Posts Tagged “ciné-philo”

Qui aujourd’hui ne rêve pas de réenchanter sa vie dans un monde désenchanté ?

Par ce film mondialement connu, poétique et positif, Béatrice et Marion, animatrices de ce ciné-philo ont tenté de répondre à la problématique : quelle posture adopter pour se réenchanter et réenchanter le monde ?

Réenchanter vient du latin, “in” signifiant “invitation, entrée”, “cantare” “chanter, produire des sons harmonieux avec sa voix”. Depuis des siècles, en Rome Antique ou en Orient jusqu’à la musicothérapie aujourd’hui, le chant est utilisé à des fins thérapeutiques et de ré-harmonisation de la psyché.

A travers les divers stratagèmes qu’utilise Amélie, l’imagination créatrice est le moyen incontournable pour faire le bien autour d’elle. L’imagination créatrice permet d’accéder à un changement de perception et de vision. Elle permet cette capacité à féconder le réel d’idées nouvelles, à inventer des manières de bousculer un ordre établi. Ceci permet de mettre en place une voie de transformation, pour soi et la société. L’héroïne du film a conscience de sa vocation, ose les combats intérieurs et extérieurs afin d’accomplir son destin et de libérer sa lumière.

Le réenchantement demande d’oser traverser le chemin d’épreuves nous initiant au pouvoir d’unir l’intérieur et l’extérieur de soi, donc un dépassement, une transcendance, et un l’éveil.

Un buffet à la fin de la soirée a permis aux invités de continuer le dialogue et à s’imprégner sur le thème du réenchantement.

Comments Pas de commentaire »

Le voyage de Chihiro, de Hayao Miyasaki, fût le plus grand succès de l’histoire du cinéma japonais à sa sortie en 2001. Loin d’être destiné seulement aux enfants, le film d’animation aborde des thèmes philosophiques et d’actualité, tout en mettant en scène une jeune héroïne du nom de Chihiro. Cette jeune fille, après la transformation de ses parents en porcs par la sorcière Yubaba, prend un emploi dans l’établissement de cette dernière qui la soumettra à un certain nombre d’épreuves pour pouvoir retrouver ses parents et le monde humain. Au fur et à mesure des épreuves qu’affronte Chihiro, se dévoile le conflit entre tradition et modernité dans le Japon actuel, mais aussi la sur-consommation et l’avidité qui peuvent étouffer l’être humain, ou encore le problème de la pollution de la nature lié à la sur-consommation. Ludovic Lagane et Théo Pistone, qui ont animé ce ciné-philo à Nouvelle Acropole Toulouse, à partir d’extraits du film, ont donc mis en valeur le caractère initiatique de ce « conte moderne », qui nous touche car il montre la force d’âme, le courage et la pureté de coeur d’une enfant face au monde actuel si désenchanté. Et si nous avions besoin, comme le disait Antoine de St Exupéry, « de faire que le rêve dévore notre vie, afin que la vie ne dévore pas notre rêve » ?
Pour les amateurs du 7e art et de la philosophie, les prochains ciné philo se dérouleront cet été à Nouvelle Acropole !

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité