Nouvelle Acropole, Conference Guerrier Pacifique septembre 2019, Strasbourg

Nouvelle Acropole Strasbourg a proposé à la rentrée un cycle de conférences sur le thème du « Guerrier Pacifique ». Deux thèmes ont été abordés : « S’aguerrir pour être Meilleur » suivie par un autre thème la semaine suivante, « La voie du lâcher prise ». De nombreux participants ont assisté aux deux conférences avec grand intérêt.
Cette deuxième soirée a démarré avec la mise en scène d’un dialogue entre Socrate et un de ses disciples par les jeunes membres de l’association. Il s’agissait de montrer la manière toute particulière qu’avait ce grand philosophe de faire perdre pied à ses disciples afin qu’ils lâchent prise pour entamer une véritable réflexion en profondeur sur eux-mêmes. Ensuite, la conférence a abordé différents aspects, notamment l’importance de rester connecté au sens de nos actions. Apprendre à lâcher prise « vers le haut » d’une façon consciente, et non en réaction instinctive, face au stress et toute la part d’inconnu que nous rencontrons sur notre chemin. Puis, en sous-groupes, animés par un membre de l’association, les participants ont pu exprimer, les points importants pour eux abordés dans la soirée et ce avec quoi ils repartaient pour l’appliquer dans leur vie quotidienne. Les discussions se sont ensuite prolongées par un « verre de l’amitié » . Une soirée riche en échanges profonds et fructueux où chacun a pu aller à la rencontre de l’autre dans l’expression du dialogue repartir avec ses propres clés pour devenir un guerrier pacifique… Ces deux conférences ont été suivies par un atelier de philosophie pratique sur « Changer de point de vue : Devenez philosophe ».

Comments Pas de commentaire »

En cette rentrée 2019, l’association Nouvelle Acropole Paris 5 renoue avec la tradition des Cafés Philo autour de son directeur Thierry, passé maître dans l’art du dialogue socratique.

Le café philo nous éduque à l’art de dialoguer avec soi-même et les autres : dégrossir sa pensée, apprendre à accueillir la pensée de l’autre dans sa divergence d’opinion, pratiquer l’écoute et la tolérance active pour créer des ponts. C’est un temps privilégié que l’on se donne pour nourrir la pensée et l’âme en investiguant en profondeur une question philosophique majeure.

Ce samedi 14 septembre, ce sont ainsi 12 personnes qui se sont retrouvées pour débattre du thème « La douleur peut-elle nous enseigner quelque chose ? »

Petit à petit, les participants apprennent à sortir de l’émotion et découvrent le potentiel d’un mental structuré. Encouragé par un cadre bienveillant qui laisse à chacun la place de s’exprimer, on expose ses idées et on remet en question ses arguments jusqu’à parvenir à un consensus autour d’un concept pur et clair.

Et la réponse à la question ? Finalement, elle importe peu… mais sachez qu’apparemment, la conscience et l’expérience font la différence.

Ça vous tente ? Prochain rendez-vous le vendredi 25 octobre à 20h, autour de la question « La non-violence est-elle une réponse à tous les conflits ? »

Comments Pas de commentaire »

Une soirée mouvementée, rien de mieux pour philosopher

Changer de regard, ça interpelle non ? On était une vingtaine à vouloir tenter l’expérience ! Nous voilà au cœur d’une soirée mouvementée animée par les membres de l’école de philo, de tout âge et de tout horizon. Le premier exercice tout simple, se présenter. Mais attention, se présenter de manière originale. C’est alors que les inconnus que nous sommes tissent les premiers liens. Et puis nous sommes jetés dans l’arène de la philosophie, un débat mouvant est proposé. Il va falloir choisir son camp, est ce que je pense pouvoir sauver le monde seule ou ai-je besoin des autres ? Différentes questions s’enchaînent avec arguments et contre arguments. L’animatrice nous incite à changer de regard, faire le tour de sa pensée, pour apprendre à penser, vraiment. Soirée mouvementé et ludique, mais soirée profonde. Un binôme touchant de formateurs nous ont fait un apport sur le thème changer de regard, c’était l’occasion de clore la soirée et repartir avec quelques concepts mais surtout idées à méditer pour continuer à changer de regard. Et je dis clore mais ce n’était pas fini, nous avons pu poursuivre nos échanges autour d’un verre de l’amitié (et d’un délicieux cake chèvre noix raisin). Merci à toute l’équipe de bénévole pour l’organisation de cette soirée, ce mode de fonctionnement est déjà le fruit d’un changement de regard, merci !

Comments Pas de commentaire »

Conférence, sur le thème de la puissance créatrice, animée par tous les membres de l’école de Philosophie de Marseille. Une animation poétique et musicale a rythmée la soirée ; l’apport impactant des idées principales abordées par Nietsche a précédé un moment de travail par groupe de 6 personnes autour d’une phrase de l’auteur. La restitution de chaque groupe a donné la couleur participative d’une soirée qui s’est terminé par un temps conviviale autour d’un buffet.

Comments Pas de commentaire »

Les chanceux qui sont venus admirer les locaux de l’Espace le Moulin après les rénovations de cet été ont pu constater qu’un vent de renouveau souffle à Nouvelle Acropole Paris 5 en cette rentrée. C’est dans cet élan que nous avons imaginé et concocté avec soin la première conférence de cette rentrée. À l’image de nos cours de philosophie pratique, cette conférence, plus qu’un enseignement, était une expérience à vivre

Catherine Peythieu, animatrice en philosophie pratique et praticienne de Qi Gong et de Taï Chi a animé cette soirée basée sur la réalisation durant 30 minutes d’un mandala éphémère en graines. Les 70 participants présents ont composé leur mandala en petit sous-groupes de 6, en silence, comme une pratique véritable de concentration. 

Pour préparer les participants à l’exercice, la conférencière a introduit la pratique avec une touche d’humour, pour détendre tout le monde : « Vous trouvez que vous n’êtes pas venu pour ça, super, que 30minutes c’est trop long, parfait, vous commencez à être agacés ? Génial! » 

Les participants en pleine pratique!

En effet, dans cette époque où la recherche de la performance et l’attachement au résultat est très prégnant, cette expérience demandait de se concentrer sur son intériorité et la part de sagesse qui réside en chacun. Il s’agissait de se redonner le droit de penser par soi-même en se libérant de ses préjugés, du poids du regard des autres, de ses attentes, pressions, doutes ou peurs. L’objectif était donc simplement de parvenir à s’observer, à comprendre les mécanismes qui entravent le lâcher-prise, pour apprendre un peu plus sur soi, sans jugement. 

Car qu’est-ce que le lâcher-prise au fond? Lâcher-prise c’est savoir prendre du recul, s’observer pour savoir ce qui dirige l’existence au quotidien : les pulsions ou la sagesse en chacun ? C’est ne plus chercher à tout prix à contrôler ces choses qui rendent les individus tour à tour arrogants, compétiteurs, centrés sur les résultats, colériques.

Alors pourquoi lâcherprise? Pour être capable de décider au quotidien non selon des pulsions ou des instincts, mais selon ce qui est le plus sage, le plus simple, le plus juste. Pour se reconnecter à ce qui est pour nous essentiel, à sa propre source de sagesse, dans ce monde qui court dans tous les sens. Pour finalement parvenir à faire preuve d’humanité, indépendamment des circonstances extérieures

Comments Pas de commentaire »

De la célèbre « allégorie de la caverne » de Platon jusqu’au film Matrix, le défi nous est proposé est de nous libérer de nos conditionnements pour réaliser nos aspirations profondes. Ceci demande un choix intérieur de la part de chacun. Comme dirait Morpheus à Néo (dans Matrix) : « Choisis la pilule bleue et tout s’arrête, après tu pourra faire de beaux rêves et penser ce que tu veux. Choisis la pilule rouge, tu restes au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre. »

Et vous, que choisissez-vous ? Le choix d’une vie sans questionnement et de fausse quiétude, ou bien le choix de réaliser vos rêves au-delà des faux-semblants ?

C’est autour de ce choix intérieur qu’Anne-Marie Magri et Benjamin Borhani, formateurs en philosophie pratique à Nouvelle Acropole Toulouse, on animé la soirée. A travers les échanges en petits groupes, nous nous sommes rendus compte que nos conditionnements d’êtres humains ont souvent les mêmes causes : peurs, doutes, recherche de confort, etc. Comme disait Platon, la première vertu du philosophe qui aspire à se libérer de ses opinions est le courage. Courage de penser par soi-même, courage de marcher à contre courant, ou encore courage d’agir pour les autres et pour une cause qui nous dépasse. La philosophie pratique nous invite ainsi à cheminer entre destin et liberté, car ce sont nos choix qui disent qui nous sommes… alors deviens qui tu es !

«  Là où vos talents et les besoins du monde se rencontrent, là se trouve votre vocation. » Aristote

Comments Pas de commentaire »

Mardi 10 septembre, 80 personnes se sont retrouvées au centre ANABAB pour porter un nouveau regard sur Nietzsche.

Nietzsche a constaté la « mort de Dieu », c’est la fin de la domination de nos sociétés par les idéaux religieux, mais aussi, d’une manière plus générale, la fin des valeurs supérieurs pour orienter les comportements individuels et collectifs des hommes. Cet événement, dont la généalogie complexe nous renvoie dans la plus lointaine antiquité, a eu des conséquences immenses et souvent ignorés sur nos existences d’êtres humains au XXIe siècle. En nous tous habite le « dernier homme », comme Nietzsche aimons à le nommer, c’est-à-dire l’homme qui ne voit plus que lui-même dans l’éternelle succession des jours, qui a totalement renoncé à se surmonter lui-même, enfermé dans son confort et ses opinions simplistes, et qui n’en a même plus honte… Pour sortir du nihilisme, Nietzsche propose un nouvel idéal, celui du surhumain. « Surmonte toi toi-même, et deviens qui tu es ! » voilà la mot d’ordre qu’il a lancé par-delà les siècles. Avec le surhumain, Nietzsche ne nous encourage pas, comme beaucoup l’ont pensé, à dominer l’autre, mais à exercer d’abord notre propre puissance sur nous-mêmes pour sortir du dualisme qui nous empêche d’appréhender correctement le réel. Cesser d’opposer l’esprit au corps, la raison à l’intuition, la mort à la vie… Voir les contraires, non pas comme des opposés, mais comme des complémentaires : c’est la formule du « grand style » qui sied au surhumain !

Comments Pas de commentaire »

Daniela Molina, conférencière, formatrice en philosophie pratique à NA Lyon

L’association Nouvelle Acropole Lyon a ouvert la nouvelle saison culturelle 2019-2020 avec une conférence participative « Platon et le mythe de la caverne », animée par Daniela Molina, formatrice à NA Lyon, avec un public de 85 personnes.
La salle de conférence était au complet ; une vidéo-projection a eu lieu dans une 2ème salle.
De bons augures pour cette nouvelle saison !

Après un exposé sur le philosophe Platon et le célèbre mythe de la caverne, la conférencière a su habilement faire participer le public en groupes de réflexion de 5 à 6 personnes. La restitution des échanges menés dans le public a été très riche et constructive.
Cette allégorie nous invite à sortir de l’illusion, ces chaînes qui nous retiennent au fond la caverne, pour devenir libre.

Pour clôturer la conférence en beauté, des membres de l’association ont offert une animation en chanson de l’allégorie de la caverne, si actuelle aujourd’hui !

Après la rentrée culturelle, c’est au tour de la rentrée de l’Ecole de philosophie. Le premier cours de la formation en philosophie pratique aura lieu le mardi 10 septembre 2019 à 19h30.
Plus d’information sur https://lyon.nouvelle-acropole.fr/component/jem/event/817-atelier-de-philosophie-pratique

Comments Pas de commentaire »

En cette fin d’été, la philosophie pratique des stoïciens a attiré un nombreux public désireux de connaitre l’actualité de ses préceptes. Savoir ce qui dépend de nous et ce qui n’en dépend pas et et se concentrer sur ce qui dépend de nous, à savoir notre positionnement intérieur, nos pensées, a permis de s’interroger sur notre vie quotidienne. Des exercices pratiques ont été proposés aux participants pour application immédiate dès le lendemain ! Merci à notre conférencière Isabelle Ohmann et au public pour sa participation bienveillante !

Comments Pas de commentaire »

Hier soir l’espace Falguière était plein à craquer pour débattre du choix entre la pilule bleue et la pilule rouge du film Matrix. La conférencière Isabelle Ohmann et l’équipe des jeunes philosophes de Nouvelle Acropole ont présenté comment la philosophie, depuis Platon, nous aide à nous libérer de nos conditionnements. Les difficultés pour assumer le choix de se libérer de ses préjugés et apprendre à penser par soi-même n’ont pas découragé les participants prêts à suivre les préceptes des philosophes et les pratiquer dans la vie quotidienne ! Un moment de partage profond et convivial autour des questions essentielles pour chacun. Merci à toute l’équipe et au public présent

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité