Posts Tagged “éthique”

« Demain » de Cyril Dion et Mélanie Laurent montre d’une façon intelligente et encourageante que des solutions existent partout dans le monde.

Nouvelle Acropole, Réalisations effectuées dans le domaine de la transition à Rouen

Nouvelle Acropole, Réalisations effectuées dans le domaine de la transition à Rouen

Les volontaires de l’Association Rouennaise Nouvelle Acropole ont participé à la préparation au déroulement d’une rencontre-débat autour d’extraits du film « Demain », organisée par l’association Les Fruits de la Terre, en partenariat avec la ferme coopérative Marcotte et La Cour Pétral.

Les Fruits de la Terre est une association coopérative qui propose des produits bio, éthiques et locaux. Elle a pour finalité de construire des liens de valeurs avec des producteurs désirant s’engager dans une production saine, variée, et respectueuse de l’environnement et souhaite valoriser le sens du travail durable et la dignité de l’homme.

Marcotte est une ferme coopérative qui s’appuie sur deux entreprises existantes, toutes deux orientées vers la production cidricole. Cette activité se développe bien puisque Marcotte a accueilli ses premiers entrepreneurs et la production se diversifie avec les légumes cultivés de manière agro-écologique qui sont distribué, avec succès, à Rouen par l’association Les Fruits de la Terre. Marcotte veut contribuer à un nouveau mouvement dans l’agriculture, celui d’une micro agriculture cohérente, diversifiée, biologique, solidaire et humaine.

Enfin, La Cour Pétral est une ancienne Abbaye située dans le Perche, rénovée et entretenue depuis plus de 25 ans par les volontaires de Nouvelle Acropole France. Une des responsables de la coordination du volontariat dans ce lieu a présenté le projet de permaculture en cours dans cet espace protégé de 4 hectares. La permaculture est un mode d’agriculture durable qui prend soin des sols, des forêts, de l’eau et des hommes pour générer de l’abondance, une nourriture saine et un lien social important.

Nouvelle Acropole, Rencontre autour du film "Demain" à Rouen

Nouvelle Acropole, Rencontre autour du film « Demain » à Rouen

L’objectif (atteint!) de cet événement était de montrer quelques réalisations positives et concrètes de projets de transition qui fonctionnent aujourd’hui dans le monde et, surtout, dans notre région, proche de chez nous. Ce fut l’occasion d’avoir de beaux échanges, des témoignages inspirants, de nombreux sourires, beaucoup d’espoir et la volonté d’agir, juste à côté de chez soi.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, ateliers avec Mohammed Taleb

Nouvelle Acropole, ateliers sur « l’Âme du monde » avec Mohammed Taleb, à Lyon

Nouvelle Acropole Lyon a eu  reçu Mohammed Taleb, philosophe algérien et collaborateur au magazine  Le Monde des Religions ; il enseigne l’éco-psychologie et est formateur en éducation relative à l’environnement. Il préside l’association de philosophie « Le singulier universel », qui se consacre au dialogue des cultures et des spiritualités.

Il nous a invités à approfondir le concept de l’Âme du monde autour de 3 ateliers :

  • L’éthique chevaleresque et son système de valeurs universelles, laquelle peut être un lieu de confluence des cultures du monde et une réponse à la crise face aux valeurs marchandes d’un monde sans idéal.
  • La langue des oiseaux ou le langage de l’Âme du monde: ce système de codage médiéval, imaginatif et rigoureux, permettait de déjouer la censure. Cette langue sacrée est un chemin qui permet de pénétrer l’âme de la langue et ainsi d’ouvrir les portes d’une compréhension plus subtile de la réalité.
  • G. Jung et l’islam ou la rencontre entre la psychologie des profondeurs et la métaphysique musulmane : ce fondement de la pensée jungienne est peu connu et pourtant, il met en évidence l’homme universel, réconcilié avec son intériorité, le cosmos et la transcendance.

La démarche jungienne peut amener à la guérison des relations interculturelles. L’aventure humaine est frappée du sceau de la diversité, l’Un n’est pas réductible à l’unique : dans l’Un, il y a le Tout ; le dialogue des cultures doit faire l’éloge des nuances.

Nous devons donc relier l’âme singulière à l’Âme du monde.

Comments Pas de commentaire »

Dans l’amphithéatre de la cité mondiale plein à craquer, c’est à une bien étrange expérience que nous a convié Bertrand Vergely, philosophe et auteur de nombreux ouvrages, – notamment de philosophie -, celle de voir avec les yeux de l’esprit.

Voir avec les yeux de l’esprit, c’est aller de l’expérience de la sensation à la conscience de la sensation, dans un va-et-vient permanent et dynamique, qui mène à l’expérience du mystère du grand Vivant. Bertrand Vergely détient cette capacité rare d’être entièrement son sujet.

Vivre, vivre avec un grand V, voilà l’objet et le sujet. L’homme qui sait, qui est. Lui-même. Constamment disponible pour s’émerveiller, s’étonner de la beauté de la Vie.

Découvrir ou redécouvrir ainsi la spiritualité avec les yeux de l’émerveillement, est pour le philosophe en herbe que nous sommes, l’opportunité de faire de l’éthique un hymne à la joie de vivre, d’exister, de faire totalement l’expérience de notre existence et de prendre conscience du grand Tout. C’est ainsi seulement que l’homme est dans son devoir, devoir d’être, qui seul le rends utile, aux autres comme à lui-même.

La spiritualité à laquelle nous convie Bertrand Vergely est toute entière simplicité. Mais elle est aussi humour, regard décalé et nécessaire pour tromper la platitude et la vulgarité d’une existence sans conscience. Le chemin spirituel est celui qui conduit à la plénitude, à l’essentiel. Cette vie lumineuse, heureuse, joyeuse, se construit au fil de nos jours par une méditation qui nous invite à rentrer dans le silence, le vide, pour réintégrer le cosmos, l’éternité. Nous ne sommes pas de ce monde, nous avons juste la mission d’accomplir avec joie, confiance notre devenir d’humain, avec amour aussi et par-dessus tout. Enfin, la spiritualité est beauté, infini impalpable présent dans une peinture, qui tout à coup fait irruption dans notre réel. Bertrand Vergely touche ainsi à sa manière au mystère de l’âme, et nous conduit à cet espace dans lequel vit l’essentiel, la transcendance, face à un réel qui trop souvent nous aveugle. C’est une invitation à voir comme un enfant innocent, à ouvrir notre regard sur un réel, plus réel que le réel, pour y retrouver la profondeur et la conscience de notre filiation céleste. Une seconde naissance en quelque sorte. La vraie, celle que nous permet le regard de l’esprit.

Comments Pas de commentaire »

 

Nouvelle Acropole, activité

Nouvelle Acropole, conférence "Albert Camus, la pensée révoltée" à Strasbourg

Michèle Flaurgane nous a fait partager son amour pour l’humaniste Albert Camus. Visionnaire, homme de dialogue et profondément attaché aux valeurs éthiques, il a défendu ses convictions avec constance et ferveur,  même abandonné de tous. L’homme révolté que dépeint Camus est tendu entre révolution et indifférence. Il ne tombe ni dans la haine ni dans le mépris. Au contraire, pour lui, dire « non » à un système démagogique, génère des valeurs, de l’espoir, la liberté, tout ce que Camus espérait pour l’humanité. Bien entendu, la révolte ne suffit pas à fonder la solidarité humaine, il faut la réinventer car la révolte ne peut être que l’expression d’un amour profond pour l’homme et pour la vie. Ne pourrait-on pas y voir là une réponse possible aux questions brûlantes qui agitent notre époque ?

 

Comments Pas de commentaire »

Aller à la barre d’outils