Posts Tagged “Philippe Auguste”

« Oui, les pays ont une âme. » Qu’entend-on par âme d’un pays et quelle serait celle de la France ? C’est à ce questionnement qu’a invité l’écrivain et anthropologue Fernand Schwarz à l’occasion d’une conférence dédiée à ce beau sujet. Le parterre des quelques 60 personnes de l’assistance ont ainsi remonté le temps, des origines nourricière et mystique de l’imaginaire français, en passant par ses figures symboliques (comme la Marianne) et ses personnages historiques. De Clovis à Philippe Auguste, de Jeanne d’Arc à Charles de Gaulle, ces personnalités ont chacune à leur manière incarné l’un des quatre aspects de l’âme de la France : tantôt martiale, mystique, tantôt politique et nourricière.

Fernand Schwarz a également rappelé les différents rythmes de structuration de l’ordre social. Il y a d’abord la culture et la tradition, ces normes sociales qui mettent de 100 à 1000 ans à se mettre en place. Viennent ensuite les institutions dont la mise en place requiert entre 10 et 100 ans. Le Code Civil en est un exemple. Arrivent en troisième temps les gouvernements, dont la durée de vie s’échelonne sur 5 à 10 ans. Puis arrive enfin le marché, dont la logique et le rythme sont présidé par l’instantané. « Quand la crise touche l’économie, insiste le conférencier, c’est qu’elle a d’abord touchée les plans précédents. »

Tout pays a sa géographie visible, ses industries et ses systèmes d’organisation. Tout pays a aussi sa manière bien à lui de voir les choses, et de se forger un certain type de pensée, une histoire de ses idées. Mais chaque pays a également une âme, comme un souffle qui l’anime. Cette âme relève d’une sensibilité particulière : c’est un un monde d’émotions puissant et coloré, entremêlé de certitudes partagées qui donne la vie et crée du lien. Oui, les pays ont une âme. Quelle est-l’identité de celle de la France ?

Comments Pas de commentaire »

Activité de Nouvelle Acropole

Nouvelle Acropole, conférence "Le Mont saint Michel" à Paris 11

Nouvelle Acropole (Paris 11) a organisé une conférence audio-visuelle sur le Mont saint Michel animée par Dominique Duquet. Dès le début, les magnifiques photographies projetées sur grand écran, nous ont permis de nous imprégner de ce lieu mythique porteur du sacré au-delà des religions. Nous redécouvrons cette terre primordiale émergée des eaux et les associations que l’on peut faire avec les pyramides comme l’a écrit Victor Hugo «Le Mont saint Michel est à l’océan ce que Kéops est au désert !». Après l’époque mégalithique, vient  le mythe, le songe par trois fois, la demande… les différents Archanges… Nous volons, «nous planons» avant de revenir sur terre avec  les étapes de la construction et l’association du style roman avec le gothique, sans oublier  «la merveille» de Philippe Auguste. Le public, très participatif a posé de nombreuses questions et nous avons continué à parler de l’histoire de ce lieu que nous venions de revisiter grâce à cette conférence passionnante et très enrichissante.

Comments Pas de commentaire »

L'âme de la France devient civilisatrice

L’association Nouvelle Acropole de Paris 11 poursuit son cycle d’études sur l’Ame de la France proposé par Fernand Schwarz, anthropologue, philosophe et écrivain. Pour cette troisième intervention, il a développé le thème : quand l’Ame de la France devient centralisatrice. Terre nourricière, passerelle Nord-Sud, construite sur la diversité, la France a élaboré au fil du temps son unité, à travers une ambition politique d’organisation plus centralisée, pour laquelle Philippe Auguste a joué un rôle charnière. Charles V a complété le nouveau modèle du souverain éclairé au service de son peuple ; l’Ile-de-France et Paris prendront progressivement une place centrale, le symbole de cette évolution étant le blason de Paris où le bandeau bleu à fleur de lys se joint à la Barque d’Isis sur son fond rouge.

Comments Pas de commentaire »

Aller à la barre d’outils