Archives pour 24 janvier 2022

Le dimanche 23 janvier 2022 s’est tenu à Paris 15, notre première journée citoyenne de l’année ! 

A 14h30, nous avons sorti nos gants, sacs poubelles et bouteilles en plastique pour une action de nettoyage de rue : en moins de 10 minutes, les bouteilles étaient remplies à moitié des mégots de cigarette…

“Je me suis demandé à quoi ça servait ? C’était comme un travail sans fin… Puis, je me suis dit que si je n’avais rien fait, demain il y en aurait encore eu plus !”

laurent, membre de nouvelle acropole paris 15

Une vraie bouffée d’air frais pour la place Camille Claudel et des passants qui nous ont remerciés de notre geste. Car la rue appartient à tout le monde, et en premier lieu aux citoyens : alors, faire une action simple comme la nettoyer nous semble être un geste noble car nous n’avons pas envie d’attendre que ça bouge au niveau des pouvoirs publics. 

“Je me sens responsable de ma posture, je veux montrer que c’est possible d’agir pour changer les choses” nous a confié Anthony.

Résultat d’une heure trente de nettoyage !

“Les bonnes comme les mauvaises habitudes commencent chez soi, dit Tristan, je me rends compte que chez moi, j’accumule des petites choses par-ci, par-là… Une fois chez moi, je vais ranger et mieux qualifier l’espace.” 

Puis à 17h30, notre équipe de volontaires s’est métamorphosée en maraudeurs pour partir à la rencontre des sans-abris. La nuit, la rue se transforme en espace hostile qui les rend d’autant plus invisibles. Aller à leur rencontre représente plus qu’un café ou un sandwich donné, en maraude, c’est un véritable don de soi que l’on offre. Et nous n’avons pas intérêt à perdre l’enthousiasme ! ça tombe bien, c’est avec cette citation que nous sommes partis faire cette maraude : “L’enthousiasme décuple la valeur de ce que l’on donne”

Et de l’enthousiasme, il en fallu car l’hiver est encore là et les températures sont bien froides… Un sans-abri croisé sous le centre commercial de la Tour Montparnasse ne trouvera pas de place au centre d’hébergement d’urgences ce soir. Nous lui remettons un matelas que nous avons trouvé et la nourriture que nous avons… 

Notre équipe de maraudeurs contacte le 115.

“C’est comme faire du feu sous la pluie, il faut beaucoup de détermination”

Benjamin, membre de nouvelle acropole paris 15

“L’enthousiasme, c’est un comme un feu qu’il faut sans cesse attiser. J’ai été pris de nombreuses fois à dépourvu…” raconte Anthony qui en est à sa 4e participation de maraudes. “C’est comme faire du feu sous la pluie, il faut beaucoup de détermination” rajoute Benjamin. « Au fur et à mesure, le sentiment évolue : se relier à l’enthousiasme permet d’ouvrir son écoute à l’autre, accueillir ce qu’il a à dire car on ne peut pas faire plus… elle se transforme en volonté et détermination pour faire tout notre possible. » conclut Angel

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité