Posts Tagged “féminin”

Nouvelle Acropole, Conférence "La quête arthurienne et le féminin" à Bordeaux

Nouvelle Acropole, Conférence « La quête arthurienne et le féminin » à Bordeaux

En ces temps de disette spirituelle où les polarités féminines et masculines sont passées au rouleau compresseur, de nombreuses personnes sont venues à l’Espace Mouneyra pour une conférence sur le rôle de la dame dans le mythe de la Table Ronde. Quand on dit Merlin, Avalon, la Dame du lac, Lancelot, il y a quelque chose dans notre esprit qui tend l’oreille un instant sans savoir d’où ce bruit peut venir. Le mythe arthurien est le secret d’une destinée qui s’ignore. Elle est une quête pour aller chercher quelque chose de plus noble et de plus digne pour aller à la rencontre de nous-mêmes. Il s’agit pour cela de passer de la femme à la dame et de l’homme au chevalier. Le chevalier a besoin de la dame qui l’inspire dans son action héroïque. Ces dames se nomment Guenièvre, Morgane, Liliane ; elles présentent les archétypes féminins qui loin d’être des stéréotypes sont des modèles intérieurs.

La légende nous dit que par amour on est capables de se mettre en mouvement et dépasser ses limites pour gagner en unité et en vertus.

Ces visages nous rappellent qu’on a en nous une forme de grandeur à réveiller par le combat entre l’ombre et la lumière et qu’on peut passer de l’homme errant au chevalier qui fait partie d’une table ronde, d’une société noble. Voilà donc le sens et la raison de ce mythe : nous faire rêver afin de contacter la partie qui en nous a envie de se mettre en route.

Et comme d’habitude c’est autour de tables, carrées pour le coup, qu’un repas fut partagé.

Nouvelle Acropole, Conférence "La quete arthurienne et le feminin" à Bordeaux

Nouvelle Acropole, Conférence « La quete arthurienne et le feminin » à Bordeaux

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, conférence Masculin/Féminin, Laura Winckler à Bordeaux

Nouvelle Acropole, conférence Masculin/Féminin, Laura Winckler à Bordeaux

La co-fondatrice de Nouvelle Acropole en France, Laura Winckler, auteur de Femmes, filles de déesses et de L’ère du Verseau, était au centre Nouvelle Acropole de Bordeaux pour nous parler de la pensée de C.G. Jung et plus particulièrement de la conception du masculin et du féminin par ce grand esprit du XXe siècle. C’est avec quelques saynètes humoristiques inspirés de l’ouvrage Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus de John Gray, que la soirée s’est ouverte de manière inattendue et originale, pour parler d’un sujet où les préjugés sont à la fois si proches, si communs et si difficiles à démasquer. En fait, comme nous l’a expliqué Laura Winckler, Jung parle du féminin et du masculin, non pas seulement en tant que femme ou homme, mais comme les deux facettes d’un même individu. Ce mot individu qui nous vient du grec, et se traduit par celui qui n’est pas divisé. Jung explique ainsi qu’il existe dans l’inconscient de chacun la polarité complémentaire, l’anima (polarité féminine) chez l’homme et l’animus (polarité masculine) chez la femme avec lesquels il s’agit d’abord de se réconcilier pour aller chercher le complémentaire qui fera de nous une unité. Car l’anima et l’animus, ne sont pas figés, et ces figures évoluent en chacun de nous en fonction de notre parcours de vie tout au long d’un processus d’évolution où Jung discerne quatre étapes. La soirée se termina en invitant les 75 personnes présentes à se former en petits groupes afin d’échanger, et de faire partager ensuite à l’ensemble des participants les prises de conscience et questionnements de la soirée, dans une superbe clôture pleine de richesse et de partage.

Comments Pas de commentaire »

Conférences Archétypes

Nouvelle Acropole, Conférence « Archétypes masculin/féminin » par Laura Winkler à Bordeaux

75 personnes étaient présentes à l’espace Mouneyra pour écouter Laura Winckler nous parler du masculin / féminin dans le cadre du cycle du Guerrier Pacifique. Au travers du Banquet de Platon, de l’énigme du sphinx et des archétypes de Jung, nous avons abordé la symbolique de l’Eros qui relie les âmes. La quête de soi-même ne peut se faire seul. C’est dans la relation à l’autre que chacun peut se retrouver et se compléter. Pour trouver son trésor, son centre caché au cœur de son inconscient, le guerrier pacifique affrontera les ombres et acceptera de voir les modèles inspirateurs qui existent à l’intérieur de lui.

Comments Pas de commentaire »