Posts Tagged “philosophie”

C’est à l’athénée Municipale de Bordeaux que Montaigne nous invite a échanger en toute amitié:

Montaigne, véritable philosophe ou simple littérateur ? Grand sage ou moraliste futile ? Conciliateur généreux dans les guerres de religion ou pauvre égoïste retranché dans sa tour d’ivoire ? Stoïcien en quête de maîtrise de soi ou épicurien tourné vers le plaisir ? Chrétien sincère ou libre-penseur désinvolte ?…
Montaigne est un inclassable qui nous emmène la frontière de deux mondes : celui de la vertu, des hautes valeurs morales qui règlent l’humanité depuis la plus haute antiquité, et celui des petits plaisirs de la vie, de la subjectivité et du ressenti personnel comme point de départ pour cheminer dans le monde. Sa rencontre avec La Boétie et les quelques années qu’il a partagées avec lui (seulement 5 ans avant la mort de ce dernier) ont marqué au fer rouge son existence. Montaigne a écrit ses Essais pour poursuivre le dialogue qu’il ne pouvait plus avoir avec son ami. La Boétie et Montaigne ont connu une amitié comme il n’en existe que tous les trois siècles : elle n’est pas de ces amitiés fades, de ces « accointances » qui entretiennent un homme dans sa petitesse. La Boétie était bien plus qu’un « pote », c’était un modèle – un magistrat qui assumait toutes ses responsabilités, un écrivain qui n’avait pas peur de dénoncer les abus du pouvoir, un stoïcien qui a succombé à la maladie sans pousser un gémissement. A sa manière, Montaigne a combattu le dogmatisme de son temps en suivant l’exemple de son ami hors du commun. Lorsqu’un copain nous distrait, un ami nous enseigne. Lorsqu’un complice nous corrompt, un ami nous corrige. A la fois maître et compagnon d’aventure, le véritable ami est celui qui s’encorde avec nous pour atteindre les plus hauts sommets. Si nos démocraties modernes souffrent de quelque-chose, ce n’est  certes pas de la crise économique, qui est secondaire, mais d’une crise plus profonde – celle de la fraternité, c’est-à-dire de l’amitié entre citoyens qui seule peut garantir la confiance mutuelle sur laquelle repose le respect des lois et la détermination collective de se projeter dans l’avenir.

Comments Pas de commentaire »

La conférence du samedi 3 mars dans les locaux d’ ANABAB fut un moment fort de notre cycle 2017 2018 « VIE MORT CONSCIENCE »

Sandra MEUNIER et Olivier LARREGLE ont échangé de concert sur le sujet.

SANDRA côtoie la mort au quotidien et ses récits vibrants témoignent de son souci à rendre vivants ses malades tant qu’elle  peut aussi loin qu’elle  peut et du mieux qu’elle peut. Etre dans l’acceptation de la mort puisqu toute notre vie en porte la marque. Accueillir la mort avec douceur et pourquoi pas même avec nonchalance.

OLIVIER plus magistral pense que la Mort est le mystère où commence l’Humanité. Il suspecte que de ne pas réfléchir à la Mort c’est  ne pas penser. Qu’il est impossible d’ occulter la Mort sans se couper du grand projet cosmique évolutif. L’UNIVERS est plus fort que nous !

La Mort est ce qui donne à la vie tout son prix! Elle la rend précieuse , rare et bouleversante.

Ne la gaspillons pas. Hâtons nous de vivre. Merci infiniment à tous les deux.

Comments Pas de commentaire »

 

Einstein, philosophe de l’invisible

Amoureux de l’universalité et de l’univers, Einstein est un « philosophe génie ».

L’histoire retiendra son nom car le physicien publie l’explication du mouvement Brownien, la thermodynamique des corps noirs et pose les bases de la relativité restreinte.

Mais que se passe-t-il lorsque l’éther n’existe plus et qu’il n’y a plus de référentiel absolu.

Lorsque la vitesse de la lumière devient une constante de la physique et reste la même quelque soit sa source.

Les lois de la physique s’expriment alors de manière identique dans tous les référentiels.

Le temps et l’espace se dilatent, la lumière est dans l’éternité, ce qui est en haut est comme ce qui est en bas…

L’homme désireux de tout comprendre se heurte à l’impensable avec Einstein.

La relativité et la mécanique quantique sont deux grandes bouffées d’oxygène dans le monde mécaniste de la science qui le précédait. Il s’agit de sortir de l’arrogance de l’être humain de croire qu’il a réponse à tout.

Laissons une place au mystère : « On ne peut se passer de physique et de métaphysique » nous dit Einstein.

Le Dieu d’Einstein n’est rien d’autre que le mystère du monde.

Comments Pas de commentaire »

Spectacle clown philosophique et poétique – Histoires vécues en soins palliatifs.

Ne pas sortir indemne de son spectacle c’est bien le pari que s’est donné Sandra Meunier au Colisée de Biarritz.
C’est un puissant coup au plexus solaire que nous avons reçu dans « merci d’être venu… » d’ Anabelle.
Elle a une sacrée audace, la petite créature anthropomorphe lutine et malicieuse pour toucher et réveiller son public au sens propre et figuré comme elle taquine et ressuscite ses malades souvent en fin de vie. Facilitatrice de joie,  respirateur d’ hôpital sont les titres qu’elle s’octroie pour combler nos manques humains et apaiser nos peurs par de la joie et de la beauté ! Elle est douce, légère drôle attachante, dans sa fonction elle côtoie l’essentiel et ça la rend belle. On, se sent tout simplement vivant. Merci Anabelle !

 

Comments Pas de commentaire »

Le samedi 27 janvier 2018 , comme prévu, se déroule un atelier de 3 heures

Laura WINCKLER ne doute de rien car pour nous aider à nous connaître et à nous « reconnaître »,  c’est  sur le mont Olympe qu’elle nous fait  grimper. Du profil de quels Dieux pour les  Messieurs et de quelles déesses pour les dames sommes nous les plus proches ?  Nous ne dévoilerons pas davantage le contenu de cette matinée mais nous retiendrons que , grâce à notre guide intarissable et passionnée du sujet, nous avons fait un beau voyage dans l’Antiquité et nous conserverons  un outil précieux pour revenir sur SOI de temps en temps et travailler sur les progrès de notre propre évolution.

Un grand merci à LAURA .

Comments Pas de commentaire »

Bienvenue à Laura WINCKLER de passage à Biarritz ce vendredi 26 janvier 2018, pour nous  présenter , devant une salle pleine, sa  nouvelle conférence sur « l’alchimie du couple ».
LAURA a choisi « le couple » comme prodigieux laboratoire d’apprentissage du rapport à l’autre mais ce sont des enseignements qui vont bien au delà de  la sphère familiale. C’est en cela que la conférence a passionné l’auditoire tout entier.
« Devenir bilingue » propose Laura , avec humour, pour mieux comprendre  l’Autre et faciliter la communication …sans se perdre mais bien au contraire mieux se distinguer. Voilà un beau message d’Amour et de générosité. En ces temps troublés, notre conférencière philosophe sème des graines de Paix et invite à une éducation plus porteuse des valeurs oubliées de courtoisie,  de bonnes mœurs et de bonnes humeurs.
Bravo et merci à Laura WINCKLER pour l’opportunité de son message, car c’est le moment propice àune prise de conscience profonde des problèmes de nos sociétés actuelles pour  plus vite nous ressaisir et  réconcilier le Masculin avec le Feminin et autres conflits générationnels.

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle acropole Bordeaux – Nietzsche ou la quête d’éternité

Nietzche en fait, c’est très simple quand c’est bien expliqué. Ce qui était le cas ce mercredi dans une salle de l’Athénée municipale bondée, grâce aux qualités pédagogiques du conférencier.

Les grands thèmes nietzschéens furent passés en revue et restitués avec une clarté étonnante : le surhomme, le mythe de l’éternel retour, l’amor fati, la volonté de puissance. Le fil rouge qu’il fallait suivre était que les idées ne sont jamais que l’expression d’un certain système de valeurs en l’homme à un moment donné de son histoire. Pour comprendre derrière quoi se cachent les philosophies, il faut remonter à la source. Pour Nietzche, deux forces puissantes sont à l’œuvre dans la vie : une force ascendante, active et une force descendante, réactive que chacun peut retrouver en soi traduites en affirmation ou dénigrement de soi. Dans les deux cas, c’est une volonté de puissance qui s’affirme : constructive ou destructrice.

Nietzsche détruit, au marteau dit-on, les philosophies et les spiritualités fondées selon lui sur une idée de l’homme dévalué. Mais il n’est pas un nihiliste forcené. Tel un Descartes, il cherche à fonder la quête de vérité sur des assises saines. Nietzsche est un philosophe de l’espoir dont la pensée vise à l’universel, il y a en lui une quête d’idéal, une quête d’éternité. Ce philosophe pousse jusqu’au bout la logique de la critique philosophique en traquant tel un psychanalyste la généalogie de nos pensées. Il nous invite à briser nos idoles pour rétablir en nous la hiérarchie des forces pour réconcilier l’esprit et la vie.

Comments Pas de commentaire »

Pour la journée mondiale de la philosophie, l’association rouennaise Nouvelle Acropole a organisé un séminaire avec Bertrand Vergly les 24 et 25 novembre, en partenariat avec l’Espace Idéalia et la librairie Le Lotus.

Agrégé de philosophie, normalien et enseignant, Bertrand Vergely nous a fait partager son émerveillement face à la vie, dans une conférence le vendredi 24, à partir de son ouvrage « Deviens qui tu es » et en présence de 120 personnes. Nous avons approfondi ces sujets dans 2 ateliers qu’a animé Bertrand Vergely à l’Espace Idéalia le samedi, sur l’émerveillement et l’autre sur attachement, amour & dépendance.

« Lorsque nous ne libérons pas qui nous sommes, nous sommes malheureux et nous contribuons au malheur des autres et du monde. » Alors, libérons qui nous sommes, et ainsi rendons-nous heureux ainsi que le monde autour de nous !

Comments Pas de commentaire »

Samedi matin 21 octobre nous retrouvons FABIEN AMOUROUX et NIETZSCHE pour un atelier de 3 heures. Puisque Dieu est mort ! Il faut partir à la recherche du coupable ….  J’espère que vous suivez….
Une enquête est ouverte et d’éventuels suspects (Socrate, Saint-Paul, Kant, Nietzsche lui-même, le Dernier Homme, et un étrange Colonel Moutarde) prônent déjà au tableau. Des armes sont proposées et des lieux sont désignés. Des textes nous sont distribués pour nous aider. Fabien nous régale d’un choix de fragments d’ouvrages de l’auteur que nous n’aurions peut-être jamais lus.

Nous avons travaillé en groupe. Nous nous sommes bien amusés… et instruits pour résoudre l’énigme qui a tué Dieu.

Encore merci FABIEN et à très vite de nouveau à BIARRITZ.

Comments Pas de commentaire »

Une salle bien remplie et intergénérationnelle attendait ce vendredi 20 octobre 2017

Fabien AMOUROUX, Ingénieur de l’école Centrale, philosophe et écrivain pour une conférence sur Nietzsche dans les locaux d’ANABAB
NIETZSCHE est un philosophe à part. Il ne ressemble à aucun autres. Incroyablement vivant sa prose est magnifique, violente et diverse à l’instar de la vie.
Grand adepte du marteau plutôt que du stylo, il « fait péter les idées » pour les soumettre, toutes, à l’épreuve de la vérité. Si les fragrances sont désagréables c’est qu’elles sont décadentes on jette. Si le parfum est plaisant ce sont de belles idées propices à faire grandir et nourrir la vie.

MAIS ATTENTION DANGER ! NIETZSCHE est un génie de la pensée mais ce n’est pas un SAGE.
Le conférencier s’adresse plus particulièrement au jeune auditoire de la salle. Il met en garde contre ce qui pourrait être une appropriation hâtive de ses écrits. Il faut explorer lentement et avec analyse les fulgurances de l’auteur. L’ensemble de son œuvre est d’une grande cohérence et élargie la conscience si on sait bien suivre les recommandations.

Merci, Fabien Amouroux de nous avoir fait partager le coup de cœur de vos 17 ans. On comprend que NIETZSCHE séduise la jeunesse. Il en avait l’audace, la fougue l’intelligence et la soif d’éternité.

Comments Pas de commentaire »