Posts Tagged “science”

Activité de Nouvelle Acropole

Nouvelle Acropole, débat philo-science « Mécanique quantique et ré-enchantement du monde », à l’école de Lyon

Quand la philosophie et la science se rencontrent autour d’un débat Philo-Science, les yeux du public s’illuminent…

Devant une trentaine de personnes, Adeline Albou, docteur ès Science et formatrice à Nouvelle Acropole Lyon, a exposé dans un premier temps l’histoire des origines de la physique quantique et quelques propriétés remarquables de cette dernière, qui dépassent de loin nos concepts familiers. Ensuite, la conférencière a mené un échange avec le public pour percevoir une vision renouvelée d’une réalité à multiples facettes à partir des découvertes scientifiques exposées.

Après un riche partage, le débat a abouti sur deux conclusions : retrouver le sentiment d’humilité devant ce qui nous dépasse, en voyant que la science ne peut pas tout expliquer – et se rappeler que tous les grands scientifiques sont aussi philosophes, poètes, etc…

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Toulouse - Journée Mondiale de la Philosophie - La quête de la Lumière

Nouvelle Acropole Toulouse – Journée Mondiale de la Philosophie nov 2015 – La quête de la Lumière

Partager autour d’un verre ce qui éveille notre lumière, ce qui nous fait vibrer, ce qui ranime notre étincelle intérieure…c’est le jeu auquel ce sont prêtés les participants pour cette soirée d’échange en l’honneur de lumière à Nouvelle Acropole Toulouse. Entre scènettes théâtrales et musique, poésie, lectures et chants,…spectateur ou acteur improvisé… la magie des échanges avec le cœur aura suffit à faire jaillir la lumière!

« À mesure que nous laissons briller notre propre Lumière, nous laissons inconsciemment aux autres la permission de faire de même ». Nelson Mandela

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Spectacle théâtral, "ion" de Platon au théâtre Trianon de Bordeaux. Affiche

Nouvelle Acropole, Spectacle théâtral, « ion » de Platon au théâtre Trianon de Bordeaux. Affiche

Platon de retour à Bordeaux

Cult-Spectacle ION-France-Bdx-022015

Nouvelle Acropole, Spectacle Théâtral »Ion » de Platon au Théatre Trianon de Bordeaux, un public nombreux

À l’initiative de Nouvelle Acropole Bordeaux, au Théâtre Trianon, la Compagnie de théâtre «Les Amis de Platon » a interprété Ion, sur une mise en scène et une adaptation de Marie-Ange MATHIEU, agrégée de philosophie. Gérard MASCOT jouait Socrate et Olivier CABASSUT, Ion, usant tour à tour de ton alerte, d’ironie, de grandiloquence, du rire même. Un public de 150 personnes a pu ainsi être à l’écoute d’un des redoutables dialogues qui traite de la poésie, et du questionnement notamment sur la nature de sa source. où les poètes vont puiser leur talent …Ion est un rhapsode, un expert dans la récitation de poèmes, allant de ville en ville. Il vient de remporter le prix de la récitation aux jeux d’Épidaure pour son excellente connaissance d’Homère. Il en tire une incommensurable vanité, que Socrate va s’atteler à démonter progressivement.

«Les poètes ne composent pas en vertu d’un art, mais en vertu d’un don divin, chacun n’est capable de bien composer que dans le genre vers lequel la Muse l’a poussé. »

Cult-Spectacle ION-France-Bdx-022015-3

Nouvelle Acropole, spectacle théâtral « Ion » de Platon au Théâtre Trianon de Bordeaux, les acteurs

Pour décrire l’inspiration et la possession poétique, Socrate compare le poète à certains possédés religieux et se sert de l’image de la pierre d’Héraclée, l’aimant pour décrire cet état. Un aimant a la vertu d’attirer à lui les métaux. Dès qu’un métal est en contact avec l’aimant il possède à son tour la capacité d’attirer les autres métaux. Ainsi une chaîne peut s’établir, rattachée en dernier lieu à l’aimant. De même, le poète est le premier maillon d’une chaîne inspirée par les Muses. Le rhapsode n’est que le second maillon, il est un « interprète d’interprète », tandis que le spectateur termine la chaîne. Ion est-il un éloge des productions artistiques qui sont le fruit d’une inspiration divine qui dépasse toute science ? Ou au contraire un éloge de la science qui seule peut juger correctement de toute chose en évitant le piège des discours superficiels centrés sur leur seule apparence formelle ? Les acteurs ont eu la générosité de prolonger leur performance par un temps dédié aux questions- réponses avec le public.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, activité

Nouvelle Acropole, Atelier pratique "au-delà de Darwin, une nouvelle vision de la vie" à Paris 5

Le philosophe des sciences, fondateur de l’Université Interdisciplinaire de Paris, Jean Staune, a animé un atelier d’échanges à Nouvelle Acropole Paris 5. Cet atelier intitulé « Au-delà de Darwin, pour une autre vision de la vie », faisait suite à la conférence : « Notre existence a-t-elle un sens ? ». Devant un auditoire nombreux et passionné, Jean Staune, avec une grande pédagogie, a développé les enjeux des différentes visions du monde. Il a montré la logique, la cohérence et parfois aussi les limites de chacune d’elles pour appréhender l’évidente complexité de l’homme et de l’univers, la pensée consciente au cœur du schéma cosmologique et la trajectoire d’évolution.

Comments Pas de commentaire »

Activité Nouvelle Acropole

Nouvelle acropole, conférence : "le pouvoir de décider", Paris 5

L’association Nouvelle Acropole Paris 5 a invité à nouveau Monsieur Max Prieux, écrivain, conférencier, pour une conférence sur le thème : « le pouvoir de décider ». Le conférencier, de formation scientifique, a développé les dernières découvertes mettant en évidence l’existence de neurones au niveau ventral et au niveau du cœur. Ainsi, en quelque sorte, l’homme dispose de 3 cerveaux, de 3 centres de décision : le cérébral, le cœur, le ventral.  La complexité  ne consiste-t-elle pas à harmoniser ces 3 centres de décision, à les observer en soi pour leur donner la place opportune dans notre vie ?

Comments Pas de commentaire »

Conférence L'homme réunifié et la force du symbolique à NA Paris 5

La science occidentale a cherché à comprendre le monde avec sa vision parcellaire et mécaniste (limitée), ce qui semble avoir entraîné, au moins depuis Descartes, une perte de nos valeurs. Pourtant l’Homme, dans un processus de voies de connaissance inter-reliées, ne pourra être lui-même que s’il parvient à une information globale de l’Univers. C’est par la force du symbolique, outil de liberté, qu’il donnera sens à sa vie organisée. Relié au monde invisible (illimité), ces formes archétypales qui le traversent et l’animent feront son identité. L’homme est bien un pont entre le monde du sens et sa conscience en croissance. C’est ce que qui a été exposé lors de la conférence donnée à Nouvelle Acropole Paris 5, L’homme réunifié et la force du symbolique par Luc Bigé, docteur ès sciences (biochimie), écrivain et symboliste, fondateur de l’Université du Symbole. http://reenchanterlemonde.com/

Comments Pas de commentaire »

Aller à la barre d’outils