Archives pour 6 octobre 2018

On chante volontiers !!! Comme ce mercredi après l’atelier de philosophie pratique de Nouvelle Acropole Bordeaux!

Le répertoire est large, allant de la chanson populaire à des choses plus intimistes. Il y en a pour tous les goûts, l’important est de se lâcher et de chanter en cœur (non, non, ce n’est pas une faute).
A la suite de quoi il se produit comme une magie en soi : chanter donne envie de continuer à le faire et on se surprend volontiers à faire trotter entre ses deux oreilles les airs qu’on vient ensemble de faire tourner à lunisson.
Retrouvons le plaisir de chanter, au besoin forçons-nous au début et ensuite, une fois ouvert le robinet, on ne voudra plus l’éteindre car chanter donne de la joie, et comme le rire, c’est communicatif!

Comments Pas de commentaire »

Fabien Amouroux, formateur en philosophie pratique à l’école de Nouvelle Acropole Bordeaux et auteur du livre paru récemment Nietzsche, la quête d’éternité, commence sa conférence en frappant avec un marteau sur des noix ! « Nietzsche est un briseur d’idoles, nous explique t-il. Avec lui, tout le monde en prend pour son grade ! » En effet, Nietzsche critique la plupart des philosophes qui l’ont précédé. Mais au-delà du philosophe au marteau, les concepts développés par Nietzsche, comme la volonté de puissance, ou le surhomme, sont à comprendre comme une invitation à se surmonter soi-même. Dans le XIXème siècle qui annonçait le désenchantement de la société moderne, la pensée de Nietzsche invite à retrouver la spiritualité à travers un individu créateur de lui-même et capable de retrouver la joie de l’esprit pour atteindre ses propres sommets. Et quoi de plus direct que la musique pour élever l’esprit et exprimer l’âme ? C’est sur une note musicale que s’est close la conférence, accompagnée d’un texte sur l’éternité extrait de Ainsi parlait Zarathoustra.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité