Archives pour décembre 2018

Nouvelle Acropole Lyon - Volontariat social - Maraude de Noël auprès des sans-abris

Ce dimanche 30 décembre, 11 volontaires de Nouvelle Acropole sont allés braver le froid pour apporter des cadeaux de Noël aux SDFs. Deux équipes ont circulé dans le secteur entre la place Bellecour et Hôtel de Ville principalement. Nous avons rencontré 23 personnes venant de pays différents.
Au-delà du cadeau physique, c’est un don de la présence, de la convivialité et de l’échange qui a eu lieu. Et cela dans les deux sens. Un beau moment d’humanité et de partage entre personnes. En osant aller au-delà des barrières sociales, c’est un véritable trésor que l’on reçoit. Chaque participant en est ressorti grandi, avec une autre vision des sans-abris que nous côtoyons tous au quotidien sans vraiment les voir.

Témoignage de Stan, volontaire NA:
 » Dimanche après midi, les bras chargés de cadeaux, brioches, soupe et café, nous avons quitté le centre de Nouvelle Acropole pour aller nous agenouiller sur le bas côté, devant ceux qui restent assis là dans le froid à observer passer les autres membres de la société.
Certains n’avaient pas faim, d’autres voulaient juste un café bien sucré mais tous étaient heureux d’ouvrir leurs paquets.
J’ai alors compris que descendre à leur hauteur pour les écouter, les regarder dans les yeux avec profondeur, sans peur et éloigner leur solitude un instant avait bien plus de valeur qu’un peu de monnaie.
J’ai hâte de pouvoir réitérer l’expérience de cette action citoyenne. « 

Comments Pas de commentaire »

Mercredi soir 6 décembre, à l’Athénée municipale, une conférence a été donnée pour l’anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme.
Que les hommes puissent avoir des droits sur toute la planète est un énorme progrès de civilisation même s’ils restent encore comme un idéal. Mais au moins ils existent, non en tant que texte juridique mais comme une proclamation. Pour juger d’un idéal, le critère est l’universalité ; un projet totalitaire exclut en confondant les intérêts particuliers et les intérêts universels. Les Droits de l’Homme nous invitent à nous rassembler plutôt qu’à nous diviser et en ce sens ils forment comme un substitut de religion au sens de « relier ». Les Droits de l’Homme sont un bien sacré qui met toute l’humanité d’accord sur un même principe.
Négliger de les commémorer, ne pas en parler à l’école, c’est les oublier en les tenant pour un vœu pieux mais négligeable. Les Droits de l’Homme sont notre patrimoine et peut-être un devoir à incarner…

Comments Pas de commentaire »

L’association ANABAB, Nouvelle Acropole Bayonne Anglet Biarritz, a eu l’honneur d’accueillir, devant 500 personnes à la Gare du Midi, le vendredi 7 décembre 2018, le groupe Karvan Trio, pour un concert exceptionnel « Voyage dans les musiques du monde ». Avec en première partie le groupe de Txalaparta (percussion basque) avec Paxkal Indo et Paxkalin Chabagno et Jesus Aured pour un live accordéon dont il a le secret.
C’est un vrai hommage à la Beauté et à l’harmonie qui nous a été offert tout au long de la soirée avec un bouquet final qui a laissé toute la salle unanime devant une si belle unité entre les musiciens et le public. On s’en souviendra longtemps.

Comments Pas de commentaire »

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Philosophie promue par l’Unesco, l’Association rouennaise Nouvelle Acropole a proposé une conférence sur « Gandhi, le guerrier de la paix » qui a réuni une soixantaine de personnes à l’Espace Idéalia le vendredi 16 novembre.

Le conférencier, Fernand SCHWARZ, président et co-fondateur de Nouvelle Acropole en France, a présenté Gandhi comme l’archétype du philosophe en action et a développé les bases philosophiques sur lesquelles il s’est appuyé dans sa vie et dans son combat politique : swaraj, l’auto-gouvernance, l’autonomie ; ahimsa, la non-nuisance, dont on retiendra l’idée de la non-violence, mais qui va au-delà ; et satya graha, la force d’âme.
Ces armes pacifiques, nous en avons tous besoin dans nos combats les plus justes, car nous portons tous en nous les germes de la violence, de la lâcheté et de la soumission. La philosophie de Gandhi s’adresse aux idéalistes qui aspirent à changer le monde en se changeant eux-mêmes. Sa doctrine de la non-violence et ses applications pratiques, puisées au cœur de la tradition de sagesse de l’Inde, restent tout à fait actuelles pour relever les défis personnels et collectifs, qui s’offrent à nous aujourd’hui.

Comments Pas de commentaire »

Nous nous représentons souvent le héros comme un aventurier, voire comme un athlète pétri de muscles… mais qu’est ce qu’un héros ? Nous pourrions dire, du point de vue de la pensée de Car Jung, que c’est l’individu qui ressent la nécessité d’accomplir un destin, qui se sent mû par une cause qui le dépasse.

Mais, comme l’a expliqué Laura Winckler, philosophe, écrivain et cofondatrice de Nouvelle Acropole en France, dans un atelier de quelques heures qu’elle a animé à Nouvelle Acropole Toulouse : les facettes du héros sont multiples. Le voyage du héros peut se décliner en 12 archétypes (comme le propose Carol Pearson, disciple de la pensée de Carl Gustav Jung).

A travers un test personnel à remplir, chacun des participants à pu découvrir quels archétypes de héros sont le plus présents en lui : le guerrier, le sage, etc… Un travail de groupe à ensuite permis de trouver des exemples de héros, imaginaires ou réels, tels Aragorn, Gandhi, … et de voir à quels archétypes ils répondent.

A travers leurs périples, les appentis philosophes ont pu reconnaître le cheminement de leur propre vie afin de devenir eux-mêmes des héros au quotidien.

Comments Pas de commentaire »

La Journée Mondiale de la Philosophie fut l’occasion pour Nouvelle Acropole Toulouse de promouvoir la philosophie à travers une conférence sur Carl Gustav Jung, animée par Laura Winckler, philosophe, écrivain et cofondatrice de Nouvelle Acropole en France.

Les participants ont exploré leur inconscient grâce à l’étude des travaux de C. G. Jung, pour répondre à la la question « comment Devenir soi-même aujourd’hui ? ». L’individuation, comme processus de prise de conscience de son individualité profonde, propose à chacun de mieux se connaître pour devenir un acteur du changement que nous voulons voir dans la société.

La philosophie pratique est en lien direct avec cette démarche de connaissance de soi, car la philosophie est avant tout une attitude de vie qui nous transforme de l’intérieur, à l’image de la phrase de Jung : « L’homme mérite qu’il se soucie de lui-même, car il porte dans son âme les germes de son devenir. »

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité