Posts Tagged “volontariat écologique”

En ce soir du 28 juillet 2022, lors de « l’apéro philo de l’été » ayant pour thème « l’homme, ami ou ennemi de la nature ? », les participants – apprentis philosophes – ont apportés leurs contributions à un travail apparenté au dialogue philosophique (Socratique : la maïeutique). Il permet de dialectiser les réponses déterminées de chacun autour de la question posée jusqu’à en faire émerger la « vérité » dissimulée mais déjà en soi.

La particularité de la pratique philosophique – ici sous forme d’apéro philo – réside en un moment[1]  de réflexion à plusieurs avec pour objectif d’amener chaque participant à engager un questionnement qui exige des prises de positions (oui/non). Celles-ci seront argumentées et contre argumentées, sans pour autant, en finalité, apporter des réponses catégoriques et tranchées. Bien au contraire il va s’agir d’ouvrir des ensembles paradigmatiques qui vont permettre d’approcher un Réel sans toutefois l’écrire de façon définitive et dogmatique.

Le débat s’est porté essentiellement sur des interrogations autour de plusieurs aspects dont voici quelques exemples de sagacités (non exhaustifs) :

  • L’Homme, ennemi et source de catastrophes ; l’Homme, ami, interdépendant de la Nature, source de bienfaits.
  • Amitié envers la Nature et rapport au lien vital que l’homme entretien (dans une étroite dépendance) avec cette dernière.
  • Doit-on être conscient de ce qui nous lie à la nature afin de s’engager et agir en sa faveur ?
  • Le lien avec la Nature serait-il ce que l’homme lui concède, qu’il soit « amical », qu’il relève de l’amour ou bien à son extrême opposé (peut-il) relever de la haine ?
  • La « Nature » parce qu’elle est inhérente de la condition humaine » est-elle consubstantielle de la Culture ou bien en sommes-nous totalement coupé en tant que sujet « enculturé » (Margaret Mead, Anthropologue) ? Langage et culture (en terme d’effets de symbolisation) seraient-ils la condition essentielle pour que la Nature [existe !] soit prise en considération par l’Homme ?
  • Les termes « ami », « ennemi » sont-ils appropriés ? Peut-il y avoir un lien sans amicalité, sans amour ? Le Lien est-il dissociable de l’amitié (par extension de l’amour/haine) ?
  • Touche-t-on du doigt une réalité lorsqu’on tente de la décrire par la poésie, la littérature, les mythes, la science, les arts… quand bien même aucune description ne pourra rendre compte de ce réel si ce n’est de l’approcher ?

De fil en aiguille, les questions rebondissent telles des ricochets dans les profondeurs corticales de notre « appareil à penser les pensées » (Wilfred Bion, psychanalyste) pour enfin exulter et délivrer une vérité qui ne serait se dire qu’au travers des filigranes évanescents de notre dialogue socratique.

Ainsi la soirée prendra fin autour d’un apéro dinatoire pour lequel chaque participant aura amené une part de lui-même, tant en nourriture intellectuelle qu’alimentaire et sans que ne cesse bien entendu les effluves et saveurs rémanentes du fil d’Ariane que nous avons tissé ensemble pour accéder à une part de vérités et de liberté supplémentaires.


[1] [Espace de parole bienveillant ou chacun est à l’écoute de l’autre]

Comments Pas de commentaire »



Dans le cadre de la journée de la Terre, Nouvelle Acropole Paris 5 a fait danser les rues de Paris en hommage à cette terre qui nous porte et nous supporte!
Remette de la joie, se prendre les mains, se sourire et puis rire.

Même si nous sommes dans la capitale, nous avons vu qu’il était possible de mettre les mains à la terre avec un atelier COMPOSTAGE URBAIN, un atelier VEGETALISATION et un atelier ZERO DECHET animé par un super partenaire PIKPIK.
La journée s’est terminée par une animation musicale où tout le monde a pu partager des danses et une collation.
C’est aussi ça de se sentir appartenir à la même planète !

« Quand on prend soin de la terre on prend soin de l’humanité  »

Pierre Rabhi

Comments Pas de commentaire »

PERMACULTURE – LA VOIE DE L’AUTONOMIE
Dans le cadre de la journée internationale de la Terre Mère, Nouvelle Acropole en partenariat avec Jupiter Film et le collectif Aux Arbres Citoyens ont projeté le film PERMACULTURE et LA VOIE DE L’AUTONOMIE; à la suite du film, un débat autours de la transition écologique en ville a été animé.

Depuis plus de 4 ans, le collectif Aux Arbres Citoyens propose des actions de végétalisation autour des arbres de la rue de Bazeilles, située en contrebas de la rue Mouffetard. Commerçants, voisins, amateurs ou passionnés : tous ceux qui veulent agir pour la nature en ville se retrouvent ici une fois par mois, pour entretenir les plantations, préparer les semis, restaurer et décorer les aménagements fabriqués artisanalement.

La permaculture est bien plus qu’une alternative à l’agriculture moderne, c’est un mode de vie, équitable et durable. Pour mieux la comprendre, une réalisatrice et un éducateur à l’environnement ont parcouru 30 000 kilomètres par voies terrestres et traversé dix pays. De la France jusqu’en Inde avec Vandana Shiva, Maxime de Rostolan et beaucoup d’autres, ils nous présentent ce qu’est la permaculture et comment chacun peut la mettre en pratique. Les moyens d’action, en ville ou à la campagne, sont simples et accessibles à tous. Construction, jardinage, énergie, relations, solidarité, créativité, une nouvelle aventure humaine s’offre à vous !

Ciné Débat autours de la permaculture comme philosophie

Comments Pas de commentaire »

Ce vendredi 22 avril, à l’occasion du Jour international de la Terre, Nouvelle Acropole Lyon a organisé une projection du film « La permaculture : la voie de l’autonomie », en partenariat avec Jupiter Film, devant un public de citoyens lyonnais venus partager leur passion ou intérêt sur la permaculture.

Ciné-débat « Permaculture, la voie de l’autonomie » ne partenariat avec Jupiter Film

Perma-Culture = l’Art de l’agriculture permanente.
Pour certains, c’est un mode de vie à part entière fait de bon sens, de recyclage, de durabilité, de sobriété, d’astuces de toutes sortes venant des sociétés traditionnelles et des découvertes agricoles contemporaines ! 

Le film nous présente un périple de 2 aventuriers qui ont voyagé en Russie, Mongolie, Chine, Népal, Inde, Pakistan et autres, pour s’inspirer de personnes expérimentant les principes de la permaculture et vivant d’une manière souvent beaucoup plus autonomes que nous en France.

A l’issu du film, le débat animé par Steve et Adeline, a fait ressortir l’idée que tout n’est pas tout rose ou tout gris : si nous n’essayons pas quelque chose de différent, nous verrons mourir à petit feu ce qui nous entoure : la nature et les êtres humains aussi. Mettons les mains dans la Terre et enchantons-nous de cette richesse qui ne demande qu’à faire un partenariat gagnant-gagnant avec les êtres de cette Terre, l’Humain compris.

Une phrase marquante du film, typique de la philosophie de la permaculture, est :

« Le problème est la solution ».

Les aventures et les expérimentations n’ont de limites que notre conscience ! 

Si vous voulez mettre les mains dans la terre, n’hésitez pas à nous contacter pour nos prochains ateliers de permaculture dans notre potager associatif. 

Pour en savoir plus : lyon@nouvelle-acropole.fr / 04 78 37 57 90 

Comments Pas de commentaire »

Ce vendredi 22 avril 2022 les volontaires de Nouvelle Acropole Paris 11 sont sortis pour nettoyer les rues du 11ème arrondissement de Paris : ramassage de mégots et autres déchets pour rendre notre environnement plus propre, plus accueillant, plus beau.
Nous avons aussi construit et installé des cendriers de rue en bois, avec des questions et deux réponses possibles (en fonction de ce qu’on choisit le mégot tombe dans l’une des deux bouteilles installées) :

Qu’est-ce que la philosophie ? 
      A – Une matière scolaire ; B – Un Art de Vivre 

Combien de temps met un mégot pour se dégrader ? 
      A – 5 ans ; B – + de 10 ans


De ces petits gestes qui dépendent de nous, et qui contribuent à la protection de notre environnement.

Comments Pas de commentaire »

Ce vendredi 22 avril 2022 les volontaires de Nouvelle Acropole Paris 11 sont sortis végétaliser la rue de Crussol, située entre le Boulevard Richard Lenoir et le Boulevard Voltaire (Paris 11ème). 
Planter des graines, prendre soin des jeunes pousses, rempoter, arroser, fleurir.. sans oublier la plantation de notre deuxième olivier de la paix !

Peu à peu, la rue s’embellit, car la Nature y retrouve sa place.

Comments Pas de commentaire »

Ce vendredi 22 avril 2022, dans le cadre du Jour de la Terre, des volontaires de Nouvelle Acropole Paris 11 se sont rendus Place de la République pour déclamer des textes en l’honneur de la Terre. 

« Comme l’homme doit baigner dans l’air, la carpe doit baigner dans l’eau, l’arbre doit baigner dans la clarté. Car planté dans la terre par ses racines, planté dans les astres par ses branchages, il est le chemin de l’échange entre les étoiles et nous ». Antoine de Saint-Exupéry – Citadelle

Comments Pas de commentaire »

conditionnement de la récolte

C’est à l’occasion du jour de la Terre dédiée à la prise de conscience des liens étroits entre la nature et l’Homme que l’association Nouvelle Acropole de Marseille a proposé des rencontres fil rouge durant le week-end. Enfin nous avons clôturé ce week-end avec le conditionnement des plantes ramassées le matin même, au jardin de la Sainte Marthe, pour les offrir aux clients de « la ruche qui dit oui » qui a lieu tous les mercredis à l’Espace Salvator 😊

https://marseille.nouvelle-acropole.fr/

récolte de Fenouil et de chardon marie au jardin de la Sainte Marthe

Comments Pas de commentaire »

Jour de solidarité avec la terre mère et de prise de conscience de notre rapport intime avec elle.

Ce 22 avril 2022, l’école de philosophie de la Cour Pétral a célébré le Jour de la terre sur la belle terre de Boissy-lès-Perche. Le programme était ambitieux, mais les volontaires ont été courageux. La première étape a consisté à ramasser des déchets dans les fossés de la route départementale 941. Les sacs poubelles se sont vite remplis d’objets insolites: masques, boîtes plastiques, jantes de pneux, ficelles, canettes de bière et de coca…la liste est longue!

Ensuite, les volontaires se sont dirigés vers le potager de la Cour Pétral. Ce terrain de 200 m2 est cultivé selon les règles de la permaculture. Les volontaires ont chargé des brouettes de copeaux de bois pour remplir les allées du jardin et s’éviter ainsi du désherbage. Le potager s’est ainsi recouvert d’un tapis de douceur bien agréable pour s’y déplacer.

La journée s’est poursuivie avec une danse de la terre au son de l’accordéon. Nos anciens, autrefois, savaient bien célébrer le travail fait ensemble et témoigner de la gratitude envers la terre si généreuse.

La clôture de la journée s’est faite avec une conférence sur les traditions de l’arbre de mai et le renouveau de la nature. Que l’homme redevienne amoureux de la terre, qu’il puisse vivre en bonne fraternité avec tous les règnes du vivant: telle a été la prise de conscience des participants de cette journée.

Un participant a ainsi conclu: « Je me sens un peu comme le colibri du célèbre conte; j’ai apporté aujourd’hui ma petite part et je suis heureux. »

les volontaires de l’école du Perche avec quelques renforts

Comments Pas de commentaire »

équipe des cueilleurs de la Sainte Marthe

C’est à l’occasion du jour de la Terre dédiée à la prise de conscience des liens étroits entre la nature et l’Homme que l’association Nouvelle Acropole de Marseille a proposé des rencontres fil rouge durant le week-end. Le deuxième rendez vous s’est déroulé dans le jardin de l’association à Sainte Marthe. Partage, cueillette de chardon marie et de fenouil sauvage tout en découvrant le rucher ! La rencontre de la reine des abeilles et de ses abeilles a permis à chacun de découvrir une autre forme de société où chacun œuvre avec justesse dans un but commun.

https://marseille.nouvelle-acropole.fr/

atelier sur le rucher par Tabita Faoro
cueillette du fenouil et du chardon marie

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité