Posts Tagged “force morale”

Nouvelle Acropole Strasbourg a accueilli en janvier 2016 Fernand Schwarz

Nouvelle Acropole. Conf. »  le Maître Intérieur » par Fernand Schwarz à Strasbourg

Fernand Schwarz, écrivain, philosophe et fondateur de Nouvelle Acropole  était présent à l’école de Nouvelle Acropole Strasbourg pour resituer les éléments de l’épopée Star Wars dans les traditions d’Orient et d’Occident, en soulignant les invariants symboliques propres à toute épopée héroïque.

Distinguant « la voie de la facilité » qui répond à l’instinct de conservation de l’Homme et « la voie du Jedi » assimilée à la voie du dépassement de soi, F.Schwarz a développé les 3 étapes inhérentes à la conquête du Maître Intérieur : la préparation, la traversée et le retour.

Vaincre ses peurs, assumer les contradictions de l’existence, et finalement se définir par un savoir-être plutôt que par un savoir-faire , tels sont les défis de l’initiation prônée par les voies de la Sagesse depuis la nuit des temps et que reflète si bien l’épopée de Star Wars.
Rencontrer son Maître intérieur est une invitation à se rencontrer soi même et pour cela, Maître Yoda nous rappelle :  « Suis ton intuition. N’essaie pas ! Fais-le ou ne le fais pas ! Il n’y a pas d’essai. »

Comments Pas de commentaire »

2015 11 vitrine suite attentats

Nouvelle Acropole, témoignages dans la vitrine, suite aux attentats du 13 novembre 2015 à Paris,

Nouvelle Acropole, Strasbourg,  conférence "Les yeux fermés" à l'occasion de la Journée Mondiale de la Philosophie.

Nouvelle Acropole, Strasbourg, conférence « Les yeux fermés » à l’occasion de la Journée Mondiale de la Philosophie 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le cadre de la journée mondiale de la philosophie, le centre Nouvelle Acropole de Strasbourg a organisé une conférence débat sur le thème de la quête de la lumière «  Voir les yeux fermés ».

Devant un public fortement touché par l’actualité des attentats , s’est posée la question essentielle de ce que nous pouvions faire et comment faire face au sentiment d’impuissance qui mène à la peur, au réductionnisme de la pensée, à l’amalgame facile et trompeur ainsi qu’au repli identitaire propre à faire naître les extrémismes vengeurs.

Ce que nous pouvons faire c’est développer une capacité à rester profondément humain et ce en toutes circonstances en ne nous réduisant pas à l’indignité de ceux qui veulent par la terreur nous diviser et nous contaminer par leur propre haine.

Rester digne implique de se former intérieurement pour dégager une force morale qui puisse nous maintenir à un niveau d’humanité qui inclut plutôt que d’exclure. Cela nous engage à être plus fort pour ne pas céder à la peur, être plus fort pour être une source d’union, être plus fort pour pouvoir le cas échéant intervenir pour aider, soutenir et accompagner tous ceux qui, dans ces périodes sombres, ne voient plus la lumière de l’humanité qui brille en eux et autour d’eux.

Comments Pas de commentaire »

activité Nouvelle Acropole

Nouvelle Acropole Conférence "crise, chute ou renaissance" à Paris 15

À paris- Montparnasse, à l’espace Falguière et devant un public nombreux, Fernand Schwarz, anthropologue, philosophe et écrivain a évoqué la crise non pas sous l’aspect financier ou économique, mais comme ce qui peut entraîner la chute ou la renaissance. En effet, depuis 2008, il n’y a aucun changement dans le monde. On cherche des solutions du passé et l’on traite ce phénomène comme un simple problème. La véritable crise est humaine. Les hommes se sont enrichis, consomment à outrance, leurs âmes se sont altérées, comme l’a démontré Platon et ensuite Hannah Harendt, et ils se sont désengagés de la société. Pour se sortir de la crise, il faut examiner la réalité sous une nouvelle perspective,  renaître intérieurement, retrouver une force morale et revenir à des valeurs plus humaines et moins techniques, comme la solidarité, la fraternité… Plus encore dit Fernand Schwarz, il faut « dévier » du système qui se dégrade. L’association Nouvelle Acropole, qui organise des cours de philosophie, s’associe à cette « déviance » positive pour utiliser la philosophie comme moyen individuel pour se transformer et pratiquer la résilience. Il faut rééduquer la société à des valeurs plus justes, plus humaines et ce changement demandera un peu de temps. Alors, pratiquons la « déviance » positive, car comme le préconisait Lao Tseu, « Je suis la goutte qui précède l’océan » Et l’ocean, rien ne peut l’arrêter !

Comments Pas de commentaire »