Une joyeuse équipe de philosophe nous a plongé dans l’univers de Matrix pour répondre à une question : Que choisis-tu ?
Que choisissons-nous entre la pilule bleue qui symbolise le confort, qui rassure, et la pilule rouge, qui engage de sortir de la matrice ?
Nous avons pu, par la pratique d’exercices collectifs, nous confronter à ce choix. Confronter le regard que nous portons sur nous même, sur l’autre que nous rencontrons et sur nos idées à travers un débat mouvant. La mise en pratique est confrontante mais permet de libérer la parole et de faire un pas vers l’inconnu.
Grace à un apport théorique qui nous a permis de mieux comprendre l’allégorie de la caverne de Platon nous avons pu nous rendre compte que cette voie de sortir de l’illusion questionne les hommes depuis des millénaires. Par petits groupes nous avons pu y réfléchir. Qui sont les maitres de la caverne aujourd’hui ? Qui nous empêche de nous libérer de nos chaines ? Une réponse est revenue souvent : nous-même.
Nous avons cloturé cette soirée philosophique autour d’un verre partagé qui a permis aux pratiquants de philosophie de cette école de nous partager leur vécu sur les cycles de philosophie proposé par l’assocation Nouvelle Acropole.

Comments Pas de commentaire »

(Vendredi 11 octobre 2019 à l’école de Philosophie de Marseille)

Ce soir le mythe de la caverne est au centre de toutes les attentions. Souvent mis en avant par les écoles de philosophie, il ne s’agit pas là d’une énième réappropriation du fameux dialogues de Platon, mais bien d’un savoureux parallèle avec son travestissement cinématographique « Matrix ».
Voilà comment s’adresser à un public, venu nombreux une fois encore, afin de mieux le familiariser avec les idées profondes de ce texte fondateur de la philosophie occidentale.


19h45:
Aurélie et Romain se partagent la scène du petit amphithéâtre du 17 bd Salvator. Ils redonnent vie aux protagonistes du film, Néo et son mentor Morpheus. Ce dernier expliquant l’illusion d’un monde perçu comme réel et la possibilité de s’en extraire pour mieux l’appréhender.
Puis vient l’intervention d’Asma. Elle précise quelques points concernant la pédagogie choisie par l’école de Philosophie « Nouvelle Acropole » et notamment l’accent mis sur la mise en pratique de ses enseignements.

Conférence d’Antoine:
Le mythe de la caverne est abordé par une argumentation faisant la part belle à sa transposition Matrix : La matrice ou caverne de laquelle le philosophe (Néo) doit prendre conscience avant de renaître en homme nouveau. Autrement dit : accepter l’ignorance et aller vers la quête de soi.


20h45: (Travail de réflexion philosophique par équipes de 5 personnes.)


Questions abordées:

  • Peut-on avoir un destin et être libre ?
  • Peut-on être libre sans engagement ?
  • Comment peut-on savoir si une chose est vraie ou non ?
  • Comment distinguer le réel de l’illusoire ?
  • Comment peut-on savoir qu’on ne sait pas ?

21h10 : (Restitution des synthèses élaborées par les différents groupes)


Puis Antoine conclut en se réjouissant des réponses apportées par les groupes. Asma remercie de la part de l’école tous les participants et laisse la place à Gilbert pour la déclamation du beau poème de Baudelaire « L’Invitation au voyage ».
Pour finir, la soirée s’achève autour d’un buffet propice aux échanges et autres partages.

Comments Pas de commentaire »

Notre monde, qualifié de trans-moderne, nous propose de relever le défi de la transition. Mais comment s’y prendre ? En nous reliant aux grandes lois de l’univers, et c’est cela que nous a transmis Laura Winckler, astrologue, lors de sa conférence au centre ANABAB le vendredi 11 octobre. Alors que nous continuons de croire aveuglément que la croissance n’a pas de limites, les astres nous rappellent que tout est cyclique. Des cycles biologiques aux cycles historiques tout meurt et renait pour, sans cesse, recréer l’harmonie. L’astrologie nous invite à nous mettre en mouvement au rythme des planètes. Ce mouvement est d’abord intérieur car la transition commence en nous même !

Comments Pas de commentaire »

En hommage au grand guerrier pacifique qui a marqué le XXème siècle, le Mahatma Gandhi, à l’occasion du 150ème anniversaire de sa naissance, une conférence participative a été donnée à Nouvelle Acropole Lyon devant un public d’une quarantaine de personnes.

Cette conférence s’est inscrite dans le Festival National « Hommage à Gandhi » organisé par Nouvelle Acropole, sous le haut-parrainage de l’Ambassade de l’Inde.

Daniela Molina et Adeline Albou, formatrices à NA Lyon, inspirées par la philosophie d’action de Gandhi, ont animé cette soirée autour du parcours héroïque de la vie de Gandhi et son concept de non-violence.

Des échanges parmi le public ont été riches, sur les exemples actuels d’application de la philosophie de Gandhi ; ainsi que sur les qualités requises pour devenir soi-même un guerrier pacifique.

« Plus vous cultivez la force de la non-violence en vous, plus contagieuse est son influence, jusqu’au jour où plus aucun obstacle ne l’empêchera de rayonner à travers le monde entier. » Gandhi

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conférence Fernand Schwarz « Magie, pouvoir et spiritualité dans l’Egypte ancienne » octobre 2019, Strasbourg

Égyptologue, philosophe, fondateur de l’association Nouvelle Acropole en France, Fernand Schwarz a donné une conférence à Nouvelle Acropole à Strasbourg, devant une centaine de personnes, curieuses et enthousiastes, venues découvrir le mystère et l’héritage historique de l’Égypte ancienne. La société égyptienne ancienne a transmis aujourd’hui encore un grand trésor pour l’humanité, celui de nous apprendre à mieux vivre individuellement et collectivement. La sagesse de l’Égypte antique permet de mieux comprendre les raisons de notre propre existence en s’appuyant sur les notions égyptiennes de magie, de pouvoir et de spiritualité. Cette civilisation s’est construite selon un lien intime entre l’univers et le cœur. Tout au long de son histoire, elle a maintenu l’harmonie entre les lois de l’univers et l’humanité par des pratiques philosophiques. Par les temps qui courent, la société égyptienne ne pourrait-elle pas être source d’inspiration pour la construction d’un monde meilleur qui passe par une évolution individuelle et collective de la conscience ? La soirée s’est poursuivie avec des dédicaces de livres par le conférencier, auteur de nombreux ouvrages sur l’Égypte antique, et s’est clôturée, par un moment convivial d’échange autour d’un thé et d’un dialogue sur les Sagesses dévoilées, et les moyens de vivre ces enseignements au quotidien dans le monde d’aujourd’hui.

Comments Pas de commentaire »


Au lendemain du 150ième anniversaire de la naissance de Gandhi, nous nous sommes joints à toutes les écoles Nouvelle Acropole de France pour lui rendre hommage. Si Gandhi n’a jamais prononcé le terme « d’écologie spirituelle», son disciple Satish Kumar nous montre qu’il en est le père. La question de l’écologie est celle du lien entre l’homme et la nature. Ce lien n’est possible que si l’homme a tissé un lien avec lui même. Gandhi en tant que guerrier de la paix, combat pour tisser ce lien, pour être souverain de lui même (Swarej en sanscrit). Pour cela il nous invite à pratiquer l’austérité (tapas) qui permet de rétablir le lien à l’âme, à pratiquer le don (dana) qui nourrit le lien à l’autre, et à pratiquer le sacrifice rituel (yajna) pour renouer avec la Terre. Le vécu de la trinité « Terre – Ame – Société » amène le Sarvadoya, le « bien être pour tous ».
Comme Gandhi, « soyons le changement que nous voulons voir dans le monde. » avec comme principal moteur le cœur, car le combat pour l’écologie doit se faire par amour de la Terre et non par peur de l’effondrement. 

Comments Pas de commentaire »

En l’honneur du 150ème anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi, la fédération des Nouvelle Acropole France a organisé un festival Hommage à Gandhi, dans 9 villes en France. L’Association Nouvelle Acropole Toulouse a rendu hommage à ce grand homme politique et spirituel dans une conférence participative, « La philosophie de Gandhi : la Bhagavad-Gîta », le 3 octobre 2019, en présence de Mme Manii Agarwal, troisième secrétaire de l’ambassade de l’Inde.

Les participants ont discuté par petits groupes pour réfléchir sur le combat intérieur. Grâce à la conférence, nous avons mieux compris l’histoire et le message atemporel de non-violence de Gandhi qu’il a puisé dans la La Bhagavad-Gîta. Ce récit sacré de l’Inde ancienne est un dialogue entre le prince Arjuna et son conducteur de char (son maître spirituel) Krishna qui a trait au juste accomplissement de l’action. C’est par une métaphore sur fond de guerre dynastique que ce texte hindou introduit les bases philosophiques du Karma yoga (la voie de l’action juste et désintéressée).

La proposition philosophique de ce poème épique est de redonner aux individus confiance en eux-mêmes pour réveiller le guerrier pacifique qui habite en chacun et entreprendre la voie de la conquête de soi. Gandhi a médité durant toute sa vie sur ce texte, notamment dans des moments de doutes et de découragement. C’est par la mise en pratique de ces enseignements que Gandhi puisera ses intuitions spirituelles et sa force d’action. C’est par la pratique du karma yoga, yoga de l’action désintéressée, qu’il a libéré tout un peuple et son exemple continue à nous inspirer pour trouver la force intérieure.

Après un verre de l’amitié, les participants sont partis grandis et inspirés par cet exemple de philosophie appliquée qu’est la vie de Gandhi.

« Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde » Gandhi

Comments Pas de commentaire »

Dans le cadre du festival national organisé par l’association Nouvelle Acropole pour rendre hommage au Mahatma Gandhi à l’occasion du  150ème anniversaire de sa naissance, le centre de Paris 15 a ouvert ses portes au public pour une soirée participative autour du pouvoir de la non-violence . Une réflexion s’est faite par petits groupes pour comprendre pourquoi cet homme est devenu la grande âme de tout un peuple, jusqu’à inspirer l’humanité. 

Le conférencier Stéphane Cozian présente la philosophie de Gandhi inspirée du texte sacré de la Bhagavad Gita

L’idée principale qui est ressortie des échanges, est qu’il a fait de la non violence, l’arme du combat ; il a incarné l’exemplarité  par la force d’un message atemporel, qu’il a puisé par une étude approfondie de « La Bhagavad-Gîta », texte central de l’épopée hindoue « Le Mahabarata »,  qui illustre à travers l’histoire d’une famille livrée dans une bataille, les Pandavas et les Kuravas, le combat symbolique que nous avons à mener  entre nos tendances vertueuses et nos forces destructrices. C’est par la mise en pratique de ces enseignements que Gandhi s’est libéré lui-même, libérant ainsi tout un peuple et son exemple continue à nous  inspirer pour trouver la force intérieure, afin de penser et agir de façon juste dans le monde. Les participants à cet événement sont partis avec des étoiles plein les yeux, inspirés par ces perles de sagesse.

Réflexion par groupe autour de la non violence

Comments Pas de commentaire »

Pour la deuxième année consécutive, Nouvelle Acropole Lyon a participé à l’opération mondiale de ramassage de déchets « World Clean-Up Day ».

Aux côtés de 17 millions de personnes dans le monde, répartis dans plus de 150 pays, notre action de volontariat s’est déroulée dans le parc naturel de Miribel Jonage, près de Lyon.

Plus de 80 participants, volontaires de Nouvelle Acropole et bénévoles d’une association partenaire, ont ramassé durant la matinée : bouteilles de verre, mégots de cigarettes, plastique divers et variés. Au total, pas moins de 600kg de déchets ont été récoltés.

Un moment fort en émotion a été la libération d’un petit mulot, retenu prisonnier dans une bouteille en verre!

Cette belle action, ponctuée de convivialité et de réflexions sur la manière de transmettre le respect de la nature et de l’environnement, s’est terminée avec un pique-nique partagé.

Un grand merci à tous les volontaires qui se sont mobilisés !
Nous vous attendons encore plus nombreux l’année prochaine pour la 3ème édition du World Clean-Up Day !

La pesée des déchets : un total de 600kg de déchets.
Libération d’un mulot, prisonnier dans une bouteille en verre
Une des équipes de volontaires, coordonnée par Nouvelle Acropole Lyon

Comments Pas de commentaire »

Comme de nombreux toulousains, dans différents lieux de notre ville, nous avons eu à cœur de nettoyer notre ville ce samedi 21 juin à l’occasion du World Clean Up Day, la journée du nettoyage de la planète. Cette opération organisée par l’association Let’s do it a pour but de fédérer le plus grand nombre de personnes pour nettoyer la planète en un jour.

L’Association Nouvelle Acropole Toulouse a fédéré une vingtaine de volontaires pour un nettoyage des rues du centre ville (Carmes, Palais de Justice, île du Ramier). Ensemble, nous avons collecté 30 kg de déchets et 2,5 kg de mégots.

Paroles de volontaires lors du debriefing après le ramassage :

« C’est dommage que ce type d’action ne se fasse pas plus souvent dans l’année. »

« Notre action nous a permis de faire partager la conscience du problème… les gens qui nous voyaient dans la rue nous ont félicités. On montre l’exemple… »

« Cela me rend heureux de faire une action qui a du sens, avec des inconnus. »

« Changer de regard me rend plus responsable par rapport à la propreté de l’environnement. »

Un grand merci à tous les volontaires et à bientôt !

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité