Les jeunes membres de l’association Nouvelle Acropole Biarritz se sont mobilisés pendant plusieurs semaines autour d’un projet de théâtre. Ils ont revisité les fables de La Fontaine pour les offrir aux séniors de l’EHPAD l’Ambroisie à Biarritz.

Quelle joie de voir tant de lèvres d’un certain âge se mettre à réciter en silence les fameuses fables, tandis que les jeunes les déclamaient dans des mises en scène originales !

Une belle opportunité également pour les volontaires qui ont pu exprimer leur qualité d’écrivain, d’acteur, mais surtout de cœur.

Ce fut un beau moment intergénérationnel mêlant humour, sourires et sagesse !

Comments Pas de commentaire »

A l’Espace Le Moulin, nous avons à coeur de poser des questions pour sortir des opinions.
Le Jeudi 5 mai, l’échange des 20aines de participants portait sur « faut-il être fou pour être sage? »
Le samedi 21 mai l’échange portait plutôt sur la question sociopolitique : « Peut on concilier l’intérêt général et l’intérêt particulier? ».
Autour d’une boisson et dans une ambiance conviviale, le café philo éduque à l’art de dialoguer avec soi et avec les autres.

Un soirée de dialogue à la manière socratique pour faire émerger la pensée.

Comments Pas de commentaire »


Ce Jeudi 12 mai 2022 à L’espace Le Moulin, Fernand Schwarz, fondateur de Nouvelle Acropole France, a donné une conférence où la science et la spiritualité sont posées comme deux lignes parallèles qui approchent les phénomènes et les mystères du vivant sans jamais se confondre.

Tout en dressant le panorama de l’évolution des sciences depuis l’antiquité jusqu’au 19e siècle – époque d’Héléna Petrovna Blavatsky – il met en miroir les sagesses issues du livre du Dzyan, source de la Doctrine secrète qui exposent des données aujourd’hui admises dans la physique quantique.

Une soirée qui a captivé les 50aines de personnes venues sur place, à revoir sur YouTube!

Plus de 50 participants à cette conférence pour connaitre Helena Petrovna Blavatski

Comments Pas de commentaire »

Le mardi 24 mai 2022 l’Ecole de Philosophie Nouvelle Acropole du 11ème arrondissement de Paris a accueilli Olivier Larrègle pour une conférence exceptionnelle à l’occasion de la sortie de son 2ème ouvrage dédié au Petit Prince : Le Petit Prince et l’art d’aimer.

Un large public au RDV ; nous avons affiché complet !

150 personnes venues à la rencontre du message humaniste universel que livre Antoine de Saint-Exupéry dans son Petit Prince qui, depuis sa publication en 1943 aux Etats-Unis puis en 1946 en Europe, a su traverser les frontières et les époques. Le langage du coeur, le langage de l’âme.

Amitié, responsabilité, rite, amour, pureté, rose, quête, étoile… autant de valeurs, autant de symboles qui ont animé cette soirée, pour notre plus grand enchantement.

La soirée s’est finie par une séance de dédicace du livre par le conférencier-auteur Olivier Larrègle.

“Les hommes n’ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n’existe point de marchands d’amis, les hommes n’ont plus d’amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi”.

« Les étoiles sont éclairées afin que chacun puisse un jour trouver la sienne ».

Comments Pas de commentaire »

rencontre des sans abris dans le centre ville de Marseille

Ce samedi, l’équipe de bénévole de l’association Nouvelle Acropole est allée à la rencontre des personnes dans la rue.

C’est dans la joie et la bonne humeur que nous avons offert les gâteaux préparés le matin lors de notre tournée de Maraude itinérante.

« Faites le bien, par petits bouts là où vous êtes; car ce sont ces petits bouts de bien, une fois assemblées, qui transforment le monde » Desmond Tutu.

https://marseille.nouvelle-acropole.fr/

Comments Pas de commentaire »

A Mortagne-au-Perche

C’est à Mortagne-au-Perche, ville du célèbre philosophe Alain qu’a eu lieu cette conférence sur Simone Weil qui a été l’élève de l’excellent professeur de philosophie au Lycée Henri IV à Paris.

Alain avait une grande admiration pour la jeune fille si douée. Sur une copie de Simone Weil, on peut lire l’annotation suivante d’Alain: « une puissance d’esprit rare ». Simone Weil respectait également son professeur qui lui a donné le goût de l’écriture, de la pensée. Lorsqu’on se penche sur la vie de Simone Weil, on découvre une héroïne de la pensée et de l’action. Dans sa courte vie, elle n’a eu de cesse que d’allier la théorie à la pratique et a mené vaillamment de nombreux combats en faveur des opprimés: des chômeurs, des victimes du fascisme. Elle a mené des investigations sur les religions d’Orient et d’Occident. Lorsqu’elle a rejoint les forces de la Résistance à Londres, elle a été missionnée pour rédiger les bases d’une nouvelle constitution pour la France. L’ouvrage , l’Enracinement, reprend les grandes idées sur les causes du déracinement actuel, sur les besoins de l’âme, et particulièrement, celui essentiel de l’enracinement. Albert Camus, grand admirateur de la philosophe, considérait qu’elle était le plus grand penseur du XXème siècle. Pour lui, la France et l’Europe, pour leur reconstruction et leur renaissance après la guerre, auront besoin des apports précieux de Simone Weil.

30 personnes ont assisté à la conférence à Mortagne-au-Perche

Comments Pas de commentaire »

Il fallait être jeudi 19 mai à l’Athénée pour la conférence de Jean Staune sur le sujet ô combien glissant de « Dieu et la science ».

Pourquoi un tel sujet aujourd’hui, alors que nous vivons, événement unique dans l’histoire de l’humanité, une période désacralisée où la question du sacré et du spirituel ne préoccupe presque plus personne et conduit à la perte de sens ? Et que vient faire la science là-dedans ?

La raison est qu’après un XIX et un début de XXème siècle de la technologie toute conquérante et du mythe d’un progrès industriel qui allait rendre l’humanité heureuse, le monde s’est mis à douter. A revenir de cette idéologie de la science qui devait expliquer intégralement le cosmos et la vie sans faire appel à aucune croyance. Rappelons-nous la réponse que Simon de Laplace fit à Napoléon quand celui-ci lui demanda ce qu’il faisait de Dieu dans son rapport sur l’univers « Sire, je n’ai pas eu besoin de cette hypothèse ».

La science avait donc détrôné Dieu mais aujourd’hui, nombre de chercheurs sortent en partie de la seule explication matérialiste pour prospecter un autre paradigme et soupçonner que les réponses vont au-delà de ce que l’on peut peser, mesurer dans l’espace-temps.

Jean Staune dans cette conférence propose une tentative de reconstruction uniquement à partir du rationnel et de la science ! Bien sûr il est n’est pas question de donner des preuves de l’existence de Dieu (nom générique employé ici pour la commodité) mais de voir quel regard porte la science moderne sur des énigmes qui dépassent la raison.

Jean Staune nous a d’abord parlé de la physique quantique qui est très facétieuse puisque, telle une magicienne, elle fait apparaître une particule sous deux formes : une onde et une particule physique en même temps, comme si un lapin sortant du chapeau pouvait aussi être un chat si on le regardait autrement !

Puis Jean Staune a présenté l’intrication quantique qui est encore plus incroyable : des informations voyagent plus vite que la vitesse de la lumière d’une particule à une autre, mais pas dans un espace-temps car elles font ce prodige instantanément, c’est-à-dire sans vitesse. Expériences mesurées d’échange faites sur une distance de 1200km (et forcément avec aucune vitesse mesurée puisqu’il n’y en avait pas !).

D’autres mystères que nous citons seulement ici ont été avancés : la conscience humaine ; le problème de l’évolution ; les génies en mathématiques…

En conclusion, il y a un autre niveau de réalité, une autre profondeur du réel et le fort soupçon donc que le monde que l’on connait est la projection d’un monde plus secret. Un monde au-delà de l’espace-temps avec lequel l’homme est relié. Une nouvelle synthèse démontrée de manière magistrale par le conférencier est en train d’avoir lieu entre science et spiritualité.

Comments Pas de commentaire »

café philo : « puis-je être libre si les autres ne le sont pas ? »

Puis-je être libre si les autres ne le sont pas ?

La question est posée au début de l’atelier. Il s’agit alors d’oser prendre une position claire. ce qui n’est pas toujours facile pour tout le monde. Répondre « oui » ou « non » et argumenter. Le Dialogue philosophique comme la vie demande des choix clairs et engagés sans faux semblant. On ne peut s’observer soi-même que lorsqu’on ose exprimer son opinion.

Ici, il ne s’agit pas de s’étendre sur le sujet en accumulant des opinions mais de creuser une idée. Les participants ont joué le jeu par une écoute active et une capacité à remettre en question leur propre opinion de départ. Ceci a permis un échange riche et fécond. Plus intéressant que des réponses, ce sont de nouveaux questionnements qui sont apparus sur la liberté, l’obéissance, la transgression. Une forme de liberté ne serait-elle pas l’obéissance à nos valeurs, à nos principes …?

https://marseille.nouvelle-acropole.fr/

Comments Pas de commentaire »

L’amour, qu’est-ce que l’amour ? C’est une grande question de société à laquelle plus d’un est sensible.

C’est sur le thème « Aimer rend-il faible ? » que l’association Nouvelle Acropole Lyon a réalisé un café philo avec une douzaine de participants ce jeudi 5 mai 2022.

Avec des échanges en profondeur, faisant émerger des questionnements sincères, les participants en sont ressortis enrichis. Par exemple, Jennifer témoigne : « J’ai retenu que même si l’amour Eros pouvait révéler des faiblesses, si nous arrivons à les dépasser, l’amour devient alors une force. »

Les café-philo sont organisés mensuellement, tous les 1ers jeudis du mois. Le prochain aura lieu le jeudi 2 juin à 18h sur le thème : « Peut-on se passer des autres ? ».

Comments Pas de commentaire »

Ce vendredi 6 mai 2022, l’école de philosophie Nouvelle Acropole Rouen a proposé la conférence «Helena Blavatsky et la spiritualité».
En préambule le public a pu assister à une démonstration de bols tibétains.
La conférence donnée par Françoise Bechet a captivé le public. Tout d’abord autour de la narration de la vie d’Helena Blavatsky et de ses voyages pour recueillir et compiler des éléments de sagesses disséminés aux 4 coins du monde, proposant une synthèse transcendant la religion et la science de la fin du 19e siècle. Puis au travers des principaux axes du sentier spirituel qu’elle propose, par nature tourné vers l’évolution de la conscience en passant par trois pas :
1) Une vie morale et la pratique des vertus pour donner du pouvoir à l’âme
2) Une discipline mentale par la pratique de la concentration et de l’attention pour mieux gérer ses émotions et les perturbations de la conscience qu’elles engendrent
3) Un discernement pour reconnaître ce qui est vrai de ce qui est faux et ne pas s’illusionner
Pour terminer, une séquence de questions/réponses a permis de mettre de la lumière sur comment pratiquer ce sentier de manière opérationnelle.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité