Archives pour la catégorie “Activités culturelles”

Nouvelles des activités culturelles de Nouvelle Acropole France

En cette rentrée 2019, l’association Nouvelle Acropole Paris 5 renoue avec la tradition des Cafés Philo autour de son directeur Thierry, passé maître dans l’art du dialogue socratique.

Le café philo nous éduque à l’art de dialoguer avec soi-même et les autres : dégrossir sa pensée, apprendre à accueillir la pensée de l’autre dans sa divergence d’opinion, pratiquer l’écoute et la tolérance active pour créer des ponts. C’est un temps privilégié que l’on se donne pour nourrir la pensée et l’âme en investiguant en profondeur une question philosophique majeure.

Ce samedi 14 septembre, ce sont ainsi 12 personnes qui se sont retrouvées pour débattre du thème « La douleur peut-elle nous enseigner quelque chose ? »

Petit à petit, les participants apprennent à sortir de l’émotion et découvrent le potentiel d’un mental structuré. Encouragé par un cadre bienveillant qui laisse à chacun la place de s’exprimer, on expose ses idées et on remet en question ses arguments jusqu’à parvenir à un consensus autour d’un concept pur et clair.

Et la réponse à la question ? Finalement, elle importe peu… mais sachez qu’apparemment, la conscience et l’expérience font la différence.

Ça vous tente ? Prochain rendez-vous le vendredi 25 octobre à 20h, autour de la question « La non-violence est-elle une réponse à tous les conflits ? »

Comments Pas de commentaire »

Conférence, sur le thème de la puissance créatrice, animée par tous les membres de l’école de Philosophie de Marseille. Une animation poétique et musicale a rythmée la soirée ; l’apport impactant des idées principales abordées par Nietsche a précédé un moment de travail par groupe de 6 personnes autour d’une phrase de l’auteur. La restitution de chaque groupe a donné la couleur participative d’une soirée qui s’est terminé par un temps conviviale autour d’un buffet.

Comments Pas de commentaire »

De la célèbre « allégorie de la caverne » de Platon jusqu’au film Matrix, le défi nous est proposé est de nous libérer de nos conditionnements pour réaliser nos aspirations profondes. Ceci demande un choix intérieur de la part de chacun. Comme dirait Morpheus à Néo (dans Matrix) : « Choisis la pilule bleue et tout s’arrête, après tu pourra faire de beaux rêves et penser ce que tu veux. Choisis la pilule rouge, tu restes au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre. »

Et vous, que choisissez-vous ? Le choix d’une vie sans questionnement et de fausse quiétude, ou bien le choix de réaliser vos rêves au-delà des faux-semblants ?

C’est autour de ce choix intérieur qu’Anne-Marie Magri et Benjamin Borhani, formateurs en philosophie pratique à Nouvelle Acropole Toulouse, on animé la soirée. A travers les échanges en petits groupes, nous nous sommes rendus compte que nos conditionnements d’êtres humains ont souvent les mêmes causes : peurs, doutes, recherche de confort, etc. Comme disait Platon, la première vertu du philosophe qui aspire à se libérer de ses opinions est le courage. Courage de penser par soi-même, courage de marcher à contre courant, ou encore courage d’agir pour les autres et pour une cause qui nous dépasse. La philosophie pratique nous invite ainsi à cheminer entre destin et liberté, car ce sont nos choix qui disent qui nous sommes… alors deviens qui tu es !

«  Là où vos talents et les besoins du monde se rencontrent, là se trouve votre vocation. » Aristote

Comments Pas de commentaire »

Daniela Molina, conférencière, formatrice en philosophie pratique à NA Lyon

L’association Nouvelle Acropole Lyon a ouvert la nouvelle saison culturelle 2019-2020 avec une conférence participative « Platon et le mythe de la caverne », animée par Daniela Molina, formatrice à NA Lyon, avec un public de 85 personnes.
La salle de conférence était au complet ; une vidéo-projection a eu lieu dans une 2ème salle.
De bons augures pour cette nouvelle saison !

Après un exposé sur le philosophe Platon et le célèbre mythe de la caverne, la conférencière a su habilement faire participer le public en groupes de réflexion de 5 à 6 personnes. La restitution des échanges menés dans le public a été très riche et constructive.
Cette allégorie nous invite à sortir de l’illusion, ces chaînes qui nous retiennent au fond la caverne, pour devenir libre.

Pour clôturer la conférence en beauté, des membres de l’association ont offert une animation en chanson de l’allégorie de la caverne, si actuelle aujourd’hui !

Après la rentrée culturelle, c’est au tour de la rentrée de l’Ecole de philosophie. Le premier cours de la formation en philosophie pratique aura lieu le mardi 10 septembre 2019 à 19h30.
Plus d’information sur https://lyon.nouvelle-acropole.fr/component/jem/event/817-atelier-de-philosophie-pratique

Comments Pas de commentaire »

Ce mardi 27 aout 2019, l’association Nouvelle Acropole organisait le dernier ciné-philo de l’été autour du film d’Alain Corneau « Tous les matins du monde ». Une invitation à méditer sur notre vie à travers l’exemple du personnage principal, Monsieur de Sainte Colombe. Celui-ci a renié la vie luxueuse de château, pour se consacrer corps et âme à son art, la musique. Ce maître de la viole de Gambe, instrument favoris de l’époque baroque, a réussi à se transcender grâce à son art et a modeler sa vie pour pouvoir servir la musique au mieux. Quel meilleur exemple pour nous inspirer dans notre vie de tous les jours, ou nous ne savons pas toujours pourquoi nous agissons. Lui, a pris son destin en main, et a orienté tous ses choix vers son but, sa quête profonde du Beau.

Beaucoup se sont moqués de lui, ont dénigré la vie qu’il menait, alors qu’il aurait pu être tellement plus riche et reconnu à la cour du roi !

Voila un comportement qui nous intéresse, apprentis philosophes en quête de sagesse. Epictète Disait, « Si tu es désireux de te livrer à la philosophieprépare-toi tout de suite à être tourné en risée.. » Et c’est exactement ce a quoi était prêt Monsieur de Sainte colombe, Monsieur de Sainte Colombe. Jusqu’au bout, armé de sa seule viole, il sera fidèle à ses valeurs. Il essaiera tant bien que mal d’éveiller son jeune disciple Marin Marais, qui nourrit des ambitions différentes.

Et voila comment la musique, qui plus d’une fois nous a permis de remonter la pente, de nous émerveiller, voici comment elle peut aider chacun à vivre pour ses aspirations profondes. Se mettant au service de la musique et de la beauté, le musicien se transforme lui-même par son art.

Comments Pas de commentaire »

Ciné-philo « Kaamelott » à l’Espace Hermès

« Kaamelott et le mythe du roi Arthur » était le thème du deuxième ciné philo de l’été à Nouvelle Acropole Toulouse.

C’est avec passion que Théo et Ludovic ont animé cette activité qui se voulait à la fois drôle (la série d’Alexandre Astier oblige) et sérieuse. Soirée riche en philosophie et en émerveillement.

Chaque participant devait établir des liens entre le mythe, la série et la réalité.

La série Kaamelott permet un attrait plus populaire du mythe et malgré sont côté absurde et parfois sombres voir extrême de par les transformations opérés par Alexandre Astier, elle garde toujours plusieurs aspects philosophiques explicites ou non.

L’idéal chevaleresque qui est présenté dans les récits de chevalerie, notamment ceux de Chrétien de Troyes peut être rapproché du modèle du guerrier pacifique, dans le sens où le guerrier répond à un code d’honneur et poursuit une quête métaphysique : le Graal.

Mais qu’est-ce que le Graal ? Cet objet énigmatique dont Perceval, dit dans la série : « Si Joseph d’Arimathie n’a pas été trop con, vous pouvez être sûr que le Graal est un bocal à anchois ! » Ce n’est qu’un objet mystique, qui représente l’Idéal, le rêve, que nous recherchons sans jamais l’atteindre, mais qui pour autant, nous encourage à avancer dans nos vies.

Ces aspects et d’autres du mythe du roi Arthur ont été abordés au cours de cette soirée, afin que chacun puisse être inspiré et suivre sa propre quête, son Graal. Des références à la littérature arthurienne ont complété les extraits drôles et philosophiques de la série pour illustrer les propos des animateurs.

Après la lecture d’un texte d’Alexandre Jardin qui inspire les hommes a se changer pour changer le monde, tous les participants ont pu échanger sur ce qui les inspirent, autour d’un verre de l’amitié.

Comments Pas de commentaire »

Qui aujourd’hui ne rêve pas de réenchanter sa vie dans un monde désenchanté ?

Par ce film mondialement connu, poétique et positif, Béatrice et Marion, animatrices de ce ciné-philo ont tenté de répondre à la problématique : quelle posture adopter pour se réenchanter et réenchanter le monde ?

Réenchanter vient du latin, “in” signifiant “invitation, entrée”, “cantare” “chanter, produire des sons harmonieux avec sa voix”. Depuis des siècles, en Rome Antique ou en Orient jusqu’à la musicothérapie aujourd’hui, le chant est utilisé à des fins thérapeutiques et de ré-harmonisation de la psyché.

A travers les divers stratagèmes qu’utilise Amélie, l’imagination créatrice est le moyen incontournable pour faire le bien autour d’elle. L’imagination créatrice permet d’accéder à un changement de perception et de vision. Elle permet cette capacité à féconder le réel d’idées nouvelles, à inventer des manières de bousculer un ordre établi. Ceci permet de mettre en place une voie de transformation, pour soi et la société. L’héroïne du film a conscience de sa vocation, ose les combats intérieurs et extérieurs afin d’accomplir son destin et de libérer sa lumière.

Le réenchantement demande d’oser traverser le chemin d’épreuves nous initiant au pouvoir d’unir l’intérieur et l’extérieur de soi, donc un dépassement, une transcendance, et un éveil.

Un buffet à la fin de la soirée a permis aux invités de continuer le dialogue et à s’imprégner sur le thème du réenchantement.

Comments Pas de commentaire »

La musique adoucit les mœurs. Une étude publiée dans The Journal of Positive Psychology (2013) disait que l’on peut passer de la mauvaise humeur à la bonne humeur grâce à de la musique joyeuse. ​Les hommes ont toujours reconnu aux sons un réel pouvoir.

Platon ne l’affirmait-il déjà pas, quatre siècles avant Jésus-Christ, dans le troisième livre de sa République​ : « La musique est un moyen plus puissant que tout autre parce que le rythme et l’harmonie ont leur siège dans l’âme. Elle enrichit cette dernière, lui confère la grâce et l’illumine. »

En cette soirée ​si​ particulière de la fête de la musique, les membres de Nouvelle Acropole Toulouse ont voulu célébrer l’arrivée de l’été par des animations sur une scène ouverte. Par ce moyen chacun d’entre nous a pu participer et chanter une chanson qui lui tenait à cœur !

En première partie, un groupe de jeunes rappeurs toulousains, “FMR Friends” nous a fait découvrir ses textes originaux et son énergie par un concert. Ensuite est venu le temps du karaoké, afin que chaque personne voulant chanter, puisse prendre le micro sur la chanson de son choix.

Cette soirée festive fût une réussite, grâce aux volontaires de Nouvelle Acropole, qui ont organisé cette soirée.

Comments Pas de commentaire »

Conférence : La philosophie de  » Gandhi et la Bhagavad Gita » donnée à Lyon par Daniela Molina dans le centre de Nouvelle Acropole

En cette année du 150ème anniversaire de la naissance de Gandhi, le centre Nouvelle Acropole Lyon a organisé une deuxième activité en hommage à ce grand homme ; faisant suite à la conférence « Gandhi, guerrier de la paix » donnée par Fernand Schwarz en janvier 2019. (voir article sur https://news.nouvelle-acropole.fr/gandhi-guerrier-de-la-paix/)

Avec clarté et profondeur, la conférence « La philosophie de Gandhi et la Bhagavad Gita » a été animée par Daniela Molina, formatrice à NA Lyon. C’est dans la Bhagavad-Gîtâ, récit sacré de l’Inde ancienne, que Gandhi puisera ses intuitions spirituelles et sa force d’action. La proposition philosophique de la Bhagavad Gîta est de redonner aux individus confiance en eux-mêmes pour réveiller le guerrier pacifique qui habite en chacun et entreprendre la voie de la conquête de soi.

A cette occasion, les élèves de l’école de philosophie ont participé à l’animation de la soirée, faisant place également à l’art. L’ouverture de la soirée s’est faite avec un texte sur l’actualité du message de Gandhi, déclamé et mis en musique par deux élèves de 2ème cycle. De plus, le public a pu bénéficier d’une exposition de photos « Into the eyes of India », réalisée par un groupe d’élèves de 2ème cycle.

Comments Pas de commentaire »

A l’occasion du 500ème anniversaire de la disparition de Léonard de Vinci, le centre Nouvelle Acropole à Lyon a mis à l’honneur ce génie humaniste. Peintre, inventeur, ingénieur, scientifique, humaniste, philosophe, Léonard De Vinci est pour beaucoup un esprit universel qui fascine encore cinq cents ans plus tard.

Un colloque a été organisé avec 5 intervenants, devant un public d’une cinquantaine de personnes, pour nous faire rentrer dans l’intériorité de ce grand personnage, à l’appui d’anecdotes sur sa vie et ses œuvres, de citations inspirées, en toute convivialité.
« Imaginez une grande maison, un palais : vous rentrez dans une pièce d’où partent de nombreux couloirs et escaliers… vous vous aventurez par un chemin et vous tombez sur une autre pièce avec autant de couloirs et d’escaliers… » C’est ainsi qu’a commencé le colloque afin de montrer le génie de Léonard : plus on apprend à le connaître, plus on découvre la profondeur de son génie sans fin.

Suite au colloque, Michel Montagnon, responsable de l’atelier de reproduction d’art dans le centre Nouvelle Acropole à Lyon a animé une activité pratique « l’esprit de l’atelier de Léonard de Vinci » pour découvrir « la voie de la main », le sens du travail qualifié, de la belle œuvre. Les participants ont ainsi réalisé des reproductions d’art, la beauté pouvant surgir de nos mains en toute simplicité.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité