Posts Tagged “souffle”

Nouvelle Acropole, activité

Nouvelle Acropole, Conférence et atelier "danser avec le qi" à Bordeaux

L’espace Mouneyra de Bordeaux a accueilli pour la seconde fois, Walter Peretti, vice-président de la fédération des enseignants de Qi-Gong. «Corps et Conscience dans la pensée chinoise des arts internes» était le thème de la conférence au cours de laquelle nous avons étudié un passage d’un texte de Zhuang Zi. Observer ce qui se passe dans le corps, ne pas laisser l’énergie se poser sur quelque chose ou quelqu’un mais danser avec elle pour l’empêcher de prendre une forme … jusqu’à ce qu’elle se libère … voilà l’art du Qi Gong que nous avons expérimenté le lendemain en conciliant travail sur le corps, le souffle et l’esprit.

Comments Pas de commentaire »

 

Stage de Géobiologie et Feng Shui à la Cour Pétral

Dans le cadre des ateliers Culture et Nature proposés à la Cour Pétral, ancienne abbaye trappistine du Perche, un stage a été animé par Pierre Thirault, fondateur de l’Institut Européen de Feng Shui, dans le but de se familiariser avec deux disciplines sœurs, le Feng Shui et la Géobiologie. Le Feng shui est l’art d’utiliser le Chi (souffle) pour harmoniser son environnement, en particulier son habitation, selon les cinq éléments et les huit trigrammes chinois. La Géobiologie mesure et contrôle les nuisances énergétiques, telluriques et cosmo-telluriques ambiantes de façon à préserver au maximum l’énergie vitale humaine. Sa pratique requiert concentration et ouverture. Elle apprend à se relier aux lois de l’Univers.

Comments Pas de commentaire »

conférence Quête de l'Un à Paris 5

Walter Peretti, fondateur de l’école (laïque) Qi Gong traditionnel Bai Yuan a retracé à Paris 5, dans une conférence La sagesse des pratiques corporelles, le contexte historique et la mentalité des populations grecque, sémite ou chinoise par rapport à la quête de l’unité. L’Homme est en conflit intérieurement par la fragmentation de son existence (tiraillé entre le corps et l’esprit), alors que sa finalité essentielle est de retrouver l’unité. Les chrétiens d’Orient comme les taoïstes se rejoignent dans la démarche d’aller vers la réunification de soi dans le seul lieu possible, le corps, et l’unité avec le cosmos. Le Qi Gong est l’une des méthodes préconisées ici, grâce à laquelle on peut véritablement faire l’expérience de l’âme habitant le corps. De quelle façon ? En focalisant son attention sur sa respiration – ou le souffle (Qi) – avec cette conscience et jusqu’à la contemplation de la nature. Pour les Chinois, il n’y a rien en dehors du Tao.

Comments Pas de commentaire »