Archive de l'auteur

Nous détenons tous le pouvoir de la parole, alors pourquoi ne pas apprendre à s’en servir ?

Même confinés, nous ne faisons que parler et entendre parler : appel, SMS, vidéo… Les mots envahissent nos appartements. Mais quel est le pouvoir de cette parole ? Nos appels sont-ils porteur de sens ? Nos mots sont-ils éloquents ?

Sarah Choisnel, formatrice à Nouvelle Acropole Bordeaux, a relevé le défi de nous faire découvrir et approfondir l’art de la parole, dans un atelier en vidéo-conférence.

L’éloquence, comme tout art, se pratique avec des exercices…Confinés derrière nos écrans, Sarah nous a fait pratiquer l’articulation, la diction, l’expression de phrases simples…. S’exprimer face à des personnes inconnues demande d’oser dépasser le stress, le manque de clarté dans les idées, la peur d’échouer et d’oser se dévoiler. Nul besoin de matériel ou d’artifice, notre première force est dans notre cœur et notre meilleur outil pour l’exprimer est la parole !

Cet art de la parole que nous redécouvrons aujourd’hui n’a pas d’âge, et bien plus qu’un moyen de convaincre ou de séduire, il est un art pour exprimer la voix de l’âme. Osons exprimer notre âme !

Comments Pas de commentaire »

Merci à Laura Winckler qui a partagé une fois de plus sa passion pour Carl Gustav Jung, devant un public venu nombreux à la salle du Sénéchal.
Le thème de la conférence proposée par l’association Nouvelle Acropole Toulouse : Jung et l’alchimie de l’âme.

Une invitation à nous transformer nous-mêmes. En effet, l’alchimie, science de la transmutation, vise à transformer le plomb en or. Le plomb représente symboliquement nos défauts qui freinent notre évolution et que nous devons transmuter en or, c’est à dire en qualités. Cette transmutation est accomplie lorsque, selon Jung, on atteint le Soi, notre identité profonde et véritable, ou comme le diraient les alchimistes, la « pierre philosophale » (la vie éternelle) ou encore la « panacée » (le remède à tous les mots). Ce travail d’alchimiste est l’œuvre d’une vie qui nous demande de mourir à nous-mêmes et de renaitre symboliquement, de nombreuses fois. Jung l’illustre par sa propre expérience dans son Livre Rouge.

Merci aux volontaires qui ont permis la réalisation de la soirée.

A l’année prochaine !

Comments Pas de commentaire »

Conférence participative, introductive au cycle de philosophie pratique de Nouvelle Acropole Toulouse

Hier soir, nous avons suivi les chemins de deux héros à l’Espace Hermès : Luke Skywalker, héros de l’épopée Star Wars, et Arjuna, héros de la Bhagavad Gita, récit mythique de l’Inde ancienne. Mais quel rapport entre ces deux héros, séparés par 2000 ans d’histoire ?

Les deux conférenciers, Benjamin Bohrani et Thierry Carles, ont tenté de nous montrer que si ces deux héros ont inspiré des générations entières, c’est qu’un même idéal et des valeurs similaires les animent.
« Imaginez qu’un chevalier Jedi vous demande de le suivre car il a besoin de vous pour sauver l’humanité. Vous le suivez ou non ? Pourquoi ? » C’est la question à laquelle ont dû répondre les participants après avoir visionné quelques extraits de la célèbre saga Star Wars.
Au-delà du oui ou du non, nous rêvons tous au fond de nous d’aventure et de braver l’inconnu mais souvent nos peurs et nos doutes nous empêchent d’y croire ! Comme Luke Skywalker ou Arjuna, pourquoi ne pas oser affronter nos peurs et sortir de notre confort ?!

Sortir de notre propre petitesse et sentir que l’on a un destin à accomplir, grand ou petit, au service des autres et de l’humanité, est le premier pas du héros…

Comments Pas de commentaire »

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Philosophie, l’école de philosophie Nouvelle Acropole Toulouse a accueilli Fabien Amouroux, ingénieur, passionné par les lettres et la philosophie, (et auteur du livre, « Einstein, l’absolu dans la relativité », paru en 2019 aux éditions Ancrage) pour une conférence sur le thème « Einstein, une philosophie du cosmos. »

C’est devant un public nombreux, dans la salle du Sénéchal, que Fabien nous a présenté les multiples facettes du personnage d’Albert Einstein. En effet, qui n’a jamais entendu parler d’Albert Einstein et de ses grandes découvertes ? Son génie fait l’unanimité, et son nom a été mis sur le même plan que celui de Descartes, de Galilée ou de Newton.

Mais la dimension d’Albert Einstein et son apport à la connaissance dépassent largement son seul (et gigantesque) travail scientifique. Comme il l’a dit lui-même : « le physicien n’est rien d’autre qu’un philosophe qui s’intéresse à certaines choses particulières ; sinon ce n’est qu’une sorte de technicien. » Pour Einstein, le génie d’un Homme prend naissance dans une vision du monde et se développe par sa capacité à relier toutes les connaissances.

Par son œuvre, par son engagement, par sa vie, Albert Einstein nous aide à comprendre le cosmos et à nous comprendre nous-mêmes. Son idée d’une « religion cosmique » permet d’envisager une régénération spirituelle de notre monde tourné vers la technologie avec un langage que la raison scientifique peut entendre.

Comments Pas de commentaire »

En l’honneur du 150ème anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi, la fédération des Nouvelle Acropole France a organisé un festival Hommage à Gandhi, dans 9 villes en France. L’Association Nouvelle Acropole Toulouse a rendu hommage à ce grand homme politique et spirituel dans une conférence participative, « La philosophie de Gandhi : la Bhagavad-Gîta », le 3 octobre 2019, en présence de Mme Manii Agarwal, troisième secrétaire de l’ambassade de l’Inde.

Les participants ont discuté par petits groupes pour réfléchir sur le combat intérieur. Grâce à la conférence, nous avons mieux compris l’histoire et le message atemporel de non-violence de Gandhi qu’il a puisé dans la La Bhagavad-Gîta. Ce récit sacré de l’Inde ancienne est un dialogue entre le prince Arjuna et son conducteur de char (son maître spirituel) Krishna qui a trait au juste accomplissement de l’action. C’est par une métaphore sur fond de guerre dynastique que ce texte hindou introduit les bases philosophiques du Karma yoga (la voie de l’action juste et désintéressée).

La proposition philosophique de ce poème épique est de redonner aux individus confiance en eux-mêmes pour réveiller le guerrier pacifique qui habite en chacun et entreprendre la voie de la conquête de soi. Gandhi a médité durant toute sa vie sur ce texte, notamment dans des moments de doutes et de découragement. C’est par la mise en pratique de ces enseignements que Gandhi puisera ses intuitions spirituelles et sa force d’action. C’est par la pratique du karma yoga, yoga de l’action désintéressée, qu’il a libéré tout un peuple et son exemple continue à nous inspirer pour trouver la force intérieure.

Après un verre de l’amitié, les participants sont partis grandis et inspirés par cet exemple de philosophie appliquée qu’est la vie de Gandhi.

« Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde » Gandhi

Comments Pas de commentaire »

Comme de nombreux toulousains, dans différents lieux de notre ville, nous avons eu à cœur de nettoyer notre ville ce samedi 21 juin à l’occasion du World Clean Up Day, la journée du nettoyage de la planète. Cette opération organisée par l’association Let’s do it a pour but de fédérer le plus grand nombre de personnes pour nettoyer la planète en un jour.

L’Association Nouvelle Acropole Toulouse a fédéré une vingtaine de volontaires pour un nettoyage des rues du centre ville (Carmes, Palais de Justice, île du Ramier). Ensemble, nous avons collecté 30 kg de déchets et 2,5 kg de mégots.

Paroles de volontaires lors du debriefing après le ramassage :

« C’est dommage que ce type d’action ne se fasse pas plus souvent dans l’année. »

« Notre action nous a permis de faire partager la conscience du problème… les gens qui nous voyaient dans la rue nous ont félicités. On montre l’exemple… »

« Cela me rend heureux de faire une action qui a du sens, avec des inconnus. »

« Changer de regard me rend plus responsable par rapport à la propreté de l’environnement. »

Un grand merci à tous les volontaires et à bientôt !

Comments Pas de commentaire »

De la célèbre « allégorie de la caverne » de Platon jusqu’au film Matrix, le défi nous est proposé est de nous libérer de nos conditionnements pour réaliser nos aspirations profondes. Ceci demande un choix intérieur de la part de chacun. Comme dirait Morpheus à Néo (dans Matrix) : « Choisis la pilule bleue et tout s’arrête, après tu pourra faire de beaux rêves et penser ce que tu veux. Choisis la pilule rouge, tu restes au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre. »

Et vous, que choisissez-vous ? Le choix d’une vie sans questionnement et de fausse quiétude, ou bien le choix de réaliser vos rêves au-delà des faux-semblants ?

C’est autour de ce choix intérieur qu’Anne-Marie Magri et Benjamin Borhani, formateurs en philosophie pratique à Nouvelle Acropole Toulouse, on animé la soirée. A travers les échanges en petits groupes, nous nous sommes rendus compte que nos conditionnements d’êtres humains ont souvent les mêmes causes : peurs, doutes, recherche de confort, etc. Comme disait Platon, la première vertu du philosophe qui aspire à se libérer de ses opinions est le courage. Courage de penser par soi-même, courage de marcher à contre courant, ou encore courage d’agir pour les autres et pour une cause qui nous dépasse. La philosophie pratique nous invite ainsi à cheminer entre destin et liberté, car ce sont nos choix qui disent qui nous sommes… alors deviens qui tu es !

«  Là où vos talents et les besoins du monde se rencontrent, là se trouve votre vocation. » Aristote

Comments Pas de commentaire »

Ce mardi 27 aout 2019, l’association Nouvelle Acropole organisait le dernier ciné-philo de l’été autour du film d’Alain Corneau « Tous les matins du monde ». Une invitation à méditer sur notre vie à travers l’exemple du personnage principal, Monsieur de Sainte Colombe. Celui-ci a renié la vie luxueuse de château, pour se consacrer corps et âme à son art, la musique. Ce maître de la viole de Gambe, instrument favoris de l’époque baroque, a réussi à se transcender grâce à son art et a modeler sa vie pour pouvoir servir la musique au mieux. Quel meilleur exemple pour nous inspirer dans notre vie de tous les jours, ou nous ne savons pas toujours pourquoi nous agissons. Lui, a pris son destin en main, et a orienté tous ses choix vers son but, sa quête profonde du Beau.

Beaucoup se sont moqués de lui, ont dénigré la vie qu’il menait, alors qu’il aurait pu être tellement plus riche et reconnu à la cour du roi !

Voila un comportement qui nous intéresse, apprentis philosophes en quête de sagesse. Epictète Disait, « Si tu es désireux de te livrer à la philosophieprépare-toi tout de suite à être tourné en risée.. » Et c’est exactement ce a quoi était prêt Monsieur de Sainte colombe, Monsieur de Sainte Colombe. Jusqu’au bout, armé de sa seule viole, il sera fidèle à ses valeurs. Il essaiera tant bien que mal d’éveiller son jeune disciple Marin Marais, qui nourrit des ambitions différentes.

Et voila comment la musique, qui plus d’une fois nous a permis de remonter la pente, de nous émerveiller, voici comment elle peut aider chacun à vivre pour ses aspirations profondes. Se mettant au service de la musique et de la beauté, le musicien se transforme lui-même par son art.

Comments Pas de commentaire »

Ciné-philo « Kaamelott » à l’Espace Hermès

« Kaamelott et le mythe du roi Arthur » était le thème du deuxième ciné philo de l’été à Nouvelle Acropole Toulouse.

C’est avec passion que Théo et Ludovic ont animé cette activité qui se voulait à la fois drôle (la série d’Alexandre Astier oblige) et sérieuse. Soirée riche en philosophie et en émerveillement.

Chaque participant devait établir des liens entre le mythe, la série et la réalité.

La série Kaamelott permet un attrait plus populaire du mythe et malgré sont côté absurde et parfois sombres voir extrême de par les transformations opérés par Alexandre Astier, elle garde toujours plusieurs aspects philosophiques explicites ou non.

L’idéal chevaleresque qui est présenté dans les récits de chevalerie, notamment ceux de Chrétien de Troyes peut être rapproché du modèle du guerrier pacifique, dans le sens où le guerrier répond à un code d’honneur et poursuit une quête métaphysique : le Graal.

Mais qu’est-ce que le Graal ? Cet objet énigmatique dont Perceval, dit dans la série : « Si Joseph d’Arimathie n’a pas été trop con, vous pouvez être sûr que le Graal est un bocal à anchois ! » Ce n’est qu’un objet mystique, qui représente l’Idéal, le rêve, que nous recherchons sans jamais l’atteindre, mais qui pour autant, nous encourage à avancer dans nos vies.

Ces aspects et d’autres du mythe du roi Arthur ont été abordés au cours de cette soirée, afin que chacun puisse être inspiré et suivre sa propre quête, son Graal. Des références à la littérature arthurienne ont complété les extraits drôles et philosophiques de la série pour illustrer les propos des animateurs.

Après la lecture d’un texte d’Alexandre Jardin qui inspire les hommes a se changer pour changer le monde, tous les participants ont pu échanger sur ce qui les inspirent, autour d’un verre de l’amitié.

Comments Pas de commentaire »

Qui aujourd’hui ne rêve pas de réenchanter sa vie dans un monde désenchanté ?

Par ce film mondialement connu, poétique et positif, Béatrice et Marion, animatrices de ce ciné-philo ont tenté de répondre à la problématique : quelle posture adopter pour se réenchanter et réenchanter le monde ?

Réenchanter vient du latin, “in” signifiant “invitation, entrée”, “cantare” “chanter, produire des sons harmonieux avec sa voix”. Depuis des siècles, en Rome Antique ou en Orient jusqu’à la musicothérapie aujourd’hui, le chant est utilisé à des fins thérapeutiques et de ré-harmonisation de la psyché.

A travers les divers stratagèmes qu’utilise Amélie, l’imagination créatrice est le moyen incontournable pour faire le bien autour d’elle. L’imagination créatrice permet d’accéder à un changement de perception et de vision. Elle permet cette capacité à féconder le réel d’idées nouvelles, à inventer des manières de bousculer un ordre établi. Ceci permet de mettre en place une voie de transformation, pour soi et la société. L’héroïne du film a conscience de sa vocation, ose les combats intérieurs et extérieurs afin d’accomplir son destin et de libérer sa lumière.

Le réenchantement demande d’oser traverser le chemin d’épreuves nous initiant au pouvoir d’unir l’intérieur et l’extérieur de soi, donc un dépassement, une transcendance, et un éveil.

Un buffet à la fin de la soirée a permis aux invités de continuer le dialogue et à s’imprégner sur le thème du réenchantement.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité