Posts Tagged “philosophie”

En ce soir du 28 juillet 2022, lors de « l’apéro philo de l’été » ayant pour thème « l’homme, ami ou ennemi de la nature ? », les participants – apprentis philosophes – ont apportés leurs contributions à un travail apparenté au dialogue philosophique (Socratique : la maïeutique). Il permet de dialectiser les réponses déterminées de chacun autour de la question posée jusqu’à en faire émerger la « vérité » dissimulée mais déjà en soi.

La particularité de la pratique philosophique – ici sous forme d’apéro philo – réside en un moment[1]  de réflexion à plusieurs avec pour objectif d’amener chaque participant à engager un questionnement qui exige des prises de positions (oui/non). Celles-ci seront argumentées et contre argumentées, sans pour autant, en finalité, apporter des réponses catégoriques et tranchées. Bien au contraire il va s’agir d’ouvrir des ensembles paradigmatiques qui vont permettre d’approcher un Réel sans toutefois l’écrire de façon définitive et dogmatique.

Le débat s’est porté essentiellement sur des interrogations autour de plusieurs aspects dont voici quelques exemples de sagacités (non exhaustifs) :

  • L’Homme, ennemi et source de catastrophes ; l’Homme, ami, interdépendant de la Nature, source de bienfaits.
  • Amitié envers la Nature et rapport au lien vital que l’homme entretien (dans une étroite dépendance) avec cette dernière.
  • Doit-on être conscient de ce qui nous lie à la nature afin de s’engager et agir en sa faveur ?
  • Le lien avec la Nature serait-il ce que l’homme lui concède, qu’il soit « amical », qu’il relève de l’amour ou bien à son extrême opposé (peut-il) relever de la haine ?
  • La « Nature » parce qu’elle est inhérente de la condition humaine » est-elle consubstantielle de la Culture ou bien en sommes-nous totalement coupé en tant que sujet « enculturé » (Margaret Mead, Anthropologue) ? Langage et culture (en terme d’effets de symbolisation) seraient-ils la condition essentielle pour que la Nature [existe !] soit prise en considération par l’Homme ?
  • Les termes « ami », « ennemi » sont-ils appropriés ? Peut-il y avoir un lien sans amicalité, sans amour ? Le Lien est-il dissociable de l’amitié (par extension de l’amour/haine) ?
  • Touche-t-on du doigt une réalité lorsqu’on tente de la décrire par la poésie, la littérature, les mythes, la science, les arts… quand bien même aucune description ne pourra rendre compte de ce réel si ce n’est de l’approcher ?

De fil en aiguille, les questions rebondissent telles des ricochets dans les profondeurs corticales de notre « appareil à penser les pensées » (Wilfred Bion, psychanalyste) pour enfin exulter et délivrer une vérité qui ne serait se dire qu’au travers des filigranes évanescents de notre dialogue socratique.

Ainsi la soirée prendra fin autour d’un apéro dinatoire pour lequel chaque participant aura amené une part de lui-même, tant en nourriture intellectuelle qu’alimentaire et sans que ne cesse bien entendu les effluves et saveurs rémanentes du fil d’Ariane que nous avons tissé ensemble pour accéder à une part de vérités et de liberté supplémentaires.


[1] [Espace de parole bienveillant ou chacun est à l’écoute de l’autre]

Comments Pas de commentaire »

café philo : la désobéissance est-elle utile ?

La désobéissance est-elle utile ?

La question est posée au début de l’atelier. Il s’agit alors de prendre position. Répondre par « oui » ou par « non » et argumenter. Le Dialogue philosophique demande des choix clairs et engagés sans faux semblant. On ne peut s’observer soi-même que lorsqu’on ose exprimer son opinion.

Il ne s’agit donc pas de s’étendre sur le sujet en accumulant des opinions mais de creuser une idée. Les participants ont joué le jeu par une écoute active et une capacité à remettre en question leur propre opinion de départ. Plus intéressant que des réponses, ce sont de nouveaux questionnements qui sont apparus sur notre capacité de vivre ensemble et les moyens a mettre en œuvre pour permettre la vie en société. Des sujets que nous aborderons sans doute lors d’un prochain café et lors de nos ateliers philo…

Plus d’informations sur : https://marseille.nouvelle-acropole.fr/

Comments Pas de commentaire »

visite guidée

Découvrir la cathédrale de Chartres, c’est découvrir d’abord tout le parcours externe: sa structure générale, son orientation, ses portails. Et également vivre l’élévation à l’intérieur de la cathédrale. Le public a été captivé par l’histoire du lieu et son ancestralité peu connue généralement. Il a aussi été ému de découvrir le message des bâtisseurs, nos ancêtres, à travers les différentes facettes de Notre-Dame de Chartres. Cette cathédrale, image vivante de la foi d’un peuple dans sa civilisation, se refait une beauté architecturale pour le plus grand bonheur de tous.

Comments Pas de commentaire »

A l’Espace Le Moulin, nous avons à coeur de poser des questions pour sortir des opinions.
Le Jeudi 5 mai, l’échange des 20aines de participants portait sur « faut-il être fou pour être sage? »
Le samedi 21 mai l’échange portait plutôt sur la question sociopolitique : « Peut on concilier l’intérêt général et l’intérêt particulier? ».
Autour d’une boisson et dans une ambiance conviviale, le café philo éduque à l’art de dialoguer avec soi et avec les autres.

Un soirée de dialogue à la manière socratique pour faire émerger la pensée.

Comments Pas de commentaire »


Ce Jeudi 12 mai 2022 à L’espace Le Moulin, Fernand Schwarz, fondateur de Nouvelle Acropole France, a donné une conférence où la science et la spiritualité sont posées comme deux lignes parallèles qui approchent les phénomènes et les mystères du vivant sans jamais se confondre.

Tout en dressant le panorama de l’évolution des sciences depuis l’antiquité jusqu’au 19e siècle – époque d’Héléna Petrovna Blavatsky – il met en miroir les sagesses issues du livre du Dzyan, source de la Doctrine secrète qui exposent des données aujourd’hui admises dans la physique quantique.

Une soirée qui a captivé les 50aines de personnes venues sur place, à revoir sur YouTube!

Plus de 50 participants à cette conférence pour connaitre Helena Petrovna Blavatski

Comments Pas de commentaire »

Le mardi 24 mai 2022 l’Ecole de Philosophie Nouvelle Acropole du 11ème arrondissement de Paris a accueilli Olivier Larrègle pour une conférence exceptionnelle à l’occasion de la sortie de son 2ème ouvrage dédié au Petit Prince : Le Petit Prince et l’art d’aimer.

Un large public au RDV ; nous avons affiché complet !

150 personnes venues à la rencontre du message humaniste universel que livre Antoine de Saint-Exupéry dans son Petit Prince qui, depuis sa publication en 1943 aux Etats-Unis puis en 1946 en Europe, a su traverser les frontières et les époques. Le langage du coeur, le langage de l’âme.

Amitié, responsabilité, rite, amour, pureté, rose, quête, étoile… autant de valeurs, autant de symboles qui ont animé cette soirée, pour notre plus grand enchantement.

La soirée s’est finie par une séance de dédicace du livre par le conférencier-auteur Olivier Larrègle.

“Les hommes n’ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n’existe point de marchands d’amis, les hommes n’ont plus d’amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi”.

« Les étoiles sont éclairées afin que chacun puisse un jour trouver la sienne ».

Comments Pas de commentaire »

A Mortagne-au-Perche

C’est à Mortagne-au-Perche, ville du célèbre philosophe Alain qu’a eu lieu cette conférence sur Simone Weil qui a été l’élève de l’excellent professeur de philosophie au Lycée Henri IV à Paris.

Alain avait une grande admiration pour la jeune fille si douée. Sur une copie de Simone Weil, on peut lire l’annotation suivante d’Alain: « une puissance d’esprit rare ». Simone Weil respectait également son professeur qui lui a donné le goût de l’écriture, de la pensée. Lorsqu’on se penche sur la vie de Simone Weil, on découvre une héroïne de la pensée et de l’action. Dans sa courte vie, elle n’a eu de cesse que d’allier la théorie à la pratique et a mené vaillamment de nombreux combats en faveur des opprimés: des chômeurs, des victimes du fascisme. Elle a mené des investigations sur les religions d’Orient et d’Occident. Lorsqu’elle a rejoint les forces de la Résistance à Londres, elle a été missionnée pour rédiger les bases d’une nouvelle constitution pour la France. L’ouvrage , l’Enracinement, reprend les grandes idées sur les causes du déracinement actuel, sur les besoins de l’âme, et particulièrement, celui essentiel de l’enracinement. Albert Camus, grand admirateur de la philosophe, considérait qu’elle était le plus grand penseur du XXème siècle. Pour lui, la France et l’Europe, pour leur reconstruction et leur renaissance après la guerre, auront besoin des apports précieux de Simone Weil.

30 personnes ont assisté à la conférence à Mortagne-au-Perche

Comments Pas de commentaire »

L’amour, qu’est-ce que l’amour ? C’est une grande question de société à laquelle plus d’un est sensible.

C’est sur le thème « Aimer rend-il faible ? » que l’association Nouvelle Acropole Lyon a réalisé un café philo avec une douzaine de participants ce jeudi 5 mai 2022.

Avec des échanges en profondeur, faisant émerger des questionnements sincères, les participants en sont ressortis enrichis. Par exemple, Jennifer témoigne : « J’ai retenu que même si l’amour Eros pouvait révéler des faiblesses, si nous arrivons à les dépasser, l’amour devient alors une force. »

Les café-philo sont organisés mensuellement, tous les 1ers jeudis du mois. Le prochain aura lieu le jeudi 2 juin à 18h sur le thème : « Peut-on se passer des autres ? ».

Comments Pas de commentaire »

Dans l’Antiquité, il existait deux voies complémentaires d’accès au sens et à la vérité : la philosophie, rationnelle, et le mythe, symbolique. Si la philosophie cherche à apporter des preuves, les mythes, eux, relatent de façon symbolique les épreuves traversées par la conscience. Cet équilibre en raison et imagination ouvre la voie à un réenchantement du monde.


Dimanche 24 avril, nous avons suivi l’Odyséée d’Ulysse, ou ce retour à l’essentiel que suis tout philosophe en quête de la sagesse.
Les 17 personnes présentes se sont interrogées sur les différentes épreuves qui jalonnent le parcours du héros, tout en se questionnant sur le sens que cela peut avoir pour chacun d’entre nous. Un bel après-midi d’échange.

Comments Pas de commentaire »

équipe des volontaires de Nouvelle Acropole

C’est à l’occasion de la journée mondiale de la Terre dédiée à la prise de conscience des liens étroits entre la nature et l’Homme que l’association Nouvelle Acropole de Marseille a proposé des rencontres fil rouge durant le week-end.


Le premier rendez-vous était la diffusion du film Permaculture, la voie de l’autonomie. Chacun était présent pour découvrir ou redécouvrir le sens du mot permaculture à travers la nature mais aussi la collaboration humaine. L’ expérience s’est poursuivie par un débat et un partage humain autour d’un apéro de clôture.


« J’ai récemment acquis un terrain mais je ne sais pas comment le cultiver. Le film me conforte dans l’idée que je dois m’appuyer sur le réseau associatif et humain pour découvrir la permaculture » témoigne Fabrice lors du débat alors qu’Olivier nous partage son projet de camping gratuit autour du Tilleul tricentenaire de la maison de famille. C’est la permanence de la nature mais aussi des Hommes qui aura donné le ton de la soirée.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité