Archives pour la catégorie “Activités culturelles”

Nouvelles des activités culturelles de Nouvelle Acropole France

Fernand Schwarz, philosophe et anthropologue, spécialiste de l’étude des mythes et symboles des sociétés traditionnelles et modernes, a donné à Strasbourg, à l’Auberge de jeunesse du jardin des Deux Rives, une conférence sur le thème Spiritualité et Réincarnation dans l’Égypte ancienne, en présence de 80 personnes.

Mourir un peu chaque jour pour renaître au lendemainest une thématique d’actualité en ces temps mouvementés de la Transition. Transition sociétale, transition écologique, transition spirituelle…, il est nécessaire de s’adapter, de se transformer, d’imaginer de nouvelles solutions et de nouveaux possibles.

Fernand Schwarz nous a invités à faire un lien entre notre situation moderne et le principe de réincarnation qui était au cœur de la métaphysique en Égypte ancienne. Là-bas, en ces temps reculés, la mort ne menait pas au néant, mais permettait à la conscience humaine de passer par différents états pour renaître sous une autre forme. Le conférencier a insisté sur l’idée que dans cette vision du monde, il n’y a pas de dissociation entre le plan matériel (la substance) et le plan spirituel (celui de l’esprit) ; chacun ayant besoin de l’autre pour se manifester. Le corps physique, corruptible, était rendu inaltérable après la mort par le processus de la momification. Les autres composantes de son être, notamment l’esprit sur un plan plus subtil, poursuivaient le parcours de la conscience, tel un pèlerin passant du visible à l’invisible, et changeant de forme en chemin. 

La « pesée de l’âme » (psychostasie ou mesure des « bonnes ou mauvaises » actions accomplies dans la vie terrestre) assurait le passage de la vie terrestre à la vie céleste. En fonction de sa propre inclination et de son degré d’attachement à la destinée terrestre, l’âme continuait son parcours vers la libération ou vers une nouvelle génération de vie, sur Terre, selon le principe de réincarnation.

Toute la société égyptienne ancienne, du rôle du Pharaon,  à la formation des prêtres responsables des rites initiatiques, du panthéon, symboles, canons de la statuaire et de l’architecture, jusqu’au Nil que les Égyptiens voyaient comme un axe conduisant les hommes de la terre vers le ciel, était structurée sur le principe de cyclicité et renaissance.

La symbolique de l’Égypte ancienne et ses rituels se sont poursuivis – fait remarquable – pendant des siècles et des siècles ; puis ils se sont évanouis mais ils sont parvenus jusqu’à nous grâce aux textes retrouvés par les archéologues (Livre des MortsTextes des pyramidesLivre de la Respiration..) et grâce à des témoins tels Hérodote, historien et géographe grec – Vesiècle avant J.-C. ou plus proche de notre époque, Gaston Maspero, égyptologue et écrivain français du XIXsiècle.

Aujourd’hui, L’Égypte peut se réfléter en nous dans notre posture intérieure. Quotidiennement, nous pouvons choisir de placer notre conscience dans les supports du désir et du contentement, ou dans des supports plus subtils de nous-mêmes. Nous pouvons mourir et renaître dès lors qu’une prise de conscience nous fait franchir une étape, une porte. À chaque seuil franchi, notre esprit et notre âme supérieure deviennent plus clairs et se manifestent plus souvent. « La conscience humaine est traversée par l’idée d’une perpétuelle renaissance des choses et d’une permanente mutation. Se dépasser, c’est quitter la latence des choses pour acquérir un pouvoir réel sur Soi » ; c’est « oser l’inconnu, tout en restant centré ».

Conférence « Spiritualité et réincarnation dans l’Egypte ancienne « par Fernand Schwarz Octobre 2020 Nouvelle Acropole Strasbourg

Comments Pas de commentaire »

Les Journées Européennes du Patrimoine (J.E.P) ont été organisées, comme chaque année, par le Ministère de la Culture- DRAC Centre Val-de-Loire. Et l’Ancienne Abbaye de la Cour Pétral a ouvert ses portes à cette occasion. Cette année, les JEP étaient sous le signe de « l’éducation et l’apprentissage pour la vie ».

Les nombreux visiteurs (près de 200 cette année) sont venus admirer la beauté de ses bâtiments et de son cadre bucolique.
Des visites guidées par des conférenciers permettent de découvrir l’histoire du lieu et de connaître les projets en cours. Et une halte plus longue est proposée à la cité artisanale où le public est invité à découvrir le savoir-faire artisanal et à participer de ses mains. C’est le moment favori de cette rencontre. Au début, tout le monde paraît intimidé par le travail de la matière et avec ses mains. Puis, progressivement, les mains acceptent l’outil qu’il sera finalement difficile de lâcher par la suite. Il se joue là quelque chose d’ancestral entre l’homme et la matière. Allez savoir pourquoi, en travaillant de leurs mains, grands et petits ont leurs yeux qui brillent !

Le projet des JEP rejoint celui de Nouvelle Acropole, organisatrice de ces journées, par la même conception de l’éducation et de l’apprentissage à vie, comme voie de régénération humaine.
« L’éducation est un élément essentiel des JEP depuis le lancement de cette initiative et elle est intimement liée à tout ce que nous entreprenons, que nous nous adressions à des enfants, ou à des adultes. Notre objectif est le même : laisser une trace qui illustre tout le potentiel que recèle le patrimoine en tant qu’outil d’apprentissage et source d’inspiration pour l’avenir. L’ambition est de nous reconnecter aux connaissances, aux traditions, aux savoir-faire qui définissaient jadis notre lieu de vie, et, ce faisant, de réinventer ce que signifie l’éducation pour le XXIème siècle.»

Pour voir le reportage vidéo sur le thème « Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie », avec le concours des associations « Les amis de la Cour Pétral », « Nouvelle Acropole « et « Les ateliers d’Héphaïstos : https://youtu.be/YwzebJB2rTQ

Comments Pas de commentaire »

Comment penser le monde d’après ?
Comment imaginer une renaissance ?
Ce sont 10 personnes qui ont débattu du sujet en ce jeudi 10 septembre. Lors de cette conférence interactive, Antoine nous a présenté les quatre voies d’accès à la connaissance du monde.
La voie de la connaissance scientifique qui cherche à découvrir l’identité objective du monde concret. Elle s’inscrit dans la pensée de Sartre pour qui l’existence précède l’essence. Et répond à la question Comment ça marche ? La voie de la connaissance écologique ou systémique qui mathématise les relations et tente de prévoir l’évolution des ensembles. Elle s’inscrit dans la pensée d’interdépendance de tous les existants d’Edgar Morin et du célèbre effet papillon d’Edward Lorenz « le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une Tornade au Texas ? ». Cette voie répond à la question Quelle est ma place dans ce monde ?
La voie de la connaissance symbolique qui voit ce qui transparaît derrière ce qui paraît. C’est la pensée du monde miroir : l’homme est un microcosme, une image de l’univers. Chaque évènement qui lui arrive est l’expression de ses plus intimes pensées. Cette voie répond à la question Quelle est ma fonction ?
Et enfin, la voie de la connaissance holistique, voie opérative dans laquelle l’information et la connaissance touchent l’individu et le transforme. La pensée opérative transforme l’être afin de le relier plus efficacement aux autres niveaux de réalité. Cette voie répond à la question En quoi puis-je en me transformant, coopérer à l’évolution de l’univers ?
Le risque pour chaque voie d’accès à la connaissance du monde est de penser qu’elle est unique. Penser une renaissance nécessite alors d’intégrer les quatre voies de connaissance.

Comments Pas de commentaire »

Le 1er septembre 2020 a eu lieu l’assemblée générale de l’association lyonnaise Nouvelle Acropole.

Nous sommes ainsi heureux de vous présenter en quelques mots les chiffres des activités publiques réalisées sur la période de septembre 2019 à fin août 2020 pour Nouvelle Acropole Lyon.

Bien que la période ait été un peu chamboulée avec la crise sanitaire, nous avons rebondi en utilisant les moyens de visio-conférence. Nous n’avons annulé aucune de nos activités prévues au programme, si ce n’est la visite de la Cathédrale Saint-Jean pendant le confinement.

De par nos actions, Nouvelle Acropole Lyon s’engage pour soutenir activement 4 objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU :

  • ODD N°4 : Veiller à ce que tous puissent suivre une éducation de qualité dans des conditions d’équité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie
  • ODD N°15 : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres
  • ODD N°16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable
  • ODD N°17 : Partenariats pour la réalisation des objectifs

Ainsi, nous remercions très chaleureusement tous les bénévoles de l’association de leur aide précieuse et indéfectible pour transmettre des valeurs philosophiques et atemporelles dans un monde en perte de sens.

Voici le retour en chiffres de l’année écoulée de l’association lyonnaise Nouvelle Acropole de septembre 2019 à août 2020 :

Ateliers de philosophie pratique : ODD N°4

 51 inscrits au 1er cycle de la formation en philosophie pratique, dont 11 par zoom pendant le confinement.

Conférences philosophiques et culturelles :

14 activités culturelles pour un public total de 621 personnes, comprenant les activités maintenues par zoom pendant le confinement.

Les 3 activités de l’année écoulée avec le plus de public :

  • Conférence participative : Platon et le mythe de la caverne, par Daniela Molina, avec un public de 86 personnes
  • Conférence : Magie, pouvoir et spiritualité dans l’Egypte ancienne, par Fernand Schwarz, avec un public de 104 personnes
  • Conférence : Jung et les âges de la vie, par Laura Winckler, avec un public de 87 personnes

Journée mondiale de la philosophie : ODD N°4 + ODD N°17

La Journée mondiale de la philosophie promue par l’UNESCO a été honorée avec la thématique : Le Jardin des philosophes. Jacqueline Kelen, philosophe renommée, a été invitée pour présenter son dernier livre « Le Jardin des Vertus ».

Le 150ème anniversaire de la naissance de Gandhi : ODD N°16 + ODD N°17

Nouvelle Acropole a rendu hommage à ce grand guerrier pacifique, Gandhi, qui a promu une philosophie de la non-violence, source d’inspiration encore aujourd’hui.

Actions de volontariat :

Volontariat écologique : ODD N°15

2 actions d’envergure réalisées :

  • World Clean-up day, en tant que partenaire officiel de cette opération mondiale ! 80 participants au parc de Miribel
  • Le Jour de la Terre (22 avril 2020) en mode avec la création d’une vidéo avec des éco-gestes pour préserver l’eau

Total des volontaires : 90

Nombre d’heures : 130h

Volontariat social :

Actions réalisées :

– 3 maraudes

– 3 lectures dans une maison de retraite

– 70 repas distribués pendant le confinement

– 50 masques réalisés par les couturières

Total des volontaires : 48

Nombre de personnes aidées : 191

Nombre d’heures : 168h

Comments Pas de commentaire »

Le fameux tableau « Le Printemps » de Botticelli, tout comme son autre chef d’œuvre « La naissance de Vénus », est bien plus qu’une mise en valeur de la beauté du printemps et de la nature… C’est une allégorie mythologique et philosophique qui nous montre les transformations de l’âme humaine !

L’objectif de cette conférence estivale, animée par Marion Jaumes et Théo Pistone, a été de croiser les regards entre l’art et la philosophie pour comprendre la symbolique de ce tableau. 

Le tableau symbolise le chemin de l’âme vers le divin : l’entrée de l’âme dans le jardin du monde et son chemin de perfectionnement, de la voie de l’amour sensible (Vénus Pandemos) à celle de l’amour universel (Vénus Ourania) qui conduit à la contemplation des vérités éternelles.

Ainsi se dessinent les trois pas essentiels dans la métamorphose de l’âme du philosophe, l’amoureux de la sagesse, qui, éveillé par la Beauté, doit faire l’unité en lui pour atteindre les vérités célestes.

Pour en savoir plus sur la symbolique du tableau : http://isabelle.ohmann.over-blog.com/article-les-metamorphoses-de-l-ame-dans-le-printemps-de-botticelli-40165320.html

Comments Pas de commentaire »

Une introduction à la loi des 5 éléments par Caroline Parot, énergéticienne.

La loi des 5 éléments est organisée en un système parfaitement cohérent. Elle nous permet de nous relier à la nature, de sentir que nous ne faisons qu’un avec le cycle de la vie. Représentée par les saisons, elles sont associées à chacun des éléments.
Le printemps avec le bois, l’été avec le feu, la fin de l’été appelée été indien avec la terre, l’automne avec le métal et l’hiver avec l’eau. Nous pouvons observer des humeurs, des énergies, des couleurs différentes pour chaque saison.
Au printemps la nature se réveille, il y a une mobilisation de l’énergie qui est poussée en surface. D’un vert tendre elle fleurie, associée à la créative, au tempérament intrépide, comme un adolescent avec des sautes d’humeur et de colère si l’énergie du bois n’est pas contrôlée…
L’été c’est l’abondance, la distribution de l’énergie en surface, l’enthousiasme, la joie, l’énergie est à son sommet, on est dans la communication.
L’été indien cette période plus posée c’est la maturité, on récolte les fruits de ses actions, on récupère une partie de l’énergie pour la répartir de façon harmonieuse en profondeur, on se centre.
L’automne c’est le déclin de la nature, on fait des réserves, on anticipe, on se retire vers l’intérieur, on médite sur nos expériences, c’est la vieillesse.
L’hiver c’est la fin d’un cycle, la mort avant la renaissance. Une phase de repos importante, l’énergie réintègre sa zone de départ pour se régénérer.
Notre date de naissance nous donne notre biorythme sur l’année, nous pouvons comprendre pourquoi il nous arrive de ne pas nous sentir en phase avec la nature mais en phase avec notre propre cycle. Par exemple pour les personnes nées en novembre, le mois de novembre correspondra à leur printemps et ainsi de suite…
Le but de la loi des 5 éléments est de nous aider à mettre de la conscience sur les phénomènes qui se passent en nous et autour de nous. Elle nous invite à agir dans l’équilibre du Tao pour avancer dans la voie de l’action juste et ainsi vivre en harmonie avec ce qui nous entoure et se sentir plus serein.

Comments Pas de commentaire »

« Être femme aujourd’hui : renouer avec les mystères de la féminité », tel était le thème de la conférence organisée par Nouvelle Acropole Lyon. Un thème qui peut paraître surprenant en cette période de crise sanitaire et d’incertitude ! Et pourtant !

Par delà les idéologies transitoires, les grands mythes peuvent nous éclairer sur une dimension de la féminité qui soit source d’inspiration et force de vie et de paix pour nos défis actuels.

Après une introduction de l’évolution de la place de la femme dans l’histoire, quatre formatrices en philosophie pratique ont présenté chacune un des visages de la féminité, représentées par les déesses grecques Aphrodite, Athéna et Déméter, ainsi que la déesse Egyptienne Isis.

Plus de 50 personnes ont assisté à l’activité par vidéo-conférence et ont remercié chaleureusement les conférencières, pour ce moment hors du temps, où la beauté et la féminité ont rayonné.

Voici quelques témoignages:

Clara : « Merci à vous pour cette conférence, j’ai bien apprécié de connaitre ces archétypes dont certains que je ne connaissais pas du tout. Merci !!! »

Dorota : « Merci à toutes les conférencières pour vos présentations, c’était très intéressant et beau. »

Sylvie : « Merci beaucoup. Très belle initiative, sujet original et intéressant. A méditer. »

Comments Pas de commentaire »

Le « Jour de la Terre » est un événement international dédié à l’éducation au respect de l’environnement, qui a fêté ce mercredi 22 avril 2020 ses 50 ans d’existence [1].
En 2009, les Nations Unies ont également désigné cette même date « la journée internationale de la Terre nourricière » [2].
En cette année 2020, voici le message de l’ONU : « Il est important, aujourd’hui plus que jamais, qu’en cette Journée internationale de la Terre nourricière nous insistons sur le passage à une économie plus durable, qui bénéficie à la fois à l’humanité et à la planète. Assurer une harmonie avec la nature et la Terre n’est plus uniquement souhaitable, mais nécessaire. »
« Nous ne devons pas oublier une autre bataille à mener sur le long terme, une que nous ne pouvons surtout pas perdre : celle contre la dégradation de notre planète. »

Depuis plus de 60 ans dans le monde, Nouvelle Acropole France s’engage profondément dans le partage d’une vision du monde où l’homme et la nature sont reliés. Nos différentes activités de volontariat écologique permettent d’exprimer notre conscience sociale et notre sens de la responsabilité devant les crises et les défis de notre monde [3].

C’est pourquoi Nouvelle Acropole s’associe à cet événement international du Jour de la Terre.
En cette période de confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19, un programme spécial a été réalisé sur les réseaux sociaux, avec l’implication et la mobilisation de tous les bénévoles et les formateurs de Nouvelle Acropole en France depuis leurs lieux d’habitation.

Trois conférences phare ont été proposées en Facebook Live :

  • L’homme fait-il partie de la nature ?
  • Sortir de l’impuissance face aux enjeux écologiques :
  • Ecologie spirituelle
    A ces conférences s’ajoutent des évocations artistiques en hommage à la terre, des ateliers en ligne de dessin ou de méditation, ainsi que des tutoriels pour les éco-gestes.

Bon jour de la Terre, car en réalité, c’est tous les jours !

[1] https://www.earthday.org/earth-day-2020/
[2] https://www.un.org/fr/observances/earth-day
[3] https://nouvelle-acropole.fr/actions/volontariat

Voici en détail le programme réalisé à l’aide des centres Nouvelle Acropole en France, avec les liens des conférences et des vidéos lorsque ces dernières sont disponibles :

Biarritz :
Conférence FB : Ecologie spirituelle
animée par Florie Amouroux, philosophe et médecin, formatrice en philosophie à NA Biarritz https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.france/videos/662182337905244/
Méditation sur la Terre, animée par Christopher Stephens, professeur de Yoga au sein de l’association Madhura Yoga https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.biarritz/videos/1547179212116039/
Texte poétique en musique en l’honneur du Jour de la Terre https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.france/videos/533463720898035/

Bordeaux :
Conférence FB live : Sortir de l’impuissance face aux enjeux écologiques : La permaculture, un nouvel art de vivre

animée par Chloé Bizien, philosophe, diplômée d’un master en géographie et écologie humaine, formatrice en philosophie à NA Bordeaux
https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.france/videos/220433422594350/
Vidéo hommage à la terre https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.bordeaux/videos/674975656618438/

Lyon :
Vidéo Éco-gestes pour préserver l’eau chez soi
https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.france/videos/2897914193629958/
Quizz chaque jour de J-7 au Jour J sur les chiffres de la consommation d’eau

Marseille :
Sensibilisation par les bénévoles de Nouvelle Acropole Marseille à l’occasion de la distribution de paniers de la « Ruche qui dit Oui » avec l’association « Fruits de la Terre ».

Paris 5ème arr. :
2 hommages poétiques à la Terre
https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.paris5/videos/242661226932301/
https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.paris5/videos/846060712541315/

Paris 11ème arr. :
« Ne soyez pas confinés, laissez germer ! » Montages photo avec phrases philosophiques

Paris 15ème arr. :
Vidéo sur les 50ans du Jour de la Terre
https://www.facebook.com/NouvelleAcropoleParis15/videos/2922100497881198/

Rouen :
Conférence FB live : L’Homme fait-il partie de la Nature ?

animée par Fabien Duval, philosophe et ingénieur en environnement, président de Nouvelle Acropole Rouen
https://www.facebook.com/rouen.nouvelle.acropole/videos/668188587082594/
Atelier FB Live « dessine un arbre sacré »,
animé par Fanny Mesnil, professeur de dessin et de peinture
https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.france/videos/2643307779215185/

Comments Pas de commentaire »

Nous détenons tous le pouvoir de la parole, alors pourquoi ne pas apprendre à s’en servir ?

Même confinés, nous ne faisons que parler et entendre parler : appel, SMS, vidéo… Les mots envahissent nos appartements. Mais quel est le pouvoir de cette parole ? Nos appels sont-ils porteur de sens ? Nos mots sont-ils éloquents ?

Sarah Choisnel, formatrice à Nouvelle Acropole Bordeaux, a relevé le défi de nous faire découvrir et approfondir l’art de la parole, dans un atelier en vidéo-conférence.

L’éloquence, comme tout art, se pratique avec des exercices…Confinés derrière nos écrans, Sarah nous a fait pratiquer l’articulation, la diction, l’expression de phrases simples…. S’exprimer face à des personnes inconnues demande d’oser dépasser le stress, le manque de clarté dans les idées, la peur d’échouer et d’oser se dévoiler. Nul besoin de matériel ou d’artifice, notre première force est dans notre cœur et notre meilleur outil pour l’exprimer est la parole !

Cet art de la parole que nous redécouvrons aujourd’hui n’a pas d’âge, et bien plus qu’un moyen de convaincre ou de séduire, il est un art pour exprimer la voix de l’âme. Osons exprimer notre âme !

Comments Pas de commentaire »

A l’occasion du jour de la Terre, l’équipe de bénévole de « la ruche qui dit », à laquelle ont participés les volontaires de Nouvelle Acropole, a proposé la vente de paniers de légumes produits localement dans la démarche de l’agriculture raisonnée.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité