Posts Tagged “histoire”

L’histoire n’est pas linéaire, et nous sommes dans une phase de transition. Les citoyens, la jeunesse en particulier, doivent changer leur regard sur le monde et relever de nouveaux défis, impensables pour les générations passées, car cette expérience à venir n’a jamais été vécue par l’humanité. C’est pourquoi l’association rouennaise Nouvelle Acropole a organisé une conférence sur la quête du Héros, animée par Laura Winckler, philosophe et écrivain, spécialiste en mythologie et symbolisme. Pour affronter les difficultés, il faut des repères stables et une posture intérieure solide. Œuvrer pour un monde où chacun trouverait sa place, un monde de solidarité et de fraternité, tourné vers le bien commun est la voie ancestrale du Héros, guerrier pour la paix, car il a commencé sa quête par sa propre transformation intérieure. Apprendre à croire en soi, passer par les étapes initiatiques imposées par sa voix intérieure, développer peu à peu son potentiel, est la voie qui nous permettra, ensemble, de vivre la liberté de notre propre destin, dans une vision de coopération et non de compétition. Vivre plus sobrement mais avec enthousiasme, avec des racines plantées dans le ciel et dans la terre, en étant au service de la communauté, telle est la quête du Héros. Avec des idées fortes, des mots simples, un cœur ouvert et beaucoup d’humour, Laura Winckler a conquis son auditoire qui s’est senti capable de relever tous les défis. Une belle soirée philosophique.

Comments Pas de commentaire »

« Oui, les pays ont une âme. » Qu’entend-on par âme d’un pays et quelle serait celle de la France ? C’est à ce questionnement qu’a invité l’écrivain et anthropologue Fernand Schwarz à l’occasion d’une conférence dédiée à ce beau sujet. Le parterre des quelques 60 personnes de l’assistance ont ainsi remonté le temps, des origines nourricière et mystique de l’imaginaire français, en passant par ses figures symboliques (comme la Marianne) et ses personnages historiques. De Clovis à Philippe Auguste, de Jeanne d’Arc à Charles de Gaulle, ces personnalités ont chacune à leur manière incarné l’un des quatre aspects de l’âme de la France : tantôt martiale, mystique, tantôt politique et nourricière.

Fernand Schwarz a également rappelé les différents rythmes de structuration de l’ordre social. Il y a d’abord la culture et la tradition, ces normes sociales qui mettent de 100 à 1000 ans à se mettre en place. Viennent ensuite les institutions dont la mise en place requiert entre 10 et 100 ans. Le Code Civil en est un exemple. Arrivent en troisième temps les gouvernements, dont la durée de vie s’échelonne sur 5 à 10 ans. Puis arrive enfin le marché, dont la logique et le rythme sont présidé par l’instantané. « Quand la crise touche l’économie, insiste le conférencier, c’est qu’elle a d’abord touchée les plans précédents. »

Tout pays a sa géographie visible, ses industries et ses systèmes d’organisation. Tout pays a aussi sa manière bien à lui de voir les choses, et de se forger un certain type de pensée, une histoire de ses idées. Mais chaque pays a également une âme, comme un souffle qui l’anime. Cette âme relève d’une sensibilité particulière : c’est un un monde d’émotions puissant et coloré, entremêlé de certitudes partagées qui donne la vie et crée du lien. Oui, les pays ont une âme. Quelle est-l’identité de celle de la France ?

Comments Pas de commentaire »

 

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Philosophie à l’initiative de l’UNESCO, Nouvelle Acropole Paris a invité le philosophe et écrivain Bertrand Vergely autour du thème  » Les trois visages de la spiritualité aujourd’hui ».

« Venant du latin spiritus qui signifie souffle, mais aussi esprit, la spiritualité renvoie à quelque chose de vivant, dynamique, créateur. Elle trouve reflet dans ses trois visages de l’esprit que sont l’Univers, l’Homme et la Nature qui constituent une unité inséparable de l’Unité absolue. » Passionné, le philosophe normalien a partagé son enthousiasme aux quelques 220 personnes réunies à cette occasion au Théâtre Adyar à Paris. « Vous avez aimé la matière, vous avez aimé les hommes, vous adorerez l’esprit ! » a souligné Bertrand Vergely à plusieurs reprises au cours de la soirée.

Quel que soit le visage que nous prêtons à la spiritualité (la Nature, la République laïque ou Dieu), nous avons à chaque instant le choix, celui de laisser s’exprimer la Vie, celui de voir l’Esprit derrière toute chose, ou de vivre une « spiritualité au pied de la lettre », celle qu’on qualifie de fondamentaliste et dont le propre est de « tuer la vie ».

Entre la Lettre et l’Esprit, il y a un espace, celui de notre conscience, dont le champ d’action est notre existence. C’est ici que se passe le combat, et tout au long du parcours, nous avons le choix : s’enfermer dans spiritualité dogmatique et figée, quelle qu’elle soit, ou de vivre une spiritualité vivante, sans cesse renouvelée, qui cultive avant tout l’émerveillement face à la beauté de la Vie.

*

*        *

Nouvelle Acropole, Bertrand Vergely, Théâtre Adyar Paris-10

Nouvelle Acropole, Bertrand Vergely, Théâtre Adyar Paris © Kenia de Aguiar Ribeiro

Normalien agrégé de philosophie, Bertrand Vergely né en 1953 enseigne la philosophie en classe préparatoire aux grandes écoles de Khâgne classique, Hypokhâgne et en lettres supérieures à HEC. Professeur à l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge de Paris et expert auprès de l’Association Progrès du management (APM ), il est également l’auteur de plus de 35 ouvrages dans les collections Les essentiels de Milan et La pause philo. Au rang de ses derniers livres, on citera Retour à l’émerveillement (Albin Michel) – Deviens qui tu es (Albin Michel) et La tentation de l’homme-Dieu (Le Passeur).

Comments Pas de commentaire »

JMP 2015 1Chaque année, tous les troisièmes Jeudi de Novembre, l’UNESCO organise, « La Journée Mondiale de la Philosophie ». Nouvelle Acropole, a donc animé, à cette occasion, une soirée de conférence et de débat, autour de la célèbre phrase du Mahatma Gandhi « Être le changement que nous voulons pour le monde. Quatre interventions se sont succédées et ont été l’occasion de nombreux échanges,  sur la vie de Gandhi, ses pratiques spirituelles. Gandhi a aussi été le moteur d’un changement de vision de l’économie, plus raisonnée, où le meilleur de l’individu se retrouve dans le meilleur de la collectivité. Devenir le changement que nous voulons pour le monde porte l’idée que tout changement doit venir de l’intérieur de soi-même, en élevant sa conscience, en passant d’une société individualiste à une société coopératrice. La philosophie peut donc apporter une contribution essentielle face aux enjeux complexes auxquels nous devons faire face et faire progresser la Paix, une nécessité dans l’actualité aujourd’hui.

Comments Pas de commentaire »

C’est un public de près de 90 personnes qui a pu se délecter d’un exposé tant inspirant qu’enrichissant de Mohammed Taleb, au Casino de Biarritz. Philosophe algérien, le conférencier par sa conception néoplatonicienne de la nature et du sacré, nous a ouvert à son enseignement relatif à l’écopsychologie et sa grande sensibilité à l’environnement.
Chroniqueur au Monde des Religions, invité à diverses émissions et président d’association, son regard reliant Mythos et Logos nous ont permis d’établir une multitude d’interactions entre spiritualité, métaphysique, critique sociale, dialogue interculturel et science. Il nous a présenté et dédicacé son nouvel ouvrage « Nature Vivante et Ame pacifiée » ainsi que « L’écologie vue du Sud » publié en 2014.
Sa culture, comme une bouffée d’oxygène a ravi les âmes et les esprits, nous invitant ainsi à un retour à l’intelligence du lien et de l’analogie, à la transmission de la mémoire traditionnelle et l’importance du retour à nos origines pour mieux vivre notre quotidien.

 

Venue Mohamed Taleb Mars 2015 (15)

Nouvelle Acropole, atelier, « de l’origine des mythes aux mythes de l’origine » de Mohammed Taleb à Biarritz

Venue Mohamed Taleb Mars 2015 (2)

Nouvelle Acropole, Conférence « les mythes de l’origine du monde » de Mohammed Taleb au Casino de Biarritz

 

 

Comments Pas de commentaire »

 

Visite guidée au Jardin des Plantes par Nouvelle Acropole Paris 5

Le Jardin Royal des Plantes Médicinales fut créé en 1616 et le Jardin des Plantes ouvert dix ans plus tard. Ce dernier fut l’objet de constructions, agrandissements et surtout de plantations d’arbres admirables tout au long de son histoire et jusqu’à nos jours. Nouvelle Acropole Paris 5 a proposé la visite de ce jardin extraordinaire sous la conduite de Laurence Tulane, passionnée de botanique et conférencière de la société Herbes et Yoga, spécialisée dans la connaissance des plantes médicinales. Elle nous a fait découvrir, autant pour leur intérêt botanique que pour leur histoire et celle des voyageurs ou des scientifiques qui participèrent à l’expansion du jardin, quelques-uns de ces arbres remarquables. Un après-midi enchanté par la diversité et les correspondances entre arbres de différentes espèces et origines ! 

Comments Pas de commentaire »

Conférence - L'art égyptien - Colisée à Biarritz

Dans le cadre du cycle Art et Philosophie, Fernand Schwarz, anthropologue et auteur de nombreux ouvrages sur l’Égypte ancienne, a donné une  conférence sur le thème L’art égyptien, sa sagesse, son enseignement au Colisée de Biarritz. C’est avec clarté et pédagogie qu’il a présenté devant un public de plus de cent vingt personnes,  les clés de lecture et de compréhension du  canon de l’art égyptien : les rapports de la tête avec le corps, la construction des yeux, la symbolique du faucon, protecteur des pharaons, la fonction du et de la représentation de ses bras qui représente l’accolade…. C’est avec un sentiment d émerveillement que le public a vécu cette soirée et en est reparti avec un meilleur regard sur cet art multi-millénaire, dans ses aspects historique, métaphysique et symbolique.

Comments Pas de commentaire »

conférence Fernand Schwarz à Antony - âme de la France

Fernand Schwarz, Fondateur de Nouvelle Acropole en France, est venu à Antony pour  faire découvrir au public l’âme de la France. L’âme d’un pays ne se résume pas à un paysage ou à un patrimoine mais plonge ses racines dans les expériences des générations qui l’ont habité. Celle de la France est née de l’union de binômes contrastés. Celto-grecs, gallo-romains et germains, Nord et Sud ont forgé l’hexagone. Longtemps convaincue d’être intermédiaire entre Dieu et les hommes, elle devint centralisatrice et terrienne alors que ses voisins développaient plutôt une culture marchande et industrielle.  La France a vécu d’extraordinaires épreuves et rebondissements, elle a néanmoins toujours démontré une puissante capacité de résilience. La « douce France » a tenu bon… Elle possède de nombreux atouts pour bien vivre les défis qui l’attendent à condition toutefois qu’elle retrouve une raison de les vivre.

Comments Pas de commentaire »

L'âme de la France devient civilisatrice

L’association Nouvelle Acropole de Paris 11 poursuit son cycle d’études sur l’Ame de la France proposé par Fernand Schwarz, anthropologue, philosophe et écrivain. Pour cette troisième intervention, il a développé le thème : quand l’Ame de la France devient centralisatrice. Terre nourricière, passerelle Nord-Sud, construite sur la diversité, la France a élaboré au fil du temps son unité, à travers une ambition politique d’organisation plus centralisée, pour laquelle Philippe Auguste a joué un rôle charnière. Charles V a complété le nouveau modèle du souverain éclairé au service de son peuple ; l’Ile-de-France et Paris prendront progressivement une place centrale, le symbole de cette évolution étant le blason de Paris où le bandeau bleu à fleur de lys se joint à la Barque d’Isis sur son fond rouge.

Comments Pas de commentaire »

Paris XV : Ces hommes et femmes qui ont fait l'Histoire

Dans le cadre des journées mondiales de la philosophie, le centre Nouvelle Acropole de Paris XV a proposé une table ronde sur le thème Ces hommes et femmes qui ont fait l’Histoire. Citons parmi eux, les philosophes Confucius, Platon, Marc-Aurèle et les personnages politiques tels que Gandhi et Nelson Mandela. Dans des périodes souvent traversées par des crises et des conflits (course sans fin au bonheur, perte de confiance vis-à-vis des hommes politiques, manque d’engagement et de responsabilité des citoyens… ), ils ont su, comme les philosophes, redonner espoir et guider leur pays dans la recherche de sens, et marquer leur époque de leurs empreintes, encore d’actualité aujourd’hui.

Comments Pas de commentaire »