Archives pour la catégorie “Culture”

Nouvelles des activités culturelles de Nouvelle Acropole France

Nouvelle Acropole Lyon a organisé une conférence participative sur « La magie du nombre 7 dans l’homme et dans l’univers ».
Le nombre 7, illustré par l’arc en ciel, les 7 notes de musique, les 7 nains, la danse des 7 voiles.., a toujours suscité dans notre imaginaire une part de rêve et mystère.

Devant un public de 40 personnes, Sylvianne Carrié, formatrice à Nouvelle Acropole depuis plus de 35 ans, a présenté un enseignement de la tradition philosophique de l’Inde ancienne : la nature septuple de l’homme, à l’image de l’univers.

Autour de l’exposé sur le nombre 7, la soirée s’est déclinée en plusieurs temps de partage conviviaux : une introduction poétique au rythme de la guitare avec le poème « Invictus », de William Ernest Henley et un temps d’échange par petits groupes avec le public. La soirée s’est terminée autour d’un verre de l’amitié.

Comments Pas de commentaire »

4 formatrices de Nouvelle Acropole ont évoqué 4 femmes remarquables qui ont fait l’histoire à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, en ce dimanche 8 mars 2020, le centre Nouvelle Acropole Lyon a mis à l’honneur des femmes remarquables qui ont fait l’histoire et qui, avec détermination et courage, se sont affirmées en tant que femmes pour la défense des droits des femmes et des hommes.

Des formatrices de Nouvelle Acropole ont évoqué Marie Curie, George Sand, Hildegarde de Bingen et Hypatie d’Alexandrie. Une participante du public, universitaire en droit civil, a parlé de l’histoire du féminisme en Egypte, avec les grandes dames : Hoda Shaarawi, Safia Zaghloul, Rose Al Youssef et Doria Shafik.

A l’issue de l’activité, un partage convivial autour d’une tasse de thé a permis de continuer les échanges.

Comments Pas de commentaire »

Merci à Laura Winckler qui a partagé une fois de plus sa passion pour Carl Gustav Jung, devant un public venu nombreux à la salle du Sénéchal.
Le thème de la conférence proposée par l’association Nouvelle Acropole Toulouse : Jung et l’alchimie de l’âme.

Une invitation à nous transformer nous-mêmes. En effet, l’alchimie, science de la transmutation, vise à transformer le plomb en or. Le plomb représente symboliquement nos défauts qui freinent notre évolution et que nous devons transmuter en or, c’est à dire en qualités. Cette transmutation est accomplie lorsque, selon Jung, on atteint le Soi, notre identité profonde et véritable, ou comme le diraient les alchimistes, la « pierre philosophale » (la vie éternelle) ou encore la « panacée » (le remède à tous les mots). Ce travail d’alchimiste est l’œuvre d’une vie qui nous demande de mourir à nous-mêmes et de renaitre symboliquement, de nombreuses fois. Jung l’illustre par sa propre expérience dans son Livre Rouge.

Merci aux volontaires qui ont permis la réalisation de la soirée.

A l’année prochaine !

Comments Pas de commentaire »

Le centre Nouvelle Acropole à Lyon a accueilli Laura Winckler, philosophe et  écrivain, spécialiste de la pensée de Jung pour une conférence intitulée « Carl Gustav Jung et le défi des âges de la vie ».

Le public de 87 personnes a été captivé par la conférencière, passionnée et passionnante – et a été impacté par la clarté de son propos : des questions essentielles qui se dévoilent selon notre avancement sur le chemin de la vie : Où Suis-je ? Qui suis-je ? Que vais-je faire de ma vie ? Où sont mes priorités ? Que vais-je léguer aux autres ?

Voici le témoignage de Aurore B suite à l’activité : « Cette conférence m’a ressourcée au moment où j’en avais grandement besoin. Les âges de la vie et mourir à quelque chose pour renaître à autre chose ont été pour moi une source d’inspiration. »

La conférence sera bientôt disponible sur la chaîne YouTube « Nouvelle Acropole France » https://www.youtube.com/user/NouvelleAcropoleFr

Comments Pas de commentaire »

Conférence participative, introductive au cycle de philosophie pratique de Nouvelle Acropole Toulouse

Hier soir, nous avons suivi les chemins de deux héros à l’Espace Hermès : Luke Skywalker, héros de l’épopée Star Wars, et Arjuna, héros de la Bhagavad Gita, récit mythique de l’Inde ancienne. Mais quel rapport entre ces deux héros, séparés par 2000 ans d’histoire ?

Les deux conférenciers, Benjamin Bohrani et Thierry Carles, ont tenté de nous montrer que si ces deux héros ont inspiré des générations entières, c’est qu’un même idéal et des valeurs similaires les animent.
« Imaginez qu’un chevalier Jedi vous demande de le suivre car il a besoin de vous pour sauver l’humanité. Vous le suivez ou non ? Pourquoi ? » C’est la question à laquelle ont dû répondre les participants après avoir visionné quelques extraits de la célèbre saga Star Wars.
Au-delà du oui ou du non, nous rêvons tous au fond de nous d’aventure et de braver l’inconnu mais souvent nos peurs et nos doutes nous empêchent d’y croire ! Comme Luke Skywalker ou Arjuna, pourquoi ne pas oser affronter nos peurs et sortir de notre confort ?!

Sortir de notre propre petitesse et sentir que l’on a un destin à accomplir, grand ou petit, au service des autres et de l’humanité, est le premier pas du héros…

Comments Pas de commentaire »

Le centre Nouvelle Acropole à Lyon a accueilli Fernand Schwarz, philosophe et  écrivain, pour une conférence intitulée « Magie, pouvoir et spiritualité dans l’Egypte ancienne ».

Les 104 personnes venues assister à l’activité ont été  captivées en découvrant une nouvelle facette de l’histoire de l’Egypte, bien loin de l’image hollywoodienne romancée.

A l’image de Pythagore ou de Platon qui sont allés puiser des enseignements en Égypte, nous pouvons encore aujourd’hui tirer profit de la sagesse égyptienne plurimillénaire, en nous appuyant notamment sur les notions de magie, de pouvoir et de spiritualité.

En effet, notre civilisation tend à oublier qu’elle fait partie d’un tout interconnecté. Or, les Egyptiens avaient pleinement conscience que la véritable magie (heka) est celle de pouvoir nouer des liens.

Il s’agit ensuite de parvenir à prendre le pouvoir sur soi-même, d’exprimer la capacité d’auto-gouvernance qui existe en chacun d’entre nous pour permettre au cœur conscience de faire le choix juste, celui qui rendra le cœur assez léger pour réussir l’épreuve de la pesée face à la Maât.

Faisons ensuite émerger la potentialité supérieure de l’être humain en allumant l’étincelle de lumière invisible de la spiritualité (akh).

Ecoutons les mises en garde de l’Égypte ancienne : détournons-nous de la paresse,  de la surdité mentale et de l’avidité qui causeraient la perte de conscience et qui permettraient au chaos de s’installer.

Renouons les liens avec l’univers, les autres et nous-mêmes afin de permettre l’harmonie et d’être considérés comme vivants parmi les vivants.

Comments Pas de commentaire »

Après la féerie de la Fête des Lumières à Lyon, le centre Nouvelle Acropole à Lyon a organisé une conférence « Le voyage philosophique du Petit Prince », une soirée vue du ciel pour regarder le monde autrement ; un temps suspendu pour se reconnecter à notre étoile.

Le temps d’une conférence menée avec profondeur et humour par le philosophe et écrivain Olivier Larrègle, le public de 55 personnes s’est laissé transporter par la magie du Petit Prince qui nous ouvre les portes du voyage intérieur.

Il est vrai qu’Antoine de Saint-Exupéry n’a rien écrit au hasard. L’architecture de son œuvre répond aux critères des épopées héroïques de toutes les traditions du monde. Nous avons ainsi pu découvrir le parcours héroïque du Petit Prince : sa préparation au voyage, la traversée et le retour. Pour marquer ces trois phases, regardez-bien les aquarelles de l’auteur. Avez-vous remarqué que le Petit Prince change d’habit trois fois ?

A l’issue de l’activité, le conférencier a dédicacé plus d’une quinzaine de son premier ouvrage Le Petit Prince, un voyage philosophique entre Ciel et Terre (Éditions Ancrages, Petites conférences philosophiques, 2019).

La conférence est disponible en podcast en accès libre sur http://nouvelle.acropole.france.buzzsprout.com/293021/2270177-le-parcours-heroique-du-petit-prince-de-st-exupery .

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Strasbourg, Conférence de Laura Winckler, Influence de la lune dans l’éternel féminin, décembre 2019
Nouvelle Acropole Strasbourg, Atelier pratique avec Laura Winckler, Le pouvoir de l’imagination créatrice, décembre 2019

Laura Winckler a commencé sa visite au centre Nouvelle Acropole de Strasbourg par une conférence sur la lune et son influence sur l’éternel féminin. Son propos s’est déployé sur 3 axes : astronomique, astrologique et mythologique. La lune, reflet du soleil invite au rêve et à l’imagination. C’est pourquoi, la conférencière a proposé le lendemain un atelier pratique, dans lequel une trentaine de personnes ont exploré leur propre imaginaire, afin d’en appréhender la dominante. Cette prise de conscience est importante, car plus nous nous connaissons, plus nous pouvons convoquer les images positives qui aident à façonner un monde meilleur pour demain. Se voir autrement devient une clé d’évolution.

Comments Pas de commentaire »

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Philosophie promue par l’UNESCO, le centre Nouvelle Acropole Lyon a invité l’écrivain renommée Jacqueline Kelen pour animer une journée d’étude autour de son dernier livre Le Jardin des Vertus (2019) avec les deux ateliers suivants :

  • Le matin : Sans vie morale, est-on vraiment humain ?
    Platon et Aristote ont nommé et étudié les quatre piliers qui édifient un être humain digne, responsable, harmonieux, tendant vers le souverain Bien. Ce sont les quatre vertus majeures : Force, Prudence, Tempérance, Justice. Elles sont universelles et intemporelles. Pourquoi, de nos jours, croit-on pouvoir s’en dispenser ?
  • L’après-midi : Vivre est un haut combat.
    Ce combat désigne un engagement personnel au service d’un idéal et il requiert courage et volonté, foi, patience et persévérance. Parmi les mythes et les textes sacrés, ont été évoqués le parcours héroïque de Thésée, d’Héraclès, d’Antigone, et la lutte de Jacob avec l’Ange. La philosophie a également été présentée comme combat avec les exemples de Socrate, Péguy et Simone Weil

Un public de 35 personnes a assisté aux activités.
Jacqueline Kelen a publié une quarantaine de livres, dont l’Eternel masculin, L’esprit de solitude, Divine blessure, La puissance du cœur. Elle a ainsi pu dédicacer une vingtaine de livres lors de cette journée.

Pour faire face aux défis du monde à venir, les thématiques abordées sont au cœur de cette réflexion : vie morale, dignité, responsabilité, volonté, liberté, maîtrise de soi, courage, etc.
« Les hommes ne trouvent dans leur berceau ni la noblesse du cœur, ni la sainteté, ni le génie ; ils doivent donc les acquérir. » André Malraux

Comments Pas de commentaire »

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Philosophie, l’école de philosophie Nouvelle Acropole Toulouse a accueilli Fabien Amouroux, ingénieur, passionné par les lettres et la philosophie, (et auteur du livre, « Einstein, l’absolu dans la relativité », paru en 2019 aux éditions Ancrage) pour une conférence sur le thème « Einstein, une philosophie du cosmos. »

C’est devant un public nombreux, dans la salle du Sénéchal, que Fabien nous a présenté les multiples facettes du personnage d’Albert Einstein. En effet, qui n’a jamais entendu parler d’Albert Einstein et de ses grandes découvertes ? Son génie fait l’unanimité, et son nom a été mis sur le même plan que celui de Descartes, de Galilée ou de Newton.

Mais la dimension d’Albert Einstein et son apport à la connaissance dépassent largement son seul (et gigantesque) travail scientifique. Comme il l’a dit lui-même : « le physicien n’est rien d’autre qu’un philosophe qui s’intéresse à certaines choses particulières ; sinon ce n’est qu’une sorte de technicien. » Pour Einstein, le génie d’un Homme prend naissance dans une vision du monde et se développe par sa capacité à relier toutes les connaissances.

Par son œuvre, par son engagement, par sa vie, Albert Einstein nous aide à comprendre le cosmos et à nous comprendre nous-mêmes. Son idée d’une « religion cosmique » permet d’envisager une régénération spirituelle de notre monde tourné vers la technologie avec un langage que la raison scientifique peut entendre.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité