Posts Tagged “permaculture”

« Demain » de Cyril Dion et Mélanie Laurent montre d’une façon intelligente et encourageante que des solutions existent partout dans le monde.

Nouvelle Acropole, Réalisations effectuées dans le domaine de la transition à Rouen

Nouvelle Acropole, Réalisations effectuées dans le domaine de la transition à Rouen

Les volontaires de l’Association Rouennaise Nouvelle Acropole ont participé à la préparation au déroulement d’une rencontre-débat autour d’extraits du film « Demain », organisée par l’association Les Fruits de la Terre, en partenariat avec la ferme coopérative Marcotte et La Cour Pétral.

Les Fruits de la Terre est une association coopérative qui propose des produits bio, éthiques et locaux. Elle a pour finalité de construire des liens de valeurs avec des producteurs désirant s’engager dans une production saine, variée, et respectueuse de l’environnement et souhaite valoriser le sens du travail durable et la dignité de l’homme.

Marcotte est une ferme coopérative qui s’appuie sur deux entreprises existantes, toutes deux orientées vers la production cidricole. Cette activité se développe bien puisque Marcotte a accueilli ses premiers entrepreneurs et la production se diversifie avec les légumes cultivés de manière agro-écologique qui sont distribué, avec succès, à Rouen par l’association Les Fruits de la Terre. Marcotte veut contribuer à un nouveau mouvement dans l’agriculture, celui d’une micro agriculture cohérente, diversifiée, biologique, solidaire et humaine.

Enfin, La Cour Pétral est une ancienne Abbaye située dans le Perche, rénovée et entretenue depuis plus de 25 ans par les volontaires de Nouvelle Acropole France. Une des responsables de la coordination du volontariat dans ce lieu a présenté le projet de permaculture en cours dans cet espace protégé de 4 hectares. La permaculture est un mode d’agriculture durable qui prend soin des sols, des forêts, de l’eau et des hommes pour générer de l’abondance, une nourriture saine et un lien social important.

Nouvelle Acropole, Rencontre autour du film "Demain" à Rouen

Nouvelle Acropole, Rencontre autour du film « Demain » à Rouen

L’objectif (atteint!) de cet événement était de montrer quelques réalisations positives et concrètes de projets de transition qui fonctionnent aujourd’hui dans le monde et, surtout, dans notre région, proche de chez nous. Ce fut l’occasion d’avoir de beaux échanges, des témoignages inspirants, de nombreux sourires, beaucoup d’espoir et la volonté d’agir, juste à côté de chez soi.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Paris 5 a accueilli le jardinier-paysagiste Lucien Dubot pour parler Écologie et permaculture. Une conférence organisée à l’initiative de l’association Les fruits de la Terre et de la Ruche qui dit Oui – Petit bain Paris 13.

La permaculture, vous connaissez ? Signifiant « agriculture permanente », la permaculture ré-adapte un ensemble de techniques agricoles ancestrales qui utilisent l’intelligence de la Nature pour augmenter et améliorer la qualité des rendements agricoles. « Guérir la terre, nourrir les Hommes », voilà comment l’on pourrait résumer la permaculture.

Dans cette vision philosophique, l’Homme est le jardinier observateur et intelligent qui amplifie et rééquilibre les cycles de dame Nature. Homme tuteur, Homme éducateur : son rôle est d’utiliser au mieux les écosystèmes pour en exprimer le potentiel.

« Les sols ne doivent jamais être à nu » a expliqué le jardinier-paysagistes Lucien Dubot à l’occasion de la conférence L’Écologie, c’est maintenant donnée à Nouvelle Acropole Paris 5. Le paillage, en effet, est l’une des règles d’or de la permaculture. Qu’il s’agisse d’herbe fraîchement coupée ou de simples feuilles mortes, le paillage vise à protéger les sols (des rayons du soleil, du ruissellement des pluies), mais également à apporter les éléments nutritifs dont il a besoin (le fameux mélange NPK : azote, phosphore, potassium).

Le conférencier a — entre autres considérations techniques — abordé les différentes qualités de paillage, du plus fin au plus grossier.

L’autre grand principe de la permaculture est la « favorisation les auxiliaires ». Bienvenus lombrics et autres insectes sympathiques ; exit les pesticides, fongicides et destructeurs de sols.  Si une plante est attaquée, on utilisera des « plantes compagnes » (tantôt comme répulsif tantôt comme appât) pour protéger la plante visée plutôt que de la gorger de pesticide. L’enjeu de la permaculture est d’enrichir et protéger la terre, pour que celle-ci livre le meilleur d’elle-même !

Prochain rendez-vous Écologie à Nouvelle Acropole Paris 5 : Que mangeons-nous vraiment ? — Une conférence de Patrick Lafoy, géobiologue.

Comments Pas de commentaire »

Le temps d’un week-end, des volontaires amoureux de la Cour Pétral ont participé à différents ateliers : ramassage des pommes et production du premier jus de pommes grâce à notre pressoir manuel, atelier de sculpture sur bois, plantation de fleurs et d’arbustes, paillage du jardin en permaculture pour le préparer pour l’hiver…
C’est une belle oeuvre quand la main de l’homme vient aider la Nature, tout en la respectant et lui apportant ce dont elle a besoin pour s’épanouir et se régénérer.

 

Comments Pas de commentaire »

Aller à la barre d’outils