobile pour la plus grande surprise du public nombreux qui a apprécié cette touche rétro et un peu insolite dans l’enceinte de l’abbaye.

 Nous sommes riches d’un patrimoine diversifié et qui est à tous. Ces journées à la Cour Pétral ont connu une belle allégresse.

Comments Pas de commentaire »

Le samedi 18 septembre 2021, la pluie était au rendez-vous mais cela n’a fait que renforcer l’enthousiasme des 22 volontaires venus pour agir dans les rue s de Bordeaux et répondre à l’appel du WCUD, comme chaque année !

Au programme, nettoyage du quartier Mouneyra où en 1h30, 10 kg de déchets en tous genre ont été ramassés et ainsi sauvés de eaux de la Garonne. Cinquante cendriers de poches customisés par un sticker « Un mégot de moins dans la Garonne » ont été offert aux passant de l’arrêt de tram Mériadeck. Là aussi on peut penser que quelques milliers de produits toxiques ont été évité à se retrouver dans la nature… On sait que c’est une petite partie de faite mais elle est faite et nous en sommes humblement fiers.

La citation de Satish Kumar : « La terre, l’âme, la société, une nouvelle trinité pour notre temps » a accompagné les volontaires pour cette action concrète dans le monde. Ainsi elle peut devenir une action chargée de sens, une action écologique spirituelle, simplement !

Comments Pas de commentaire »

Nous étions une quinzaines à participer au premier atelier de philosophie le jeudi 16 septembre. Il y avait des visages connus, et d’autres qui venaient pour la première fois. Après un tour des présentations, l’école de philosophie Nouvelle Acropole a été présenté à tous nos jeunes philosophes venus chercher du sens. Philosophie, culture et volontariat, voici les 3 axes de développement proposés.

Ce cycle d’atelier s’est ouvert autour du thème de l’Ethique qui nous invite à découvrir l’Être. La vision grecque de l’homme nous permet d’apprendre à discerner le corps (Soma), l’âme (Psyché) et l’esprit (Noüs), tel est le challenge qui s’offre à tous les nouveaux inscrits de l’école. Avant de clôturer le cours, nos deux formateurs ont offert au groupe comme un avant goût de cet Être qui nous échappe bien souvent. Les yeux fermé, le mental clair comme un lac, les pieds bien ancrés dans le sol et la tête haute comme hissé par un fil, chacun a pu s’offrir comme un moment de pause hors du temps, porté par les notes de musique du compositeur Armand Amar.

Il est encore possible de s’inscrire dans le cycle les jeudi 23 et 30 septembre dont voici le programme : cliquer ici

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité