Archives pour 26 octobre 2019

Vendredi soir 4 octobre, Laura Winkler donnait une conférence sur «  les âges de la vie » à l’Espace Mouneyra.

La conférencière est partie de la pensée de C.G.Jung, pour lequel la dimension spirituelle de l’être humain prévaut largement sur sa vie physiologique et évènementielle. Si l’homme est programmé en âge biologique, il l’est également en termes d’évolution mentale et spirituelle, et cela constitue le véritable sens de l’existence. Le but de la vie est de parvenir à la réalisation de soi en tant que notre moi profond désire tendre vers l’unité du corps et de l’esprit. Pour ce faire, il utilise les âges de la vie qui sont autant d’étapes pour passer de la période de l’enfance à la sagesse de la maturité. Evidemment, ce parcours « idéal » est rempli de pièges qui vont être autant d’obstacles pour accéder à cette unité. Chaque âge correspond à un parcours initiatique dont il faut dépasser les problématiques pour franchir les paliers. De l’ « où suis-je de l’enfance »  au  «qui suis-je » de l’adolescent, du « que vais-je faire de ma vie » du jeune adulte au retour de l’homme mûr qui s’interroge sur ses choix de vie, jusqu’à la vieillesse où se pose la question « qu’est-ce que je vais transmettre de mon expérience », l’homme a un parcours évolutif qui doit le mener à trouver les passerelles d’une quête souvent inconsciente pour le faire éclore.

Les sociétés anciennes avaient des rites de passage d’un âge au suivant qui permettait à l’initié de prendre conscience qu’il devait grandir. Aujourd’hui, le règne du plaisir et de la satisfaction des désirs à tout prix n’encourage pas une telle progression en fabriquant des « adulescents » en nombre.

A la fin de la conférence, le public a été invité à échanger en petits groupes sur les notions qu’ils avaient retenues.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité