Posts Tagged “philosophie pratique”

Nouvelle Acropole, Conférence "Transformer sa vie par le pouvoir de l'imagination créatrice", Strasbourg

Nouvelle Acropole, Conférence « Transformer sa vie par le pouvoir de l’imagination créatrice », Strasbourg

C’est avec un plaisir tout particulier que le centre Nouvelle Acropole de Strasbourg a accueilli Fernand Schwarz, Directeur National de l’association pour animer une conférence sur Transformer sa vie par le pouvoir de l’imagination créatrice. En préambule, le groupe Perseus constitué de jeunes membres de l’association a interprété une scénette, mettant en scène un jeune écrivain face aux peurs et difficultés liées au fait de partager ses œuvres avec le plus grand nombre. Il saura les surmonter grâce a la force de sa propre imagination.

« Au commencement était le verbe » d’après saint Jean, mais les images sont plus puissantes que le langage. Le cerveau ne faisant pas la différence entre une expérience vécue et imaginée, elles créent donc notre interprétation de la réalité. D’ordinaire, nos images mentales sont le fruit de toutes nos expériences passées et conditionnent notre présent. Cultiver consciemment son imaginaire, c’est changer ses filtres  et donc se réinventer en brisant les chaînes du passé pour convoquer un futur meilleur.

Comments Pas de commentaire »

Pour terminer cette année de dialogue à la Maison de la Philo, deux groupes ont participés à ce nouveau café philo : « Peut_on vivre sans engagement ? »

L’engagement est-il gage de liberté ou est-il une prison qui limite nos opportunités ? Les particpants sont tombés d’accord sur le fait que l’engagement est indispensable pour vivre. La question qui est remontée est pourquoi avons-nous si peur de l’engagement ?

Une sujet passionnant qui a accueillit plus de 40 personnes.

 

 

Les participants ont manifesté une multitude d’opinions et de perspectives. Il y avait ceux qui y voyaient un gage de stabilité, d’autres une peur dans la réduction de leurs libertés et d’autres encore différents degrés d’engagement selon le context.
Que cela soit dans les rapports personnels, professionnels, au niveau individuel ou sociétal, l’unanimité fut d’accord sur le fait que certains engagements, consciemment ou pas, sont inévitables.

 

Comments Pas de commentaire »

Faire de sa Mort une alliée, la mettre au centre de nos vies est le thème du cycle 2017/2018 d’ ANABAB .
Après « Le PHEDON de PLATON» et  « A QUOI SERT LA MORT » Les écrits d’ ETTY HILLESUM servent en continuité le travail passionnant de cette année 2018.

Ce vendredi soir 26 avril 2018 se produisait la troupe de théâtre « LA MANUFACTURE » Au Colisée de BIARRITZ dans « Une vie bouleversée » d’après le journal d’ Etty HILLESUN.
Dans une progression diabolique du mal,  magnifiquement portée en scène par Jean Claude FALL et ses acteurs, dans cet enfer carcéral des camps nazi, ETTY ne cesse d’exalter la vie. Elle la trouve belle, même si elle exige beaucoup trop d’elle. Plus son corps souffre et plus paradoxalement sa conscience s’élève . Elle veut tout vivre, tout comprendre et affronter sa mort de front comme faisant partie intégrante de sa vie avec l’Amour comme seule solution. Elle mourra à AUSCHWITZ en 1943 sans revoir son Pays. La mort est bien ce qui donne à la vie tout son prix . Ne cherchons pas à l’éluder.
« En disant « J’ai réglé mes comptes avec la vie », je veux dire : l’éventualité de la mort est intégrée à ma vie ; regarder la mort en face et l’accepter comme partie intégrante de la vie, c’est élargir la vie. A l’inverse, sacrifier dès maintenant à la mort un morceau de cette vie, par peur de la mort et refus de l’accepter, c’est le meilleur moyen de ne garder qu’un pauvre petit bout de vie mutilée, méritant à peine le nom de vie. Cela semble un paradoxe : en excluant la mort de sa vie on se prive d’une vie complète et en l’y accueillant on élargit et on enrichit sa vie. » Etty Hillesum 3 juillet 1942

Comments Pas de commentaire »

Pour la journée mondiale de la philosophie, l’association rouennaise Nouvelle Acropole a organisé un séminaire avec Bertrand Vergly les 24 et 25 novembre, en partenariat avec l’Espace Idéalia et la librairie Le Lotus.

Agrégé de philosophie, normalien et enseignant, Bertrand Vergely nous a fait partager son émerveillement face à la vie, dans une conférence le vendredi 24, à partir de son ouvrage « Deviens qui tu es » et en présence de 120 personnes. Nous avons approfondi ces sujets dans 2 ateliers qu’a animé Bertrand Vergely à l’Espace Idéalia le samedi, sur l’émerveillement et l’autre sur attachement, amour & dépendance.

« Lorsque nous ne libérons pas qui nous sommes, nous sommes malheureux et nous contribuons au malheur des autres et du monde. » Alors, libérons qui nous sommes, et ainsi rendons-nous heureux ainsi que le monde autour de nous !

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conference Journee Mondiale de la Philo Herakles, Strasbourg

Nouvelle Acropole, Conference Journee Mondiale de la Philo Herakles, Strasbourg

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Philosophie, les jeunes membres de l’association Nouvelle Acropole ont organisé une conférence animée sur le thème Philosophie et Mythologie  « Héraklès : un héros inspirateur pour aujourd’hui ». Une vingtaine de participants ont découvert la symbolique des 12 travaux, véritable périple intérieur qui mène le héros au cœur de lui-même. À travers des pratiques ludiques,  ils ont également expérimenté la symbolique des différentes épreuves et pu ainsi vivre de l’intérieur un aspect de l’aventure héroïque. Ces apprentis Héraklès furent victorieux et joyeux d’avoir pu pas simplement connaître mais vivre le mythe. Fort de ces nouvelles armes intérieures, ils sont repartis plein d’enthousiasme, prêt à relever les nouveaux défis de leur vie.

Comments Pas de commentaire »

Samedi matin 21 octobre nous retrouvons FABIEN AMOUROUX et NIETZSCHE pour un atelier de 3 heures. Puisque Dieu est mort ! Il faut partir à la recherche du coupable ….  J’espère que vous suivez….
Une enquête est ouverte et d’éventuels suspects (Socrate, Saint-Paul, Kant, Nietzsche lui-même, le Dernier Homme, et un étrange Colonel Moutarde) prônent déjà au tableau. Des armes sont proposées et des lieux sont désignés. Des textes nous sont distribués pour nous aider. Fabien nous régale d’un choix de fragments d’ouvrages de l’auteur que nous n’aurions peut-être jamais lus.

Nous avons travaillé en groupe. Nous nous sommes bien amusés… et instruits pour résoudre l’énigme qui a tué Dieu.

Encore merci FABIEN et à très vite de nouveau à BIARRITZ.

Comments Pas de commentaire »

Ce samedi encore, les volontaires de Nouvelle Acropole se sont installés dans la rue de Bazeilles pour une 3e journée de végétalisation de cette terre parisienne.

A travers ces chantiers participatifs, nous semons à notre manière des graines à la volée : des graines de conscience, d’enthousiasme et de partage. C’est une manière pacifique de lancer un message, par nos actes :
Il est possible de rêver une ville différente ! Il est possible d’avoir des espaces de partage avec ses voisins ! Il est possible de sortir de l’indifférence quotidienne à travers des actes simples mais chargés de sens !

Et pour nous philosophes, c’est une manière de replacer la nature au centre de notre écosystème citadin.

Main dans la main avec des voisins et autres apprentis jardiniers, nous avons construit autour d’un pied d’arbre une nouvelle bordure faite en bois de palette de récupération ; nous avons apporté de la terre et du paillage, puis nous avons planté des fleurs. Pour rappeler que tous les lieux ont une âme, nous avons également réalisé des objets de décoration pour donner de la couleur et du cœur aux 4 jardinets que nous avons créés.

Nouvelle Acropole Paris 5, Journée de végétalisation

Nouvelle Acropole Paris 5, Journée de végétalisation

Comments Pas de commentaire »

Le samedi 13 mai, une dizaine de volontaire de l’Association Rouennaise Nouvelle Acropole ont enfilé leurs gants et remonté leurs manches pour effectuer un ramassage de déchet et un entretien de l’espace végétale sur le panorama de la côte Sainte Catherine à Rouen.

Il aura fallu faire preuve de patience pour retirer les nombreux mégots de cigarettes présents sur ce point de vue naturelle et d’esprit d’équipe pour remonter un essieu, un moteur et d’autres parties de voiture arrivés là on ne sait comment !

Pour les habitués au volontariat écologiques, le point positif est qu’il y a visiblement moins de déchets qu’avant à cet endroit de la ville. Et certains passants offrent spontanément leur aide, lors de ramassage de grosses pièces par exemple.

Ce fut une très belle action qui a touché tout le monde. C’est le fait de pouvoir faire quelque chose pour la nature qui a surtout marqué les esprits. Ça fait sortir de l’impuissance. C’est un petit geste mais un geste très important qui permet d’apprendre sur soi-même, d’apprendre le vivre ensemble et la citoyenneté dans la ville ainsi que le lien à la nature qui nous apporte tant de choses.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Paris 5 – Ecologie urbaine

2ème chantier d’écologie urbaine pour ce projet de végétalisation qui unit les énergies des volontaires de Nouvelle Acropole Paris 5 à celle des voisins du quartier. A cette occasion, nous avons réussi à donner un nouvel habillage végétal à deux autres des six arbres du terre-plein central de la rue de Bazeilles (il en reste encore 3 à faire !), située dans le quartier Mouffetard à Paris.

Dans l’esprit de la permaculture, ces actions concrètes et positives nous permettent de nous relier à la nature, mais aussi de vivre différemment les relations entre concitoyens. Il ne tient qu’à nous de rêver une ville plus belle et humaine, puis d’œuvrer ensemble pour la voir naître.

Mêlés à l’animation de la brocante du quartier, adultes et enfants ont travaillé coude à coude pour construire deux bordures – une en ardoise et une en tuile de récup’ -, apporter de la terre et du paillage, planter et arroser des semis.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un « permis de végétaliser » délivré par la Mairie de Paris.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Fernand Schwarz, auteur de la Conférence "guerrier pacifique et l'intelligence du coeur", Bordeaux

Nouvelle Acropole, Fernand Schwarz, auteur de la Conférence « guerrier pacifique et l’intelligence du coeur », Bordeaux

Un succès exceptionnel pour cette conférence sur l’intelligence du cœur au centre Nouvelle Acropole de Bordeaux ! 104 personnes ont assisté à cette rencontre, d’abord pour pratiquer ensemble car le guerrier pacifique est un pratiquant du cœur, comme l’a expliqué le conférencier, Fernand Schwarz. Un simple exercice de respiration a permis de retrouver l’harmonie du cœur et de la conscience et surtout une forme d’unité que nous perdons souvent.

Le guerrier pacifique est aussi celui qui connaît les états altérés de son âme et qui sait les combattre quotidiennement. La colère, la susceptibilité, l’orgueil et l’intolérance sont les ennemis à maîtriser, avec «  cet art de la maîtrise fondé sur l’adaptation » cher à Lao Tseu.

Nouvelle Acropole, conférence "Guerrier Pacifique et l'intelligence du cœur" par Fernand Schwarz à Bordeaux

Nouvelle Acropole, conférence « Guerrier Pacifique et l’intelligence du cœur » par Fernand Schwarz à Bordeaux

La colère entraîne un état de victime, de rejet que le guerrier pacifique affronte avec le calme, la respiration profonde. La susceptibilité, qui est un manque de confiance, informe sur une lecture du monde avec notre propre auto référencement, sans vouloir comprendre les autres et se combat avec l’affirmation et la tolérance. Et cela permet d’évoluer car si nous restons dans nos propres références, nous ne pourrons pas évoluer. Et s’affirmer n’est pas vouloir avoir raison mais aussi regarder notre propre ignorance, et donc de savoir rester bienveillant avec soi et les autres. Face à l’orgueil, qui nous dit sans cesse «  sois fort ! », l’humilité va aider le guerrier pacifique à travailler avec ses propres fragilités.

Nous avons tous des fragilités, et dans ce combat, on est nu devant soi même et on peut faire un bon travail avec ses fragilités psychologiques. L’humble connaît ses propres qualités de cœur et celles des autres.

Face à l’intolérance, très à la mode, avec le syndrome d’être parfait et avec une grande exigence dans les moindres détails, Fernand Schwarz suggère d’apprendre à vivre ensemble avec nos imperfections.

Le guerrier pacifique devient ainsi le capitaine de son âme, le maître de son destin, il a compris le grand mystère de la régénération par l’action du cœur et peut agir pour la paix.

 

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité