Posts Tagged “processus d’individuation”

Nouvelle Acropole Toulouse - Conférence Jung et le cycle de la vie

Nouvelle Acropole Toulouse – Conférence « Jung et le cycle de la vie »

Pour la cinquième année consécutive à Nouvelle Acropole Toulouse et devant un public  toujours plus nombreux, Laura Winckler a continué à partager son intérêt pour la pensée de Carl Gustav Jung, dans une conférence sur le thème « Jung et les âges de la vie ». Enfance, jeunesse, âge adulte, vieillesse, … autant de portes de la vie dont nous devons  trouver la clef pour grandir et être heureux. Si dans les sociétés traditionnelles le rôle de l’initiation était d’aider à passer ces portes, aujourd’hui la philosophie pratique peut nous aider à intégrer chaque période de la vie dans un processus conscient de réalisation de soi, que Jung nomme l’individuation. Ainsi, le temps n’est plus synonyme d’usure et de vieillesse mais devient une opportunité de renouveau et de jeunesse intérieure.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Toulouse - Conférence C.G. Jung et la rencontre du masculin et du féminin

Nouvelle Acropole Toulouse – Conférence par Laura Winckler – « C.G. Jung et la rencontre du masculin et du féminin »

Pour la 3ème année consécutive, un public nombreux a accueilli Laura Winckler à Nouvelle Acropole Toulouse pour une conférence sur Carl Gustav Jung et « la rencontre entre le masculin et le féminin ». Avec humour et simplicité, elle nous a évoqué les archétypes inspirateurs de l’anima et de l’animus, ces polarités masculines et féminines que chacun doit apprendre à concilier au fil des âges de la vie. Ainsi, le processus d’individuation consiste à assumer en soi les contraires du masculin et du féminin, afin de rencontrer l’autre en soi.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole - activité

Nouvelle Acropole, conférence "Rencontrer l'autre" espace Vollon à Lyon

Pour C.G. Jung, une clé essentielle pour l’évolution de l’homme est le processus d’individuation. Sylvianne Carrié, philosophe et directrice de Nouvelle Acropole à Lyon, nous a invités à nous réconcilier avec notre double polarité « animus-anima » pour parvenir à nous connaître nous-mêmes et pouvoir intégrer « l’autre » en soi.
« Seule une authentique transformation de l’individu apportera des changements significatifs à l’humanité… »Jung (Présent et Avenir)

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole activité

Nouvelle Acropole, conférence "L'âme et ses métamorphoses chez C.G.Jung" à Toulouse

Véritable explorateur psychologique, C. G.Jung nous a légué une carte de la conscience humaine. C’est ce que nous a raconté avec un humour communicatif Laura Winckler, philosophe, écrivain et spécialiste de Jung, à l’occasion de cette première conférence sur C.G. Jung « L’âme et ses métamorphoses ». Pour ce psychiatre philosophe, donner du sens à notre vécu permet à l’homme de décoder sa psyché, pour en ouvrir les portes. L’Âme parle en symboles, et par les archétypes universels elle donne à la conscience, lorsque nous savons l’écouter, les matériaux  indispensables à l’accomplissement de notre nature profonde. Chez Jung, le «processus d’individuation» est cette quête du Soi qui traverse les âges de la vie.

 

 

 

Comments Pas de commentaire »

Le langage des mandalas par Laura Winckler

Au cours de la conférence Jung et le langage des mandalas, organisée  par Nouvelle Acropole Paris 5,  Laura Winckler, spécialiste de  C. G. Jung a démontré que le mandala, image dynamique et centralisatrice, active la mémoire et l’imagination et aide l’homme dans la quête du sens de la vie. Sa pratique régulière peut permettre de transformer les émotions conflictuelles, grâce au travail sur les vertus et à la méditation et également d’atteindre la sagesse. Cette conférence a inauguré l’exposition Récit d’un voyage intérieur, organisée par l’espace Le Moulin au sein du musée Guimet. Le centre de cette exposition était Le Livre Rouge (Liber Novus), calligraphié et enluminé par C.G. Jung lui-même, dans lequel l’auteur s’est livré à un véritable voyage dans les profondeurs de la psyché, en partant de ses expériences sur ses rêves et également des mythes et symboles de l’Orient et de l’Occident. Parallèlement aux mandalas dessinés de C. G. Jung, l’exposition a mis en avant une série de mandalas tibétains et d’autres œuvres asiatiques pour lesquels l’auteur à montré toute sa vie son grand intérêt.

Comments Pas de commentaire »