Posts Tagged “combat intérieur”

Quand la philosophie rencontre le mythe, une histoire se charge de sens et nous apprend à sortir du LABYRINTHE de la vie, victorieux !

Comments Pas de commentaire »

A Mortagne-au-Perche

C’est à Mortagne-au-Perche, ville du célèbre philosophe Alain qu’a eu lieu cette conférence sur Simone Weil qui a été l’élève de l’excellent professeur de philosophie au Lycée Henri IV à Paris.

Alain avait une grande admiration pour la jeune fille si douée. Sur une copie de Simone Weil, on peut lire l’annotation suivante d’Alain: « une puissance d’esprit rare ». Simone Weil respectait également son professeur qui lui a donné le goût de l’écriture, de la pensée. Lorsqu’on se penche sur la vie de Simone Weil, on découvre une héroïne de la pensée et de l’action. Dans sa courte vie, elle n’a eu de cesse que d’allier la théorie à la pratique et a mené vaillamment de nombreux combats en faveur des opprimés: des chômeurs, des victimes du fascisme. Elle a mené des investigations sur les religions d’Orient et d’Occident. Lorsqu’elle a rejoint les forces de la Résistance à Londres, elle a été missionnée pour rédiger les bases d’une nouvelle constitution pour la France. L’ouvrage , l’Enracinement, reprend les grandes idées sur les causes du déracinement actuel, sur les besoins de l’âme, et particulièrement, celui essentiel de l’enracinement. Albert Camus, grand admirateur de la philosophe, considérait qu’elle était le plus grand penseur du XXème siècle. Pour lui, la France et l’Europe, pour leur reconstruction et leur renaissance après la guerre, auront besoin des apports précieux de Simone Weil.

30 personnes ont assisté à la conférence à Mortagne-au-Perche

Comments Pas de commentaire »

Conférence sur le mythe du Roi Arthur, à l’Espace Vollon

Nouvelle Acropole Lyon a organisé le jeudi 14 avril 2022 une conférence sur le thème : La quête du Roi Arthur : un mythe toujours actuel ?

Une trentaine de personnes a assisté à la soirée animée par 3 formateurs en philosophie pratique et un membre de l’école. Le public était au rendez-vous, avec des questions pertinentes et la soirée s’est terminée en de beaux échanges conviviaux.

Quand on dit Merlin, Avalon, la Dame du lac, Lancelot, il y a quelque chose dans notre esprit qui tend l’oreille un instant sans savoir d’où ce bruit peut venir. Le mythe arthurien est le secret d’une destinée qui s’ignore. Elle est une quête pour aller chercher quelque chose de plus noble et de plus digne pour aller à la rencontre de nous-mêmes.

Les personnages de Perceval, Lancelot, Gauvain… nous rappellent que nous avons en nous une forme de grandeur à réveiller par le combat entre l’ombre et la lumière et que nous pouvons passer de l’homme errant au chevalier qui fait partie d’une table ronde, d’une société noble.

L’important est de vivre l’esprit et les valeurs chevaleresques (l’aventure, la loyauté, l’honneur, le courage, la solidarité) sans reproduire les formes du passé. Car aujourd’hui, il y a besoin de héros au quotidien, dans les petits combats de la vie.

La philosophie est une manière de vivre ce combat dans la vie de tous les jours. Comme dans le combat de St Georges et du dragon : nos dragons sont notre égoïsme, notre petitesse, nos faiblesses variées, que nous pouvons dominer par l’épée de notre volonté et le bouclier de nos valeurs.

Ce n’est pas très à la mode aujourd’hui, mais c’est une voie inspiratrice que nous pouvons vivre grâce à la philosophie.

“La vie la plus vide, fade et aride peut se transformer en une merveilleuse aventure, si l’âme se réveille, illuminée par un idéal philosophique et chevaleresque. » J.A. Livraga

Comments Pas de commentaire »

« 𝑷𝒐𝒖𝒓 𝒒𝒖𝒆 𝒍𝒆𝒔 𝒂𝒓𝒃𝒓𝒆𝒔 𝒆𝒕 𝒍𝒆𝒔 𝒑𝒍𝒂𝒏𝒕𝒆𝒔 𝒔’𝒆́𝒑𝒂𝒏𝒐𝒖𝒊𝒔𝒔𝒆𝒏𝒕, 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒒𝒖𝒆 𝒍𝒆𝒔 𝒂𝒏𝒊𝒎𝒂𝒖𝒙 𝒒𝒖𝒊 𝒔’𝒆𝒏 𝒏𝒐𝒖𝒓𝒓𝒊𝒔𝒔𝒆𝒏𝒕 𝒑𝒓𝒐𝒔𝒑𝒆̀𝒓𝒆𝒏𝒕, 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒒𝒖𝒆 𝒍𝒆𝒔 𝒉𝒐𝒎𝒎𝒆𝒔 𝒗𝒊𝒗𝒆𝒏𝒕, 𝒊𝒍 𝒇𝒂𝒖𝒕 𝒒𝒖𝒆 𝒍𝒂 𝒕𝒆𝒓𝒓𝒆 𝒔𝒐𝒊𝒕 𝒉𝒐𝒏𝒐𝒓𝒆́𝒆. » 𝑫𝒊𝒔𝒂𝒊𝒕 𝒏𝒐𝒕𝒓𝒆 𝒄𝒉𝒆𝒓 𝑷𝒊𝒆𝒓𝒓𝒆 𝑹𝒂𝒃𝒉𝒊

Au cinéma L’épée de Bois _ Rue Mouffetard

Ce jeudi 17 février 2022 à 20h au cinéma l’Épée de Bois, rue Mouffetard dans le 5ème arrondissement à Paris : une projection de Permaculture, la Voie de l’Autonomie a été faite. Une philosophe de Nouvelle Acropole a ensuite animé un échange autours de ce film, dans le cadre du jardin permaculturel de la rue Mouffetard.
La permaculture est bien plus qu’une alternative à l’agriculture moderne, c’est un mode de vie, équitable et durable. De la France jusqu’en Inde, Vandana Shiva, Maxime de Rostolan et beaucoup d’autres, nous présentent ce qu’est la permaculture et comment chacun peut la mettre en pratique.
Construction, jardinage, énergie, relations, solidarité, créativité, une nouvelle aventure humaine s’offre à vous ! Nous pensons que la philosophie est indispensable pour vivre la transition écologique.

La philosophie nous aide à relier le respect de la terre et des hommes, le respect de l’action et de la réflexion! Une philosophe de Nouvelle Acropole est intervenue pour parler de solutions concrètes pour demain dans ce ciné débat.

Merci à Jupiter Films pour cette production.

Jardin permaculture de la rue Mouffetard -animé par le collectif Aux Arbres citoyens –

Comments Pas de commentaire »

Ce mardi 15 février, le président de Nouvelle Acropole France, Thierry Adda a donné une belle conférence sur la philosophie pour sortir de l’illusion.

La philosophie est un art de vivre reliant la tête, le coeur, les mains, avec pour base la quête de la vérité. Grâce au travail de réflexion et d’amélioration de soi, elle permet de transformer les belles idées en actions concrètes, dignes et généreuses. La finalité est de devenir un acteur conscient du monde ici et maintenant.

Thierry Adda et la voie de la conscience

Comments Pas de commentaire »

Dans notre monde où les injonctions « zéro effort » et « reste cool » foisonnent dans notre paysage quotidien, nous n’avons jamais été aussi crispés sur les résultats à atteindre et les défis en tout genre. Quel est l’essentiel ? Où puiser la force du lâcher-prise ? Depuis l’antiquité, les philosophes d’Occident et les sages d’Orient ont mis à disposition de nombreux exercices d’entraînement de l’esprit.

C’est ce que nous avons invité à vivre à travers la pratique d’exercices pour apprendre à lâcher prise à travers une pratique de mandala collectif ce mercredi 26 janvier 2022 pour une soirée de philosophie pratique.

« L’essentiel ne s’atteint pas seul » Jérôme

Comments Pas de commentaire »

Pour la Journée Mondiale de la Philosophie à Lyon, dans le cadre du festival La Nuit de la Philosophie, nous avons animé un atelier de philosophie sur la Bhagavad-Gita.

Un récit universel

La Bhagavad-Gita est un court récit philosophique, au coeur de la grande épopée du Mahabharata. Ce texte universel a inspiré Gandhi, Martin Luther King, Nelson Mandela ou encore la militante écologiste, Vandana Shiva, qui pour nous sont des héros modernes, de ceux qui ont lutté et luttent encore pour vivre selon leurs idéaux, quoiqu’il leur en coûte, parfois même, pour certains, au prix de leur vie ou de leur liberté ! 

Elle met en scène Arjuna, le prince d’une famille noble, qui doit combattre pour conquérir Hastinapura « la ville de la sagesse ». La bataille d’Arjuna dans symbolise le combat intérieur présent en chacun pour pouvoir réaliser nos aspirations profondes.

Le combat intérieur

L’idée du combat intérieur du point de vue philosophique n’est pas celui de la violence, d’une guerre sanglante mais la finalité du combat intérieur est de pouvoir développer une force intérieure qui nous permette de vivre nos valeurs et nos idéaux et d’accomplir notre destinée d’homme.

Comme nous, Arjuna doit faire un choix important : affronter sa peur et assumer le combat intérieur, ou bien se laisser vaincre par ses doutes en restant enfermé dans sa petitesse.

Avec le public venu nombreux, nous nous sommes donc posé les mêmes questions qu’Arjuna pose à son instructeur, Krishna : Pourquoi dois-je combattre ? Pourquoi ai-je du mal à faire des choix ? Qu’est ce qu’un choix juste ?

Mais plus que de se poser des questions, il faut faire des choix et apprendre à les suivre chaque jour. C’est à cela que sert la philosophie pratique !

Nous vous conseillons vivement de lire quelques passages de la Bhagavad-Gita, et aussi nous vous invitons à découvrir nos ateliers pratiques de philosophie à l’association lyonnaise Nouvelle Acropole !

Pour en savoir plus sur nos prochains ateliers, consultez notre site internet : https://deviens-philosophe.fr/ ou bien contactez-nous sur https://lyon.nouvelle-acropole.fr/contact

A bientôt

Comments Pas de commentaire »

En l’honneur du 150ème anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi, la fédération des Nouvelle Acropole France a organisé un festival Hommage à Gandhi, dans 9 villes en France. L’Association Nouvelle Acropole Toulouse a rendu hommage à ce grand homme politique et spirituel dans une conférence participative, « La philosophie de Gandhi : la Bhagavad-Gîta », le 3 octobre 2019, en présence de Mme Manii Agarwal, troisième secrétaire de l’ambassade de l’Inde.

Les participants ont discuté par petits groupes pour réfléchir sur le combat intérieur. Grâce à la conférence, nous avons mieux compris l’histoire et le message atemporel de non-violence de Gandhi qu’il a puisé dans la La Bhagavad-Gîta. Ce récit sacré de l’Inde ancienne est un dialogue entre le prince Arjuna et son conducteur de char (son maître spirituel) Krishna qui a trait au juste accomplissement de l’action. C’est par une métaphore sur fond de guerre dynastique que ce texte hindou introduit les bases philosophiques du Karma yoga (la voie de l’action juste et désintéressée).

La proposition philosophique de ce poème épique est de redonner aux individus confiance en eux-mêmes pour réveiller le guerrier pacifique qui habite en chacun et entreprendre la voie de la conquête de soi. Gandhi a médité durant toute sa vie sur ce texte, notamment dans des moments de doutes et de découragement. C’est par la mise en pratique de ces enseignements que Gandhi puisera ses intuitions spirituelles et sa force d’action. C’est par la pratique du karma yoga, yoga de l’action désintéressée, qu’il a libéré tout un peuple et son exemple continue à nous inspirer pour trouver la force intérieure.

Après un verre de l’amitié, les participants sont partis grandis et inspirés par cet exemple de philosophie appliquée qu’est la vie de Gandhi.

« Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde » Gandhi

Comments Pas de commentaire »

Autour de cette intrigante question, une soirée tout en partage a réuni un groupe de personnes motivées.
La première activité était un quizz philo. Les questions portaient sur des citations de philosophes et après chaque réponse, une animatrice a développé par une explication synthétique chaque notion abordée pour explorer le thème « La philosophie peut-elle changer le monde ? »
Ensuite un débat mouvant a été proposé. Sur une question fermée (oui/non), les participants prenaient place de part et d’autre de la salle en fonction de leur point de vue. Après le débat, un animateur a présenté le mythe de Persée en lien avec le thème de la soirée.En assumant le combat intérieur, en dépassant sa peur, Persée réussit à changer le monde qui avait décidé de cette injustice. Enfin les participants ont pu entendre le poème « Invictus » qui avait inspiré Nelson Mandela, un homme qui a changé son monde.
En conclusion, il est apparu nécessaire si l’on veut changer le monde, de se changer soi-même, et d’affronter ses peurs.
La soirée s’est terminée autour d’un pot de l’amitié avec des boissons de la « Ruche qui dit oui » en se donnant rendez-vous pour les prochains ateliers de philosophie pratique.

Comments Pas de commentaire »

Vendredi 12 et samedi 13 octobre, le centre Anabab (Association Nouvelle Acropole Bayonne-Anglet-Biarritz) avait la grande joie de recevoir Denis Marquet, écrivain philosophe, pour une conférence sur La véritable philosophie du Christ et un atelier Chercher d’abord l’infini en lien avec son dernier livre Oser désirer tout. Grande surprise dans le regard des 102 personnes présentes lorsqu’il a commencé en nous disant « Je ne peux faire cette conférence, c’est impossible… » oui mais… « C’est impossible et nécessaire ! ».

C’est avec toute la singularité et l’originalité de la pensée de Denis Marquet que nous avons pu mieux nous approprier les paraboles des évangiles et la philosophie du Christ qui en découle. Le père, qui symbolise la source ne connait le bien ni le mal, il ne connait que l’union et le Christ est le lieu de cette unité. S’unir à la source et reconnaître notre dimension transcendante nous permet de réaliser l’infini en soi car ce n’est pas nous qui agissons mais quelque chose de plus grand qui se donne à travers nous. Pour mieux nous mener dans cette explication Denis Marquet finira sa conférence par cette trés image symbolique « Comme le vitrail qui se révèle lorsque la lumière le traverse et laisse apparaître aussi bien ses parties sombres que luminauses, laissons nous traverser par cette lumière la grâce et rendons l’impossible possible. »

Ainsi Denis Marquet, traversé par sa lumière, a pu nous donner cette conférence car elle était nécessaire. Nécessaire pour nous qui avons tant besoin de nous tourner vers notre source là où sommeille l’Etre unique que nous sommes.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité