Posts Tagged “spiritualité”

Et si les 4 vertus cardinales venaient vous parler à l’oreille ?
La tempérance, le courage, la prudence, la justice.

Caroline: « Lorsque j’ai investigué sur les vertus pour vous présenter cette conférence, il s’est passé comme un déclic ! Et si ces vertus me servaient de guide ? Et si elles m’aidaient à me dépasser ?
Me reliant aux « conseils » de chacune de ces vertus, je peux ainsi me remettre en question et continuer mon chemin d’évolution, pour faire sortir le meilleur de moi-même. » 

Lors de cette rencontre philosophique sur le thème du courage animée par deux membres de l’école de Toulouse, Théo et Caroline, nous avons découvert que la vertu du courage n’est pas qu’une question de force physique mais également une force d’âme. Nous pensons souvent à la bravoure des guerriers, à l’héroïsme de personnages exceptionnels qui nous inspirent par leur courage. Mais c’est en se donnant des défis au quotidien que nous développerons notre propre courage. Ceci nous renforcera et nous permettra de nous dépasser pour réaliser nos rêves.

Comments Pas de commentaire »

Fernand Schwarz, philosophe et anthropologue, spécialiste de l’étude des mythes et symboles des sociétés traditionnelles et modernes, a donné à Strasbourg, à l’Auberge de jeunesse du jardin des Deux Rives, une conférence sur le thème Spiritualité et Réincarnation dans l’Égypte ancienne, en présence de 80 personnes.

Mourir un peu chaque jour pour renaître au lendemainest une thématique d’actualité en ces temps mouvementés de la Transition. Transition sociétale, transition écologique, transition spirituelle…, il est nécessaire de s’adapter, de se transformer, d’imaginer de nouvelles solutions et de nouveaux possibles.

Fernand Schwarz nous a invités à faire un lien entre notre situation moderne et le principe de réincarnation qui était au cœur de la métaphysique en Égypte ancienne. Là-bas, en ces temps reculés, la mort ne menait pas au néant, mais permettait à la conscience humaine de passer par différents états pour renaître sous une autre forme. Le conférencier a insisté sur l’idée que dans cette vision du monde, il n’y a pas de dissociation entre le plan matériel (la substance) et le plan spirituel (celui de l’esprit) ; chacun ayant besoin de l’autre pour se manifester. Le corps physique, corruptible, était rendu inaltérable après la mort par le processus de la momification. Les autres composantes de son être, notamment l’esprit sur un plan plus subtil, poursuivaient le parcours de la conscience, tel un pèlerin passant du visible à l’invisible, et changeant de forme en chemin. 

La « pesée de l’âme » (psychostasie ou mesure des « bonnes ou mauvaises » actions accomplies dans la vie terrestre) assurait le passage de la vie terrestre à la vie céleste. En fonction de sa propre inclination et de son degré d’attachement à la destinée terrestre, l’âme continuait son parcours vers la libération ou vers une nouvelle génération de vie, sur Terre, selon le principe de réincarnation.

Toute la société égyptienne ancienne, du rôle du Pharaon,  à la formation des prêtres responsables des rites initiatiques, du panthéon, symboles, canons de la statuaire et de l’architecture, jusqu’au Nil que les Égyptiens voyaient comme un axe conduisant les hommes de la terre vers le ciel, était structurée sur le principe de cyclicité et renaissance.

La symbolique de l’Égypte ancienne et ses rituels se sont poursuivis – fait remarquable – pendant des siècles et des siècles ; puis ils se sont évanouis mais ils sont parvenus jusqu’à nous grâce aux textes retrouvés par les archéologues (Livre des MortsTextes des pyramidesLivre de la Respiration..) et grâce à des témoins tels Hérodote, historien et géographe grec – Vesiècle avant J.-C. ou plus proche de notre époque, Gaston Maspero, égyptologue et écrivain français du XIXsiècle.

Aujourd’hui, L’Égypte peut se réfléter en nous dans notre posture intérieure. Quotidiennement, nous pouvons choisir de placer notre conscience dans les supports du désir et du contentement, ou dans des supports plus subtils de nous-mêmes. Nous pouvons mourir et renaître dès lors qu’une prise de conscience nous fait franchir une étape, une porte. À chaque seuil franchi, notre esprit et notre âme supérieure deviennent plus clairs et se manifestent plus souvent. « La conscience humaine est traversée par l’idée d’une perpétuelle renaissance des choses et d’une permanente mutation. Se dépasser, c’est quitter la latence des choses pour acquérir un pouvoir réel sur Soi » ; c’est « oser l’inconnu, tout en restant centré ».

Conférence « Spiritualité et réincarnation dans l’Egypte ancienne « par Fernand Schwarz Octobre 2020 Nouvelle Acropole Strasbourg

Comments Pas de commentaire »

Le « Jour de la Terre » est un événement international dédié à l’éducation au respect de l’environnement, qui a fêté ce mercredi 22 avril 2020 ses 50 ans d’existence [1].
En 2009, les Nations Unies ont également désigné cette même date « la journée internationale de la Terre nourricière » [2].
En cette année 2020, voici le message de l’ONU : « Il est important, aujourd’hui plus que jamais, qu’en cette Journée internationale de la Terre nourricière nous insistons sur le passage à une économie plus durable, qui bénéficie à la fois à l’humanité et à la planète. Assurer une harmonie avec la nature et la Terre n’est plus uniquement souhaitable, mais nécessaire. »
« Nous ne devons pas oublier une autre bataille à mener sur le long terme, une que nous ne pouvons surtout pas perdre : celle contre la dégradation de notre planète. »

Depuis plus de 60 ans dans le monde, Nouvelle Acropole France s’engage profondément dans le partage d’une vision du monde où l’homme et la nature sont reliés. Nos différentes activités de volontariat écologique permettent d’exprimer notre conscience sociale et notre sens de la responsabilité devant les crises et les défis de notre monde [3].

C’est pourquoi Nouvelle Acropole s’associe à cet événement international du Jour de la Terre.
En cette période de confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19, un programme spécial a été réalisé sur les réseaux sociaux, avec l’implication et la mobilisation de tous les bénévoles et les formateurs de Nouvelle Acropole en France depuis leurs lieux d’habitation.

Trois conférences phare ont été proposées en Facebook Live :

  • L’homme fait-il partie de la nature ?
  • Sortir de l’impuissance face aux enjeux écologiques :
  • Ecologie spirituelle
    A ces conférences s’ajoutent des évocations artistiques en hommage à la terre, des ateliers en ligne de dessin ou de méditation, ainsi que des tutoriels pour les éco-gestes.

Bon jour de la Terre, car en réalité, c’est tous les jours !

[1] https://www.earthday.org/earth-day-2020/
[2] https://www.un.org/fr/observances/earth-day
[3] https://nouvelle-acropole.fr/actions/volontariat

Voici en détail le programme réalisé à l’aide des centres Nouvelle Acropole en France, avec les liens des conférences et des vidéos lorsque ces dernières sont disponibles :

Biarritz :
Conférence FB : Ecologie spirituelle
animée par Florie Amouroux, philosophe et médecin, formatrice en philosophie à NA Biarritz https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.france/videos/662182337905244/
Méditation sur la Terre, animée par Christopher Stephens, professeur de Yoga au sein de l’association Madhura Yoga https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.biarritz/videos/1547179212116039/
Texte poétique en musique en l’honneur du Jour de la Terre https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.france/videos/533463720898035/

Bordeaux :
Conférence FB live : Sortir de l’impuissance face aux enjeux écologiques : La permaculture, un nouvel art de vivre

animée par Chloé Bizien, philosophe, diplômée d’un master en géographie et écologie humaine, formatrice en philosophie à NA Bordeaux
https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.france/videos/220433422594350/
Vidéo hommage à la terre https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.bordeaux/videos/674975656618438/

Lyon :
Vidéo Éco-gestes pour préserver l’eau chez soi
https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.france/videos/2897914193629958/
Quizz chaque jour de J-7 au Jour J sur les chiffres de la consommation d’eau

Marseille :
Sensibilisation par les bénévoles de Nouvelle Acropole Marseille à l’occasion de la distribution de paniers de la « Ruche qui dit Oui » avec l’association « Fruits de la Terre ».

Paris 5ème arr. :
2 hommages poétiques à la Terre
https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.paris5/videos/242661226932301/
https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.paris5/videos/846060712541315/

Paris 11ème arr. :
« Ne soyez pas confinés, laissez germer ! » Montages photo avec phrases philosophiques

Paris 15ème arr. :
Vidéo sur les 50ans du Jour de la Terre
https://www.facebook.com/NouvelleAcropoleParis15/videos/2922100497881198/

Rouen :
Conférence FB live : L’Homme fait-il partie de la Nature ?

animée par Fabien Duval, philosophe et ingénieur en environnement, président de Nouvelle Acropole Rouen
https://www.facebook.com/rouen.nouvelle.acropole/videos/668188587082594/
Atelier FB Live « dessine un arbre sacré »,
animé par Fanny Mesnil, professeur de dessin et de peinture
https://www.facebook.com/nouvelle.acropole.france/videos/2643307779215185/

Comments Pas de commentaire »

Le centre Nouvelle Acropole à Lyon a accueilli Fernand Schwarz, philosophe et  écrivain, pour une conférence intitulée « Magie, pouvoir et spiritualité dans l’Egypte ancienne ».

Les 104 personnes venues assister à l’activité ont été  captivées en découvrant une nouvelle facette de l’histoire de l’Egypte, bien loin de l’image hollywoodienne romancée.

A l’image de Pythagore ou de Platon qui sont allés puiser des enseignements en Égypte, nous pouvons encore aujourd’hui tirer profit de la sagesse égyptienne plurimillénaire, en nous appuyant notamment sur les notions de magie, de pouvoir et de spiritualité.

En effet, notre civilisation tend à oublier qu’elle fait partie d’un tout interconnecté. Or, les Egyptiens avaient pleinement conscience que la véritable magie (heka) est celle de pouvoir nouer des liens.

Il s’agit ensuite de parvenir à prendre le pouvoir sur soi-même, d’exprimer la capacité d’auto-gouvernance qui existe en chacun d’entre nous pour permettre au cœur conscience de faire le choix juste, celui qui rendra le cœur assez léger pour réussir l’épreuve de la pesée face à la Maât.

Faisons ensuite émerger la potentialité supérieure de l’être humain en allumant l’étincelle de lumière invisible de la spiritualité (akh).

Ecoutons les mises en garde de l’Égypte ancienne : détournons-nous de la paresse,  de la surdité mentale et de l’avidité qui causeraient la perte de conscience et qui permettraient au chaos de s’installer.

Renouons les liens avec l’univers, les autres et nous-mêmes afin de permettre l’harmonie et d’être considérés comme vivants parmi les vivants.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conférence Fernand Schwarz « Magie, pouvoir et spiritualité dans l’Egypte ancienne » octobre 2019, Strasbourg

Égyptologue, philosophe, fondateur de l’association Nouvelle Acropole en France, Fernand Schwarz a donné une conférence à Nouvelle Acropole à Strasbourg, devant une centaine de personnes, curieuses et enthousiastes, venues découvrir le mystère et l’héritage historique de l’Égypte ancienne. La société égyptienne ancienne a transmis aujourd’hui encore un grand trésor pour l’humanité, celui de nous apprendre à mieux vivre individuellement et collectivement. La sagesse de l’Égypte antique permet de mieux comprendre les raisons de notre propre existence en s’appuyant sur les notions égyptiennes de magie, de pouvoir et de spiritualité. Cette civilisation s’est construite selon un lien intime entre l’univers et le cœur. Tout au long de son histoire, elle a maintenu l’harmonie entre les lois de l’univers et l’humanité par des pratiques philosophiques. Par les temps qui courent, la société égyptienne ne pourrait-elle pas être source d’inspiration pour la construction d’un monde meilleur qui passe par une évolution individuelle et collective de la conscience ? La soirée s’est poursuivie avec des dédicaces de livres par le conférencier, auteur de nombreux ouvrages sur l’Égypte antique, et s’est clôturée, par un moment convivial d’échange autour d’un thé et d’un dialogue sur les Sagesses dévoilées, et les moyens de vivre ces enseignements au quotidien dans le monde d’aujourd’hui.

Comments Pas de commentaire »

Le secret de la longévité de la civilisation égyptienne sur 4000 ans repose sur ces trois principes, imbriqués l’un dans l’autre :

Magie, pouvoir et spiritualité

L’Egypte ancienne voyait sa vérité dans l’interconnexion avec l’univers vu comme un système vivant s’ordonnant selon des principes et des lois que les hommes devaient reproduire sur Terre. La véritable magie c’est celle du lien, la capacité de s’interconnecter collectivement dans le respect des principes d’ordre, de justice et de solidarité que représente la Déesse Maât.

Le pouvoir pour un Egyptien, c’est de combattre toute forme de chaos, de séparativité, le désordre qui s’ensuit, et ce combat commence par harmoniser les conflits en nous. Les Egyptiens donnaient une grande importance à la maîtrise deux même, pas pour se réprimer mais pour être canal en étant à l’écoute du divin.

L’Egypte ancienne dans sa sagesse et sa spiritualité à toujours des choses à nous enseigner, nous qui avons perdu la connectique avec le ciel pour donner toute la place aux seuls  problèmes matériels. Alors à nous de retisser les liens avec les lois du cosmos, les autres et nous même et pour cela il faut se placer au centre dans notre cœur-conscience pour faire les bon choix.

Comments Pas de commentaire »

Une salle bien remplie et intergénérationnelle attendait ce vendredi 20 octobre 2017

Fabien AMOUROUX, Ingénieur de l’école Centrale, philosophe et écrivain pour une conférence sur Nietzsche dans les locaux d’ANABAB
NIETZSCHE est un philosophe à part. Il ne ressemble à aucun autres. Incroyablement vivant sa prose est magnifique, violente et diverse à l’instar de la vie.
Grand adepte du marteau plutôt que du stylo, il « fait péter les idées » pour les soumettre, toutes, à l’épreuve de la vérité. Si les fragrances sont désagréables c’est qu’elles sont décadentes on jette. Si le parfum est plaisant ce sont de belles idées propices à faire grandir et nourrir la vie.

MAIS ATTENTION DANGER ! NIETZSCHE est un génie de la pensée mais ce n’est pas un SAGE.
Le conférencier s’adresse plus particulièrement au jeune auditoire de la salle. Il met en garde contre ce qui pourrait être une appropriation hâtive de ses écrits. Il faut explorer lentement et avec analyse les fulgurances de l’auteur. L’ensemble de son œuvre est d’une grande cohérence et élargie la conscience si on sait bien suivre les recommandations.

Merci, Fabien Amouroux de nous avoir fait partager le coup de cœur de vos 17 ans. On comprend que NIETZSCHE séduise la jeunesse. Il en avait l’audace, la fougue l’intelligence et la soif d’éternité.

Comments Pas de commentaire »

Après la conférence « Deviens qui tu es » la semaine dernière, l’évènement philosophique a récidivé à l’Espace Mouneyra vendredi 06/10 avec cette fois « Guérir l’âme du monde », sujet encore aussi ambitieux et complémentaire. En effet, si on parvient à trouver l’unité en soi avec le « deviens qui tu es », il y a toutes les chances que nous nous sentions connectés avec le monde entier, l’univers et les autres qui sont un autre soi-même.

Le conférencier a commencé à régler magistralement leur compte à ceux qui pensent que l’âme n’est qu’un corps nébulo-gazeux. Ce n’est pas parce qu’on ne voit pas les choses avec la vue ou qu’on ne peut démontrer leur existence qu’elles n’existent pas. D’ailleurs, de plus en plus d’astrophysiciens bloqués dans leurs complexes équations mathématiques envisagent de former un signe pour l’hypothèse de l’âme comme on a adopté celui du huit renversé pour tenir compte de l’infini.

Et puis qui ne s’est pas senti ému profondément devant un coucher de soleil, un firmament étoilé et s’interroger sur le mystère de cet univers dont le principal est : pourquoi y-a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Pascal avait bien raison en pariant sur l’existence du divin (ou âme ou intelligence) car c’est meilleur pour la santé de l’âme.

Comment guérir l’âme du monde alors ? En se mettant à son chevet et, par l’attention que nous lui porterons, par l’amour qui nous connecte à l’essentiel, en ne plus le considérant comme un objet à exploiter. Ce faisant, nous récupérerons le sens qui nous fait défaut et nous réconciliera avec cette immensité amie.

Et si ce n’était pas suffisamment prouvé, deux jeunes femmes à la fin, ont connecté leurs voix pour nous offrir en signe de démonstration un magnifique chant de sirène, d’où on se demanderait l’origine de tant de beauté et à quoi elle sert si l’univers est absurde !

Comments Pas de commentaire »

C’est dans les locaux  d’ ANABAB à Biarritz devant un parterre comble que s’est présenté Philippe DAUTAIS ce samedi 30 septembre 2017 , sous la forme de deux ateliers de trois heures.

Ce prêtre orthodoxe du Patriarcat de Roumanie , Fondateur et responsable du centre de Sainte Croix en Dordogne et auteur de plusieurs ouvrages a développé deux thèmes : « La Philocalie ou l’ amour de la Beauté » et  « L’éclosion de l’Eros ».  Sa clarté,  la puissance de son propos et son détachement teinté d’humour rempli de spiritualité nous ont régalés.

« Que faisons nous de ce désir d’aimer et de ce désir de vie qui résident en chacun de nous et que le fini ne pourra jamais combler ? » Qu’en faisons nous et surtout à quel service le mettons nous ?  « Aller vers soi et aller vers Dieu c’est la même chose » Un propos qui a passionné l’auditoire.

Nous nous sommes tous quittés à regret, augmentés par cette riche journée.

A trés vite de nouveau à Biarritz Père DAUTAIS.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Activité

Nouvelle Acropole, Lyon, conférence « Sagesse toltèque et initiation chevaleresque »

Une conférence d’Adeline ALBOU intitulée « sagesse toltèque et initiation chevaleresque » s’est tenue à l’école de philosophie Nouvelle Acropole de Lyon, en présence de nombreux participants.
La conférencière s’est inspirée du livre « les quatre accords toltèques » de Miguel RUIZ, qui constitue un code moral qui s’appuie sur quatre enseignements :
1) Notre parole doit être impeccable. Il ne faut dire que ce qu’on pense vraiment et le mettre en pratique.
2) Quoi qu’il arrive autour de soi, il ne faut pas en faire une affaire personnelle. Il faut se préoccuper de ce qui dépend de nous et pas de ce qui dépend de facteurs extérieurs à nous.
3) Il ne faut pas faire de suppositions, notamment par rapport aux pensées des autres.
4) Il faut toujours faire de son mieux, quoi qu’il arrive.
Les Toltèques ont vécu au Mexique de 850 à 1250 après Jésus-Christ.
La sagesse toltèque s’appelait toltequaiop. L’idéal des Toltèques était de relier le ciel et la terre, et cherchait à se détacher du matériel pour aller vers le spirituel.
Le kalmekak était une école de formation des guerriers qui recherchaient leur âme et leur identité.
Ces guerriers avaient deux armes : les fleurs, associées à la beauté, et le chant, associé à la sagesse.
Chaque chevalier devait livrer un combat intérieur, contre ses défauts, ses peurs, le plaisir et le confort. Cette lutte contre soi-même était représentée par le dieu Jaguar.
Les chevaliers cherchaient le détachement dans l’action et pas les fruits de l’action ; ils avaient un code d’honneur et respectaient la parole donnée.
Après une conférence de 45 minutes, des exercices pratiques ont permis aux participants de mettre à l’épreuve les enseignements des quatre accords toltèques et un débriefing d’un quart d’heure a permis à chacun d’exprimer ce que la conférence et les exercices lui avaient apporté, de définir ses objectifs ainsi que les qualités à développer pour les atteindre.

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité