Archive de l'auteur

Fernand Schwarz, philosophe et anthropologue, spécialiste de l’étude des mythes et symboles des sociétés traditionnelles et modernes, a donné à Strasbourg, à l’Auberge de jeunesse du jardin des Deux Rives, une conférence sur le thème Spiritualité et Réincarnation dans l’Égypte ancienne, en présence de 80 personnes.

Mourir un peu chaque jour pour renaître au lendemainest une thématique d’actualité en ces temps mouvementés de la Transition. Transition sociétale, transition écologique, transition spirituelle…, il est nécessaire de s’adapter, de se transformer, d’imaginer de nouvelles solutions et de nouveaux possibles.

Fernand Schwarz nous a invités à faire un lien entre notre situation moderne et le principe de réincarnation qui était au cœur de la métaphysique en Égypte ancienne. Là-bas, en ces temps reculés, la mort ne menait pas au néant, mais permettait à la conscience humaine de passer par différents états pour renaître sous une autre forme. Le conférencier a insisté sur l’idée que dans cette vision du monde, il n’y a pas de dissociation entre le plan matériel (la substance) et le plan spirituel (celui de l’esprit) ; chacun ayant besoin de l’autre pour se manifester. Le corps physique, corruptible, était rendu inaltérable après la mort par le processus de la momification. Les autres composantes de son être, notamment l’esprit sur un plan plus subtil, poursuivaient le parcours de la conscience, tel un pèlerin passant du visible à l’invisible, et changeant de forme en chemin. 

La « pesée de l’âme » (psychostasie ou mesure des « bonnes ou mauvaises » actions accomplies dans la vie terrestre) assurait le passage de la vie terrestre à la vie céleste. En fonction de sa propre inclination et de son degré d’attachement à la destinée terrestre, l’âme continuait son parcours vers la libération ou vers une nouvelle génération de vie, sur Terre, selon le principe de réincarnation.

Toute la société égyptienne ancienne, du rôle du Pharaon,  à la formation des prêtres responsables des rites initiatiques, du panthéon, symboles, canons de la statuaire et de l’architecture, jusqu’au Nil que les Égyptiens voyaient comme un axe conduisant les hommes de la terre vers le ciel, était structurée sur le principe de cyclicité et renaissance.

La symbolique de l’Égypte ancienne et ses rituels se sont poursuivis – fait remarquable – pendant des siècles et des siècles ; puis ils se sont évanouis mais ils sont parvenus jusqu’à nous grâce aux textes retrouvés par les archéologues (Livre des MortsTextes des pyramidesLivre de la Respiration..) et grâce à des témoins tels Hérodote, historien et géographe grec – Vesiècle avant J.-C. ou plus proche de notre époque, Gaston Maspero, égyptologue et écrivain français du XIXsiècle.

Aujourd’hui, L’Égypte peut se réfléter en nous dans notre posture intérieure. Quotidiennement, nous pouvons choisir de placer notre conscience dans les supports du désir et du contentement, ou dans des supports plus subtils de nous-mêmes. Nous pouvons mourir et renaître dès lors qu’une prise de conscience nous fait franchir une étape, une porte. À chaque seuil franchi, notre esprit et notre âme supérieure deviennent plus clairs et se manifestent plus souvent. « La conscience humaine est traversée par l’idée d’une perpétuelle renaissance des choses et d’une permanente mutation. Se dépasser, c’est quitter la latence des choses pour acquérir un pouvoir réel sur Soi » ; c’est « oser l’inconnu, tout en restant centré ».

Conférence « Spiritualité et réincarnation dans l’Egypte ancienne « par Fernand Schwarz Octobre 2020 Nouvelle Acropole Strasbourg

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Strasbourg a organisé un café philo sur le thème « Pourquoi préférons-nous le déni de la réalité à la réalité ? »

La salle était pleine et le débat d’une haute qualité ! À partir des interventions très riches des participants, se sont dégagées des questions complexes : 

Qu’est ce que la réalité ? Depuis la  réalité sensible, l’expérience individuelle, la vision du monde, en suivant Platon, nous sommes arrivés à la prééminence de l’idée qui crée la réalité.

Qu’est ce que le déni ? Pourquoi le déni ? Venant de l’opposition de points de vue, du refus du changement, du besoin de sécurité, le déni nous enferme en nous-mêmes, dans notre zone de confort. Nous réagissons avec nos émotions, nos opinions et nos habitudes plutôt que de rechercher la vérité.

Quelles clés pour y remédier ? L’échange par le dialogue, la confrontation des idées, l’acceptation de la pensée de l’autre, de notre ignorance, la curiosité, la recherche. Cela demande du courage et de l’énergie pour faire face à l’autre et sortir de nos représentations, prendre conscience du bénéfice à changer de paradigme, dépasser nos émotions, ce qui peut amener à la résilience. Développer la méditation, la connaissance de soi, modifie notre regard et nous aide à accepter la réalité pour la changer et parvenir à une pensée élargie, plus consciente, abandonner nos certitudes, acquérir d’autres convictions, devenir plus humble et responsable.

Qu’est-ce qui provoque ce courage ? Pour Platon, la conscience du manque est le départ de la quête du chercheur de vérité et de sagesse. S’intéresser à ce qui est beau et bien va développer notre enthousiasme et nous aider à nous élever, car là où va notre attention va notre énergie. La réalité c’est aussi ce que nous construisons, c’est une direction. Nous voir autres par l’imagination et la concentration nous permet de devenir ce que nous voulons être. La réalité se crée à l’intérieur de soi avant le changement extérieur. Le pouvoir de l’imagination nous permet de dépasser notre zone de confort et nos habitudes pour atteindre notre zone d’éveil.

Comments Pas de commentaire »

Après le succès de son café philo sur Pourquoi préférons nous le déni de la réalité à la réalité ?, Nouvelle Acropole Strasbourg a organisé une conférence mettant en parallèle le film Matrix et l’allégorie de la caverne de Platon. Une belle soirée qui a su intéresser les Strasbourgeois(es) avec plus de cinquante personnes présentes, prêtes à se questionner sur son rapport au réel. « Sommes-nous bien conscients de la réalité ? » « Les conditionnements que nous avons développés altèrent-ils cette perception? » « Quelle est l’origine de ces conditionnements ? »

La soirée a débuté par l’extrait de Matrix où Morpheus propose à Neo le choix entre la pilule rouge lui permettant de voir la matrice telle qu’elle est vraiment et la pilule bleue qui le laisserait dans l’illusion que ce qu’il vit est réel alors qu’il ne s’agit que de la matrice. Ensuite, un passage de l’allégorie de la caverne a été lu et commenté montrant les similitudes avec le film Matrix. S’en est suivi un échange questions/réponses où chacun a pu se prononcer sur diverses questions telles que : « De quoi sommes nous prisonniers ? Que serait la caverne ou la matrice aujourd’hui ? Qui sont les maîtres de la caverne ? La soirée s’est clôturée sur un travail en petit groupe de 8 à 10 personnes avec la fameuse question : « Et toi  tu choisis quoi ? » en expliquant pourquoi. Cela engendrant bien évidemment d’autres questions comme « Et qu’est ce que cela implique dans ta vie? »

En résumé, une soirée riche en interaction qui a amené chacun à réfléchir sur sa propre vie : En suis-je toujours l’acteur ou m’arrive t- il d’en être simple spectateur ? Et quels sont les freins qui m’empêchent de prendre ma vie en main ? Des clés de réponse se trouvent certainement dans les perles de Sagesses venues d’Orient et d’Occident. Rendez vous est donc pris pour en savoir plus lors du premier atelier de philosophie pratique. Même heure, même lieu, dans une semaine…

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Strasbourg, Conférence de Laura Winckler, Influence de la lune dans l’éternel féminin, décembre 2019
Nouvelle Acropole Strasbourg, Atelier pratique avec Laura Winckler, Le pouvoir de l’imagination créatrice, décembre 2019

Laura Winckler a commencé sa visite au centre Nouvelle Acropole de Strasbourg par une conférence sur la lune et son influence sur l’éternel féminin. Son propos s’est déployé sur 3 axes : astronomique, astrologique et mythologique. La lune, reflet du soleil invite au rêve et à l’imagination. C’est pourquoi, la conférencière a proposé le lendemain un atelier pratique, dans lequel une trentaine de personnes ont exploré leur propre imaginaire, afin d’en appréhender la dominante. Cette prise de conscience est importante, car plus nous nous connaissons, plus nous pouvons convoquer les images positives qui aident à façonner un monde meilleur pour demain. Se voir autrement devient une clé d’évolution.

Comments Pas de commentaire »

Journée Mondiale de la Philosophie, Hommage à Gandhi,
Nouvelle Acropole Strasbourg, Novembre 2019

La journée mondiale de Philosophie a été l’occasion pour le centre de Nouvelle Acropole Strasbourg d’organiser un hommage à Gandhi pour le 150 ème anniversaire de sa naissance, sous le haut patronage de l’ambassade de l’Inde. 

La soirée s’est déroulée en 3 parties : dans un premier temps, l’Art traditionnel hindou a été mis à l’honneur grâce à une très belle prestation de danse de Bharata nathyam accompagnée de récitants et de musiciens. Ensuite, il a été rappelé à quel point la pensée de Gandhi s’est forgée sur les principes de non-violence pour modifier l’environnement et comment ces principes de non-violence pourraient inspirer davantage les nouveaux mouvements sociaux actuels. En synthèse, il ressort que la pratique de la non- violence requiert une très grande force morale pour affronter la violence et l’adversité. L’une des réponses apportées par la philosophie est d’encourager et de promouvoir l’éducation, celle qui vise à faire émerger le meilleur de chacun, celle qui permet  de se connaître pour mieux se dominer. Enfin le mandala commencé lors de la conférence sur la magie du Tibet a été officiellement clôturé et  nous a rappelé que le plus important n’est pas tant le résultat que l’esprit dans lequel on œuvre. Il faut savoir se détacher de ses œuvres  tout en agissant avec conscience et cœur : cette offrande collective éphémère a alors été déposée aux pieds de  la statue de Gandhi, place de l’Etoile, pour clôturer cette  Journée mondiale de la philosophie. 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conférence Fernand Schwarz « Magie, pouvoir et spiritualité dans l’Egypte ancienne » octobre 2019, Strasbourg

Égyptologue, philosophe, fondateur de l’association Nouvelle Acropole en France, Fernand Schwarz a donné une conférence à Nouvelle Acropole à Strasbourg, devant une centaine de personnes, curieuses et enthousiastes, venues découvrir le mystère et l’héritage historique de l’Égypte ancienne. La société égyptienne ancienne a transmis aujourd’hui encore un grand trésor pour l’humanité, celui de nous apprendre à mieux vivre individuellement et collectivement. La sagesse de l’Égypte antique permet de mieux comprendre les raisons de notre propre existence en s’appuyant sur les notions égyptiennes de magie, de pouvoir et de spiritualité. Cette civilisation s’est construite selon un lien intime entre l’univers et le cœur. Tout au long de son histoire, elle a maintenu l’harmonie entre les lois de l’univers et l’humanité par des pratiques philosophiques. Par les temps qui courent, la société égyptienne ne pourrait-elle pas être source d’inspiration pour la construction d’un monde meilleur qui passe par une évolution individuelle et collective de la conscience ? La soirée s’est poursuivie avec des dédicaces de livres par le conférencier, auteur de nombreux ouvrages sur l’Égypte antique, et s’est clôturée, par un moment convivial d’échange autour d’un thé et d’un dialogue sur les Sagesses dévoilées, et les moyens de vivre ces enseignements au quotidien dans le monde d’aujourd’hui.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conference Guerrier Pacifique septembre 2019, Strasbourg

Nouvelle Acropole Strasbourg a proposé à la rentrée un cycle de conférences sur le thème du « Guerrier Pacifique ». Deux thèmes ont été abordés : « S’aguerrir pour être Meilleur » suivie par un autre thème la semaine suivante, « La voie du lâcher prise ». De nombreux participants ont assisté aux deux conférences avec grand intérêt.
Cette deuxième soirée a démarré avec la mise en scène d’un dialogue entre Socrate et un de ses disciples par les jeunes membres de l’association. Il s’agissait de montrer la manière toute particulière qu’avait ce grand philosophe de faire perdre pied à ses disciples afin qu’ils lâchent prise pour entamer une véritable réflexion en profondeur sur eux-mêmes. Ensuite, la conférence a abordé différents aspects, notamment l’importance de rester connecté au sens de nos actions. Apprendre à lâcher prise « vers le haut » d’une façon consciente, et non en réaction instinctive, face au stress et toute la part d’inconnu que nous rencontrons sur notre chemin. Puis, en sous-groupes, animés par un membre de l’association, les participants ont pu exprimer, les points importants pour eux abordés dans la soirée et ce avec quoi ils repartaient pour l’appliquer dans leur vie quotidienne. Les discussions se sont ensuite prolongées par un « verre de l’amitié » . Une soirée riche en échanges profonds et fructueux où chacun a pu aller à la rencontre de l’autre dans l’expression du dialogue repartir avec ses propres clés pour devenir un guerrier pacifique… Ces deux conférences ont été suivies par un atelier de philosophie pratique sur « Changer de point de vue : Devenez philosophe ».

Comments Pas de commentaire »

Mahatma Gandhi

A l’occasion des 150 ans de la naissance du Mahatma Gandhi, Nouvelle Acropole Strasbourg a eu l’honneur d’accueillir Laura Winckler, cofondatrice de NA en France, pour une conférence sur cet illustre personnage et sa philosophie de la non-violence.

L’évènement a débuté par une intervention des jeunes membres de l’association avec la lecture pleine d’émotion d’un texte, imaginé pour l’occasion par un membre, sous la forme du témoignage d’un jeune militant indien lors de la marche du sel. Ensuite, Laura Winckler nous a appris les points importants de la pensée que le Mahatma a traduite par ses actes au travers de son histoire. Détermination, conscience et bienveillance envers tous les êtres vivants, ainsi que maîtrise de soi en sont les clés.

Conférence sur Gandhi par Laura Winckler, Nouvelle Acropole Strasbourg février 2019
Hommage à Gandhi, Nouvelle Acropole Strasbourg Février 2019

Les membres ainsi que Laura Winckler se sont rendus le lendemain à la statue de Gandhi à Strasbourg place de l’Etoile pour y déposer un collier de fleurs réalisés par leur soin en guise d’hommage pour clôturer cette commémoration.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Journee Mondiale de la philo, Conference sur Sauver la dignite, Strasbourg


Nouvelle Acropole, Journee Mondiale de la philo, Conference sur Sauver la dignite, Strasbourg

 

Dans le cadre de la journée mondiale de la philosophie, Nouvelle Acropole Strabourg a organisé une soirée philosophique sur le thème : « Sauver la dignité ». Cette soirée, organisée par Perseus regroupant les jeunes membres de l’association, sous le regard bienveillant de leur responsable, a vu les générations se croiser.

Trois jeunes ainsi que le responsable de l’association ont introduit la soirée avec de courtes interventions sur la dignité vu sous l’angle de l’Ethique, de la Sociopolitique et de la Philosophie de l’Histoire. Les jeunes Perseus ont ponctué chaque intervention avec des intermèdes artistiques et inspirants comme des poèmes, des histoires et des textes. La soirée s’est ensuite achevée autour de tables rondes où chacun a pu échanger sur sa vision de la dignité et comment vivre plus dignement au quotidien.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conférence "Transformer sa vie par le pouvoir de l'imagination créatrice", Strasbourg

Nouvelle Acropole, Conférence « Transformer sa vie par le pouvoir de l’imagination créatrice », Strasbourg

C’est avec un plaisir tout particulier que le centre Nouvelle Acropole de Strasbourg a accueilli Fernand Schwarz, Directeur National de l’association pour animer une conférence sur Transformer sa vie par le pouvoir de l’imagination créatrice. En préambule, le groupe Perseus constitué de jeunes membres de l’association a interprété une scénette, mettant en scène un jeune écrivain face aux peurs et difficultés liées au fait de partager ses œuvres avec le plus grand nombre. Il saura les surmonter grâce a la force de sa propre imagination.

« Au commencement était le verbe » d’après saint Jean, mais les images sont plus puissantes que le langage. Le cerveau ne faisant pas la différence entre une expérience vécue et imaginée, elles créent donc notre interprétation de la réalité. D’ordinaire, nos images mentales sont le fruit de toutes nos expériences passées et conditionnent notre présent. Cultiver consciemment son imaginaire, c’est changer ses filtres  et donc se réinventer en brisant les chaînes du passé pour convoquer un futur meilleur.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité