Posts Tagged “philosophie”

Conférence à Bordeaux par Pierre POULAIN

Deviens qui tu es !? C’est pour en savoir plus sur cette proposition, voire cette injonction, que de nombreuses personnes ont investi l’Espace Mouneyra mercredi 27/09.

Déjà pour venir, il fallait avoir compris à peu près de quoi retourne le sujet. Dans un deuxième temps, on se demandait bien comment le conférencier allait s’en dépatouiller et s’il ne botterait pas en touche comme c’est souvent le cas avec les questions de philosophie où on repart avec plus de questions que de réponses. Et bien ce n’était pas le cas et c’est avec une grande maestria que la solution de ce qui semblait être une équation du 3ème degré a été démontrée.

Postulat de départ : nous ne sommes pas qui nous sommes.

Ce qui induit : si je ne suis pas qui je suis, qui suis-je ? Et pourquoi ai-je souvent cette impression que je ne suis pas comme je devrais être ? Pourquoi je possède tant de masques sociaux alors que j’aspire à une cohésion de mon être ?

Oui mais, comment le trouver ce fameux être dont on parle tant et qu’on ne voit pas telle la fameuse Arlésienne ?

PAR LA VOIE DU SILENCE. C’est-à-dire que malgré tout le bruit que font les masques du monde, il y a un silence, un ilot inatteignable par les tempêtes. Et dans ce silence je deviens moi. Pas à l’écart du monde ce qui serait une fuite mais au centre de mon être qui me permet d’enlever les masques pour gérer ma vie au naturel et avec plus de sérénité.

Mais cela n’est possible que si j’éprouve une nécessité vitale de l’atteindre pour débuter la quête ! C’est alors que démarre la véritable magie et le ré -enchantement…Bon sang mais c’est bien sûr !

Un poème de Traoré sur fond de musique d’une harpe persane en direct avait entamé la soirée. Un repas aux saveurs goûteuses a été apprécié par les nombreuses personnes qui voulaient encore en découdre sur la question.

Comments Pas de commentaire »

C’est dans les locaux  d’ ANABAB à Biarritz devant un parterre comble que s’est présenté Philippe DAUTAIS ce samedi 30 septembre 2017 , sous la forme de deux ateliers de trois heures.

Ce prêtre orthodoxe du Patriarcat de Roumanie , Fondateur et responsable du centre de Sainte Croix en Dordogne et auteur de plusieurs ouvrages a développé deux thèmes : « La Philocalie ou l’ amour de la Beauté » et  « L’éclosion de l’Eros ».  Sa clarté,  la puissance de son propos et son détachement teinté d’humour rempli de spiritualité nous ont régalés.

« Que faisons nous de ce désir d’aimer et de ce désir de vie qui résident en chacun de nous et que le fini ne pourra jamais combler ? » Qu’en faisons nous et surtout à quel service le mettons nous ?  « Aller vers soi et aller vers Dieu c’est la même chose » Un propos qui a passionné l’auditoire.

Nous nous sommes tous quittés à regret, augmentés par cette riche journée.

A trés vite de nouveau à Biarritz Père DAUTAIS.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conférence "l'imaginaire de Game of Throne" donnée par Frédéric Vincent à Bordeaux

Nouvelle Acropole, Conférence « l’imaginaire de Game of Throne » donnée par Frédéric Vincent à Bordeaux

L’espace Mouneyra où il se passe toujours quelque chose, a reçu ce vendredi 12 mai Frédéric Vincent, philosophe, docteur en sociologie et psychanalyste pour une conférence sur les symboles présents de la série « Game of throne » mondialement connue.

En quoi cette fiction parle de nous ? Parce que les archétypes des personnages poussés à l’excès sont plus ou moins présents en chacun de nous avec une dominante. On a donc tous un peu en nous de l’archétype du roi guerrier sage, du guérisseur, et dans les ombres, du comploteur, voire du destructeur monstrueux. Et en fait cette dominante cachée nous dit F.Vincent, est plus influente sur nos destins que la relation qu’on a pu avoir au père ou à la mère dans ses jeunes années. Ca, c’est du scoop à méditer ! Si ces références ne nous parlaient pas, on peut se demander pourquoi la série est si regardée.

Ce qui est le plus important n’est pas de réaliser une réussite sociale mais de reconnaître ce que veut de moi la puissance de vie qui m’anime et m’a fait naître. Un renversement de perspective junguien en somme pour ceux qui ne jurent que sur la connaissance de soi par la psychanalyse.

Ce qu’il ne fallait pas rater en entrée, était l’hilarante parodie de la série jouée et écrite par de jeunes amateurs. Un grand moment !

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Fernand Schwarz, auteur de la Conférence "guerrier pacifique et l'intelligence du coeur", Bordeaux

Nouvelle Acropole, Fernand Schwarz, auteur de la Conférence « guerrier pacifique et l’intelligence du coeur », Bordeaux

Un succès exceptionnel pour cette conférence sur l’intelligence du cœur au centre Nouvelle Acropole de Bordeaux ! 104 personnes ont assisté à cette rencontre, d’abord pour pratiquer ensemble car le guerrier pacifique est un pratiquant du cœur, comme l’a expliqué le conférencier, Fernand Schwarz. Un simple exercice de respiration a permis de retrouver l’harmonie du cœur et de la conscience et surtout une forme d’unité que nous perdons souvent.

Le guerrier pacifique est aussi celui qui connaît les états altérés de son âme et qui sait les combattre quotidiennement. La colère, la susceptibilité, l’orgueil et l’intolérance sont les ennemis à maîtriser, avec «  cet art de la maîtrise fondé sur l’adaptation » cher à Lao Tseu.

Nouvelle Acropole, conférence "Guerrier Pacifique et l'intelligence du cœur" par Fernand Schwarz à Bordeaux

Nouvelle Acropole, conférence « Guerrier Pacifique et l’intelligence du cœur » par Fernand Schwarz à Bordeaux

La colère entraîne un état de victime, de rejet que le guerrier pacifique affronte avec le calme, la respiration profonde. La susceptibilité, qui est un manque de confiance, informe sur une lecture du monde avec notre propre auto référencement, sans vouloir comprendre les autres et se combat avec l’affirmation et la tolérance. Et cela permet d’évoluer car si nous restons dans nos propres références, nous ne pourrons pas évoluer. Et s’affirmer n’est pas vouloir avoir raison mais aussi regarder notre propre ignorance, et donc de savoir rester bienveillant avec soi et les autres. Face à l’orgueil, qui nous dit sans cesse «  sois fort ! », l’humilité va aider le guerrier pacifique à travailler avec ses propres fragilités.

Nous avons tous des fragilités, et dans ce combat, on est nu devant soi même et on peut faire un bon travail avec ses fragilités psychologiques. L’humble connaît ses propres qualités de cœur et celles des autres.

Face à l’intolérance, très à la mode, avec le syndrome d’être parfait et avec une grande exigence dans les moindres détails, Fernand Schwarz suggère d’apprendre à vivre ensemble avec nos imperfections.

Le guerrier pacifique devient ainsi le capitaine de son âme, le maître de son destin, il a compris le grand mystère de la régénération par l’action du cœur et peut agir pour la paix.

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Dialogue socratique à Biarritz

Nouvelle Acropole, Dialogue socratique à Biarritz

Avec l’arrivée du printemps l’école de l’association Nouvelle Acropole de Biarritz avec une vingtaine de membres est partie à la rencontre de la population basque, lors d’une sortie ensoleillée au bord de la plage.

Dialogue socratique, parapluie de la sagesse, permis de se conduire, saynète théâtrale ont égayés nos mises en relation avec un public participatif et en demande d’échange.

Jeune et moins jeune sont venus à notre rencontre et nous avons pu constater que tous avaient une vraie curiosité et soif de partager sur des sujets essentiels.

Nous avons reçu de beaux encouragements qui nous incitent à renouveler l’expérience.

Nouvelle Acropole, dialogue socratique sous les parapluies philosophiques à Biarritz

Nouvelle Acropole, dialogue socratique sous les parapluies philosophiques à Biarritz

Comments Pas de commentaire »

Espace Mouneyra, Conférence et animations poétiques tout au long de la soirée

Dessin des petites matriochka fait en direct pendant la lecture du conte de Babayaga

L’espace Mouneyra a reçu ce samedi un public qui même en ces temps d’élection voulait bien s’en laisser conter.

Il s’agissait en fait d’une conférence spectacle ou le public accueilli par de mystérieuses dames vêtues de robes de princesse entrait d’emblée dans un décor rempli de poésie féerique. Le conte est une épopée métaphorique de l’âme, il porte un message d’une sagesse atemporelle, il possède des clés psychologiques, spirituelles, initiatiques. Son langage est symbolique : les arbres y parlent, les fontaines sont enchantées et nous trouvons tout cela normal pour un monde enchanté.

Les explications de nos fées étaient entrecoupées de lectures et d’animations où le Petit Chaperon rouge dansait son histoire et où une main dessinait en direct le conte russe de Babayaga sur un écran. Ajoutez à cela des chœurs lancinants pour installer une douce confusion dans les esprits les plus rationnels. Blanche Neige se retrouvait alors dansant la valse avec l’ascète nain tandis que le Petit Poucet croquait la sorcière. La Belle au Bois Dormant se réveillait chez Barbe Bleue et la petite marchande d’allumettes se faisait cuire un pot-au-feu dans la cabane de l’ogre devenu végétarien.

Ah, au fait, les contes ne sont pas des histoires à dormir debout mais à rêver éveillé… (faites passer).

 

Comments Pas de commentaire »

A l’occasion de la sortie de son livre Persée, le Guerrier de la Paix, Fernand Schwarz a donné, à Nouvelle Acropole Paris 15, une conférence le mardi sur le thème  » Devenir un guerrier pacifique ». Il a d’abord exposé les trois visages du guerrier pacifique que sont le dépassement de soi-même, la libération d’attaches et le constructeur de  civilisation. Sur son chemin le guerrier va rencontrer des obstacles qui lui permettront de « gagner son destin ». La traversée du guerrier pacifique est donc le combat intérieur contre ses propres dragons. Ce combat se réalise à travers des actes dans la cité à travers la solidarité, la capacité à oser son destin, l’engagement qui décuple les forces. Le  guerrier pacifique est donc un aventurier, muni de courage, qui accepte les grands mystères, tente de se dépasser en toute humilité.

Nouvelle Acropole, Présentation par Fernand Schwarz de son livre « Persée le guerrier de la paix »

Animation de la conférence de Fernand Schwarz « devenir un guerrier pacifique » à Nouvelle Acropole Paris 15

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conference "Rencontre Masculin Feminin" Laura Winckler Strasbourg fevrier 2017

Nouvelle Acropole, Conference « Rencontre Masculin Feminin » Laura Winckler Strasbourg

Laura Winckler, écrivain et co-fondatrice de NA-France, est venue à Strasbourg, pour tenir une conférence sur le thème Rencontre Masculin-Féminin.
Pour Carl Gustav Jung, le MOI et le SOI forment nos deux identités ; l’une la persona est habituellement consciente et tournée vers l’extérieur, et l’autre plus subtile, intérieure, souvent inconsciente, contient à la fois une dimension féminine anima, et masculine animus.
Ces concepts peuvent nous aider à mieux comprendre l’être humain dans sa totalité. Par les rêves et l’intuition, le SOI mets ses outils à disposition du MOI pour qu’il évolue et accepte de traverser les zones d’ombre de sa personnalité, pour rejoindre sa dimension plus profonde. Leur réunion permet au processus d’individuation de l’être de se produire, ce processus qui permet de reprendre contact avec l’unicité en soi. L’initiation à ce parcours passe, selon l’intervenante, par la prise de conscience des aspects féminins et masculins, qui interagissent en chacun et avec les autres.
Ces notions archétypales existaient déjà dans l’Antiquité et, dans notre société en recherche de modèles inspirateurs pour évoluer, elles restent complètement actuelles.
Son prochain livre (à paraître) aura d’ailleurs ses sujets comme point de mire : les archétypes féminins et masculins, et le couple.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Projection du Film "La philo vagabonde" à Bordeaux

Nouvelle Acropole, Projection du Film « La philo vagabonde » à Bordeaux

En cet épisode de frimas, une trentaine de personnes sont venues se réchauffer à l’Espace Mouneyra de Bordeaux pour la projection du documentaire sur un philosophe baroudeur.

Celui-ci se déplace à travers la France pour diffuser une philosophie buissonnière, non conventionnelle où les Platon, Spinoza et autres Nietzsche deviennent accessibles, plus humains.

En ces temps où « tout fout le camp » et où la philo vague abonde, Alain déterre la philosophie des carcans normatifs de l’enseignement actuel où le travail de philosopher se réduit à la recherche de l’obtention d’une bonne note à un examen.

Il se rend dans des milieux aussi divers que le monde rural, les prisons, les hôpitaux psychiatriques à la rencontre du philosophe qui sommeille en chacun de nous. Ce néo-philosophe retrouve les racines de l’enseignement de la sagesse lorsque celui-ci se pratiquait dans la rue car, pour les Anciens, la philosophie n’était pas affaire de dissertation écrite et ne s’entendait que par le passage à l’action dans la conduite de sa vie.

En exhortant son auditoire à rechercher du sens, en les mettant en état de penser par eux-mêmes, il nous parle de la joie et de l’émerveillement à découvrir les choses simples qu’on négligeait, croyant les connaître. Loin de dénaturer les concepts philosophiques en les mettant à notre portée, il nous décomplexe par sa manière de nous faire comprendre des choses compliquées avec des images et des formules grâce à sa parole fleurie de bonimenteur qui va à l’essentiel.

À notre époque où les paradigmes anciens sont bouleversés, le film «  La Philo Vagabonde » nous remue dans nos entrailles car enfin !, la philosophie sortie de ses oripeaux intellectuels s’adresse à nous, l’homme de la rue, et elle nous est restituée.

« Faire » de la philosophie redevient un acte politique qui nous engage à sortir de de la Caverne. Une réponse à la superficialité de la société de consommation par la subversion de la philosophie !

Comments Pas de commentaire »

L’histoire n’est pas linéaire, et nous sommes dans une phase de transition. Les citoyens, la jeunesse en particulier, doivent changer leur regard sur le monde et relever de nouveaux défis, impensables pour les générations passées, car cette expérience à venir n’a jamais été vécue par l’humanité. C’est pourquoi l’association rouennaise Nouvelle Acropole a organisé une conférence sur la quête du Héros, animée par Laura Winckler, philosophe et écrivain, spécialiste en mythologie et symbolisme. Pour affronter les difficultés, il faut des repères stables et une posture intérieure solide. Œuvrer pour un monde où chacun trouverait sa place, un monde de solidarité et de fraternité, tourné vers le bien commun est la voie ancestrale du Héros, guerrier pour la paix, car il a commencé sa quête par sa propre transformation intérieure. Apprendre à croire en soi, passer par les étapes initiatiques imposées par sa voix intérieure, développer peu à peu son potentiel, est la voie qui nous permettra, ensemble, de vivre la liberté de notre propre destin, dans une vision de coopération et non de compétition. Vivre plus sobrement mais avec enthousiasme, avec des racines plantées dans le ciel et dans la terre, en étant au service de la communauté, telle est la quête du Héros. Avec des idées fortes, des mots simples, un cœur ouvert et beaucoup d’humour, Laura Winckler a conquis son auditoire qui s’est senti capable de relever tous les défis. Une belle soirée philosophique.

Comments Pas de commentaire »