Archives pour la catégorie “Philosophie”

Nouvelles des activités philosophiques de Nouvelle Acropole France

Autour de cette intrigante question, une soirée tout en partage a réuni un groupe de personnes motivées.
La première activité était un quizz philo. Les questions portaient sur des citations de philosophes et après chaque réponse, une animatrice a développé par une explication synthétique chaque notion abordée pour explorer le thème « La philosophie peut-elle changer le monde ? »
Ensuite un débat mouvant a été proposé. Sur une question fermée (oui/non), les participants prenaient place de part et d’autre de la salle en fonction de leur point de vue. Après le débat, un animateur a présenté le mythe de Persée en lien avec le thème de la soirée.En assumant le combat intérieur, en dépassant sa peur, Persée réussit à changer le monde qui avait décidé de cette injustice. Enfin les participants ont pu entendre le poème « Invictus » qui avait inspiré Nelson Mandela, un homme qui a changé son monde.
En conclusion, il est apparu nécessaire si l’on veut changer le monde, de se changer soi-même, et d’affronter ses peurs.
La soirée s’est terminée autour d’un pot de l’amitié avec des boissons de la « Ruche qui dit oui » en se donnant rendez-vous pour les prochains ateliers de philosophie pratique.

Comments Pas de commentaire »

19h: La salle et son beau piano 1/4 queue Schimmel attendent dans une pénombre feutrée l’arrivée des premiers spectateurs. L’instrument pour l’instant muet semble être un centaure encore dépourvu de son buste humain. Quelques partitions de J.S. Bach sont posées sur son pupitre. 
19h15: La salle commence à se remplir. On compte bientôt une trentaine de personnes 
19h30: Arrivée de la soliste Marie-Hélène Barrier, vêtue de noir et d’apparence détendue. Nathan présente la pianiste puis celle-ci poursuit en précisant le thème et le déroulement de la soirée.
La joie est au cœur de sa préoccupation et comment la percevoir au travers de l’œuvre du grand compositeur baroque J.S. Bach. 
Elle explique ensuite l’approche extatique du temps chez le compositeur et choisit une partita pour illustrer son propos. Il ressort de cette musique un rythme ininterrompu propre à créer une impression de mouvement perpétuel.  
Puis Marie-Hélène met l’accent sur la faculté de Bach à faire « résonner les nombres comme un mathématicien du son. Après une brève référence à Boèce puis Leibniz, elle nous dit que Bach « pense » sa musique. Une nouvelle illustration musicale, avec un extrait de la Toccata en mi mineur, permet de conclure sur cet avant-dernier sujet. 
Après une ultime réflexion concernant la musique, perçue comme une médiation entre le divin et l’homme, retour au thème de la joie avant le concert à proprement dit. 

Concert:
– 1er choral pour orgue transcrit pour le piano par Busoni. 
– Un Prélude du clavier bien tempéré 
– 2ème partita
-Toccata en mineur
– Un second prélude

Il suit les applaudissements soutenus du public conquis par la belle virtuosité de la pianiste. 

L’après concert:
Marie-Hélène propose à l’auditoire de partager son ressenti pour établir un lien entre musique et philosophie.
Voici quelques interventions retenues:
– Sentiment de plénitude
– nostalgie de l’origine, profonde, à deux pas de la joie. 
– Voyage
– Dialogue entre pesanteur et grâce. 
– Envolée finalement bien peu lyrique, plutôt mathématique de l’harmonie. 
– Jeu et emprise de l’écriture musicale sur le corps physique. 
– Musique hors du temps

Et pour conclure ce premier des quatre concerts « Piano Philo » programmés pour chacune des saisons, l’exécution pleine d’embûches de la première partita. 

Encore bravo et merci à Marie-Hélène Barrier

Comments Pas de commentaire »

 

Le café philo de la Maison de la Philosophie : un moment de détente pour débattre sur un sujet qui nous interpelle. On peut partager son point de vue en toute sérénité avec d’autres personnes. Le contexte et l’atmosphère permettent de s’ouvrir à d’autre opinions pour repartir plus riche à la fin de la soirée. On se découvre davantage à travers la discussion et l’échange.

le sujet du débat est pertinent et l’accompagnement est constructif qui amène à un apprentissage d’une réflexion structurée et évolutive.

Ce café philo est synonyme d’un véritable bain d’humanité (une expression extrait du café philo)

Comments Pas de commentaire »

l’éducation nouvelle : une philosophie pour la dignité humaine

Au début du XXe siècle, émergent de grandes figures de la pédagogie, comme Maria Montessori, John Dewey, Célestin Freinet qui proposent tous des conceptions solidement argumentées sur l’éducation. Membres du puissant courant pédagogique né au tournant du XXe siècle, «  L’Éducation nouvelle », ils ont tous quelque chose à nous donner à penser sur les manières d’apprendre, de former, de transmettre et en définitive de forger la dignité humaine. De nombreux éléments que les neurosciences actuelles, un siècle plus tard, redécouvrent, aidés par les technologies du XXIe siècle.

Comments Pas de commentaire »

Ce mois-ci, l’association Nouvelle Acropole Paris 5, a eu la joie de recevoir Laura Winckler pour une conférence sur Jung et les âges de la vie. Ce thème a d’ailleurs interpellé les visiteurs puisque nous en avons reçu une centaine ce soir-là.

Laura Winckler, co-fondatrice de Nouvelle Acropole en France et diplômée en lettre classique, est philosophe spécialiste des philosophies orientales et de la psychologie jungienne. Nous lui devons plusieurs ouvrages tels que « Comprendre les âges de la vie », « L’Astrologie, clef de la connaissance de soi » ou encore « Femmes, filles de déesses« .

Carl Gustav Jung est un médecin psychiatre suisse (1875-1961). Il est le fondateur de la psychologie analytique et l’auteur de nombreux ouvrages. On lui doit de multiples concepts tels que le processus de l’individuation. Cette conférence a permis à Laura Winckler d’expliquer les bases de ce processus visant à faire émerger le meilleur de chaque individu pour lui permettre d’avoir une vie plus riche et complète. Chacun a ainsi la responsabilité d’avancer dans l’individuation pour forger une civilisation meilleure, une humanité qui puisse fonctionner comme une unité tout en respectant la diversité de chacun.

Cette conférence avait également pour but d’introduire un cycle d’ateliers « Les Jeudis philo » ayant lieu un jeudi par mois, de 16h à 18h sur le thème des âges de la vie. La spécialiste jungienne y abordera chacune des cinq grandes phases de la vie et leurs questions-clés spécifiques à chacune d’entre elles ou encore le thème de la mort et la réconciliation avec l’inéluctable. Tous les curieux sont les bienvenus !

 

 

 

Comments Pas de commentaire »

Fabien Amouroux, formateur en philosophie pratique à l’école de Nouvelle Acropole Bordeaux et auteur du livre paru récemment Nietzsche, la quête d’éternité, commence sa conférence en frappant avec un marteau sur des noix ! « Nietzsche est un briseur d’idoles, nous explique t-il. Avec lui, tout le monde en prend pour son grade ! » En effet, Nietzsche critique la plupart des philosophes qui l’ont précédé. Mais au-delà du philosophe au marteau, les concepts développés par Nietzsche, comme la volonté de puissance, ou le surhomme, sont à comprendre comme une invitation à se surmonter soi-même. Dans le XIXème siècle qui annonçait le désenchantement de la société moderne, la pensée de Nietzsche invite à retrouver la spiritualité à travers un individu créateur de lui-même et capable de retrouver la joie de l’esprit pour atteindre ses propres sommets. Et quoi de plus direct que la musique pour élever l’esprit et exprimer l’âme ? C’est sur une note musicale que s’est close la conférence, accompagnée d’un texte sur l’éternité extrait de Ainsi parlait Zarathoustra.

Comments Pas de commentaire »

« La confiance naît de l’échec assumé. » Sur la voie qui mène à la connaissance de soi, le découragement apparaît comme une étape nécessaire. En assumant ses propres désillusions, nous pouvons alors nous connaître. C’est précisément de ce deuil de nos illusions, et de notre capacité à nous révéler à nous-même qu’émergent la confiance en soi. »

Réunis autour du thème de la confiance, les cinquante participants de la soirée ont pu échanger sur ce thème clé dans la voie du Guerrier pacifique.

Le Guerrier pacifique, conférence, Nouvelle Acropole Paris 5

Thierry Adda (conférencier) Le Guerrier pacifique, conférence, Nouvelle Acropole Paris 5

Atelier pratique sur le thème de la confiance, Le Guerrier pacifique, conférence, Nouvelle Acropole Paris 5

 

Comments Pas de commentaire »

La conférence qui présentait la relation entre la philosophie et les neurosciences a attiré un public nombreux, curieux d’en savoir plus sur leur fonctionnement mental, comment est conditionné l’esprit et comment mettre ses rêves en action…

Les auditeurs ont été fortement interpellés par cette dernière question et les interrogations du public ont fusé : comment identifier son rêve? comment ensuite réussir à le rendre concret? peut-il nous soigner?
Le conférencier a répondu de manière pédagogue à son auditoire, souvent à l’aide d’images pour rendre plus intelligible sa pensée. Les participants se sont montrés satisfaits de cette intervention et sont restés longuement débattre avec les membres de l’accueil comme avec le formateur ! U n grand moment d’échange, de partage qui a suscité des vocations et des intentions d’en savoir plus sur cette introduction philosophique !  »

Le conférencier Jean-Pierre Ludwig, philosophe, praticien en médecine traditionnelle chinoise, directeur du groupe Hygie d’étude pour la santé

Conférence Philosophie et Neurosciences à Nouvelle Acropole Paris 15

Comments Pas de commentaire »

Pour terminer cette année de dialogue à la Maison de la Philo, deux groupes ont participés à ce nouveau café philo : « Peut_on vivre sans engagement ? »

L’engagement est-il gage de liberté ou est-il une prison qui limite nos opportunités ? Les particpants sont tombés d’accord sur le fait que l’engagement est indispensable pour vivre. La question qui est remontée est pourquoi avons-nous si peur de l’engagement ?

Une sujet passionnant qui a accueillit plus de 40 personnes.

 

 

Les participants ont manifesté une multitude d’opinions et de perspectives. Il y avait ceux qui y voyaient un gage de stabilité, d’autres une peur dans la réduction de leurs libertés et d’autres encore différents degrés d’engagement selon le context.
Que cela soit dans les rapports personnels, professionnels, au niveau individuel ou sociétal, l’unanimité fut d’accord sur le fait que certains engagements, consciemment ou pas, sont inévitables.

 

Comments Pas de commentaire »

On aurait presque cru à un retour d’Helena Blavatsky à Toulouse!

Helena Blavatsky et un journaliste (scène théâtrale)

Helena Blavatsky et un journaliste (scène théâtrale)

HPB (comme la nommaient ses disciples) fût une des femmes les plus énigmatiques du XIXe siècle. Pour introduire cette conférence donnée par Thierry Carles à Nouvelle Acropole Toulouse, des jeunes membres de l’école de philosophie ont interprété un dialogue imaginaire entre HPB et un journaliste de l’époque.

Thierry Carles nous a retransmis des conseils pratiques pour développer sa vie intérieure. HPB avait notamment rapporté d’Orient un outil indispensable pour mieux se connaître soi-même : la constitution septénaire de l’être humain. Cette clé, que nous utilisons dans les ateliers de philosophie pratique de notre école, nous guide vers le meilleur de nous-mêmes.

 

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité