Posts Tagged “mandalas”

Nouvelle Acropole - activité

Nouvelle Acropole, Atelier "Mandala" par Laura Winkler à Paris 11

C’est sur le thème du mandala « théorie et pratique, éveil de l’imagination active » que Nouvelle Acropole Paris 11 a accueilli Laura Winckler pour animer un atelier. Dans les traditions hindoue et bouddhiste, le mandala est une figure symbolique qui sert de support à la méditation et à la concentration. S’ entraîner à la pratique du mandala, active la mémoire et éveille l’imagination. Le mandala permet de passer «de l’égo vers la sagesse du soi» L’enseignement millénaire du mandala, image dynamique et centralisatrice, peut nous apaiser et nous aider à progresser dans notre quête de sens.

Comments Pas de commentaire »

Conférence de L'homme Universel selon C G Jung à Lyon

À Lyon, Nouvelle Acropole a accueilli Laura Winckler, philosophe et écrivain, pour un formidable cycle sur C.G. Jung avec une conférence sur l’archétype de l’Homme universel suivi d’un atelier passionnant sur la symbolique des mandalas. À la lumière du célèbre psychanalyste et philosophe, et de la philosophie atemporelle, le  public venu nombreux a pu concilier psychologie, imaginaire et pratique symbolique autour d’un idéal de vie en mouvement ! Quoi de plus beau que d’éveiller à travers une quête intérieure, cette dimension universelle de l’homme ?

 

Comments Pas de commentaire »

Le langage des mandalas par Laura Winckler

Au cours de la conférence Jung et le langage des mandalas, organisée  par Nouvelle Acropole Paris 5,  Laura Winckler, spécialiste de  C. G. Jung a démontré que le mandala, image dynamique et centralisatrice, active la mémoire et l’imagination et aide l’homme dans la quête du sens de la vie. Sa pratique régulière peut permettre de transformer les émotions conflictuelles, grâce au travail sur les vertus et à la méditation et également d’atteindre la sagesse. Cette conférence a inauguré l’exposition Récit d’un voyage intérieur, organisée par l’espace Le Moulin au sein du musée Guimet. Le centre de cette exposition était Le Livre Rouge (Liber Novus), calligraphié et enluminé par C.G. Jung lui-même, dans lequel l’auteur s’est livré à un véritable voyage dans les profondeurs de la psyché, en partant de ses expériences sur ses rêves et également des mythes et symboles de l’Orient et de l’Occident. Parallèlement aux mandalas dessinés de C. G. Jung, l’exposition a mis en avant une série de mandalas tibétains et d’autres œuvres asiatiques pour lesquels l’auteur à montré toute sa vie son grand intérêt.

Comments Pas de commentaire »