Archives pour la catégorie “Philosophie”

Nouvelles des activités philosophiques de Nouvelle Acropole France

Que c’est enthousiasmant de voir que nous sommes de plus en plus nombreux à nous interroger sur le sens de la vie et la direction que nous voulons donner à celle-ci.

Nous étions presque une trentaine à nous retrouver hier soir, avec des étoiles plein les yeux et l’envie de nous transformer pour participer à la construction du monde de demain.

Afficher que nos ateliers sont complets, c’est partager le fait que nous entrons dans un nouveau tournant ou de plus en plus de personnes sont prêtes à devenir philosophe pour avancer autrement !

Et surtout ne vous inquiétez pas, un nouveau cycle d’atelier débutera au mois de janvier !

Merci à tous !

Comments Pas de commentaire »

La conférence : Le Petit prince et l’art d’aimer s’est déroulée jeudi 22 septembre au Salon de séminaires du Motel Saint Martin à Verneuil d’Avre et d’Iton. 

Un public attentif a écouté la conférence de Monsieur Olivier Larrègle. Le conférencier a fait le parallèle entre la vie de l’auteur, sa biographie et son œuvre. Saint Exupéry, visionnaire sur les caractéristiques de notre temps, a montré, à travers le Petit Prince, combien l’art d’aimer est essentiel. L’art de « s’apprivoiser » mutuellement, de « créer des liens » est un savoir essentiel pour que l’humanité entière vive dans la paix et l’harmonie. N’est-ce pas cet essentiel qui se rend visible à nos yeux lorsque nous ouvrons notre cœur?

photo de la conférence d’Olivier Larrègle au Salon du Motel Saint Martin à Verneuil

Comments Pas de commentaire »

Le centre de Nouvelle Acropole à Lyon a ouvert la nouvelle saison culturelle 2022-2023 avec une magnifique conférence « Réenchanter le monde : changer de regard », donnée le mardi 6 septembre par la présidente de l’association Daniela Molina. Salle comble pour cette première conférence de rentrée, avec un public enchanté !
Lors de cette conférence ont été évoquées les principales causes de désenchantement dans nos sociétés : perte de foi en l’avenir due aux crises financières, politiques et climatiques ; mais aussi et surtout des causes immatérielles comme la mort de la nature vivante, la mort de l’art, la mort de Dieu et la mort du mythe du progrès.   
Se ré-enchanter, c’est chanter la vie, avoir la capacité de s’émerveiller, par exemple face à la nature et face au beau en général ; c’est faire attention aux êtres qui nous entourent, et savoir ralentir et vivre l’instant présent.
Face à l’hyper matérialisation de nos sociétés occidentales, aussi ont été évoqué les vertus de la philosophie et de la mythologie, ainsi que de l’imagination qui permet de se représenter en évolution  dans le futur.

La conférence sera bientôt disponible sur notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/c/NouvelleAcropoleFrance
A bientôt

Comments Pas de commentaire »

Le jeudi 30 juin, à l’Espace Vollon de Lyon, se tenait la conférence « L’amour courtois : embellir les relations », présentée par Adeline Albou, formatrice de philosophie pratique à Nouvelle Acropole de Lyon et par Marion de Champsavin, élève du même centre.
Nos deux conférencières nous ont appris que l’amour courtois a vu le jour en France autour du 12-13ème siècle grâce aux troubadours du sud de la France, eux-mêmes inspirés par la tradition arabo-andalouse, pour se répandre ensuite dans toute la France et l’Europe. Ces troubadours étaient des gens éduqués et des érudits qui prônaient la courtoisie avec les valeurs s’y référant : loyauté, bravoure, fidélité, pour n’en citer que quelques-unes.
Ils incarnaient le fin’ amor qui constituait un idéal de perfectionnement moral beaucoup plus large que la simple notion d’amour entre le poète et sa dame puisque les partisans de cet amour courtois étaient dans une quête de sagesse par l’émancipation des désirs immédiats égoïstes.
Ce mouvement a favorisé la reconnaissance de la place des femmes dans la société. Alienor d’Aquitaine constitue un parfait exemple de femme inspiratrice de cette époque. En effet, elle-même petite-fille de troubadour, Alienor reste une figure marquante de par sa beauté, ses talents de poétesse, sa culture, son implication politique, Reine de France par son mariage avec Louis VII, Roi de France, puis Reine d’Angleterre par son second mariage avec Henri de Plantagenêt.
A l’issue de l’exposé, les conférencières ont animé un échange avec le public pour réfléchir sur l’essence de l’amour courtois, et comment, sans chercher à faire un copier-coller du Moyen-Âge, cette tradition pourrait nous inspirer aujourd’hui pour embellir les relations avec tout un chacun.
L’éducation à la courtoisie est bien plus qu’une simple éducation, elle possède intrinsèquement une perspective historique et civilisationnelle. C’est la première marche qui conduit à la convivencia, la capacité de vivre ensemble, socle d’une fraternité véritable.
« Je suis persuadée pour ma part que ce sont les valeurs courtoises et chevaleresques qui sauveront notre civilisation et même le monde, s’il mérite encore d’être sauvé : vaillance, élégance, discrétion, générosité, fierté… » Jacqueline Kelen

Comments Pas de commentaire »

L’été fut mystérieux cette année à l’Espace Lehena … De nombreux sujets ont été abordés sous le prisme du philosophe lors de conférences aussi inspirantes qu’enrichissantes !  

Les mystères du vin, la voie de l’alchimie, le nombre d’or sont autant de sujet autour desquels nous avons pu échanger et partager dans une atmosphère conviviale. Nous savons maintenant que derrière notre réalité matérielle aux allures trompeuses se cache des lois immuables qui régissent l’univers… Et si tout cela avait un sens ? 

Ces conférences ont été organisées par l’association Nouvelle Acropole Biarritz.

Comments Pas de commentaire »

Ce vendredi, Denis Marquet, philosophe, écrivain et thérapeute, nous a fait l’honneur de sa présence.

Il nous a parlé de son dernier ouvrage « Dernières nouvelles de Babylone », une fable contemporaine orchestrée autour d’une galerie de personnages chacun emblématique des impasses humaines de notre société.

Denis Marquet comme toujours, nous a offert un très beau moment de philosophie par sa présence lumineuse et son discours intemporel. La conférence s’est poursuivie le lendemain matin par un atelier où nous avons pu échangé avec l’auteur sur nos questionnements métaphysiques.

Sa réponse est simple : ne pas chercher à tout prix ; se laisser traverser par la lumière ; aimer à l’infini ; et les ombres seront derrière.

Comments Pas de commentaire »

visite guidée

Découvrir la cathédrale de Chartres, c’est découvrir d’abord tout le parcours externe: sa structure générale, son orientation, ses portails. Et également vivre l’élévation à l’intérieur de la cathédrale. Le public a été captivé par l’histoire du lieu et son ancestralité peu connue généralement. Il a aussi été ému de découvrir le message des bâtisseurs, nos ancêtres, à travers les différentes facettes de Notre-Dame de Chartres. Cette cathédrale, image vivante de la foi d’un peuple dans sa civilisation, se refait une beauté architecturale pour le plus grand bonheur de tous.

Comments Pas de commentaire »


Ce Jeudi 12 mai 2022 à L’espace Le Moulin, Fernand Schwarz, fondateur de Nouvelle Acropole France, a donné une conférence où la science et la spiritualité sont posées comme deux lignes parallèles qui approchent les phénomènes et les mystères du vivant sans jamais se confondre.

Tout en dressant le panorama de l’évolution des sciences depuis l’antiquité jusqu’au 19e siècle – époque d’Héléna Petrovna Blavatsky – il met en miroir les sagesses issues du livre du Dzyan, source de la Doctrine secrète qui exposent des données aujourd’hui admises dans la physique quantique.

Une soirée qui a captivé les 50aines de personnes venues sur place, à revoir sur YouTube!

Plus de 50 participants à cette conférence pour connaitre Helena Petrovna Blavatski

Comments Pas de commentaire »

Le mardi 24 mai 2022 l’Ecole de Philosophie Nouvelle Acropole du 11ème arrondissement de Paris a accueilli Olivier Larrègle pour une conférence exceptionnelle à l’occasion de la sortie de son 2ème ouvrage dédié au Petit Prince : Le Petit Prince et l’art d’aimer.

Un large public au RDV ; nous avons affiché complet !

150 personnes venues à la rencontre du message humaniste universel que livre Antoine de Saint-Exupéry dans son Petit Prince qui, depuis sa publication en 1943 aux Etats-Unis puis en 1946 en Europe, a su traverser les frontières et les époques. Le langage du coeur, le langage de l’âme.

Amitié, responsabilité, rite, amour, pureté, rose, quête, étoile… autant de valeurs, autant de symboles qui ont animé cette soirée, pour notre plus grand enchantement.

La soirée s’est finie par une séance de dédicace du livre par le conférencier-auteur Olivier Larrègle.

“Les hommes n’ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n’existe point de marchands d’amis, les hommes n’ont plus d’amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi”.

« Les étoiles sont éclairées afin que chacun puisse un jour trouver la sienne ».

Comments Pas de commentaire »

A Mortagne-au-Perche

C’est à Mortagne-au-Perche, ville du célèbre philosophe Alain qu’a eu lieu cette conférence sur Simone Weil qui a été l’élève de l’excellent professeur de philosophie au Lycée Henri IV à Paris.

Alain avait une grande admiration pour la jeune fille si douée. Sur une copie de Simone Weil, on peut lire l’annotation suivante d’Alain: « une puissance d’esprit rare ». Simone Weil respectait également son professeur qui lui a donné le goût de l’écriture, de la pensée. Lorsqu’on se penche sur la vie de Simone Weil, on découvre une héroïne de la pensée et de l’action. Dans sa courte vie, elle n’a eu de cesse que d’allier la théorie à la pratique et a mené vaillamment de nombreux combats en faveur des opprimés: des chômeurs, des victimes du fascisme. Elle a mené des investigations sur les religions d’Orient et d’Occident. Lorsqu’elle a rejoint les forces de la Résistance à Londres, elle a été missionnée pour rédiger les bases d’une nouvelle constitution pour la France. L’ouvrage , l’Enracinement, reprend les grandes idées sur les causes du déracinement actuel, sur les besoins de l’âme, et particulièrement, celui essentiel de l’enracinement. Albert Camus, grand admirateur de la philosophe, considérait qu’elle était le plus grand penseur du XXème siècle. Pour lui, la France et l’Europe, pour leur reconstruction et leur renaissance après la guerre, auront besoin des apports précieux de Simone Weil.

30 personnes ont assisté à la conférence à Mortagne-au-Perche

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité