Archives pour la catégorie “Culture”

Nouvelles des activités culturelles de Nouvelle Acropole France

Nouvelle Acropole Toulouse – Jung et l’alchimie du couple – Salle du Sénéchal

« Qui regarde dehors RÊVE ; qui regarde à l’intérieur se RÉVEILLE… » C.G. Jung

Laura WINCKLER, a donné une conférence sur « l’Alchimie du couple » devant un public toulousain venu nombreux. Le couple est-il compatible avec une quête intérieure ?

Pour Carl Gustav Jung, l’individuation est le processus qui mène à découvrir son Soi, à travers une quête intérieure. Laura Winckler, nous a expliqué que le couple nous apprend peu à peu à inclure toutes les formes de l’autre dans sa richesse et sa diversité. JUNG, lui, a exprimé cette idée d’intégrer la part de féminin dans l’homme (l’anima) et la part de masculin dans la femme (l’animus).

Pour la conférencière, apprendre à réussir son couple va bien au-delà du confort d’une relation bien huilée qui marcherait comme un parfait mécanisme d’horlogerie. Bien au contraire, c’est une construction patiente qui passe par des cycles…

Les jeunes volontaires de l’école de philosophie Nouvelle Acropole ont illustré cette évolution cyclique de l’amour par un mime sur le thème des quatre saisons de l’amour » au son du violon qui a résonné dans la salle.

Ainsi, le couple nous permet de découvrir toutes les gammes de l’amour et l’art merveilleux de créer une union durable au-delà des apparences.

Nouvelle Acropole Toulouse – Jung et l’alchimie du couple – Laura WINCKLER

Comments Pas de commentaire »

La conférence du samedi 3 mars dans les locaux d’ ANABAB fut un moment fort de notre cycle 2017 2018 « VIE MORT CONSCIENCE »

Sandra MEUNIER et Olivier LARREGLE ont échangé de concert sur le sujet.

SANDRA côtoie la mort au quotidien et ses récits vibrants témoignent de son souci à rendre vivants ses malades tant qu’elle  peut aussi loin qu’elle  peut et du mieux qu’elle peut. Etre dans l’acceptation de la mort puisqu toute notre vie en porte la marque. Accueillir la mort avec douceur et pourquoi pas même avec nonchalance.

OLIVIER plus magistral pense que la Mort est le mystère où commence l’Humanité. Il suspecte que de ne pas réfléchir à la Mort c’est  ne pas penser. Qu’il est impossible d’ occulter la Mort sans se couper du grand projet cosmique évolutif. L’UNIVERS est plus fort que nous !

La Mort est ce qui donne à la vie tout son prix! Elle la rend précieuse , rare et bouleversante.

Ne la gaspillons pas. Hâtons nous de vivre. Merci infiniment à tous les deux.

Comments Pas de commentaire »

« La Nature est un temple où de vivants piliers,

Laissent parfois sortir de confuses paroles,

L’homme y passe à travers une forêts de symboles,

Qui l’observent avec des regards familiers […] »

Nouvelle Acropole Toulouse_Olivier Larrègle – Guérir l’âme du monde

Baudelaire (Correspondances)

Quoi de mieux pour ouvrir nos sens et notre âme, que la beauté et l’harmonie de la poésie ? Comme l’a rappelé Olivier Larrègle, en début de sa conférence « Guérir l’âme du monde », donnée à Nouvelle Acropole Toulouse : « partir à la recherche de l’âme du monde, c’est fouler un sentier souvent délaissé, parfois oublié, mais indispensable pour qui veut, s’enchanter ou se ré-enchanter au monde. » C’est face à la grandeur de la Nature, que l’homme s’interroge sur le sens et le pourquoi. Sommes nous des atomes lancés au hasard dans l’immensité ou bien sommes nous une providence connectée au tout ? La Nature peut-elle avoir, comme nous, une âme ? Comme le dit Marco Quetzal, Gardien de la tradition lacandon (tradition amérindienne)

: « Sans cette identité cosmique, l’être humain se robotise. Il devient un être mécanique, inerte et complètement conditionné. Le résultat final c’est la folie. Les gens se détraquent. » Cent milliards de galaxies dans l’univers, pour cent milliards d’étoiles par galaxie, et moi et moi…Physiquement, nous ne sommes rien dans le Tout et pourtant dans l’Intelligible, nous avons conscience de lui !!! Quel est, alors, le défi de ce début de XXIè siècle, sinon de prendre de nouveau notre Unité en main et de retrouver une cohérence de vie associée à la recherche de l’âme du monde ?

Comments Pas de commentaire »

Une fois de plus la Maison de la Philosophie a reçu un public nombreux attiré par la conférence « Permaculture, une philosophie à vivre ».
A travers la culture de la permanence, la relation avec la nature nous enseigne à créer des modes de vie et de  partage des biens car  en travaillant la terre, les semences, les plantes,  hommes et nature sont liés.
Lorsque l’on prend soin de la terre et des hommes en utilisant les techniques de la permaculture, c’est aussi apporter une  lumière qui permet  de travailler notre intériorité et ainsi participer au mouvement de la  transition.  Les forces de la nature sont présentes dans chacun de nous et c’est en se tournant  vers la nature que  nous trouvons la solution pour changer notre environnement et notre société. A travers ses expériences dans ce domaine Nathan Morel nous a donné les clés pour accéder à cette voie d’évolution. Prenons notre place dans la nature, elle nous attend !
Les échanges se sont poursuivis en fin de soirée autour d’un buffet convivial qui a clôturé la soirée.

Comments Pas de commentaire »

Spectacle clown philosophique et poétique – Histoires vécues en soins palliatifs.

Ne pas sortir indemne de son spectacle c’est bien le pari que s’est donné Sandra Meunier au Colisée de Biarritz.
C’est un puissant coup au plexus solaire que nous avons reçu dans « merci d’être venu… » d’ Anabelle.
Elle a une sacrée audace, la petite créature anthropomorphe lutine et malicieuse pour toucher et réveiller son public au sens propre et figuré comme elle taquine et ressuscite ses malades souvent en fin de vie. Facilitatrice de joie,  respirateur d’ hôpital sont les titres qu’elle s’octroie pour combler nos manques humains et apaiser nos peurs par de la joie et de la beauté ! Elle est douce, légère drôle attachante, dans sa fonction elle côtoie l’essentiel et ça la rend belle. On, se sent tout simplement vivant. Merci Anabelle !

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conférence "La quête arthurienne et le féminin" à Bordeaux

Nouvelle Acropole, Conférence « La quête arthurienne et le féminin » à Bordeaux

En ces temps de disette spirituelle où les polarités féminines et masculines sont passées au rouleau compresseur, de nombreuses personnes sont venues à l’Espace Mouneyra pour une conférence sur le rôle de la dame dans le mythe de la Table Ronde. Quand on dit Merlin, Avalon, la Dame du lac, Lancelot, il y a quelque chose dans notre esprit qui tend l’oreille un instant sans savoir d’où ce bruit peut venir. Le mythe arthurien est le secret d’une destinée qui s’ignore. Elle est une quête pour aller chercher quelque chose de plus noble et de plus digne pour aller à la rencontre de nous-mêmes. Il s’agit pour cela de passer de la femme à la dame et de l’homme au chevalier. Le chevalier a besoin de la dame qui l’inspire dans son action héroïque. Ces dames se nomment Guenièvre, Morgane, Liliane ; elles présentent les archétypes féminins qui loin d’être des stéréotypes sont des modèles intérieurs.

La légende nous dit que par amour on est capables de se mettre en mouvement et dépasser ses limites pour gagner en unité et en vertus.

Ces visages nous rappellent qu’on a en nous une forme de grandeur à réveiller par le combat entre l’ombre et la lumière et qu’on peut passer de l’homme errant au chevalier qui fait partie d’une table ronde, d’une société noble. Voilà donc le sens et la raison de ce mythe : nous faire rêver afin de contacter la partie qui en nous a envie de se mettre en route.

Et comme d’habitude c’est autour de tables, carrées pour le coup, qu’un repas fut partagé.

Nouvelle Acropole, Conférence "La quete arthurienne et le feminin" à Bordeaux

Nouvelle Acropole, Conférence « La quete arthurienne et le feminin » à Bordeaux

 

Comments Pas de commentaire »

Le samedi 27 janvier 2018 , comme prévu, se déroule un atelier de 3 heures

Laura WINCKLER ne doute de rien car pour nous aider à nous connaître et à nous « reconnaître »,  c’est  sur le mont Olympe qu’elle nous fait  grimper. Du profil de quels Dieux pour les  Messieurs et de quelles déesses pour les dames sommes nous les plus proches ?  Nous ne dévoilerons pas davantage le contenu de cette matinée mais nous retiendrons que , grâce à notre guide intarissable et passionnée du sujet, nous avons fait un beau voyage dans l’Antiquité et nous conserverons  un outil précieux pour revenir sur SOI de temps en temps et travailler sur les progrès de notre propre évolution.

Un grand merci à LAURA .

Comments Pas de commentaire »

Bienvenue à Laura WINCKLER de passage à Biarritz ce vendredi 26 janvier 2018, pour nous  présenter , devant une salle pleine, sa  nouvelle conférence sur « l’alchimie du couple ».
LAURA a choisi « le couple » comme prodigieux laboratoire d’apprentissage du rapport à l’autre mais ce sont des enseignements qui vont bien au delà de  la sphère familiale. C’est en cela que la conférence a passionné l’auditoire tout entier.
« Devenir bilingue » propose Laura , avec humour, pour mieux comprendre  l’Autre et faciliter la communication …sans se perdre mais bien au contraire mieux se distinguer. Voilà un beau message d’Amour et de générosité. En ces temps troublés, notre conférencière philosophe sème des graines de Paix et invite à une éducation plus porteuse des valeurs oubliées de courtoisie,  de bonnes mœurs et de bonnes humeurs.
Bravo et merci à Laura WINCKLER pour l’opportunité de son message, car c’est le moment propice àune prise de conscience profonde des problèmes de nos sociétés actuelles pour  plus vite nous ressaisir et  réconcilier le Masculin avec le Feminin et autres conflits générationnels.

 

Comments Pas de commentaire »

Laura Winckler – Nouvelle Acropole Bordeaux

A la rencontre de son archétype intérieur

Si vous pensiez être tout le seul maître à bord en vous même, il fallait braver la pluie et venir à la conférence de Laura Winckler ce vendredi  pour changer de point de vue et découvrir son nouvel ouvrage « Les dieux intérieurs ».

Dans nos inconscients, il n’y a pas que des instincts mais toute une série de richesses, de potentialités de développement de son être. En particulier chacun porte en lui une part de virtualité féminine et masculine qu’il doit élever pour exprimer sa complétude. Comment « extraire » ces potentialités en nous ? Les Grecs et les Romains faisaient appel à des modèles inspirateurs de divinités dont les archétypes leur donnaient des exemples d’inspiration de ce qu’il faut faire ou ne pas faire. Ainsi selon leurs besoins ils se référaient à Hermès, Arès, Aphrodite, Athéna qui se manifestaient sous la forme de guides intérieurs pour leur indiquer la bonne voie à suivre ou au contraire leur signaler le mauvais chemin.

Non l’homme n’est pas une absurdité coincée entre deux néants car il inclut l’univers et son mystère qu’il a la possibilité de dévoiler en lui en écoutant ses « dieux intérieurs ».

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Paris 5 a accueilli Fabien Amouroux, ingénieur, auteur de Nietzsche, la quête d’éternitéà l’occasion d’une soirée de conférence dédiée au célèbre philosophe et poète allemand du XIX° s. La conférence, qui a rassemblé près de 90 personnes, a revisité l’œuvre du « philosophe au marteau », introduite avec brio et humour par le conférencier. Un marteau, quelques noix, et voici comment résumer en un seul geste toute la démarche nietzschéenne…

Nietzsche est le philosophe du XIX° s. qui a poussé jusqu’au bout la logique de la critique philosophique. « Quand on pense à Nietzsche, raconte Fabien Amouroux, on imagine tout de suite un ciel de cendres, des langues de feu tournant sur l’horizon, des nuées hostiles dominant une lande désolée où gisent, parmi les ruines des temples anciens et nouveaux, les idoles des hommes brisées ».  En réalité « Nietzsche nous invite à rétablir en nous la hiérarchie des forces pour réconcilier l’esprit et la vie », poursuit-il. Sa critique de l’idéalisme cache de plus grands enjeux que la simple destruction des dogmes et des croyances. Dans sa philosophie qui s’aventure par delà le bien et le mal demeure un désir d’absolu : une quête d’éternité.

Nouvelle-Acropole-Paris5-conférence-Nietzsche

Nouvelle Acropole Paris5, Conférence, Nietzsche et la quête d’éternité

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité