Archives pour 7 décembre 2019

Hier soir à l’école Nouvelle Acropole Biarritz, Benjamin Bohrani, violoniste à l’orchestre de chambre de Toulouse, a su provoquer des mouvements de notre conscience. Mais comment a t-il fait ? Tout d’abord, c’est avec son violon qu’il nous a permis, tantôt de nous élever vers les étoiles, puis de plonger au fin fond de nous même, pour enfin nous relier à toutes les personnes de la salle. Mais le plus grand voyage qu’il nous a fait faire est un voyage intérieur, à la recherche de qui nous sommes réellement. Ce ne sont pas seulement les douces mélodies du violoniste qui nous ont mises sur les chemins de l’harmonie. Non. C’est la paix profonde du conférencier, le rayonnement de celui qui, ayant rencontré l’homme intérieur, transmet, avec amour, la joie qui l’habite. Si le public était déçu que Nouvelle Acropole ne donne pas (encore) de cours de musique, il était heureux de découvrir qu’une école de philosophie peut conduire a une telle harmonie !

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité