Posts Tagged “générosité”

A l’occasion du Jour de la Terre, Nouvelle Acropole Toulouse a réuni une trentaine de volontaires pour une randonnée écologique !

Des membres de Nouvelle Acropole Toulouse, accompagnés de volontaires, sont partis par petits groupes, pour une randonnée écologique. Leur mission : nettoyer les abords du canal et de la Garonne tout en se baladant.

« Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. » A. de Saint-Exupéry

Non seulement nous avons récolté de nombreux déchets mais aussi rempli des bouteilles de mégots de cigarettes qui vont être recyclés.

Nous voyant à l’œuvre, beaucoup de passants nous ont remerciés. Certains se sont même spontanément joints à nous. Ainsi, le vieil adage se vérifie « l’union fait la force ». En outre, la voie de l’exemple a éveillé les consciences.

Aussi, pour continuer cet ‘effet colibri’, nous invitons tous ceux qui le souhaitent à participer à « Nettoyons notre cité ». Cette activité de ramassage de déchets a lieu chaque premier mercredi du mois de 14h30 à 16h30.

Prochain rdv le mercredi 5 mai de 14h30 à 16h30.
Contact : 06 04 17 34 56

Comments Pas de commentaire »

Un groupe de 4 volontaires de Nouvelle Acropole Lyon a dédié l’après-midi du samedi 10 avril à la rencontre de sans-abris.
Ainsi, 15 personnes ont pu bénéficier d’un bon café chaud et de collations, mais aussi de petits cadeaux préparés avec attention par les bénévoles.

Témoignage de Lilian : « Beaucoup d’échanges avec chacun, des échanges de qualité. Tous ont été très touchés des petits cadeaux que nous leur avons offerts. »

Une maraude est avant tout une rencontre humaine, un instant où il arrive de se connecter d’âme à âme. Les cadeaux offerts ont illuminé leur visage et comme le dirait l’adage : « Un visage souriant est le plus beau de tous les paysages.»

Comments Pas de commentaire »

Des volontaires de Nouvelle Acropole Toulouse se sont mobilisés pour une maraude de Noël. Ils ont distribué aux sans abris non seulement des boissons chaudes et de la nourriture mais aussi des vêtements et des cadeaux.

Maraude de Noël à Toulouse

Au-delà de tout ce que nous avons donné, dans cette maraude de Noël, nous nous sommes rendus compte que le plus beau cadeau est de pouvoir rallumer la lumière dans nos yeux et dans les yeux de l’autre qui est en face de nous.

Voici le témoignage de Périclès suite à sa première maraude :

« Ma première maraude en tant que membre de Nouvelle Acropole m’a donné l’opportunité de me mettre à la place de ces gens qui vivent en marge de la société et de réaliser que, malgré toute l’hostilité à laquelle ils sont soumis, ils gardent leur humanité, souvent négligée par la plupart des gens. Au delà des besoins matériels, quelques minutes d’attention et d’affection suffisent à réveiller cette humanité, invisible aux yeux moins sensibles. En écoutant leurs témoignages sur la solitude et parfois la violence dont ils ont été victimes, je constate que nous sommes encore loin d’une société vraiment juste pour tous et qu’il reste encore beaucoup à faire. L’important est de réveiller notre idéal d’un monde plus juste, en agissant chacun selon nos possibilités, mais en agissant toujours. »

Bonnes fêtes et n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez participer à une de nos activités de volontariat.

Comments Pas de commentaire »

Ce 5 décembre à l’occasion de la journée Internationale des bénévoles et des volontaires, promue par l’ONU, nous avons fait une maraude dans les rues de Toulouse.

Maraudes dans les rues de Toulouse, organisée par les volontaires de Nouvelle Acropole

Voici deux témoignages de volontaires de Nouvelle Acropole Toulouse après cette maraude :

Témoignage de Claire : « En reprenant le chemin des maraudes, j’ai pu constater à quel point, plus que de nourriture, les sans abris ont besoin de liens sociaux et d’écoute. Prendre le temps d’être là pour eux était le plus beau présent que l’on puisse leur faire. Quelques jours plus tard, je me suis rappelée ce moment de partage. Et j’ai compris que ce besoin n’était pas réservé aux sans domiciles, ce besoin d’être entendu, de pouvoir jouir d’une oreille attentive, bienveillante, sans jugement, une présence réelle à l’autre est le besoin de chacun d’entre nous. Alors j’en ai fait mon défi : prendre soin des autres en essayant de leur apporter cette présence, cette écoute. »

Témoignage de Maria : « J’ai eu l’opportunité de connaître la maraude grâce à Nouvelle Acropole. Dans une des rencontres nous avons parlé avec un monsieur qui m’a marqué. Après lui avoir proposé quelque chose à boire nous avons commencé à discuter à propos de sa chienne, couchée à côté de lui. Comme s’il parlait d’un bijoux inestimable, ses yeux on dégagé une lumière toute différente, pleine d’amour. Il a raconté qu’elle avait été toujours à ces cotés, fidèle quoi qu’il arrive. Il a dit qu’elle lui tenait chaud le soir. « Avec elle -il a conclu- je suis heureux » et il nous a fait un beau sourire. A ce moment même, j’ai senti une profonde émotion, et beaucoup d’humilité. Je me suis dit : « de quoi nous nous plaignons-nous, nous ? » La maraude c’est rencontrer ces maitres de vie et c’est aussi apprendre à se connaître. C’est paradoxal : plus on donne et plus on devient riche…  »

Comments Pas de commentaire »

Comme de nombreux toulousains, dans différents lieux de notre ville, nous avons eu à cœur de nettoyer notre ville ce samedi 21 juin à l’occasion du World Clean Up Day, la journée du nettoyage de la planète. Cette opération organisée par l’association Let’s do it a pour but de fédérer le plus grand nombre de personnes pour nettoyer la planète en un jour.

L’Association Nouvelle Acropole Toulouse a fédéré une vingtaine de volontaires pour un nettoyage des rues du centre ville (Carmes, Palais de Justice, île du Ramier). Ensemble, nous avons collecté 30 kg de déchets et 2,5 kg de mégots.

Paroles de volontaires lors du debriefing après le ramassage :

« C’est dommage que ce type d’action ne se fasse pas plus souvent dans l’année. »

« Notre action nous a permis de faire partager la conscience du problème… les gens qui nous voyaient dans la rue nous ont félicités. On montre l’exemple… »

« Cela me rend heureux de faire une action qui a du sens, avec des inconnus. »

« Changer de regard me rend plus responsable par rapport à la propreté de l’environnement. »

Un grand merci à tous les volontaires et à bientôt !

Comments Pas de commentaire »

Qui aujourd’hui ne rêve pas de réenchanter sa vie dans un monde désenchanté ?

Par ce film mondialement connu, poétique et positif, Béatrice et Marion, animatrices de ce ciné-philo ont tenté de répondre à la problématique : quelle posture adopter pour se réenchanter et réenchanter le monde ?

Réenchanter vient du latin, “in” signifiant “invitation, entrée”, “cantare” “chanter, produire des sons harmonieux avec sa voix”. Depuis des siècles, en Rome Antique ou en Orient jusqu’à la musicothérapie aujourd’hui, le chant est utilisé à des fins thérapeutiques et de ré-harmonisation de la psyché.

A travers les divers stratagèmes qu’utilise Amélie, l’imagination créatrice est le moyen incontournable pour faire le bien autour d’elle. L’imagination créatrice permet d’accéder à un changement de perception et de vision. Elle permet cette capacité à féconder le réel d’idées nouvelles, à inventer des manières de bousculer un ordre établi. Ceci permet de mettre en place une voie de transformation, pour soi et la société. L’héroïne du film a conscience de sa vocation, ose les combats intérieurs et extérieurs afin d’accomplir son destin et de libérer sa lumière.

Le réenchantement demande d’oser traverser le chemin d’épreuves nous initiant au pouvoir d’unir l’intérieur et l’extérieur de soi, donc un dépassement, une transcendance, et un éveil.

Un buffet à la fin de la soirée a permis aux invités de continuer le dialogue et à s’imprégner sur le thème du réenchantement.

Comments Pas de commentaire »

Photo : débat autour du film "Comme tout le monde"

Le samedi 2 mars, le centre Nouvelle Acropole Lyon a organisé une journée dédiée à la rencontre des sans-abris, en collaboration avec l’association Entourage.
Entourage propose des actions pour sensibiliser la société à la cause des sans-abris. Ils cherchent à construire des ponts reliant les sans-abris au reste de la société – valeurs humanistes qui rejoignent celles de Nouvelle Acropole.

Tout d’abord, une maraude a été effectuée avec 11 volontaires. En deux heures, deux équipes de maraudeurs, réparties dans les secteurs du Vieux Lyon et dans le secteur Bellecour-République, ont rencontré plus de 30 personnes avec échange de regards, de sourires, quelques mots ou parfois beaucoup plus.
Seb, un sans-abri rencontré rue Victor Hugo, a témoigné : « Merci pour la chaleur humaine et la présence ». Ce remerciement peut aussi être adressé au peuple de la rue qui sait aussi accueillir avec le cœur et une profonde humanité, derrière les apparences trompeuses.

Ensuite, la soirée a été dédiée au visionnage du documentaire « Comme tout le monde », retraçant de manière digne et honnête le parcours de 3 sans-abris, suivis par l’équipe de tournage pendant 2 ans. Ce film ainsi que le débat qui a suivi ont permis au public de dépasser les préjugés et de se questionner sur les clichés qui faussent la réalité. Parmi le public, deux sans-abris ont spontanément partagé leur vécu avec humilité et sincérité.
Le public en est ressorti plus conscient de la réalité de la rue.

Une belle journée riche en émotions partagées et en réflexions sur la place de chacun et la nécessité d’être relié au-delà des différences, qui ne sont finalement qu’une illusion.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Maraudes à Rouen

Nouvelle Acropole, Maraudes à Rouen

Depuis plus de dix ans, l’association rouennaise Nouvelle Acropole organise toutes les semaines des maraudes à Rouen, pour aller à la rencontre des plus démunis dans notre Cité. Ils sont très sensibles aux intentions sincères en leur faveur, car leur plus grande crainte reste l’enfermement dans une solitude non désirée. Pour Daniel, responsable de la maraude au sein de cette association, il s’agit de prendre le temps de faire ces actions humanitaires de proximité, pour le bien commun et pour que chaque volontaire puisse progresser à son rythme, repousser ses difficultés et se transformer. Devenir avec enthousiasme un bon maraudeur, c’est être capable de créer du lien, de dialoguer en donnant le meilleur de soi-même. Agir pour les plus démunis est une forme de générosité et de dépassement de soi, d’être au service de l’humain dans notre ville, pour notre dignité à tous. Et les besoins sont énormes, juste en bas de chez nous. Sortons de nos habitudes, ouvrons nos yeux et nos cœurs et agissons, ce sont à chaque fois des expériences humaines extraordinaires qui ont du sens.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Activité

Nouvelle Acropole Lyon, maraude auprès des sans-abris

L’association Nouvelle Acropole Lyon organise des maraudes auprès des sans-abris. Cet acte de volontariat, qui met l’humain au centre, est au cœur du projet citoyen de l’école de philosophie.

Les maraudes sont l’occasion pour chacun de devenir acteur dans la relation d’aide, de donner à l’autre, de se mettre en marche pour que la société avance, qu’elle bouge. Mais ce que l’on découvre au final, c’est qu’en donnant, nous recevons beaucoup. Faire une maraude, c’est aussi sortir de sa bulle, c’est rencontrer des gens que nous ne côtoyons pas et qui nous amènent à ressentir l’unité dans la diversité des êtres humains. C’est un challenge, une « petite » aventure dans le quotidien. Petite par le temps nécessaire mais tellement grande par la richesse qu’elle procure.

Finalement, cette personne dans la rue est différente et pareille en même temps. Elle est différente physiquement, elle est différente par son parcours de vie. Et en même temps pareille car elle a les mêmes préoccupations et les mêmes aspirations que nous. Faire une maraude, c’est aussi recréer du lien avec une partie de la société qui est constamment présente et pourtant invisible et rejetée. Nous avons beaucoup à apprendre de ces personnes et la maraude nous met sur ce chemin d’ouverture.

Comments Pas de commentaire »

L’association Nouvelle Acropole du 11e arrondissement de Paris organise régulièrement des maraudes dans le quartier. Des volontaires visitent des sans-abris.
Marauder c’est aller à la rencontre de l’autre, qui est dans la rue, et lui exprimer fraternité et solidarité.

Hier soir nous avons retrouvé Piotr en meilleur santé et heureux de nous revoir. C’est cela nos rencontres : des moments riches profonds, qui nous relient !
Témoignage de Tara : « La maraude est un laboratoire ou je vis la relation à l’autre et par ce fait ma relation avec moi-même. C’est donc aussi un terrain d’apprentissage sur moi-même. »

Venez nous rejoindre !
Contact : Dominique au 06-43-25-49-34

Comments Pas de commentaire »

Mentions légales     Politique de confidentialité