Archive de l'auteur

A l’occasion du Jour de la Terre, Nouvelle Acropole Toulouse a réuni une trentaine de volontaires pour une randonnée écologique !

Des membres de Nouvelle Acropole Toulouse, accompagnés de volontaires, sont partis par petits groupes, pour une randonnée écologique. Leur mission : nettoyer les abords du canal et de la Garonne tout en se baladant.

« Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. » A. de Saint-Exupéry

Non seulement nous avons récolté de nombreux déchets mais aussi rempli des bouteilles de mégots de cigarettes qui vont être recyclés.

Nous voyant à l’œuvre, beaucoup de passants nous ont remerciés. Certains se sont même spontanément joints à nous. Ainsi, le vieil adage se vérifie « l’union fait la force ». En outre, la voie de l’exemple a éveillé les consciences.

Aussi, pour continuer cet ‘effet colibri’, nous invitons tous ceux qui le souhaitent à participer à « Nettoyons notre cité ». Cette activité de ramassage de déchets a lieu chaque premier mercredi du mois de 14h30 à 16h30.

Prochain rdv le mercredi 5 mai de 14h30 à 16h30.
Contact : 06 04 17 34 56

Comments Pas de commentaire »

Et si les 4 vertus cardinales venaient vous parler à l’oreille ?
La tempérance, le courage, la prudence, la justice.

Caroline: « Lorsque j’ai investigué sur les vertus pour vous présenter cette conférence, il s’est passé comme un déclic ! Et si ces vertus me servaient de guide ? Et si elles m’aidaient à me dépasser ?
Me reliant aux « conseils » de chacune de ces vertus, je peux ainsi me remettre en question et continuer mon chemin d’évolution, pour faire sortir le meilleur de moi-même. » 

Lors de cette rencontre philosophique sur le thème du courage animée par deux membres de l’école de Toulouse, Théo et Caroline, nous avons découvert que la vertu du courage n’est pas qu’une question de force physique mais également une force d’âme. Nous pensons souvent à la bravoure des guerriers, à l’héroïsme de personnages exceptionnels qui nous inspirent par leur courage. Mais c’est en se donnant des défis au quotidien que nous développerons notre propre courage. Ceci nous renforcera et nous permettra de nous dépasser pour réaliser nos rêves.

Comments Pas de commentaire »

Malgré les masques, la fin de la récolte a laissé de nombreux sourires / crédit: Julia Pouligny

Article paru dans le journal « Le 24 heures », par Julia Pouligny, le 3 février 2021

Chaque premier mercredi du mois, Nouvelle Acropole propose « Nettoyons notre cité », une action qui permet le ramassage de déchets dans les rues de Toulouse. Mais celle-ci ne ressemble pas aux récoltes habituelles. Elle permet également d’avoir une approche philosophique sur soi et le monde qui nous entoure.

14h 30, le point de départ est donné à l’espace Hermès à Toulouse. À chaque récolte, le circuit change. C’est équipé de la tête aux pieds, que la petite troupe s’engage dans les rues de la ville. Un exercice sportif, mais qui permet de flâner à travers les diverses rues toulousaines tout en les préservant des déchets.

À peine quelques mètres entamés, les mégots sont déjà là. Au bord des routes, près des arbres, sous les bancs où à côté des poubelles. Ils sont devenus tellement présents qu’on a presque du mal à les repérer, car ils font désormais partie du paysage. Arrivé sur la grande rue Ozenne, le groupe se sépare en deux afin de couvrir plus d’espaces. Les passants remarquent vite les chasubles vertes et quelques remerciements se font entendre.
« Ramasser les mégots ce n’est rien, c’est réveiller les gens qui est important » explique Périclès .

Les volontaires ne sont qu’à un quart de la rue et la petite bouteille en plastique accrochée à leur taille est presque remplie.

La bouteille de Denise contenant des mégots est bien remplie crédit: Julia Pouligny

Plus loin, se trouve le Jardin Royal de Toulouse. Et grande surprise, l’espace est plutôt bien entretenu. Mais au vu du nombre de personne présentes, la sensibilisation se fait tout de même. Les sacs de tri ne sont plus transparents et laissent apparaître les déchets ramassés.

“Qu’est-ce que ce moment nous a appris de nous ?”

Tous ces volontaires se sont déplacés pour de multiples raisons. Mais à la fin de cette action, ensemble ils vont devoir débriefer de leur après-midi avec comme thématique « Qu’est-ce que ce moment nous a appris de nous ? ».

Ensemble l’équipe de volontaires ramassent tout type de déchets. crédit: Julia Pouligny

De retour à l’espace, tout le monde prend place en cercle et chacun pourra dévoiler son expérience.

Beaucoup d’émotions ont été ressenties telles que la colère, la joie, le soulagement ou même l’espoir. Une première pour Denise qui découvrait cette action. Une activité collective qui lui permet de regagner du lien social avec un plus, se rendre utile. Ludovic lui adopte un tout autre discours et déjà dans la rue le sentiment était le même : « C’était une action difficile pour moi. Ça m’a toujours énervé de voir les gens jeter des déchets. Je suis en colère parce que même déjà depuis petit, je n’ai pas le pouvoir de les empêcher».

Une colère que beaucoup partagent, mais que certains transforment en force ou bien en soulagement. Ceci leur permet de passer outre le regard et le jugement des autres et qu’en agissant, cela peut nous permettre d’être exigeant avec nous-mêmes mais plus indulgent avec les autres.

  • par Julia Pouligny ; 3 février 2021, 19:15
  • Lien vers l’article original : https://www.le24heures.fr/2021/02/03/nouvelle-acropole-ramasse-les-megots-avec-philo/?fbclid=IwAR2BQtr5VlejyqNhzx0wwc845Epm0sGAYp-mKuSAs2wQgajnmeSoEnhYNxo

Comments Pas de commentaire »

Des volontaires de Nouvelle Acropole Toulouse se sont mobilisés pour une maraude de Noël. Ils ont distribué aux sans abris non seulement des boissons chaudes et de la nourriture mais aussi des vêtements et des cadeaux.

Maraude de Noël à Toulouse

Au-delà de tout ce que nous avons donné, dans cette maraude de Noël, nous nous sommes rendus compte que le plus beau cadeau est de pouvoir rallumer la lumière dans nos yeux et dans les yeux de l’autre qui est en face de nous.

Voici le témoignage de Périclès suite à sa première maraude :

« Ma première maraude en tant que membre de Nouvelle Acropole m’a donné l’opportunité de me mettre à la place de ces gens qui vivent en marge de la société et de réaliser que, malgré toute l’hostilité à laquelle ils sont soumis, ils gardent leur humanité, souvent négligée par la plupart des gens. Au delà des besoins matériels, quelques minutes d’attention et d’affection suffisent à réveiller cette humanité, invisible aux yeux moins sensibles. En écoutant leurs témoignages sur la solitude et parfois la violence dont ils ont été victimes, je constate que nous sommes encore loin d’une société vraiment juste pour tous et qu’il reste encore beaucoup à faire. L’important est de réveiller notre idéal d’un monde plus juste, en agissant chacun selon nos possibilités, mais en agissant toujours. »

Bonnes fêtes et n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez participer à une de nos activités de volontariat.

Comments Pas de commentaire »

Ce 5 décembre à l’occasion de la journée Internationale des bénévoles et des volontaires, promue par l’ONU, nous avons fait une maraude dans les rues de Toulouse.

Maraudes dans les rues de Toulouse, organisée par les volontaires de Nouvelle Acropole

Voici deux témoignages de volontaires de Nouvelle Acropole Toulouse après cette maraude :

Témoignage de Claire : « En reprenant le chemin des maraudes, j’ai pu constater à quel point, plus que de nourriture, les sans abris ont besoin de liens sociaux et d’écoute. Prendre le temps d’être là pour eux était le plus beau présent que l’on puisse leur faire. Quelques jours plus tard, je me suis rappelée ce moment de partage. Et j’ai compris que ce besoin n’était pas réservé aux sans domiciles, ce besoin d’être entendu, de pouvoir jouir d’une oreille attentive, bienveillante, sans jugement, une présence réelle à l’autre est le besoin de chacun d’entre nous. Alors j’en ai fait mon défi : prendre soin des autres en essayant de leur apporter cette présence, cette écoute. »

Témoignage de Maria : « J’ai eu l’opportunité de connaître la maraude grâce à Nouvelle Acropole. Dans une des rencontres nous avons parlé avec un monsieur qui m’a marqué. Après lui avoir proposé quelque chose à boire nous avons commencé à discuter à propos de sa chienne, couchée à côté de lui. Comme s’il parlait d’un bijoux inestimable, ses yeux on dégagé une lumière toute différente, pleine d’amour. Il a raconté qu’elle avait été toujours à ces cotés, fidèle quoi qu’il arrive. Il a dit qu’elle lui tenait chaud le soir. « Avec elle -il a conclu- je suis heureux » et il nous a fait un beau sourire. A ce moment même, j’ai senti une profonde émotion, et beaucoup d’humilité. Je me suis dit : « de quoi nous nous plaignons-nous, nous ? » La maraude c’est rencontrer ces maitres de vie et c’est aussi apprendre à se connaître. C’est paradoxal : plus on donne et plus on devient riche…  »

Comments Pas de commentaire »

La plupart du temps, quand on discute entre amis des désaccords émergent… chacun est accroché à son idée au point qu’il n’écoute pas l’idée de l’autre et veut absolument faire entendre la sienne !
Au contraire, le dialogue philosophique a pour but de faire un petit pas de côté pour regarder nos idées avec plus de recul.

Ce tapas-philo, organisé par l’association Nouvelle Acropole Toulouse dans le bar-restaurant voisin « La cave se rebiffe » a permis de dialoguer autour de cette question : « peut-on vaincre la peur ? »

Au-delà des réponses et des idées évoquées, la discussion a permis à chacun d’exprimer son point de vue mais aussi d’écouter les autres. Un moment d’authenticité pour nous rencontrer dans nos différences.

Comments Pas de commentaire »

Nettoyer la planète en 1 jour : c’est le slogan du World Clean Up Day auquel les volontaires de Nouvelle Acropole Toulouse ont paticipé le 16 septembre 2020.
Ramassage de mégots essentiellement. Nous avons aussi récolté de nombreux encouragements à rendre plus belle notre cité. Ceux venant de la brigade spécialisée dans la verbalisation des incivilités (par exemple : jeter son mégot), nous ont particulièrement touchés.

Merci aux volontaires de Nouvelle Acropole Toulouse de s’être mobilisés. Cette opération répond à l’appel du philosophe qui sommeille en nous, de passer à l’action, afin de pouvoir répondre à cette invitation de Gandhi : « Soit le changement que tu veux voir dans le monde ».
Alors pour quelle s’inscrive dans le temps, nous allons la proposer mensuellement. A suivre…

Notre action écologique de ramassage de déchets soutient l’objectif de développement durable N°15 de l’ONU qui est de « préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable ».

Comments Pas de commentaire »

Réalisation d’un mandala avec petites graines sur fond musical

Dans notre monde du « laisser faire », du « zéro effort », où les injonctions « reste cool » et « sois zen » foisonnent dans notre paysage quotidien. Nous n’avons jamais été aussi crispés sur les résultats à atteindre et les défis en tout genre.
Alors, où puiser la force du lâcher-prise en chacun de nous ?
Depuis l’antiquité, les philosophes d’Occident et les sages d’Orient ont mis à disposition de nombreux exercices d’entraînement de l’esprit.
Anne-Marie Magri et Benjamin Bohrani, formateurs en philosophie pratique à l’association Nouvelle Acropole Toulouse, nous ont invité à expérimenter cet art du lâcher prise à travers des enseignements théoriques et plusieurs pratiques durant la soirée, dont la réalisation de mandalas.
A la fin, chacun a pu s’exprimer sur l’expérience qu’il a vécu : détente, calme, sérénité, union, concentration, confiance, … Il ne reste qu’à continuer à pratiquer dans notre quotidien !

Comments Pas de commentaire »

Le fameux tableau « Le Printemps » de Botticelli, tout comme son autre chef d’œuvre « La naissance de Vénus », est bien plus qu’une mise en valeur de la beauté du printemps et de la nature… C’est une allégorie mythologique et philosophique qui nous montre les transformations de l’âme humaine !

L’objectif de cette conférence estivale, animée par Marion Jaumes et Théo Pistone, a été de croiser les regards entre l’art et la philosophie pour comprendre la symbolique de ce tableau. 

Le tableau symbolise le chemin de l’âme vers le divin : l’entrée de l’âme dans le jardin du monde et son chemin de perfectionnement, de la voie de l’amour sensible (Vénus Pandemos) à celle de l’amour universel (Vénus Ourania) qui conduit à la contemplation des vérités éternelles.

Ainsi se dessinent les trois pas essentiels dans la métamorphose de l’âme du philosophe, l’amoureux de la sagesse, qui, éveillé par la Beauté, doit faire l’unité en lui pour atteindre les vérités célestes.

Pour en savoir plus sur la symbolique du tableau : http://isabelle.ohmann.over-blog.com/article-les-metamorphoses-de-l-ame-dans-le-printemps-de-botticelli-40165320.html

Comments Pas de commentaire »

Une introduction à la loi des 5 éléments par Caroline Parot, énergéticienne.

La loi des 5 éléments est organisée en un système parfaitement cohérent. Elle nous permet de nous relier à la nature, de sentir que nous ne faisons qu’un avec le cycle de la vie. Représentée par les saisons, elles sont associées à chacun des éléments.
Le printemps avec le bois, l’été avec le feu, la fin de l’été appelée été indien avec la terre, l’automne avec le métal et l’hiver avec l’eau. Nous pouvons observer des humeurs, des énergies, des couleurs différentes pour chaque saison.
Au printemps la nature se réveille, il y a une mobilisation de l’énergie qui est poussée en surface. D’un vert tendre elle fleurie, associée à la créative, au tempérament intrépide, comme un adolescent avec des sautes d’humeur et de colère si l’énergie du bois n’est pas contrôlée…
L’été c’est l’abondance, la distribution de l’énergie en surface, l’enthousiasme, la joie, l’énergie est à son sommet, on est dans la communication.
L’été indien cette période plus posée c’est la maturité, on récolte les fruits de ses actions, on récupère une partie de l’énergie pour la répartir de façon harmonieuse en profondeur, on se centre.
L’automne c’est le déclin de la nature, on fait des réserves, on anticipe, on se retire vers l’intérieur, on médite sur nos expériences, c’est la vieillesse.
L’hiver c’est la fin d’un cycle, la mort avant la renaissance. Une phase de repos importante, l’énergie réintègre sa zone de départ pour se régénérer.
Notre date de naissance nous donne notre biorythme sur l’année, nous pouvons comprendre pourquoi il nous arrive de ne pas nous sentir en phase avec la nature mais en phase avec notre propre cycle. Par exemple pour les personnes nées en novembre, le mois de novembre correspondra à leur printemps et ainsi de suite…
Le but de la loi des 5 éléments est de nous aider à mettre de la conscience sur les phénomènes qui se passent en nous et autour de nous. Elle nous invite à agir dans l’équilibre du Tao pour avancer dans la voie de l’action juste et ainsi vivre en harmonie avec ce qui nous entoure et se sentir plus serein.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité