Archives pour la catégorie “Culture”

Nouvelles des activités culturelles de Nouvelle Acropole France

Ce jeudi 12 janvier 2023, 23 personnes sont venues débattre lors d’un café-philo organisé par l’association Nouvelle Acropole du 11ème arrondissement de Paris.

Des échanges animés nous ont permis de débattre collectivement autour de différentes questions : quelle relation avons-nous à notre passé et dans quelle mesure celui-ci contribue-t-il à construire notre identité ? Comment se situe-t-on dans le temps et quelle importance de pouvoir le faire ? Quels enjeux liés au passé, aux récits collectifs et quels exemples dans l’actualité ? Quel lien entre le passé et l’avenir ?

La pensée orientale définit par exemple l’instant comme vivant et résultant d’une combinaison des trois temporalités « passé, présent, futur » réunies ensemble.

Nous nous sommes aussi interrogés sur l’oubli et la mémoire, et leur fonction respective. Les deux ont leur raison d’être et sont utilisés quotidiennement, consciemment ou inconsciemment. Mais en vue de quelle finalité ? Et comment en faire bon usage ?

Comme toujours lors d’un café-philo, nous sommes repartis avec un autre regard et surtout de nouvelles questions…

RDV le samedi 21 janvier 2023 à 16h pour le prochain café-philo : L’universel s’oppose-t-il au particulier ? (26 rue de Crussol – 75011 Paris).

Comments Pas de commentaire »

Dans le cadre de ce café philo organisé par formatrice de Nouvelle Acropole Lyon, avec une dizaine de participants, la question fondamentale du pardon a été travaillée. En effet, ce sujet touche tout un chacun au cours de son existence. Il en ressort que le pardon est un processus long mais indispensable pour trouver la paix intérieure et il nous permet de nous libérer des émotions négatives dans lesquelles le refus du pardon pourrait nous enfermer.

Pour le groupe des participants du café philo ; la possibilité de pardon est tout a fait possible : pour cela, nous devons faire preuve d’empathie en acceptant que chacun de nous est imparfait et que tout le monde peut faire des erreurs.

Pardonner oui, mais oublier… ? Cela voudrait dire que nous ne saurions pas pourquoi nous sommes arrivés jusque ici…

Pour connaître notre programme des prochains café-philo, consultez notre site internet : https://lyon.nouvelle-acropole.fr/

Comments Pas de commentaire »

Vendredi dernier à l’Espace Lehena, nous n’étions pas moins d’une quarantaine à se réunir afin de découvrir qui peut-être ce personnage au nom bien connu par sa participation à la renommée française : Champollion. Nous avons découvert un homme extraordinaire qui par son génie nous a permis de déchiffrer le mystère des hiéroglyphes à partir de la Pierre de Rosette. Il participa à la transmission de la sagesse égyptienne à l’humanité, œuvrant ainsi considérablement à l’évolution de la compréhension du monde.

Cette soirée passionnante fut animée par Olivier Larrègle, directeur du centre de la nouvelle acropole Biarritz. Merci Olivier !

Comments Pas de commentaire »

« Nature et Culture » était le thème du Festival de philosophie AgorAthena qui se tenait ce week-end (8 et 9 octobre à Saint Laurent des Arbres (Gard). Notre association marseillaise était invitée (représentée par Danielle Chaillot et Antoine Hérisseau) pour animer des ateliers philo. 

Nous nous sommes questionnés avec un public actif et engagé sur le pourquoi du non respect et de la destruction de la Nature par l’humain, et en quoi en est-il à la fois l’ami et l’ennemi. 

Les interventions des conférenciers et projection de samedi auxquelles nous avons pu assister étaient diversifiées, passionnantes et source d’enchantement.

Le biologiste Ivan Scotti nous a partagé sa passion des arbres, d’un point de vue scientifique mais également mythologique et symbolique pour expliquer la fascination et la crainte que la forêt a exercé sur l’homme depuis la nuit des temps. Le philosophe Bertrand Vergely nous a permis de comprendre ce qu’est l’expérience intime de la Nature, quand la beauté extérieure devient beauté intérieure, lorsque que l’on est habité par la puissance du Cosmos  qui est la véritable Nature selon les antiques grecs. Le philosophe et musicien Arnaud Villani nous a exposé comment la Nature sauvage a peu à peu perdu sa place au profit de la Culture, d’où l’opposition des deux concepts en Occident. La cinéaste Vanessa Escalante a clôturé la journée avec la projection de son documentaire « D’Ocre et de sang » qui nous a plongé au cœur des initiations et savoirs ancestraux des aborigènes australiens. 

Nous remercions Sylvie Bonnin et toute son équipe d’AgorAthena pour son accueil, sa gentillesse et son enthousiasme à organiser ces belles rencontres de l’intelligence et du cœur.

Comments Pas de commentaire »

Ce mercredi 5 octobre 2022 l’association Nouvelle Acropole Paris 11 a accueilli Thierry Adda, le Président de Nouvelle Acropole France, pour une conférence sur les besoins de l’âme.

Il nous a appris ou rappelé l’importance de distinguer les besoins des désirs. L’importance aussi de ne pas oublier nos expériences vécues comme sources d’enseignement pour s’améliorer. Enfin que l’ordre, contrairement à ce que l’on peut souvent penser, est source d’émancipation des freins que nous avons.

61 personnes sont venues pour découvrir et comprendre mieux les besoins, non de notre corps physique, mais bien de notre âme.

Une conférence en lien profond avec ce qui nous rend humain, ce qui est essentiel.

A bientôt !

Comments Pas de commentaire »

Conférence; « la lecture comme exercice spirituel »

Lors des Journées européennes du patrimoine à la Cour Pétral samedi 17 septembre, une conférence donnée par Françoise Béchet sur le thème: la lecture, un exercice spirituel, a inauguré l’ouverture de la bibliothèque Seshat. Elle fait désormais partie du patrimoine essentiel pour le futur de la culture pour les membres et pour la région. Cette belle bibliothèque offrira bientôt aux lecteurs près de 8000 livres sur des thèmes très variés: philosophie, ésotérisme, sciences, alchimie, astrologie. La conférencière a donné des clés pratiques pour s’enrichir intérieurement par une lecture concentrée et vivante. Bon moment de concentration!

conférence de Françoise Béchet inaugurant la belle bibliothèque Seshat

Comments Pas de commentaire »

Atelier pratique à la Cour Pétral

l’atelier s’est déroulé à la Cour Pétral en salle Excalibur

Cet atelier pratique et interactif s’est déroulé à la Cour Pétral samedi 24 septembre de 15h à 18h. Il a réuni une dizaine de personnes qui ont été enchantées par la redécouverte de la profondeur de l’œuvre.

Le conférencier, Olivier Larrègle, grand connaisseur du sujet et de toute l’œuvre de Saint Exupéry, avec son immense talent habituel, a fait découvrir la portée pratique de toutes les clés contenues dans Le Petit Prince. Pouvons-nous vivre plus heureux en redécouvrant notre âme d’enfant? En retrouvant le sens de l’émerveillement? En développant une véritable amitié avec des humains? En ayant confiance dans la nature et en sa bonne étoile? 

Retenons aussi le message d’espoir et de joie lancé par le Petit Prince. L’enfant des étoiles lorsqu’il rejoint sa planète, ( cet enfant n’est-il pas vivant en chacun de nous?), invite l’humain restant sur terre à s’ouvrir au prodige des étoiles:

« Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si toutes les étoiles riaient. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire! »

L’assistance a remercié pour ce moment, véritable cadeau, de profondeur, de joie et de poésie.

Comments Pas de commentaire »

La conférence : Le Petit prince et l’art d’aimer s’est déroulée jeudi 22 septembre au Salon de séminaires du Motel Saint Martin à Verneuil d’Avre et d’Iton. 

Un public attentif a écouté la conférence de Monsieur Olivier Larrègle. Le conférencier a fait le parallèle entre la vie de l’auteur, sa biographie et son œuvre. Saint Exupéry, visionnaire sur les caractéristiques de notre temps, a montré, à travers le Petit Prince, combien l’art d’aimer est essentiel. L’art de « s’apprivoiser » mutuellement, de « créer des liens » est un savoir essentiel pour que l’humanité entière vive dans la paix et l’harmonie. N’est-ce pas cet essentiel qui se rend visible à nos yeux lorsque nous ouvrons notre cœur?

photo de la conférence d’Olivier Larrègle au Salon du Motel Saint Martin à Verneuil

Comments Pas de commentaire »

Le centre de Nouvelle Acropole à Lyon a ouvert la nouvelle saison culturelle 2022-2023 avec une magnifique conférence « Réenchanter le monde : changer de regard », donnée le mardi 6 septembre par la présidente de l’association Daniela Molina. Salle comble pour cette première conférence de rentrée, avec un public enchanté !
Lors de cette conférence ont été évoquées les principales causes de désenchantement dans nos sociétés : perte de foi en l’avenir due aux crises financières, politiques et climatiques ; mais aussi et surtout des causes immatérielles comme la mort de la nature vivante, la mort de l’art, la mort de Dieu et la mort du mythe du progrès.   
Se ré-enchanter, c’est chanter la vie, avoir la capacité de s’émerveiller, par exemple face à la nature et face au beau en général ; c’est faire attention aux êtres qui nous entourent, et savoir ralentir et vivre l’instant présent.
Face à l’hyper matérialisation de nos sociétés occidentales, aussi ont été évoqué les vertus de la philosophie et de la mythologie, ainsi que de l’imagination qui permet de se représenter en évolution  dans le futur.

La conférence sera bientôt disponible sur notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/c/NouvelleAcropoleFrance
A bientôt

Comments Pas de commentaire »

Le jeudi 30 juin, à l’Espace Vollon de Lyon, se tenait la conférence « L’amour courtois : embellir les relations », présentée par Adeline Albou, formatrice de philosophie pratique à Nouvelle Acropole de Lyon et par Marion de Champsavin, élève du même centre.
Nos deux conférencières nous ont appris que l’amour courtois a vu le jour en France autour du 12-13ème siècle grâce aux troubadours du sud de la France, eux-mêmes inspirés par la tradition arabo-andalouse, pour se répandre ensuite dans toute la France et l’Europe. Ces troubadours étaient des gens éduqués et des érudits qui prônaient la courtoisie avec les valeurs s’y référant : loyauté, bravoure, fidélité, pour n’en citer que quelques-unes.
Ils incarnaient le fin’ amor qui constituait un idéal de perfectionnement moral beaucoup plus large que la simple notion d’amour entre le poète et sa dame puisque les partisans de cet amour courtois étaient dans une quête de sagesse par l’émancipation des désirs immédiats égoïstes.
Ce mouvement a favorisé la reconnaissance de la place des femmes dans la société. Alienor d’Aquitaine constitue un parfait exemple de femme inspiratrice de cette époque. En effet, elle-même petite-fille de troubadour, Alienor reste une figure marquante de par sa beauté, ses talents de poétesse, sa culture, son implication politique, Reine de France par son mariage avec Louis VII, Roi de France, puis Reine d’Angleterre par son second mariage avec Henri de Plantagenêt.
A l’issue de l’exposé, les conférencières ont animé un échange avec le public pour réfléchir sur l’essence de l’amour courtois, et comment, sans chercher à faire un copier-coller du Moyen-Âge, cette tradition pourrait nous inspirer aujourd’hui pour embellir les relations avec tout un chacun.
L’éducation à la courtoisie est bien plus qu’une simple éducation, elle possède intrinsèquement une perspective historique et civilisationnelle. C’est la première marche qui conduit à la convivencia, la capacité de vivre ensemble, socle d’une fraternité véritable.
« Je suis persuadée pour ma part que ce sont les valeurs courtoises et chevaleresques qui sauveront notre civilisation et même le monde, s’il mérite encore d’être sauvé : vaillance, élégance, discrétion, générosité, fierté… » Jacqueline Kelen

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité