Archives pour la catégorie “Journée mondiale de la philosophie”

Nouvelles de la journée mondiale de la philosophie 2011 de Nouvelle Acropole France

Nouvelle Acropole – L’art de la tranquillité de l’âme chez les stoïciens à Paris 15

Comment être heureux aujourd’hui, dans une période troublée et incertaine ? Les Stoïciens (notamment Sénèque, Épictète et Marc-Aurèle) l’avaient déjà compris, à l’époque antique, période de troubles et de guerre. 
Pour un stoïcien, le bonheur se caractérise par la tranquillité de l’âme, un programme qui a été dévoilé à la journée mondiale de la philosophie, au centre Nouvelle Acropole de Paris 15, devant un public d’une vingtaine de personnes.
Le bonheur est un apaisement intérieur (ataraxie) qui ne découle pas des richesses , de la gloire, du désir ou de recherche de plaisirs mais d’un art de vivre consacré à la recherche du bien, d’une tranquillité de l’âme qui nous est donnée par la raison. 
Pour être heureux, il faut vivre conformément à la nature de l’univers et à sa propre nature. Cela veut dire connaître les lois de l’univers et se connaître soi-même.  
Pour être heureux, il faut mener une vie vertueuse. Cela implique de méditer sur la vertu, de se comporter avec rectitude à toutes les occasions et de se corriger pour devenir chaque jour meilleur.
Pour être heureux, il faut accorder de l’importance à ce qui dépend de nous (nos représentations, nos opinions et nos jugements sur les choses et les êtres, notre compréhension de l’ordre cosmique, notre attitude à l’égard de nos tendances naturelles, notre volonté, nos pensées…) et rester indifférent à ce qui ne dépend pas de nous (notre corps, la richesse, les honneurs, le pouvoir, ou ce qui échappe à notre contrôle et à notre volonté). 
Pour être heureux, il faut voir la réalité en face et se garder d’accorder le moindre jugement qui trouble notre objectivité.  
Le bonheur n’est donc assuré par aucune circonstance extérieure qu’elle soit corporelle, financière ou sociale.  Il dépend d’un état d’être intérieur qui nous permettra d’être heureux dans toutes les situations, les meilleures comme les pires.
Le stoïcisme exige donc une force de caractère à toute épreuve et de veiller à ce que son action soit en harmonie avec le cours du monde et avec soi-même. Une philosophie universelle pour toutes les époques où il est utile de montrer une grandeur d’âme, le courage de devenir meilleur. 
La soirée s’est continuée par des questions-réponses et un pot de l’amitié autour d’échanges philosophiques.

Comments Pas de commentaire »

Journée Mondiale de la Philosophie, Hommage à Gandhi,
Nouvelle Acropole Strasbourg, Novembre 2019

La journée mondiale de Philosophie a été l’occasion pour le centre de Nouvelle Acropole Strasbourg d’organiser un hommage à Gandhi pour le 150 ème anniversaire de sa naissance, sous le haut patronage de l’ambassade de l’Inde. 

La soirée s’est déroulée en 3 parties : dans un premier temps, l’Art traditionnel hindou a été mis à l’honneur grâce à une très belle prestation de danse de Bharata nathyam accompagnée de récitants et de musiciens. Ensuite, il a été rappelé à quel point la pensée de Gandhi s’est forgée sur les principes de non-violence pour modifier l’environnement et comment ces principes de non-violence pourraient inspirer davantage les nouveaux mouvements sociaux actuels. En synthèse, il ressort que la pratique de la non- violence requiert une très grande force morale pour affronter la violence et l’adversité. L’une des réponses apportées par la philosophie est d’encourager et de promouvoir l’éducation, celle qui vise à faire émerger le meilleur de chacun, celle qui permet  de se connaître pour mieux se dominer. Enfin le mandala commencé lors de la conférence sur la magie du Tibet a été officiellement clôturé et  nous a rappelé que le plus important n’est pas tant le résultat que l’esprit dans lequel on œuvre. Il faut savoir se détacher de ses œuvres  tout en agissant avec conscience et cœur : cette offrande collective éphémère a alors été déposée aux pieds de  la statue de Gandhi, place de l’Etoile, pour clôturer cette  Journée mondiale de la philosophie. 

Comments Pas de commentaire »

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Philosophie promue par l’UNESCO, le centre Nouvelle Acropole Lyon a invité l’écrivain renommée Jacqueline Kelen pour animer une journée d’étude autour de son dernier livre Le Jardin des Vertus (2019) avec les deux ateliers suivants :

  • Le matin : Sans vie morale, est-on vraiment humain ?
    Platon et Aristote ont nommé et étudié les quatre piliers qui édifient un être humain digne, responsable, harmonieux, tendant vers le souverain Bien. Ce sont les quatre vertus majeures : Force, Prudence, Tempérance, Justice. Elles sont universelles et intemporelles. Pourquoi, de nos jours, croit-on pouvoir s’en dispenser ?
  • L’après-midi : Vivre est un haut combat.
    Ce combat désigne un engagement personnel au service d’un idéal et il requiert courage et volonté, foi, patience et persévérance. Parmi les mythes et les textes sacrés, ont été évoqués le parcours héroïque de Thésée, d’Héraclès, d’Antigone, et la lutte de Jacob avec l’Ange. La philosophie a également été présentée comme combat avec les exemples de Socrate, Péguy et Simone Weil

Un public de 35 personnes a assisté aux activités.
Jacqueline Kelen a publié une quarantaine de livres, dont l’Eternel masculin, L’esprit de solitude, Divine blessure, La puissance du cœur. Elle a ainsi pu dédicacer une vingtaine de livres lors de cette journée.

Pour faire face aux défis du monde à venir, les thématiques abordées sont au cœur de cette réflexion : vie morale, dignité, responsabilité, volonté, liberté, maîtrise de soi, courage, etc.
« Les hommes ne trouvent dans leur berceau ni la noblesse du cœur, ni la sainteté, ni le génie ; ils doivent donc les acquérir. » André Malraux

Comments Pas de commentaire »

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Philosophie, l’école de philosophie Nouvelle Acropole Toulouse a accueilli Fabien Amouroux, ingénieur, passionné par les lettres et la philosophie, (et auteur du livre, « Einstein, l’absolu dans la relativité », paru en 2019 aux éditions Ancrage) pour une conférence sur le thème « Einstein, une philosophie du cosmos. »

C’est devant un public nombreux, dans la salle du Sénéchal, que Fabien nous a présenté les multiples facettes du personnage d’Albert Einstein. En effet, qui n’a jamais entendu parler d’Albert Einstein et de ses grandes découvertes ? Son génie fait l’unanimité, et son nom a été mis sur le même plan que celui de Descartes, de Galilée ou de Newton.

Mais la dimension d’Albert Einstein et son apport à la connaissance dépassent largement son seul (et gigantesque) travail scientifique. Comme il l’a dit lui-même : « le physicien n’est rien d’autre qu’un philosophe qui s’intéresse à certaines choses particulières ; sinon ce n’est qu’une sorte de technicien. » Pour Einstein, le génie d’un Homme prend naissance dans une vision du monde et se développe par sa capacité à relier toutes les connaissances.

Par son œuvre, par son engagement, par sa vie, Albert Einstein nous aide à comprendre le cosmos et à nous comprendre nous-mêmes. Son idée d’une « religion cosmique » permet d’envisager une régénération spirituelle de notre monde tourné vers la technologie avec un langage que la raison scientifique peut entendre.

Comments Pas de commentaire »

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Philosophie promue par l’Unesco, l’Association rouennaise Nouvelle Acropole a proposé une conférence sur « Gandhi, le guerrier de la paix » qui a réuni une soixantaine de personnes à l’Espace Idéalia le vendredi 16 novembre.

Le conférencier, Fernand SCHWARZ, président et co-fondateur de Nouvelle Acropole en France, a présenté Gandhi comme l’archétype du philosophe en action et a développé les bases philosophiques sur lesquelles il s’est appuyé dans sa vie et dans son combat politique : swaraj, l’auto-gouvernance, l’autonomie ; ahimsa, la non-nuisance, dont on retiendra l’idée de la non-violence, mais qui va au-delà ; et satya graha, la force d’âme.
Ces armes pacifiques, nous en avons tous besoin dans nos combats les plus justes, car nous portons tous en nous les germes de la violence, de la lâcheté et de la soumission. La philosophie de Gandhi s’adresse aux idéalistes qui aspirent à changer le monde en se changeant eux-mêmes. Sa doctrine de la non-violence et ses applications pratiques, puisées au cœur de la tradition de sagesse de l’Inde, restent tout à fait actuelles pour relever les défis personnels et collectifs, qui s’offrent à nous aujourd’hui.

Comments Pas de commentaire »

La Journée Mondiale de la Philosophie fut l’occasion pour Nouvelle Acropole Toulouse de promouvoir la philosophie à travers une conférence sur Carl Gustav Jung, animée par Laura Winckler, philosophe, écrivain et cofondatrice de Nouvelle Acropole en France.

Les participants ont exploré leur inconscient grâce à l’étude des travaux de C. G. Jung, pour répondre à la la question « comment Devenir soi-même aujourd’hui ? ». L’individuation, comme processus de prise de conscience de son individualité profonde, propose à chacun de mieux se connaître pour devenir un acteur du changement que nous voulons voir dans la société.

La philosophie pratique est en lien direct avec cette démarche de connaissance de soi, car la philosophie est avant tout une attitude de vie qui nous transforme de l’intérieur, à l’image de la phrase de Jung : « L’homme mérite qu’il se soucie de lui-même, car il porte dans son âme les germes de son devenir. »

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Journee Mondiale de la philo, Conference sur Sauver la dignite, Strasbourg


Nouvelle Acropole, Journee Mondiale de la philo, Conference sur Sauver la dignite, Strasbourg

 

Dans le cadre de la journée mondiale de la philosophie, Nouvelle Acropole Strabourg a organisé une soirée philosophique sur le thème : « Sauver la dignité ». Cette soirée, organisée par Perseus regroupant les jeunes membres de l’association, sous le regard bienveillant de leur responsable, a vu les générations se croiser.

Trois jeunes ainsi que le responsable de l’association ont introduit la soirée avec de courtes interventions sur la dignité vu sous l’angle de l’Ethique, de la Sociopolitique et de la Philosophie de l’Histoire. Les jeunes Perseus ont ponctué chaque intervention avec des intermèdes artistiques et inspirants comme des poèmes, des histoires et des textes. La soirée s’est ensuite achevée autour de tables rondes où chacun a pu échanger sur sa vision de la dignité et comment vivre plus dignement au quotidien.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Lyon – Journée Mondiale de la Philosophie – Conférence « Réconcilier les générations dans la dignité » de Laura Winckler

Nouvelle Acropole Lyon – Journée Mondiale de la Philosophie – Atelier « La dignité dans le couple, une alchmiie du quotidien ? » de Laura Winckler

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Philosophie promue par l’UNESCO, l’Ecole de philosophie pratique Nouvelle Acropole Lyon a organisé 3 activités autour du thème retenu pour cette année 2018 : « A l’école de la dignité ».

Laura Winckler, philosophe, cofondatrice de Nouvelle Acropole en France et écrivain, a animé 2 activités publiques, avec également des séances de dédicaces de ses ouvrages :

– Conférence : Réconcilier les générations dans la dignité,
pour comprendre les caractéristiques des 5 générations qui cohabitent aujourd’hui, ainsi que le maillage avec l’évolution des mentalités moderne, post-moderne et transmoderne. Si on sait intégrer la valeur de ce qu’apporte d’original chaque génération, on pourra s’enrichir et vivre cette transition dans la dignité et la créativité en associant l’innovation du futur et les valeurs sûres de tous les temps.

– Atelier-conférence : La dignité dans le couple, une alchimie du quotidien ?
Laura Winckler a présenté son dernier ouvrage « L’Alchimie du couple », paru aux éditions Cabédita (2017). Apprendre à réussir son couple va au-delà du confort d’une relation bien huilée, car le couple est cet « autre » dont on se sentira le plus proche, en partageant notre intimité et en dévoilant notre vulnérabilité.

Les étudiants en 1er cycle de formation en philosophie pratique ont réalisé une exposition sur des personnages de l’histoire qui inspirent la dignité : Nelson Mandela, Martin Luther King, Sœur Emmanuelle, Mère Teresa, Gandhi, Platon, Bouddha.

Ces trois activités ont honoré la Journée Mondiale de la Philosophie, pour faire de la philosophie un moyen concret de mieux vivre ensemble.

Comments Pas de commentaire »

Autour de cette intrigante question, une soirée tout en partage a réuni un groupe de personnes motivées.
La première activité était un quizz philo. Les questions portaient sur des citations de philosophes et après chaque réponse, une animatrice a développé par une explication synthétique chaque notion abordée pour explorer le thème « La philosophie peut-elle changer le monde ? »
Ensuite un débat mouvant a été proposé. Sur une question fermée (oui/non), les participants prenaient place de part et d’autre de la salle en fonction de leur point de vue. Après le débat, un animateur a présenté le mythe de Persée en lien avec le thème de la soirée.En assumant le combat intérieur, en dépassant sa peur, Persée réussit à changer le monde qui avait décidé de cette injustice. Enfin les participants ont pu entendre le poème « Invictus » qui avait inspiré Nelson Mandela, un homme qui a changé son monde.
En conclusion, il est apparu nécessaire si l’on veut changer le monde, de se changer soi-même, et d’affronter ses peurs.
La soirée s’est terminée autour d’un pot de l’amitié avec des boissons de la « Ruche qui dit oui » en se donnant rendez-vous pour les prochains ateliers de philosophie pratique.

Comments Pas de commentaire »

l’éducation nouvelle : une philosophie pour la dignité humaine

Au début du XXe siècle, émergent de grandes figures de la pédagogie, comme Maria Montessori, John Dewey, Célestin Freinet qui proposent tous des conceptions solidement argumentées sur l’éducation. Membres du puissant courant pédagogique né au tournant du XXe siècle, «  L’Éducation nouvelle », ils ont tous quelque chose à nous donner à penser sur les manières d’apprendre, de former, de transmettre et en définitive de forger la dignité humaine. De nombreux éléments que les neurosciences actuelles, un siècle plus tard, redécouvrent, aidés par les technologies du XXIe siècle.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité