Archives pour la catégorie “conférence philo”

Nouvelle Acropole, Conférence "Transformer sa vie par le pouvoir de l'imagination créatrice", Strasbourg

Nouvelle Acropole, Conférence « Transformer sa vie par le pouvoir de l’imagination créatrice », Strasbourg

C’est avec un plaisir tout particulier que le centre Nouvelle Acropole de Strasbourg a accueilli Fernand Schwarz, Directeur National de l’association pour animer une conférence sur Transformer sa vie par le pouvoir de l’imagination créatrice. En préambule, le groupe Perseus constitué de jeunes membres de l’association a interprété une scénette, mettant en scène un jeune écrivain face aux peurs et difficultés liées au fait de partager ses œuvres avec le plus grand nombre. Il saura les surmonter grâce a la force de sa propre imagination.

« Au commencement était le verbe » d’après saint Jean, mais les images sont plus puissantes que le langage. Le cerveau ne faisant pas la différence entre une expérience vécue et imaginée, elles créent donc notre interprétation de la réalité. D’ordinaire, nos images mentales sont le fruit de toutes nos expériences passées et conditionnent notre présent. Cultiver consciemment son imaginaire, c’est changer ses filtres  et donc se réinventer en brisant les chaînes du passé pour convoquer un futur meilleur.

Comments Pas de commentaire »

Qui n’a pas voulu prendre part à l’aventure d’être un Chevalier de la Table Ronde ou une Dame du Lac ? Qui ne s’est pas vu enfant jouer à être un héros ou une héroïne après avoir lu un roman d‘aventures ? C’est que les contes ne sont pas faits pour rester dans les livres, ils sont faits pour éveiller nos âmes. Tel était le message que la conférencière avec une grande maîtrise et beaucoup de cœur, a fait passer au public ce vendredi 26 octobre à l’Espace Mouneyra.

Les mythes et légendes ont toujours servi notre imaginaire et cette aspiration à vivre notre vie comme des héros, avec la sagesse et le courage qui nous font défaut, pour affronter ne serait-ce que le circonstanciel de nos vies. Ce qui nous manque souvent pour se mettre en route est justement cette carence de l’imaginaire qui à un moment de notre vie nous a fait oublier nos rêves.

Les mythes ne sont certainement pas à prendre au pied de la lettre. Il faut voir ce qu’ils veulent nous dire pour entendre le message qu’ils délivrent. Celui qui va nous mettre en quête de ce qui est vraiment important : la recherche de la dignité, de se comporter en chevalier et en dame. Les personnages de la légende arthurienne ne sont pas lisses et sans défauts, c’est cela même qui les rend humains et accessibles pour nous servir de modèle. Ils nous montrent que même avec nos imperfections, notre timidité, notre peur, on peut quand même tenter quelque chose pour se perfectionner et devenir fiers de s’être mis en mouvement. Ce qui distingue Viviane, Morgane, Guenièvre, Arthur et Lancelot du reste des humains ne sont pas des pouvoirs surnaturels. Non, ce qui en fait des personnages d’exception, c’est leur choix de servir un idéal en organisant leur vie autour de celui-ci et alors forger les armes, de courage, de cœur et de vertu qui seront les alliées de leur quête.

Ce qu’on retrouve dans l’épopée plus récente d’Harry Potter : « Ce sont nos choix, Harry, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes. »

A la clôture de la conférence, c’est autour de tables carrées que les convives se sont réunis pour un repas très goûteux.

Comments Pas de commentaire »

 

Les personnes qui ont assisté à cette conférence à l’Athénée jeudi 25 octobre n’en sont pas sorties comme elles sont arrivées : la magie du Petit Prince avait opéré, retransmise par le talent d’un orateur parlant le seul langage possible pour ce sujet : celui du cœur.

En effet, si le Petit Prince est le livre le plus traduit au monde après la Bible et toujours réédité, nombreux sont cependant ceux qui passent à côté du message transcendant qui y est délivré. A savoir la reconnexion vitale à l’innocence de l’enfance, ce qui est à la source de l’origine non souillée par le circonstanciel. Le Petit Prince est un enfant universel allant au-delà des particularismes, celui qui pose toujours des questions, celui qui s’émerveille et chante le monde. Le Petit Prince est le livre qui porte le mieux l’héritage de St-Exupéry. Quand le Petit Prince rencontre le pilote dans le désert avec son avion écrasé, il révèle  celui-ci à la vraie nature de lui-même en lui faisant découvrir sa voie intérieure et du coup en lui donnant une deuxième naissance.

Ce monde merveilleux de l’imaginaire et de la naïveté nous a été voilé par les poussières de la vie qui ont rendu la vitre opaque pour ne plus laisser passer qu’un jour étique. Le conférencier a donné au public les clés des serrures qu’il n’avait pas su ouvrir à la première lecture de ce chef d’œuvre et nul doute que les personnes présentes auront hâte en sortant de relire ou plutôt de lire pour la première fois cette étrange étoile filante qu’est le Petit Prince en ayant enfin les moyens de la suivre.

 

Comments Pas de commentaire »

Le Guerrier pacifique : une notion contradictoire, source d’un bonheur durable.

La paix intérieure appartient à ceux qui ont osé la chercher. Un chemin qui exige des guerriers, par le combat intérieur au quotidien. Combat car ce n’est pas une voie facile. Il faudra s’armer de courage et de volonté pour briser bien des apparences en nous et accéder à notre être, qui requiert tant de silence. Pour introduire cette conférence organisée par Nouvelle Acropole Toulouse, quatre bénévoles de l’association ont présenté une animation illustrant la voie du guerrier pacifique à travers les 4 accords toltèques, code de conduite pour quiconque veut se lancer sur ce chemin. Le conférencier, Thierry Carles, directeur de l’association, nous a ensuite présenté cette voie du guerrier pacifique, voie mystérieuse et ancestrale, voie vertueuse par l’épreuve et le dépassement, voie de la connaissance de soi.

Comments Pas de commentaire »

Fabien Amouroux, formateur en philosophie pratique à l’école de Nouvelle Acropole Bordeaux et auteur du livre paru récemment Nietzsche, la quête d’éternité, commence sa conférence en frappant avec un marteau sur des noix ! « Nietzsche est un briseur d’idoles, nous explique t-il. Avec lui, tout le monde en prend pour son grade ! » En effet, Nietzsche critique la plupart des philosophes qui l’ont précédé. Mais au-delà du philosophe au marteau, les concepts développés par Nietzsche, comme la volonté de puissance, ou le surhomme, sont à comprendre comme une invitation à se surmonter soi-même. Dans le XIXème siècle qui annonçait le désenchantement de la société moderne, la pensée de Nietzsche invite à retrouver la spiritualité à travers un individu créateur de lui-même et capable de retrouver la joie de l’esprit pour atteindre ses propres sommets. Et quoi de plus direct que la musique pour élever l’esprit et exprimer l’âme ? C’est sur une note musicale que s’est close la conférence, accompagnée d’un texte sur l’éternité extrait de Ainsi parlait Zarathoustra.

Comments Pas de commentaire »

« La confiance naît de l’échec assumé. » Sur la voie qui mène à la connaissance de soi, le découragement apparaît comme une étape nécessaire. En assumant ses propres désillusions, nous pouvons alors nous connaître. C’est précisément de ce deuil de nos illusions, et de notre capacité à nous révéler à nous-même qu’émergent la confiance en soi. »

Réunis autour du thème de la confiance, les cinquante participants de la soirée ont pu échanger sur ce thème clé dans la voie du Guerrier pacifique.

Le Guerrier pacifique, conférence, Nouvelle Acropole Paris 5

Thierry Adda (conférencier) Le Guerrier pacifique, conférence, Nouvelle Acropole Paris 5

Atelier pratique sur le thème de la confiance, Le Guerrier pacifique, conférence, Nouvelle Acropole Paris 5

 

Comments Pas de commentaire »

Quelle est la place de la Nature dans nos sociétés industrialisées et urbaines?  Qu’ est-ce que les lois de la Nature ont à nous apprendre et pourquoi se reconnecter avec elles ? Quelles sont les lois essentielles que nous avons oubliées et que nous redécouvrons à travers la science mais aussi la philosophie ?
Ce sont les questions auxquelles a répondu Isabelle Ohmann lors de sa conférence sur le thème « les clés de vie des sagesses de la Nature » du 28 août 2018. Les auditeurs étaient désireux d’en savoir plus sur ces thématiques et plusieurs questions ont été posées sur l’effondrement de nos sociétés en lien avec la disparition progressive de la Nature et le rôle de la Nature pour réenchanter le monde.
La conférencière a opéré un rappel de l’importance de l’élément naturel pour  non seulement survivre mais aussi se reconnecter avec son âme la plus profonde…. à suivre de près!

Conférence sur les sagesses de la Nature à Nouvelle Acropole Paris 15

Comments Pas de commentaire »

La conférence qui présentait la relation entre la philosophie et les neurosciences a attiré un public nombreux, curieux d’en savoir plus sur leur fonctionnement mental, comment est conditionné l’esprit et comment mettre ses rêves en action…

Les auditeurs ont été fortement interpellés par cette dernière question et les interrogations du public ont fusé : comment identifier son rêve? comment ensuite réussir à le rendre concret? peut-il nous soigner?
Le conférencier a répondu de manière pédagogue à son auditoire, souvent à l’aide d’images pour rendre plus intelligible sa pensée. Les participants se sont montrés satisfaits de cette intervention et sont restés longuement débattre avec les membres de l’accueil comme avec le formateur ! U n grand moment d’échange, de partage qui a suscité des vocations et des intentions d’en savoir plus sur cette introduction philosophique !  »

Le conférencier Jean-Pierre Ludwig, philosophe, praticien en médecine traditionnelle chinoise, directeur du groupe Hygie d’étude pour la santé

Conférence Philosophie et Neurosciences à Nouvelle Acropole Paris 15

Comments Pas de commentaire »

Pour terminer cette année de dialogue à la Maison de la Philo, deux groupes ont participés à ce nouveau café philo : « Peut_on vivre sans engagement ? »

L’engagement est-il gage de liberté ou est-il une prison qui limite nos opportunités ? Les particpants sont tombés d’accord sur le fait que l’engagement est indispensable pour vivre. La question qui est remontée est pourquoi avons-nous si peur de l’engagement ?

Une sujet passionnant qui a accueillit plus de 40 personnes.

 

 

Les participants ont manifesté une multitude d’opinions et de perspectives. Il y avait ceux qui y voyaient un gage de stabilité, d’autres une peur dans la réduction de leurs libertés et d’autres encore différents degrés d’engagement selon le context.
Que cela soit dans les rapports personnels, professionnels, au niveau individuel ou sociétal, l’unanimité fut d’accord sur le fait que certains engagements, consciemment ou pas, sont inévitables.

 

Comments Pas de commentaire »

On aurait presque cru à un retour d’Helena Blavatsky à Toulouse!

Helena Blavatsky et un journaliste (scène théâtrale)

Helena Blavatsky et un journaliste (scène théâtrale)

HPB (comme la nommaient ses disciples) fût une des femmes les plus énigmatiques du XIXe siècle. Pour introduire cette conférence donnée par Thierry Carles à Nouvelle Acropole Toulouse, des jeunes membres de l’école de philosophie ont interprété un dialogue imaginaire entre HPB et un journaliste de l’époque.

Thierry Carles nous a retransmis des conseils pratiques pour développer sa vie intérieure. HPB avait notamment rapporté d’Orient un outil indispensable pour mieux se connaître soi-même : la constitution septénaire de l’être humain. Cette clé, que nous utilisons dans les ateliers de philosophie pratique de notre école, nous guide vers le meilleur de nous-mêmes.

 

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité