Posts Tagged “bénévolat”

Malgré les masques, la fin de la récolte a laissé de nombreux sourires / crédit: Julia Pouligny

Article paru dans le journal « Le 24 heures », par Julia Pouligny, le 3 février 2021

Chaque premier mercredi du mois, Nouvelle Acropole propose « Nettoyons notre cité », une action qui permet le ramassage de déchets dans les rues de Toulouse. Mais celle-ci ne ressemble pas aux récoltes habituelles. Elle permet également d’avoir une approche philosophique sur soi et le monde qui nous entoure.

14h 30, le point de départ est donné à l’espace Hermès à Toulouse. À chaque récolte, le circuit change. C’est équipé de la tête aux pieds, que la petite troupe s’engage dans les rues de la ville. Un exercice sportif, mais qui permet de flâner à travers les diverses rues toulousaines tout en les préservant des déchets.

À peine quelques mètres entamés, les mégots sont déjà là. Au bord des routes, près des arbres, sous les bancs où à côté des poubelles. Ils sont devenus tellement présents qu’on a presque du mal à les repérer, car ils font désormais partie du paysage. Arrivé sur la grande rue Ozenne, le groupe se sépare en deux afin de couvrir plus d’espaces. Les passants remarquent vite les chasubles vertes et quelques remerciements se font entendre.
« Ramasser les mégots ce n’est rien, c’est réveiller les gens qui est important » explique Périclès .

Les volontaires ne sont qu’à un quart de la rue et la petite bouteille en plastique accrochée à leur taille est presque remplie.

La bouteille de Denise contenant des mégots est bien remplie crédit: Julia Pouligny

Plus loin, se trouve le Jardin Royal de Toulouse. Et grande surprise, l’espace est plutôt bien entretenu. Mais au vu du nombre de personne présentes, la sensibilisation se fait tout de même. Les sacs de tri ne sont plus transparents et laissent apparaître les déchets ramassés.

“Qu’est-ce que ce moment nous a appris de nous ?”

Tous ces volontaires se sont déplacés pour de multiples raisons. Mais à la fin de cette action, ensemble ils vont devoir débriefer de leur après-midi avec comme thématique « Qu’est-ce que ce moment nous a appris de nous ? ».

Ensemble l’équipe de volontaires ramassent tout type de déchets. crédit: Julia Pouligny

De retour à l’espace, tout le monde prend place en cercle et chacun pourra dévoiler son expérience.

Beaucoup d’émotions ont été ressenties telles que la colère, la joie, le soulagement ou même l’espoir. Une première pour Denise qui découvrait cette action. Une activité collective qui lui permet de regagner du lien social avec un plus, se rendre utile. Ludovic lui adopte un tout autre discours et déjà dans la rue le sentiment était le même : « C’était une action difficile pour moi. Ça m’a toujours énervé de voir les gens jeter des déchets. Je suis en colère parce que même déjà depuis petit, je n’ai pas le pouvoir de les empêcher».

Une colère que beaucoup partagent, mais que certains transforment en force ou bien en soulagement. Ceci leur permet de passer outre le regard et le jugement des autres et qu’en agissant, cela peut nous permettre d’être exigeant avec nous-mêmes mais plus indulgent avec les autres.

  • par Julia Pouligny ; 3 février 2021, 19:15
  • Lien vers l’article original : https://www.le24heures.fr/2021/02/03/nouvelle-acropole-ramasse-les-megots-avec-philo/?fbclid=IwAR2BQtr5VlejyqNhzx0wwc845Epm0sGAYp-mKuSAs2wQgajnmeSoEnhYNxo

Comments Pas de commentaire »

équipe de bénévoles de la vente de produits frais et locaux

Mercredi 10 juin, ce sont 10 abeilles en fleur qui ont butiné de panier en panier (49 au total) afin de les agrémenter de délicieuses fraises, de beaux melons, de légumes colorés, de fromages de chèvres qui pâturent en plein pré et de bien d’autres mets.

Notre petite ruche n’est pas seulement un moyen de se sustenter avec de bons produits locaux et frais, mais aussi de se relier et d’échanger paroles et sourires encore masqués. Ici pas de néons de supermarchés mais une douce lumière de soleil de fin de journée d’été.

Pas de tapis roulant et de « bip, bip » importuns mais du Schubert et du Chopin. Pas de caddies qui roulent de travers mais des cagettes remplies de couleurs. Pas de produits sur-emballés venus de lointaines contrées, mais des aliments frais, de saison et de proximité.

Comments Pas de commentaire »

nouvelle acropole maraude dans le 5e arrondissement de Paris

Nouvelle Acropole : maraude dans le 5e arrondissement de Paris

Le dimanche soir, une équipe de maraudeurs part à la rencontre des personnes sans abris. Ils échangent avec eux une boisson chaude mais surtout un beau moment de partage. Les maraudes du dimanche soir sont une belle occasion de tenter l’aventure de la rencontre avec l’autre. Recréer du lien tout simplement avec des personnes qui nous ressemblent plus que nous le pensons. Une fois que la glace est rompue nous découvrons qu’elles sont très faciles d’accès et dans une réelle demande de relation. Nous vivons un instant hors du temps où ces hommes et femmes nous montrent que même dans la précarité quelque chose continue de briller.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité