Posts Tagged “symbolisme”

Dans une ambiance conviviale et enthousiaste les équipiers, vêtus comme les héros de la série Game of Thrones, ont parcouru les rues de Paris avec le courage d’affronter les épreuves proposées et la joie de les dépasser, inspirés par leur âme héroïque.
Le parcours, imaginé pour marcher sur les traces de 4 points phares de l’Histoire de Paris, a permis aux équipes de s’imprégner de la symbolique de la série tout en la mêlant au charme ancien de la capitale. Les échanges au sein des équipes ont décuplé l’énergie déployée par chaque participant.  Le tout s’est clôturé en beauté et magie par l’adoubement des vainqueurs dans un contexte plus mystique nous reliant à nos racines chevaleresques.

Nouvelle Acropole Paris 5 – Rallye Game of Thrones dans Paris

Nouvelle Acropole Paris 5 – Rallye Game of Thrones dans Paris

Nouvelle Acropole Paris 5 – Rallye Game of Thrones dans Paris

Comments Pas de commentaire »

La série mondialement connue Games of Thrones n’est pas seulement une histoire de guerres entre les familles du royaume pour conquérir le Trône de Fer ; c’est aussi un exemple, comme Star Wars ou Lord of the Ring, du parcours initiatique que doit traverser tout homme pour devenir le héros de l’histoire. Parcours initiatique qui commence, d’après le conférencier Frédéric Vincent, par un chemin connu où, soudain, surgit l’appel de l’aventure, l’appel de l’inconnu, un inconnu parsemé d’épreuves…
Une belle soirée qui a incité chacun à éveiller le héros qui attend au fond de son âme l’appel à l’aventure et au dépassement !

Nouvelle Acropole Paris 5 – Conférence Game of Thrones – Frédéric Vincent

Comments Pas de commentaire »

L’histoire n’est pas linéaire, et nous sommes dans une phase de transition. Les citoyens, la jeunesse en particulier, doivent changer leur regard sur le monde et relever de nouveaux défis, impensables pour les générations passées, car cette expérience à venir n’a jamais été vécue par l’humanité. C’est pourquoi l’association rouennaise Nouvelle Acropole a organisé une conférence sur la quête du Héros, animée par Laura Winckler, philosophe et écrivain, spécialiste en mythologie et symbolisme. Pour affronter les difficultés, il faut des repères stables et une posture intérieure solide. Œuvrer pour un monde où chacun trouverait sa place, un monde de solidarité et de fraternité, tourné vers le bien commun est la voie ancestrale du Héros, guerrier pour la paix, car il a commencé sa quête par sa propre transformation intérieure. Apprendre à croire en soi, passer par les étapes initiatiques imposées par sa voix intérieure, développer peu à peu son potentiel, est la voie qui nous permettra, ensemble, de vivre la liberté de notre propre destin, dans une vision de coopération et non de compétition. Vivre plus sobrement mais avec enthousiasme, avec des racines plantées dans le ciel et dans la terre, en étant au service de la communauté, telle est la quête du Héros. Avec des idées fortes, des mots simples, un cœur ouvert et beaucoup d’humour, Laura Winckler a conquis son auditoire qui s’est senti capable de relever tous les défis. Une belle soirée philosophique.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, visite guidée pour des étudiants du centre de Rouen, le « Mystères d’Osiris » à l’Institut du monde arabe à ParisNouvelle Acropole Rouen a organisé pour ses étudiants du groupe de symbolisme la visite de l’exposition « Osiris et les Mystères engloutis d’Egypte » à l’Institut du Monde Arabe à Paris. Des équipes de l’Institut Européen d’Archéologie Sous-Marine (IEASM), dirigée par Franck Goddio, ont mis à jour des merveilles de l’antiquité, statues, stèles et objets de culte, immergés depuis plus de 2.000 ans, au large de la baie d’Aboukir, à l’ouest du delta du Nil.  Mais cette exposition a surtout mis en lumière les Mystères d’Osiris, tels qu’ils étaient pratiqués et célébrés en Basse Egypte à cette époque. Ce Dieu civilisateur, dont le meurtre perpétré par son frère Seth, avant de renaitre grâce aux pouvoirs magiques de son épouse Isis, et la naissance posthume de son fils Horus, est un des mythes fondateurs de l’Egypte. Les Mystères d’Osiris étaient célébrés annuellement dans toute l’Egypte, pour commémorer, faire revivre et  perpétuer ce mythe de mort et de renaissance, par les différentes formes d’Osiris Sokar ou végétant. Ces dix-neuf jours de célébrations, qui se terminaient par une procession nautique vers l’Ouest, du Temple d’Amon Géreb à celui de Canope, permettaient au Pharaon de réactiver le cycle des crues du Nil et de la vie. Une exposition magnifique pour clore ce cycle d’étude où la philosophie a été imprégnée de magie.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, conférence "Magie : Entre visible et invisible" à Strasbourg

Nouvelle Acropole, conférence « Magie : Entre visible et invisible » O. Larregle à Strasbourg

Se mettant en scène en à travers quelques tours de prestidigitation, Olivier Larrègle, Directeur de NA Biarritz, a donné une conférence à Strasbourg sur le thème  » Magie : Entre visible et invisible »
La magie opère à trois niveaux affirme t-il.
Dans le 1er monde, celui de l’illusion de nos sens, lieu des représentations inconscientes, du désir et des projections, nous sommes formatés à percevoir avec nos cinq sens et nous activons notre mental, car ne pas comprendre nous dérange.
Dans le 2ème monde, celui de l’apprentissage et de l’ouverture à tous les possibles, la magie de la philosophie nous aide à progresser vers notre vérité intérieure.
Pas à pas, la prise de conscience nous fait sortir de l’illusion, pour nous rapprocher du 3ème monde, le plus intime en nous, celui de tous les mystères et du lieu de l’âme.
Ainsi nous a été proposé d’aller de l’émerveillement analytique à l’émerveillement mystérieux, pour produire la plus grande magie du monde : celle qui relie tous les êtres entre eux en une concorde où règne l’authenticité de soi.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole "Vivre les contradictions", conférence de Fernand Schwarz, Paris 5

Nouvelle Acropole « Vivre les contradictions », conférence de Fernand Schwarz, Paris 5

Quelle heure est-il sur Terre ? Y fait-il chaud ou froid ? C’est par ces exemples imagés que le philosophe et anthropologue Fernand Schwarz a introduit sa conférence intitulée « Vivre les contradictions » au centre de Nouvelle Acropole de Paris 5.

« Vivre les contradictions » : pas si facile quand elles surgissent dans notre quotidien, dévoyant nos plans ou nous plongeant dans de fortes contrariétés, comme ont pu en témoigner quelques-unes des soixante-dix personnes présentes à cette soirée de conférence.

Et si, au lieu de se laisser contrarier par les contradictions, nous apprenions à les intégrer, à les regarder ? Cet exercice – cet art en fait – requiert d’oser. Oser le combat intérieur. Oser sortir du confort mental d’une logique d’exclusion : s’il est 8h00 il ne peut donc être 2h00 ! Ce ne peut être les deux. Or de la même manière qu’il est impossible de répondre à cette question « quelle heure est-il sur Terre » par la logique d’exclusion, vivre les contradictions implique d’accepter l’état paradoxal des situations que nous rencontrons quotidiennement. Accepter que la vie est paradoxe implique de sortir du confort mental de la logique binaire. Et c’est cet effort-là qui permet au guerrier pacifique de faire face à ses contradictions internes, mais aussi de cheminer entre les doutes et les peurs qui jalonnent sa vie, afin de vivre, dans la réalité du quotidien, son véritable combat intérieur .

Fernand Schwarz étudie les structures mythiques et symboliques des sociétés traditionnelles et contemporaines.

Comments Pas de commentaire »

Le centre de Nouvelle Acropole Bordeaux a reçu Fernand Schwarz, anthropologue, philosophe et auteur de nombreux livres sur les civilisations anciennes et le symbolisme (dernièrement il a publié « Le sacré camouflé ou la crise symbolique du monde actuel» aux éditions Cabédita) pour une conférence sur le thème «réenchanter le monde». Devant un public nombreux, il a expliqué que l’imaginaire est une fonction de notre mental au même titre que la raison. La mettre de côté  nous coupe d’une partie de notre humanité car c’est de l’imagination que nous vient la capacité à voir au delà de la réalité, à nous représenter l’absent et surtout à créer un futur «enchanté». Il est urgent de renouer avec limagination pour changer notre vision du monde.

Comments Pas de commentaire »

115 personnes ont pu apprécier la clarté des propos de Fernand Schwarz, philosophe et anthropologue venu animer une conférence sur le thème du Sacré Camouflé au Colisée de Biarritz.Son éloquence nous a porté à la découverte du pouvoir des symboles dans nos vies, messagers du sacré et inhérent à la condition humaine. Son expérience a posé un éclairage nouveau sur les rites modernes à conscientiser pour mieux vivre. Après la conférence, Fernand Schwarz a dédicacé son livre « Le sacré camouflé » avec le public.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole a organisé, à Rouen, une conférence sur les cathédrales : l’occasion d’expliquer aux nombreuses personnes présentes, le changement d’idée qui a fait passer, au XIIsiècle, de l’art roman au gothique. D’une part, la vision de Bernard de Clairvaux, faite d’ascétisme et de dénuement, qui développa l’ordre cistercien, avec la construction de 340 abbayes en 25 ans. Et d’autre part, celle de l’Abbé Suger, pour qui la cathédrale gothique est d’abord une pensée métaphysique, qui se matérialise dans la pierre. Pour lui, l’homme peut évoluer et changer le monde s’il a accès à la Lumière et à la connaissance. C’est cette conversion du regard, transmise par les maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre des cathédrales, qui se retrouve d’une façon si visible dans ce changement d’architecture. Le public a beaucoup apprécié cette conférence et la soirée s’est terminée par de nombreux échanges avec les intervenants dans la bonne humeur.

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, conférence Luc Bigé "Le parchemin Magnifique" à paris 5

Nouvelle Acropole, conférence "Le parchemin Magnifique" par Luc Bigé, à Paris 5

Le symbolisme du corps humain :  voila quelque chose qui nous est à la fois proche, commun à tous et si mal connu ! Comment un objet aussi disséqué et analysé sous toutes ses coutures peut-il encore receler un sens caché ? C’est le voyage au coeur de notre corps auquel invite Luc Bigé, docteur en biochimie, écrivain et symboliste. De la voûte plantaire à la voûte crânienne, le fondateur de l’Université du Symbole nous montre que derrière la sonorité des noms que la langue française attribue aux différentes parties du corps se cache un sens. Et de la mise en relation de ces informations émerge un « parchemin magnifique », sorte de géographie symbolique propre à notre corps…

 

Comments Pas de commentaire »

Aller à la barre d’outils