Archives pour la catégorie “Non classé”

Ce jeudi 28 janvier fût l’occasion de s’émerveiller à travers nos écrans avec une très belle intervention zoom des formateurs de l’association Nouvelle Acropole Bordeaux. Ils nous ont donné l’opportunité d’approfondir notre regard sur la notion de l’émerveillement. C’était un module avec de la pratique en demi groupe qui nous a permis de toucher à l’émerveillment et de partager nos vécus et croiser nos regards. Il y a également eu une partie théorique avec l’apport de clés de compréhension pour vivre l’émerveillement au quotidien et dans cette période de désenchantement et d’incertitude.
Loin d’être une fuite du réel, l’émerveillement est un réel changement de perspective qui nous permet d’aborder les situations avec un regard éternellement renouvelé.
Restons attentifs et ouverts, derrière le connu se cache peut être l’extraordinaire !

Comments Pas de commentaire »

Le 16 janvier 2021, les équipes de volontariat de Nouvelle Acropole Paris 5 se sont mobilisées pour mener des actions sociales et aller à la rencontre de ceux qui en ont le plus besoin. Elles ont réalisé des maraudes auprès d’une vingtaine de personnes sans-abri.

Accueil des familles à l’Hôpital de la Collégiale, par les volontaires de Nouvelle Acropole Paris 5.

En lien avec les partenaires des hôpitaux parisiens de proximité, les volontaires ont accueilli 54 familles venant visiter leurs proches. Ils ont eux-mêmes rendu visite à une quinzaine de seniors isolés au sein de ces établissements. Une troupe de volontaires a animé une chorale qui a enchanté les personnes âgées et les soignants. Un nouveau projet prometteur est né : la lecture de contes aux seniors lors des visites individuelles, tout aussi enchanteur.

Volontaires-chanteuses de Nouvelle Acropole Paris 5 à l’Hôpital de la Collégiale.

Le volontariat est l’expression des valeurs et de la philosophie de Nouvelle Acropole. Il exprime une conscience sociale et le sens des responsabilités devant les crises et les défis actuels.

Comments Pas de commentaire »

Une Journée de maraude citoyenne à la rencontre des personnes sans abris. Une belle leçon d’ouverture du cœur et de dignité face à l’adversité…

Comments Pas de commentaire »

Cet après midi notre de groupe de volontaires de Paris 15 est allé rendre visite aux personnes isolées de l’hôpital Vaugirard pour leur remettre des cartes de voeux confectionnées par nos soins. La remise de ces cartes aux personnes visitées a rallumé quelques regards inattendus.
Nous découvrons au fil de ces échanges qu’une lumière brille toujours. Même lorsque le corps touche aux limites de ce qu’il peut exprimer dans ce monde, même lorsque la personne est dans son monde, quelque part entre ici et ailleurs, une conscience toujours en éveil maintien le contact et nous relie dans notre humanité, au delà des mots et des images.

Les volontaires de Nouvelle Acropole Paris 15 distribuent des cartes de Noël aux personnes malades isolées

Comments Pas de commentaire »

Alors que la météo du 28 décembre était maussade et venteuse, celle-ci n’a pas freiné nos 7 volontaires à parcourir les rues de Bordeaux, pour aller à la rencontre de personnes démunies.

Une personne est rencontrée

L’élan du coeur n’a que faire des circonstances.
Les échanges se créent, la parole se délie et c’est chacun qui, tour à tour, prend le temps du lien et de l’écoute. Ce soir, on apprécie le bonus d’un livreur Uber eats qui nous remet 2 pizzas encore chaudes. Elles feront 10 minutes plus tard le bonheur d’un groupe de jeunes sans abris, au pied du pont de Pierre.

On apporte des vetements et boissons chaudes mais surtout notre attention et notre bienveillance. On échange quelques mots, parfois des banalités et parfois des bribes de vie, des témoignages.
On se rappelle alors l’essentiel et on apprécie oter ainsi le superficiel.
Dans la rue on donne autant que l’on recoit.

Chaque maraude est unique et c’est à chaque fois vers l’inconnu que nous partons, le coeur léger, le sac à dos plein et sans attente.
Lorsque rentrés, vient alors le moment du partage de ce vécu de maraude, on souligne ce meme sentiment de gratitude pour ce que nous venons de donner et de recevoir, le lien humain avec le coeur.

Comments Pas de commentaire »

Jeudi 17 décembre, une quinzaine de volontaires de Nouvelle Acropole Paris 5 se sont rassemblés pour partir à la rencontre des sans-abris et partager un temps avec eux, à l’approche des fêtes de Noël.

Les secteurs couverts ont été Gare de Lyon, Tolbiac et Place d’Italie. Au total ce près de 30 personnes ont été aidées ce soir-là. Un grand merci à la quinzaine de participants à cette action collective au service des sans-abris et placée sous les auspices de la rencontre de cœur !

Comments Pas de commentaire »

Déjà la troisième session d’animation musicale pour les volontaires chanteurs de Nouvelle Acropole Paris 5 à l’hôpital La Collégiale !

Voilà plusieurs mois que le projet d’un groupe de chanteurs pour animer les hôpitaux trottaient dans la tête des volontaires de Nouvelle Acropole Paris 5. Depuis fin novembre, ce projet est devenu réalité grâce au soutien et à l’accord des hôpitaux Broca et La Collégiale dans le 5e arrondissement de Paris.

Au programme : variété française, chants de Noël, mais aussi chants traditionnels des montagnes et du folklore français. Ce qui plaît le plus ? Les grands classiques : Aux champs Elysées (Joe Dassin), La Bohême (Aznavour) ou encore La maison bleue (Maxime le Forestier). Que ce soit dans les coursives à l’étage ou dans le hall principal, le public discret, est au rendez-vous. Une action de cœur saluée aussi par les soignants, qui apprécie la petite pause musicale autant que les patients accompagnés de leurs familles. Au total, près d’une dizaine de familles ont été accueillie en musique cet après-midi-là. Prochain rendez-vous : pendant les fêtes de fin d’année !

Comments Pas de commentaire »

Samedi 5 décembre 2020, les volontaires de Nouvelle Acropole Paris 5, se sont mobilisés à l’occasion de la Journée internationale du Volontariat.

Il était 15h, place de la République ce samedi 5 décembre. Dans une ambiance électrique et sous haute surveillance policière, en raison des événements récents survenus dans ce haut lieu de rassemblement populaire, 3 équipes de maraudeurs des 3 écoles de Nouvelle Acropole Paris sillonnent le secteur.

Picky, Michel, Nicolas, Vincent, Peters, Julia… Les visages, les paroles échangées, parfois ce ne sont que quelques mots contre un café chaud. Mais à chaque fois, la rencontre a lieu. Que ce soit en partageant le silence, à défaut de parler la même langue, ou que ce soit le prétexte d’un bonnet ou de couverture qui permet d’engager la conversation.

Le froid est vif cet après-midi place de la République. Derrière le brouhaha des skates qui zèbrent la place, des hommes et des femmes sur des cartons, des matelas de fortune ou dans leur tente. Ils attendent tous quelque chose : que ça passe, un coup de fil d’Allemagne, un virement sur un compte, d’être emmenés à l’hôpital, ou simplement que la nuit tombe. Et cet espoir, ce qu’ils attendent, c’est généralement ce qu’ils nous partagent en premier. Au total, nous avons rencontré et aidé 21 personnes ce jour là dans les rue du 11e arrondissement.

En parallèle, 2 équipes de Nouvelle Acropole Paris 5 ont mené des actions de volontariat à l’hôpital Broca (accueil des familles) et l’hôpital La Collégiale (accueil des familles et animation musicale). En cette période de pandémie, les hôpitaux recherchent des volontaires pour pouvoir accueillir les familles désireuses de visiter leurs aînés hospitalisés, dans les conditions sanitaires réglementaires (gestes barrière sanitaires, prise de température et changement de masque, désinfection des mains, etc.). Au total, ce sont près de 20 familles qui ont pu être accueillies et accompagnées dans la visite de leurs proches hospitalisés ce jour-là, dans une ambiance très animées à La Collégiale, puisque 5 volontaires ont animé un concert dans le hall pour les patients et le personnel soignant.

Comments Pas de commentaire »

Ce matin nous avons pratique l’éthique et la logique sur zoom. Et où est la physique ? 

Et oui car c’est ces trois disciplines qui étaient enseignées dans les écoles stoïciennes. 

Proposition d’une pratique physique, tout d’abord la finalité de cette pratique est de comprendre le monde et ses lois, et donc la discipline pour l’atteindre est la discipline du désir ou l’amour du destin pour développer une aptitude à garder une égalité d’âme face aux événements pour accepter ce qui arrive comme une manifestation de la nature et ses lois. 

Écrivez un événement de votre journée qui a généré en vous des émotions négatives. Faites deux colonnes, ce qui dépend de vous, ce qui ne dépend pas de vous. Classez dans la bonne colonne les éléments de votre situation. Puis réfléchissez comment modifier ce qui dépend de vous pour que vos émotions ne soient pas affectées. Et peut être même… Faire naître un sentiment !

Vous voilà dans les pas d’un stoïcien 😊

Comments Pas de commentaire »

Ce samedi 21 novembre, nous avons pu prolonger la conférence Facebook et Youtube live donnée à l’occasion de la Journée mondiale de la Philosophie par un atelier pratique en ligne, dédié aux pratiques quotidiennes des philosophes stoïciens.

Atelier en ligne « Vivre en stoïcien aujourd’hui », samedi 21 novembre, Nouvelle Acropole Paris 5

La douzaine de participants a pu s’initier à 5 pratiques fondamentales des philosophes stoïciens, portant sur l’Ethique (ou morale), pour apprendre à vivre, la logique pour apprendre à dialoguer et enfin la physique, pour apprendre à voir le cosmos et se détacher d’une vision strictement personnelle et égocentrée de l’existence.

L’atelier a commencé par un exercice d’observation de sa respiration pour récupérer son calme, son centre et un peu de disponibilité mentale. Car la posture, pour pratiquer, est fondamentale pour les stoïciens ! Sans posture de disponibilité, il ne peut y avoir de conscience… et donc de pratique !

Exercice d’observation de sa respiration, pour mettre les participants dans la bonne posture.

La pratique s’est poursuivie avec une écoute musicale pour cultiver l’attention, vertu essentielle pour la pratique d’observation de soi, avec une consigne : reconnaître combien de fois le thème musical principal revenait pendant cet extrait de la Fantaisie de Schubert, interprétée par les frères Janssen. La question qui leur fût posée à l’issue de l’écoute : « Qu’avez-vous observé de vous-même pendant l’exercice ?« 

L’atelier a continué par un dialogue en sous-groupe autour de l’axe suivant : qu’est-ce qui dépend de moi et qu’est-ce qui ne dépend pas de moi ? Chaque groupe a ensuite travaillé sur une thématique particulière : la santé, l’environnement professionnel et les relations familiales. Cet exercice a en particulier permis d’initier une réflexion, un autre regard sur les problématiques que chaque participants pouvaient rencontrer au quotidien.

Exercice de concentration et de mémorisation d’une citation de Marc-Aurèle sur fond musical.

Après le dialogue, une pratique de concentration et de mémorisation fût proposée aux participants. Le concept ? Mémoriser la citation de Marc-Aurèle suivante, sur un fond musical très dispersant. « En te levant le matin, rappelles-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d’être heureux. Ne plus seulement respirer avec l’air qui t’entoure, mais penser maintenant avec cette pensée qui entoure toute chose ».  L’objectif : observer son mental, sa capacité à se concentrer dans un environnement dispersé et dispersant.

L’atelier s’est achevé par le visionnage d’une vidéo nous faisant voyager aux confins de l’infiniment grand et de l’infiniment petit, pour pratiquer cet art du recul indispensable pour se voir penser et penser avec un peu plus de justesse le monde dans lequel nous vivons.

Puis chacun des participants a pu restituer ce qu’il avait appris, compris et observé durant l’atelier ! Rendez-vous en 2021 pour de nouvelles sessions de pratiques.

Activité réalisée dans le cadre de la Journée Mondiale de la Philosophie 2020 par Nouvelle Acropole Paris 5.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité