Posts Tagged “bonheur”

Nouvelle Acropole, Conférence Les Quatre accords Toltèques, Marseille

C’est devant une salle comble que les jeunes de l’école de philosophie de Nouvelle Acropole Marseille ont organisé une conférence sur le thème Les Quatre toltèques, d’après l’ouvrage de Don Miguel Ruiz avec en présentation, une animation sur ce thème.

L’ouvrage nous propose une voie de libération de la pression quotidienne – énergie sournoise et contre-productive inventée de toute pièce par l’homme moderne – responsable de nombreuses souffrances physiques et psychologiques.

L’auteur explique comment les sociétés contemporaines nourrissent les corps et les esprits par la peur du lendemain et limitent ainsi nos facultés à percevoir le sentiment de liberté. Cet essai n’impose aucune doctrine mais il conseille sur les voies à emprunter pour envisager une quête vers le bonheur.

 

Comments Pas de commentaire »

Chaque année, tous les troisièmes Jeudi de Novembre, l’UNESCO organise « La Journée Mondiale de la Philosophie ». Nouvelle Acropole, a donc animé une soirée de conférence et de débat, pendant laquelle trois interventions se sont succédées et ont été l’occasion de nombreux échanges. Une présentation du contexte historique en Grèce au IV siècle avant notre ère, avec les vies et pensées de Platon et d’Aristote, puis sur le Bonheur et ses constituants, ainsi que la vision de l’amitié philosophique, le degré le plus élevé selon Aristote. Devant une nombreuse assemblée, ces différents thèmes ont démontré la profondeur abyssale de la pensée de ces deux grands piliers de la philosophie, leur faculté à faire naitre le dialogue pour élever la conscience, leur complémentarité ainsi que leur profonde actualité. La philosophie peut donc apporter une réponse essentielle pour apprendre à penser par soi-même, en se confrontant aux idées. Mais nul n’y parvient valablement qu’en s’appuyant d’abord sur la pensée des grands philosophes du passé. La philosophie n’est pas seulement une aventure, elle est aussi un travail, qui ne va pas sans efforts, sans lectures, mais elle rend libre, de penser et de vivre sa propre vie, une nécessité dans l’actualité d’aujourd’hui.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conférence "Cultiver la joie" par isabelle Ohmann à Nouvelle Acropole de paris 15

Nouvelle Acropole, Conférence « Cultiver la joie » par isabelle Ohmann au centre de paris 15

« Cultiver la joie » était le thème de la conférence proposée par Isabelle Ohmann au centre Nouvelle Acropole de Paris 15, devant un public nombreux. « Le but de la vie est la joie de vivre » disait Héraclite. Émotion positive qui nous sort de la morosité, la joie n’est pas aussi légère qu’il y paraît. Les philosophes, comme Spinoza, font de la joie le fondement du bonheur. Peut-on la cultiver, et comment ? C’est ce que la conférence nous a présenté, au plus grand bonheur de tous !

Comments Pas de commentaire »

Activité de Nouvelle Acropole

Nouvelle Acropole, conférence Fernand Schwarz "le guerrier pacifique" à Lyon

« Devenir un guerrier pacifique est un processus de transformation qui conduit au bonheur », a expliqué Fernand Schwarz,anthropologue, philosophe, co-fondateur et directeur national de Nouvelle Acropole en France. Devant plus de 80 personnes, il a captivé le public lyonnais en dévoilant l’art subtil de devenir un guerrier pacifique, illustré par les traditions spirituelles d’Orient et d’Occident et par sa riche expérience de philosophe en quête de sagesse et d’authenticité.

Comments Pas de commentaire »

 

Conférence par Fernand Schwarz à Nouvelle Acropole Toulouse

Est-il bien raisonnable d’interroger Socrate sur une question d’une telle actualité ? C’est ce qu’a tenté de faire Fernand Schwarz (fondateur de Nouvelle Acropole en France) dans sa conférence à Nouvelle Acropole Toulouse, pour clore le cycle « Les conseils de Socrate pour aujourd’hui ». Socrate a vécu également dans une période de profonde mutation dans l’histoire de la Grèce, où les systèmes (culturels, politiques, religieux, etc.) établis jusque là, ont été bouleversés. Or, si en temps de crise, la tendance naturelle peut être de se protéger et de se replier sur des valeurs et des biens temporels, la démarche de Socrate nous invite au contraire à assumer le sens des crises, tant individuelles que collectives, en apprivoisant la peur de l’inconnu, en acceptant le changement et en faisant appel à notre créativité. Il s’agit en fin de compte de commencer à « inverser notre échelle des valeurs », en recherchant non pas à l’extérieur  le bonheur dans des biens passagers mais à l’intérieur de nous-mêmes, des vertus et des biens essentiels, capables de produire un bonheur qui ne dépende pas des circonstances. Ainsi, plus à l’écoute de nous-mêmes, nous pourrons nous relier aux autres avec plus de naturel.

Comments Pas de commentaire »

Conférence "Le Bonheur selon Socrate" par Fernand Schwarz à l'Almendra

Le Théâtre de l’Almendra à Rouen est devenu, le temps d’une conférence, une agora grecque ! Fernand Schwarz, philosophe, fondateur de Nouvelle Acropole en France, y a en effet animé une conférence-débat « Le bonheur selon Socrate ». Le bonheur est la finalité ultime de l’homme. Si le plaisir est éphémère, et dépendant d’un acte extérieur, le bonheur, pour Socrate, est un état. Un état de clarté intérieure, permis par le lien avec sa propre conscience. Comment se relier à sa conscience ? Tout d’abord en reconnaissant son ignorance, et en cheminant vers la sagesse par le dialogue intérieur, qui amène à discerner les vraies valeurs (qui sont intérieures), des biens secondaires et accessoires, qui ne dépendent pas de nous. Condamné par les juges d’Athènes parce que sa méthode remettait en cause les croyances établies, Socrate a légué sa dernière leçon de vie : affronter la mort avec sérénité, celle d’un homme dont la conscience est en paix.

La conférence s’est poursuivie par des échanges nourris avec le public rouennais, sur les vertus de la philosophie pour parvenir à son identité… Sur la dimension tout à fait concrète et naturelle de la philosophie pour l’homme : une philosophie pour comprendre mieux et pour vivre mieux. Ce soir, décidément, le bonheur selon Socrate était bien dans l’Agora !

Comments Pas de commentaire »