CAFÉ PHILO

Sommes-nous maîtres de notre destin  ?

C’est son destin ! Nous entendons souvent cette petite phrase fataliste face aux évènements que rencontre autrui.

Comment réagir face à cette injonction ?

Alors sommes-nous maîtres de notre destin ?

La question posée ce soir-là donne lieu à des échanges réconciliant ou opposant déterminisme et libre-arbitre. 

À chaque réponse donnée par l’un des participants, les idées fusent, leur brûlent les lèvres ou, au contraire, les met face à un dilemme qui les laissent sans voix.

Aussi les règles du jeu ont été édictées avant par Danielle et Othello, les deux animateurs qui en bons maîtres de séance tiennent les rennes d’une assemblée vite prise dans le feu de l’échange. La règle de lever la main pour prendre la parole se fait vite oublier… et la fougue et l’envie de s’exprimer reprend le dessus. 

Les cafés philo visent à élaborer une réflexion sans que les discussions dégénèrent en confrontations d’opinions. 

L’exercice est de répondre individuellement dans un premier temps, de choisir une position, et de l’argumenter d’une manière synthétique. En cas de difficulté, l’aide des autres participants est bienvenue. C’est la deuxième règle, celle d’écouter, de faire preuve de présence à l’autre pour l’aider à clarifier sa pensée…. Pas si facile que l’on croit de reformuler la pensée de l’autre…

Après cette expérience du dialogue philosophique, c’est l’apéro. L’émulation des idées se poursuit dans la bonne humeur, et chacun repart riche du regard des autres, peut-être même étonné d’avoir modifié son point de vue parmi une variété de possibilités et de nuances de réponses.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *