Posts Tagged “spiritualité”

 

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Philosophie à l’initiative de l’UNESCO, Nouvelle Acropole Paris a invité le philosophe et écrivain Bertrand Vergely autour du thème  » Les trois visages de la spiritualité aujourd’hui ».

« Venant du latin spiritus qui signifie souffle, mais aussi esprit, la spiritualité renvoie à quelque chose de vivant, dynamique, créateur. Elle trouve reflet dans ses trois visages de l’esprit que sont l’Univers, l’Homme et la Nature qui constituent une unité inséparable de l’Unité absolue. » Passionné, le philosophe normalien a partagé son enthousiasme aux quelques 220 personnes réunies à cette occasion au Théâtre Adyar à Paris. « Vous avez aimé la matière, vous avez aimé les hommes, vous adorerez l’esprit ! » a souligné Bertrand Vergely à plusieurs reprises au cours de la soirée.

Quel que soit le visage que nous prêtons à la spiritualité (la Nature, la République laïque ou Dieu), nous avons à chaque instant le choix, celui de laisser s’exprimer la Vie, celui de voir l’Esprit derrière toute chose, ou de vivre une « spiritualité au pied de la lettre », celle qu’on qualifie de fondamentaliste et dont le propre est de « tuer la vie ».

Entre la Lettre et l’Esprit, il y a un espace, celui de notre conscience, dont le champ d’action est notre existence. C’est ici que se passe le combat, et tout au long du parcours, nous avons le choix : s’enfermer dans spiritualité dogmatique et figée, quelle qu’elle soit, ou de vivre une spiritualité vivante, sans cesse renouvelée, qui cultive avant tout l’émerveillement face à la beauté de la Vie.

*

*        *

Nouvelle Acropole, Bertrand Vergely, Théâtre Adyar Paris-10

Nouvelle Acropole, Bertrand Vergely, Théâtre Adyar Paris © Kenia de Aguiar Ribeiro

Normalien agrégé de philosophie, Bertrand Vergely né en 1953 enseigne la philosophie en classe préparatoire aux grandes écoles de Khâgne classique, Hypokhâgne et en lettres supérieures à HEC. Professeur à l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge de Paris et expert auprès de l’Association Progrès du management (APM ), il est également l’auteur de plus de 35 ouvrages dans les collections Les essentiels de Milan et La pause philo. Au rang de ses derniers livres, on citera Retour à l’émerveillement (Albin Michel) – Deviens qui tu es (Albin Michel) et La tentation de l’homme-Dieu (Le Passeur).

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole "La paix du cœur", conférence, Paris 5

Nouvelle Acropole, « La paix du cœur », conférence, Paris 5

Pourquoi est-il si difficile d’atteindre la paix du cœur ? C’est à un voyage à travers le temps et les civilisations auquel a convié la conférencière Catherine Peythieu à l’occasion du troisième volet de la série de conférence dédiée au guerrier pacifique, intitulée « La paix du cœur », dans le centre de Nouvelle Acropole de paris 5.

« J’ai mis le cœur à l’intérieur de ton corps pour que tu puisses te rappeler » raconte un fragment tiré des Textes des Sarcophages égyptiens. En matière de cœur, il s’agit de se souvenir, explique la conférencière. Se souvenir de l’unité derrière le jeu des illusions dans lequel nous plonge la Maya, la grande déesse de l’illusion de la tradition hindoue.

Du côté de la médecine chinoise, le cœur est « l’empereur du corps humain ». Il gouverne la cohérence de cet « État » qu’est notre esprit. Si le coeur est perturbé, l’individu sera précipité dans ses décisions. Quand le cœur est paisible, le visage reflète ce calme intérieur, à l’image de ces bouddhas qui regardent l’éternité, un sourire sur les lèvres.

Dans la mythologie égyptienne, le cœur est le confluent du divin et du terrestre. Toute la vie des égyptiens découlait de cet instant fatidique appelée « psychostasie » ou pesée du cœur. Dans cette mythologie, le cœur est cet espace de rencontre entre le ciel et la Terre. Il est capable de comprendre des choses qui ne sont pas rationnelles, de réunir les opposés. « Le cœur est cette magie de la rencontre des impossibles ». Il va donner de l’amour et se nourrir d’amour.

Le coeur est le centre de la vie, c’est le rythme, les alternances : il est en rapport avec la danse de la vie. Quand le cœur cesse de battre, la vie s’échappe. Que permet la paix du coeur ? Atteindre quelque chose d’inatteignable par la raison et par les sens : l’harmonie. Comment ? En cultivant l’amour de ce qui est durable.

Plus encore que le désir et l’attachement, c’est le doute qui fait obstacle au cœur. Le doute systématique et stérile, comme tentative désespérée du petit égo pour se défendre de la sagesse. Il s’agit de « lâcher les chiens du doute, sur le doute lui-même afin » de remplacer ce doute nihiliste qui paralyse notre époque par le doute noble, celui qui questionne notre certitude d’avoir tout compris.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, conférence "HPB & les maîtres de Sagesse" par Fernand Schwarz, Paris 5

Nouvelle Acropole, conférence « HPB et les maîtres de Sagesse » par Fernand Schwarz, Paris 5

Anthropologie, spécialiste de la philosophie, des civilisations anciennes et écrivain, Fernand Schwarz a animé une conférence sur Helena Petrovna Blavatsky (H.P.P.) au centre Nouvelle Acropole de Paris 5. Énigmatique, brillante, hors norme : Helena Petrovna Blavatsky a fait sept fois le tour de la Terre. Voyages au cours desquels elle a pu entrer en contact avec différents « maîtres de sagesse ». Tibet, Inde, Égypte, ou Amérique : elle a révélé l’existence de ces êtres à part alors que le monde du XIXe faisait sa « révolution industrielle ». Portant un message d’intériorité à contre-courant de son époque, elle a provoqué un fort impact sur les intellectuels et penseurs de son temps. Loin des représentations fantasmées, H.P.B. a porté jusqu’à nous l’enseignement de ces maîtres dont le nom se perd dans les âges : le discipulat et l’initiation comme voies de transformation…

Comments Pas de commentaire »

Activité Nouvelle Acropole

Nouvelle Acropole, Atelier pratique sur Tagore, Lyon

Nouvelle Acropole à Lyon a eu le plaisir d’accueillir Marie-Françoise Touret, passionnée de littérature et de philosophie, pour une après- midi de lecture de poème de Rabindranath Tagore, l’un des pères de la littérature moderne indienne et auteur de plus de mille poèmes. De la philosophie à la politique, de l’éducation aux arts, ses écrits sont empreints d’une profonde spiritualité et humanité. Le public a pu ainsi retourner aux sources des mots, de la poésie et d’une vision du monde simple et harmonisée.

Comments Pas de commentaire »

La symblique du temple égyptien et l'Homme - Biarritz

Suite à la conférence donnée sur l’art égyptien, Fernand Schwarz, spécialiste des civilisations anciennes et notamment de l’Égypte, a animé un atelier sur le thème : La symbolique du temple égyptien et le parcours intérieur de l’Homme. Tout en déambulant au rythme des diapositives dans le temple, nous avons découvert les liens avec la constitution de l’homme. Pour la sagesse égyptienne, l’homme est composé de plusieurs vêtements allant du plus objectif au plus subtil (sept au total : khat, khaibit, ka, ab, bâ, akh, sahu) enrobés les uns les uns sur les autres. Le temple, dans sa symbolique représente chacun de ses sept corps (allée des sphinx, pylônes, cour carrée, salle hypostile, sanctuaire de la barque divine, Naos : sanctuaire de la divinité).  Le temple est aussi une obélisque couchée qui représente la manifestation et la canalisation de la lumière qui brille au zénith. Il est source de toute vie. Pour les Égyptiens, regarder un temple, c’est également assister à la naissance du monde… Les participants sont repartis enchantés, avec une vision, une compréhension et un entendement nouveaux,  leur permettant d’appréhender cette civilisation haute en couleurs et en spiritualité.

Comments Pas de commentaire »

Pratiquant diverses formes de méditations depuis une trentaine d’années, Erik Sablé à donné au public attentif du centre de Nouvelle Acropole Paris 5 quelques exercices simples de méditation à pratiquer régulièrement. C’est en se concentrant sur notre respiration, sur notre corps et les sensations perçues de notre environnement (comme les sons), que nous pourrons prendre de la distance par rapport à nos incessantes pensées. Faute de quoi, nous serons sans cesse le jouet du fil du mental se dévidant… Tout est impermanence, et pour éviter de nous identifier à nos émotions, il suffit de les nommer (donc de les mettre à distance, à l’aide du souffle) afin de transformer la colère, le désir…  en énergie positive. La méditation est à pratiquer avec modération : quelques minutes chaque jour valent mieux qu’une heure durant de façon ponctuelle… Les bénéfices certains en seront la joie, la paix, la sérénité, le détachement…

Comments Pas de commentaire »

Erik Sablé, auteur du Petit manuel de l’émerveillement, nous a rappelé, lors de sa conférence au  centre de Nouvelle Acropole Paris 5, que c’est en redevenant simples que nous pourrons aborder le grand mystère des origines. Savoir se dépouiller de toutes ses habitudes et savoirs permet d’ouvrir un regard neuf  et émerveillé sur le monde. Le miracle de l’univers réside dans chaque instant. C’est ce que traduisent par exemple les haikus : la merveille de l’instant…

Comments Pas de commentaire »