Archives pour 18 octobre 2021

Le 8 octobre 2021, Nouvelle Acropole Bordeaux a célébré 20 ans de maraude dans la ville. En effet, cela fait 20 ans que les membres de l’association philosophique sillonnent les rues de la ville pour porter assistance et chaleur humaine aux sans-abris et sans domicile fixe.
Ces maraudes visent à créer une relation authentique en ouvrant le cœur pour échanger, écouter, partager avec ceux qui vivent en marge. Le café ou la soupe chaude sont des prétextes pour rentrer en contact et apporter de la considération, de la chaleur humaine indispensable à la dignité humaine.
Ce soir-là, après la rétrospective de 20 ans de photos prises dans les rues, nous sommes partis en maraude avec la soupe « maison » confectionnée avec les légumes donnés par les commerçants du quartier. Pour retrouver Reynald, Gérard, Camille … comme avant nous retrouvions Vincent, Sergio, David, Dédé, Titi ou Neuneuil. Nous avons croisé leur regard hier, aujourd’hui et nous recommencerons demain. Non pour répondre aux besoins matériels mais aux besoins de l’âme. Et simplement se voir dans le regard de l’autre.

« Avec ce que les gens me donnent, je pourrais ouvrir un supermarché. »
Il s’appelle Michel, sourire aux lèvres, l’œil profond et rieur, il est à la rue comme on est d’un pays. Comment en est-il arrivé là ? Non par choix. Mais au fil du temps, entre être et avoir, il a fini par choisir. Avoir peu de biens et pourtant être bien. Et autant que possible faire du bien. Michel, la joie, il l’émane et la transmet. Au fond, qui donne et qui reçoit ? Notre échange se prolonge. Il a raison, Michel : Dans nos villes, on ne meurt pas de faim, on meurt de froid. Le froid des cœurs … »

« Peu importe si l’on a des vêtements sales, le plus important c’est de garder le cœur ouvert. »
Gun, Letton de passage sur Bordeaux, 2003. »

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité