Archives pour la catégorie “Activités artistiques et artisanales”

Nouvelles des activités artistiques et artisanales de Nouvelle Acropole France

La musique adoucit les mœurs. Une étude publiée dans The Journal of Positive Psychology (2013) disait que l’on peut passer de la mauvaise humeur à la bonne humeur grâce à de la musique joyeuse. ​Les hommes ont toujours reconnu aux sons un réel pouvoir.

Platon ne l’affirmait-il déjà pas, quatre siècles avant Jésus-Christ, dans le troisième livre de sa République​ : « La musique est un moyen plus puissant que tout autre parce que le rythme et l’harmonie ont leur siège dans l’âme. Elle enrichit cette dernière, lui confère la grâce et l’illumine. »

En cette soirée ​si​ particulière de la fête de la musique, les membres de Nouvelle Acropole Toulouse ont voulu célébrer l’arrivée de l’été par des animations sur une scène ouverte. Par ce moyen chacun d’entre nous a pu participer et chanter une chanson qui lui tenait à cœur !

En première partie, un groupe de jeunes rappeurs toulousains, “FMR Friends” nous a fait découvrir ses textes originaux et son énergie par un concert. Ensuite est venu le temps du karaoké, afin que chaque personne voulant chanter, puisse prendre le micro sur la chanson de son choix.

Cette soirée festive fût une réussite, grâce aux volontaires de Nouvelle Acropole, qui ont organisé cette soirée.

Comments Pas de commentaire »

A l’occasion du 500ème anniversaire de la disparition de Léonard de Vinci, le centre Nouvelle Acropole à Lyon a mis à l’honneur ce génie humaniste. Peintre, inventeur, ingénieur, scientifique, humaniste, philosophe, Léonard De Vinci est pour beaucoup un esprit universel qui fascine encore cinq cents ans plus tard.

Un colloque a été organisé avec 5 intervenants, devant un public d’une cinquantaine de personnes, pour nous faire rentrer dans l’intériorité de ce grand personnage, à l’appui d’anecdotes sur sa vie et ses œuvres, de citations inspirées, en toute convivialité.
« Imaginez une grande maison, un palais : vous rentrez dans une pièce d’où partent de nombreux couloirs et escaliers… vous vous aventurez par un chemin et vous tombez sur une autre pièce avec autant de couloirs et d’escaliers… » C’est ainsi qu’a commencé le colloque afin de montrer le génie de Léonard : plus on apprend à le connaître, plus on découvre la profondeur de son génie sans fin.

Suite au colloque, Michel Montagnon, responsable de l’atelier de reproduction d’art dans le centre Nouvelle Acropole à Lyon a animé une activité pratique « l’esprit de l’atelier de Léonard de Vinci » pour découvrir « la voie de la main », le sens du travail qualifié, de la belle œuvre. Les participants ont ainsi réalisé des reproductions d’art, la beauté pouvant surgir de nos mains en toute simplicité.

Comments Pas de commentaire »

Fabien Amouroux, formateur en philosophie pratique à l’école de Nouvelle Acropole Bordeaux et auteur du livre paru récemment Nietzsche, la quête d’éternité, commence sa conférence en frappant avec un marteau sur des noix ! « Nietzsche est un briseur d’idoles, nous explique t-il. Avec lui, tout le monde en prend pour son grade ! » En effet, Nietzsche critique la plupart des philosophes qui l’ont précédé. Mais au-delà du philosophe au marteau, les concepts développés par Nietzsche, comme la volonté de puissance, ou le surhomme, sont à comprendre comme une invitation à se surmonter soi-même. Dans le XIXème siècle qui annonçait le désenchantement de la société moderne, la pensée de Nietzsche invite à retrouver la spiritualité à travers un individu créateur de lui-même et capable de retrouver la joie de l’esprit pour atteindre ses propres sommets. Et quoi de plus direct que la musique pour élever l’esprit et exprimer l’âme ? C’est sur une note musicale que s’est close la conférence, accompagnée d’un texte sur l’éternité extrait de Ainsi parlait Zarathoustra.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Activité

Nouvelle Acropole, Conférence « Musique pour l’âme »à Lyon

Didier Carrié est musicien, philosophe  et formateur à Nouvelle Acropole Lyon ; il a animé avec succès une conférence musicale intitulée « la musique pour l’âme » devant un public de plus de 40 personnes. Il était assisté par Benjamin Bohrani, violoniste, et Margaux Novelli, pianiste, qui ont illustré son propos par des extraits de musique choisis.

Les Pythagoriciens considéraient que l’univers vient d’un son primordial.  Pour eux, l’univers est gouverné par les nombres, et le monde manifesté est le résultat des rapports entre les nombres. Ces rapports sont des vibrations que l’on peut représenter comme des cordes tendues. La gamme pythagoricienne des quintes démontre ainsi la genèse des sons.

D’autre part, dans le modèle grec de la conception de l’univers et de l’Homme, l’âme a une position médiatrice entre le corps et l’esprit, et la musique peut nous donner des repères intérieurs différents et éveiller notre âme.

L’harmonie, qui est en accord avec le lien cosmique, va élever notre conscience pour voir tout de plus haut, et toucher l’aptitude à aimer et à faire confiance.

Le rythme, en adéquation avec le lien social, va dilater ou élargir notre perception pour intégrer la différence, et nous faire prendre conscience de l’autre.

Le timbre mélodique, quant à lui, va s’accorder à notre être intérieur pour nous permettre de sortir des apparences et d’aller en profondeur.

Ces mouvements de la conscience dans l’âme sont vecteurs d’éveil et d’harmonisation.

Pour en savoir plus, la conférence est disponible en intégralité sur You tube : https://youtu.be/U_sW9XrmXRI  »

 

Comments Pas de commentaire »

En ce Jeudi 21 Juin 2018, tout Toulouse a vibré au son de la musique, mais savons nous pourquoi nous la fêtons ?

La musique nous parle au plus profond de nous et son discours échappe à la raison pour venir toucher ce que nous avons de plus beau. Pourquoi ne pas lui rendre hommage ? Elle qui, chaque jours, nous transporte, ré-enchante notre monde et nous invite à nous élever vers nos sommets. Elle qui, par delà toutes différences, nous fait danser, chanter, et nous relie les uns aux autres.

C’est pour cette musique que les membres de Nouvelle Acropole Toulouse ont dédié une soirée, qui nous permît à tous de vibrer au son de la voix, du violon et du piano, rythmé par un karaoké libre, pour que chacun puisse partager sa musique !

 

Comments Pas de commentaire »

Faire de sa Mort une alliée, la mettre au centre de nos vies est le thème du cycle 2017/2018 d’ ANABAB .
Après « Le PHEDON de PLATON» et  « A QUOI SERT LA MORT » Les écrits d’ ETTY HILLESUM servent en continuité le travail passionnant de cette année 2018.

Ce vendredi soir 26 avril 2018 se produisait la troupe de théâtre « LA MANUFACTURE » Au Colisée de BIARRITZ dans « Une vie bouleversée » d’après le journal d’ Etty HILLESUN.
Dans une progression diabolique du mal,  magnifiquement portée en scène par Jean Claude FALL et ses acteurs, dans cet enfer carcéral des camps nazi, ETTY ne cesse d’exalter la vie. Elle la trouve belle, même si elle exige beaucoup trop d’elle. Plus son corps souffre et plus paradoxalement sa conscience s’élève . Elle veut tout vivre, tout comprendre et affronter sa mort de front comme faisant partie intégrante de sa vie avec l’Amour comme seule solution. Elle mourra à AUSCHWITZ en 1943 sans revoir son Pays. La mort est bien ce qui donne à la vie tout son prix . Ne cherchons pas à l’éluder.
« En disant « J’ai réglé mes comptes avec la vie », je veux dire : l’éventualité de la mort est intégrée à ma vie ; regarder la mort en face et l’accepter comme partie intégrante de la vie, c’est élargir la vie. A l’inverse, sacrifier dès maintenant à la mort un morceau de cette vie, par peur de la mort et refus de l’accepter, c’est le meilleur moyen de ne garder qu’un pauvre petit bout de vie mutilée, méritant à peine le nom de vie. Cela semble un paradoxe : en excluant la mort de sa vie on se prive d’une vie complète et en l’y accueillant on élargit et on enrichit sa vie. » Etty Hillesum 3 juillet 1942

Comments Pas de commentaire »

Spectacle clown philosophique et poétique – Histoires vécues en soins palliatifs.

Ne pas sortir indemne de son spectacle c’est bien le pari que s’est donné Sandra Meunier au Colisée de Biarritz.
C’est un puissant coup au plexus solaire que nous avons reçu dans « merci d’être venu… » d’ Anabelle.
Elle a une sacrée audace, la petite créature anthropomorphe lutine et malicieuse pour toucher et réveiller son public au sens propre et figuré comme elle taquine et ressuscite ses malades souvent en fin de vie. Facilitatrice de joie,  respirateur d’ hôpital sont les titres qu’elle s’octroie pour combler nos manques humains et apaiser nos peurs par de la joie et de la beauté ! Elle est douce, légère drôle attachante, dans sa fonction elle côtoie l’essentiel et ça la rend belle. On, se sent tout simplement vivant. Merci Anabelle !

 

Comments Pas de commentaire »

Ce samedi encore, les volontaires de Nouvelle Acropole se sont installés dans la rue de Bazeilles pour une 3e journée de végétalisation de cette terre parisienne.

A travers ces chantiers participatifs, nous semons à notre manière des graines à la volée : des graines de conscience, d’enthousiasme et de partage. C’est une manière pacifique de lancer un message, par nos actes :
Il est possible de rêver une ville différente ! Il est possible d’avoir des espaces de partage avec ses voisins ! Il est possible de sortir de l’indifférence quotidienne à travers des actes simples mais chargés de sens !

Et pour nous philosophes, c’est une manière de replacer la nature au centre de notre écosystème citadin.

Main dans la main avec des voisins et autres apprentis jardiniers, nous avons construit autour d’un pied d’arbre une nouvelle bordure faite en bois de palette de récupération ; nous avons apporté de la terre et du paillage, puis nous avons planté des fleurs. Pour rappeler que tous les lieux ont une âme, nous avons également réalisé des objets de décoration pour donner de la couleur et du cœur aux 4 jardinets que nous avons créés.

Nouvelle Acropole Paris 5, Journée de végétalisation

Nouvelle Acropole Paris 5, Journée de végétalisation

Comments Un commentaire »

Nouvelle Acropole Paris V, Atelier de Musicothérapie

Un voyage musical qui a commencé par un travail de concentration afin de connecter les participants à des sensations et mouvements venus des profondeurs de chacun. L’atelier a consisté à effectuer plusieurs écoutes musicales, tantôt en méditation, tantôt en binômes, les mains dans les mains, ce qui a permis une grande circulation des énergies.
Les participants ont témoigné de la puissance de cette Musique des Balkans qui les a emportés et comme propulsés hors du temps et de l’espace.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Paris 5 – Ecologie urbaine

2ème chantier d’écologie urbaine pour ce projet de végétalisation qui unit les énergies des volontaires de Nouvelle Acropole Paris 5 à celle des voisins du quartier. A cette occasion, nous avons réussi à donner un nouvel habillage végétal à deux autres des six arbres du terre-plein central de la rue de Bazeilles (il en reste encore 3 à faire !), située dans le quartier Mouffetard à Paris.

Dans l’esprit de la permaculture, ces actions concrètes et positives nous permettent de nous relier à la nature, mais aussi de vivre différemment les relations entre concitoyens. Il ne tient qu’à nous de rêver une ville plus belle et humaine, puis d’œuvrer ensemble pour la voir naître.

Mêlés à l’animation de la brocante du quartier, adultes et enfants ont travaillé coude à coude pour construire deux bordures – une en ardoise et une en tuile de récup’ -, apporter de la terre et du paillage, planter et arroser des semis.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un « permis de végétaliser » délivré par la Mairie de Paris.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité