Archives pour la catégorie “Activités culturelles”

Nouvelles des activités culturelles de Nouvelle Acropole France

Dans notre époque de transition entre deux mondes, où les paradigmes sont bouleversés, où la boussole de l’existence cherche son Nord, la philosophie est là pour nous interroger…

C’est ce que nous faisons chaque 1er jeudi du mois lors des café-philo à l’Espace Vollon, animés par un formateur de Nouvelle Acropole Lyon. A partir d’une question, un éclairage philosophique est donné en début de séance, pour ensuite échanger et débattre pour découvrir ensemble une clé essentielle à appliquer dans notre quotidien.

Le sujet nous a amené à définir les deux mots de « bonheur » et de « crise ».

Le bonheur est-il une « bonne chance » comme l’indique l’étymologie du mot ? Ou bien ne serait-ce pas un état d’être plus durable, que nous devons chercher en nous-mêmes plutôt que dans les objets et les circonstances qui nous entourent ?

Le mot « crise », lui, vient du grec « crisis » qui signifie le choix ou l’opportunité. La crise, au-delà de son aspect négatif, est donc ce moment où nous devons choisir car nous devons faire appel à de nouveau moyens face aux situations qui se présentent à nous.

Le philosophe, contre toute apparence, n’est pas reclu dans sa pensée, hors du temps, il vit avec son temps et affronte les circonstances bonnes ou mauvaises qui lui incombent. Mais là, où beaucoup préfèrent se laisser porter par les circonstances extérieures, le philosophe sait chercher la lampe à l’intérieur de lui qui permet de garder l’espoir et ses rêves éveillés, même dans la tempête…

Prochains sujets des café-philo à l’Espace Vollon :

Jeudi 03/03 : Peut-on à la fois obéir et être libre ?

Jeudi 07/04 : Servir ou se servir de la Nature ?

Jeudi 05/05 : Aimer rend-il faible ?

Jeudi 02/06 : Peut-on se passer des autres ?

Jeudi 06/07 : Sommes-nous responsables de l’avenir ?

Plus d’informations sur https://lyon.nouvelle-acropole.fr/

Comments Pas de commentaire »

Atelier de pratiques inspirées des Stoïciens à Nouvelle Acropole Marseille

À Athènes Zénon de Citium donnait ses cours sous une colonnade de l’Agora que l’on appelait le « Portique peint » (Stoa poikilê, en grec), cela donnera naissance à l’école « stoïcienne ». Au-delà de dispenser des savoirs d’un maître à son élève, il s’agissait d’une rencontre d’âme à âme.

A la manière classique, Nouvelle Acropole Marseille nous a offert lors de cette soirée, la possibilité d’expérimenter ces pratiques stoïciennes. 

Quel est le Point commun entre un empereur un précepteur et un esclave ? Le bonheur.

L’homme politique et précepteur de Néron, Sénèque, et ses lettres à Lucilius, ainsi qu’un homme esclave, Epictète ont su nous transmettre des outils pour une existence pleine de sens. Ils nous donnent aujourd’hui matière à réflexion sur le changement de soi même pour le changement dans le monde. La vision stoïcienne est une vision holistique de l’homme, englobant son âme son esprit son corps avec pour action l’entretien de la vie intérieure.

Comments Pas de commentaire »

café philo Nouvelle Acropole 14 janvier 2022

Apprendre à se questionner, sortir de ses opinions, quoi penser, quelle est la vérité, comment argumenter, de quoi prend-on conscience ?

Tels sont les exercices de pensées abordés au sein du café philo de Nouvelle Acropole Marseille.

Au fur et à mesure de la construction d’une réflexion individuelle et collective, guidés par notre animatrice Danielle et de l’aide des membres de l’ école, les participants voient naître de petites pépites. Chacun repart avec ces richesses, soit un regard différent sur le sujet, mais parfois un regard sur soi, sur nos propres réactions, nos opinions, nos idées et comment elles se confrontent en soi et aux autres… 

La question du jour amène à réfléchir sur ce qui dépend de soi ou pas. Quel pouvoir et responsabilités pour chacun au sein d’une société ? Émerge le concept de relation inter et intra individuelle et sa prise de conscience.

Est-ce que la volonté de changer le monde en agissant est le seul et meilleur moyen pour changer le monde ?

Et accepter simplement alors ? Pourquoi donner de la valeur à ce que l’on ne peut pas changer ? Est-ce un changement que de prendre pour tel, ce qui nous arrive ?

Citations :

Marc Aurèle « l’ émeraude ne perd pas de sa valeur faute de louanges »

Héraclite « On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve »

Gandhi « Sois le changement que tu veux voir au monde »

Comments Pas de commentaire »

Pour la Journée Mondiale de la Philosophie à Lyon, dans le cadre du festival La Nuit de la Philosophie, nous avons animé un atelier de philosophie sur la Bhagavad-Gita.

Un récit universel

La Bhagavad-Gita est un court récit philosophique, au coeur de la grande épopée du Mahabharata. Ce texte universel a inspiré Gandhi, Martin Luther King, Nelson Mandela ou encore la militante écologiste, Vandana Shiva, qui pour nous sont des héros modernes, de ceux qui ont lutté et luttent encore pour vivre selon leurs idéaux, quoiqu’il leur en coûte, parfois même, pour certains, au prix de leur vie ou de leur liberté ! 

Elle met en scène Arjuna, le prince d’une famille noble, qui doit combattre pour conquérir Hastinapura « la ville de la sagesse ». La bataille d’Arjuna dans symbolise le combat intérieur présent en chacun pour pouvoir réaliser nos aspirations profondes.

Le combat intérieur

L’idée du combat intérieur du point de vue philosophique n’est pas celui de la violence, d’une guerre sanglante mais la finalité du combat intérieur est de pouvoir développer une force intérieure qui nous permette de vivre nos valeurs et nos idéaux et d’accomplir notre destinée d’homme.

Comme nous, Arjuna doit faire un choix important : affronter sa peur et assumer le combat intérieur, ou bien se laisser vaincre par ses doutes en restant enfermé dans sa petitesse.

Avec le public venu nombreux, nous nous sommes donc posé les mêmes questions qu’Arjuna pose à son instructeur, Krishna : Pourquoi dois-je combattre ? Pourquoi ai-je du mal à faire des choix ? Qu’est ce qu’un choix juste ?

Mais plus que de se poser des questions, il faut faire des choix et apprendre à les suivre chaque jour. C’est à cela que sert la philosophie pratique !

Nous vous conseillons vivement de lire quelques passages de la Bhagavad-Gita, et aussi nous vous invitons à découvrir nos ateliers pratiques de philosophie à l’association lyonnaise Nouvelle Acropole !

Pour en savoir plus sur nos prochains ateliers, consultez notre site internet : https://deviens-philosophe.fr/ ou bien contactez-nous sur https://lyon.nouvelle-acropole.fr/contact

A bientôt

Comments Pas de commentaire »

Le 21 octobre dernier, le groupe d’études « Ulysse » de l’école de philosophie Nouvelle Acropole de Lyon a animé une conférence sur le thème Philosophie et mythologie.
Pourquoi une école de philosophie va s’intéresser à la mythologie ?

Parce que les philosophes de l’Antiquité se sont eux-mêmes intéressés aux mythes bien avant Socrate, et que Platon, qui avait compris leur puissance, se servait lui-même de mythes pour faire passer ses enseignements dont le plus célèbre est le mythe de la caverne.

Loin d’être antagonistes, philosophie et mythologie sont liées ; la philosophie est en fait la continuité de la mythologie, elle est en quelque sorte sa fille.

La philosophie et les mythes nous amènent aussi, chacun à leur façon, à une quête individuelle de dépassement, une recherche d’identité à l’instar des héros comme Ulysse, Héraclès, Prométhée, et qu’ils peuvent ainsi changer le regard que nous avons sur nous-mêmes et sur notre environnement.

La philosophie et la mythologie nous font nous interroger sur la vie bonne à mener en tant qu’individu, pour mieux vivre notre histoire et pouvoir faire histoire et faire civilisation en construisant un monde meilleur.

Retrouvez la vidéo de la conférence sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=tcDvXgU_y8I

Comments Pas de commentaire »

“ Le véritable combat est de ne pas succomber à l’agitation inutile et aux formes de vies superficielles. Il s’agit d’assumer de prendre soin de l’essentiel, qui est toujours en lien avec les besoins de l’âme. Quels moyens mobiliserons-nous pour cette aventure ? “


Telle était la question dont nous avons discuté ce mardi 12 octobre ! En effet, pour le retour de nos conférences en présentiel à La Passerelle, nous avons eu la chance d’accueillir Thierry Adda, Directeur national de Nouvelle Acropole France, pour questionner ce besoin fondamental de prendre soin de l’âme.


“ Le pire est de vivre en dessous de soi-même” nous a rappelé Thierry Adda. Car il ne s’agit pas de considérer qu’avoir compris suffit pour grandir en conscience, faut-il encore agir et assumer de vivre conformément à ce qu’exige de nous cette conscience.


Pour cela, il nous a apporté une clé essentielle : “il nous faut développer le courage, nous éduquer au courage” en lien avec ce que l’on appelle la voie du guerrier intérieur, la voie du cœur, le cœur dans la voie, le centre de l’âme.

Comments Pas de commentaire »

C’est en plein air que nous nous sommes retrouvés ce vendredi pour échanger sur cette question plus que jamais d’actualité : peut-on vivre sans culture ?

Nous étions assez d’accord sur le fait que c’est la culture qui permet à l’homme d’être pleinement humain. Elle est à l’origine de toute civilisation car c’est par elle que les hommes s’enracinent, qu’ils se nourrissent et se relient, à eux-mêmes, aux autres et à un idéal commun. Ainsi, la culture permet aux hommes de faire l’unité dans la diversité et de bâtir ensemble.

Si nous ne l’avons pas exprimé en chanson, nous partageons cette citation du rappeur Akhenaton : « Une société qui s’effondre commence toujours par voir sa culture s’effondrer« … Alors faisons notre possible pour l’aider à se relever !

Comments Pas de commentaire »

A l’occasion du 400ème anniversaire de la naissance de Jean de la Fontaine, enfants et parents se sont retrouvés à la Forêt verte le samedi 12 juin à 10h en compagnie de Clochette et Huguette. Deux fées venues partagées la sagesse de 6 fables. La ballade dans la forêt monumentale a permis de redécouvrir des fables connus et en apprendre de nouvelle. La participation active de tous a permis de trouver les morales des histoires même si persiste toujours une part de mystère. Les œuvres offraient un imaginaire tout à fait approprié pour les fables…un émerveillement partagé.

Joie et simplicité étaient au rendez-vous. Merci à tous.

Comments Pas de commentaire »

C’est en ligne que Nouvelle Acropole Paris 15 a célébré le 700e anniversaire de la mort de Dante en évoquant son œuvre poétique de Dante, la Divine Comédie, La conférencière, Isabelle Ohmann, a évoqué sa dimension atemporelle qui prend la forme d’un périple initiatique dans l’au-delà. L’oeuvre nous parle de notre destinée spirituelle sur Terre, de ses écueil et des étapes à franchir pour l’accomplissement de soi. Œuvre foisonnante et symbolique, elle possède de nombreuses clés de lecture que cette conférence nous a permis d’éclairer. Merci au public nombreux de sa présence et de ses questions !

Conférence à revoir en replay sur notre chaine You Tube https://www.youtube.com/watch?v=ITitHgeX-Ek

Comments Pas de commentaire »

Jeudi 29 avril à 19h30, belle conférence par zoom à la Cour Pétral, dans le cycle : Sciences et Philosophie, sur le thème : La science dit-elle le vrai ?

11 personnes ont assisté à une conférence très pédagogique présentant les fondements de la science moderne et ses avancées en interrogeant la question du vrai. Toutes les lois physiques ont des énoncés qui, lorsqu’on les entend pour la première fois, semblent absurdes ou fausses. C’est pour cela que le sens commun peut être utilisé pour contester la science. Les faits scientifiques nous sont toujours livrés avec une gangue d’interprétation qui peut nous tromper sur la signification même des faits.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité