Posts Tagged “émerveillement”

Nouvelle Acropole, Projection du Film "La philo vagabonde" à Bordeaux

Nouvelle Acropole, Projection du Film « La philo vagabonde » à Bordeaux

En cet épisode de frimas, une trentaine de personnes sont venues se réchauffer à l’Espace Mouneyra de Bordeaux pour la projection du documentaire sur le philosophe baroudeur Alain Guyard.

Celui-ci se déplace à travers la France pour diffuser une philosophie buissonnière, non conventionnelle où les Platon, Spinoza et autres Nietzsche deviennent accessibles, plus humains.

En ces temps où « tout fout le camp » et où la philo vague abonde, Alain Guyard déterre la philosophie des carcans normatifs de l’enseignement actuel où le travail de philosopher se réduit à la recherche de l’obtention d’une bonne note à un examen.

Il se rend dans des milieux aussi divers que le monde rural, les prisons, les hôpitaux psychiatriques à la rencontre du philosophe qui sommeille en chacun de nous. Ce néo-philosophe retrouve les racines de l’enseignement de la sagesse lorsque celui-ci se pratiquait dans la rue car, pour les Anciens, la philosophie n’était pas affaire de dissertation écrite et ne s’entendait que par le passage à l’action dans la conduite de sa vie.

En exhortant son auditoire à rechercher du sens, en les mettant en état de penser par eux-mêmes, il nous parle de la joie et de l’émerveillement à découvrir les choses simples qu’on négligeait, croyant les connaître. Loin de dénaturer les concepts philosophiques en les mettant à notre portée, il nous décomplexe par sa manière de nous faire comprendre des choses compliquées avec des images et des formules grâce à sa parole fleurie de bonimenteur qui va à l’essentiel.

À notre époque où les paradigmes anciens sont bouleversés, le film «  La Philo Vagabonde » nous remue dans nos entrailles car enfin !, la philosophie sortie de ses oripeaux intellectuels s’adresse à nous, l’homme de la rue, et elle nous est restituée.

« Faire » de la philosophie redevient un acte politique qui nous engage à sortir de de la Caverne. Une réponse à la superficialité de la société de consommation par la subversion de la philosophie !

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, conférence "La magie entre le visible et l'invisible" Olivier Larrègle à Lyon

Nouvelle Acropole, conférence « La magie entre le visible et l’invisible » Olivier Larrègle à Lyon

L’école de philosophie pratique, Nouvelle Acropole Lyon, a organisé une conférence autour de la magie. Olivier Larrègle, directeur de l’école de Biarritz, magicien mais avant tout philosophe, a enchanté un public de plus de 70 personnes, en lui donnant des clés pour retrouver la capacité à s’émerveiller dans la vie et… avec quelques tours de magie !

Magie vient du mot perse magus et désigne le sage, l’homme de sagesse. La magie est donc une formation de soi pour aller vers la sagesse.

Fort de son expérience, le conférencier a pu faire découvrir les trois mondes de la magie : la magie pour retrouver son âme d’enfant, la magie pour se reconnecter aux archétypes du Bien, du Beau, du Vrai et du Juste et se transformer, et la magie cérémonielle.

La première va perturber nos sens et si on se laisse émerveiller en lui ouvrant notre cœur, et non en cherchant à comprendre le truc, elle va nous ré-enchanter, nous amener à regarder la vie autrement.

La deuxième demande au magicien une certaine volonté car elle implique une éthique, une morale, une intériorité ; elle touche la relation humaine donc l’engagement que nous avons  avec autrui. C’est la magie des relations de solidarité, de coopération, d’authenticité laquelle met en scène la partie invisible de l’être humain, le principe de correspondance où tout est lié ; ceci  requiert une attitude de confiance, d’accueil et d’ouverture, et fait naître à l’intérieur de soi, l’empathie, la compréhension et l’amitié. C’est le début de captation d’un sentiment d’immortalité, c’est la magie de l’âme du monde. En philosophie, cela s’appelle une deuxième naissance à la vie !

Une fois que nous avons accepté de renaître, nous pouvons accéder au monde de l’homme-mage, homme de sagesse, par le biais du sacré. Par des gestes rituels, même simples, comme celui d’allumer une bougie, nous faisons naître le mystère, on capte l’invisible. Ritualiser la vie, c’est lui donner du sens et de la profondeur, c’est la faire entrer dans une autre dimension. C’est la captation métaphysique de l’existence, c’est entrer en résonance avec les lois de la Nature. Seul l’homme a la capacité de voir l’invisible dans la matière.

En faisant de la magie, nous faisons offrande de nous-mêmes au monde. La magie, c’est l’âme qui agit.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, conférence "Magie : Entre visible et invisible" à Strasbourg

Nouvelle Acropole, conférence « Magie : Entre visible et invisible » O. Larregle à Strasbourg

Se mettant en scène en à travers quelques tours de prestidigitation, Olivier Larrègle, Directeur de NA Biarritz, a donné une conférence à Strasbourg sur le thème  » Magie : Entre visible et invisible »
La magie opère à trois niveaux affirme t-il.
Dans le 1er monde, celui de l’illusion de nos sens, lieu des représentations inconscientes, du désir et des projections, nous sommes formatés à percevoir avec nos cinq sens et nous activons notre mental, car ne pas comprendre nous dérange.
Dans le 2ème monde, celui de l’apprentissage et de l’ouverture à tous les possibles, la magie de la philosophie nous aide à progresser vers notre vérité intérieure.
Pas à pas, la prise de conscience nous fait sortir de l’illusion, pour nous rapprocher du 3ème monde, le plus intime en nous, celui de tous les mystères et du lieu de l’âme.
Ainsi nous a été proposé d’aller de l’émerveillement analytique à l’émerveillement mystérieux, pour produire la plus grande magie du monde : celle qui relie tous les êtres entre eux en une concorde où règne l’authenticité de soi.

Comments Pas de commentaire »

 

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Philosophie à l’initiative de l’UNESCO, Nouvelle Acropole Paris a invité le philosophe et écrivain Bertrand Vergely autour du thème  » Les trois visages de la spiritualité aujourd’hui ».

« Venant du latin spiritus qui signifie souffle, mais aussi esprit, la spiritualité renvoie à quelque chose de vivant, dynamique, créateur. Elle trouve reflet dans ses trois visages de l’esprit que sont l’Univers, l’Homme et la Nature qui constituent une unité inséparable de l’Unité absolue. » Passionné, le philosophe normalien a partagé son enthousiasme aux quelques 220 personnes réunies à cette occasion au Théâtre Adyar à Paris. « Vous avez aimé la matière, vous avez aimé les hommes, vous adorerez l’esprit ! » a souligné Bertrand Vergely à plusieurs reprises au cours de la soirée.

Quel que soit le visage que nous prêtons à la spiritualité (la Nature, la République laïque ou Dieu), nous avons à chaque instant le choix, celui de laisser s’exprimer la Vie, celui de voir l’Esprit derrière toute chose, ou de vivre une « spiritualité au pied de la lettre », celle qu’on qualifie de fondamentaliste et dont le propre est de « tuer la vie ».

Entre la Lettre et l’Esprit, il y a un espace, celui de notre conscience, dont le champ d’action est notre existence. C’est ici que se passe le combat, et tout au long du parcours, nous avons le choix : s’enfermer dans spiritualité dogmatique et figée, quelle qu’elle soit, ou de vivre une spiritualité vivante, sans cesse renouvelée, qui cultive avant tout l’émerveillement face à la beauté de la Vie.

*

*        *

Nouvelle Acropole, Bertrand Vergely, Théâtre Adyar Paris-10

Nouvelle Acropole, Bertrand Vergely, Théâtre Adyar Paris © Kenia de Aguiar Ribeiro

Normalien agrégé de philosophie, Bertrand Vergely né en 1953 enseigne la philosophie en classe préparatoire aux grandes écoles de Khâgne classique, Hypokhâgne et en lettres supérieures à HEC. Professeur à l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge de Paris et expert auprès de l’Association Progrès du management (APM ), il est également l’auteur de plus de 35 ouvrages dans les collections Les essentiels de Milan et La pause philo. Au rang de ses derniers livres, on citera Retour à l’émerveillement (Albin Michel) – Deviens qui tu es (Albin Michel) et La tentation de l’homme-Dieu (Le Passeur).

Comments Pas de commentaire »

Le centre de Nouvelle Acropole Bordeaux a reçu Fernand Schwarz, anthropologue, philosophe et auteur de nombreux livres sur les civilisations anciennes et le symbolisme (dernièrement il a publié « Le sacré camouflé ou la crise symbolique du monde actuel» aux éditions Cabédita) pour une conférence sur le thème «réenchanter le monde». Devant un public nombreux, il a expliqué que l’imaginaire est une fonction de notre mental au même titre que la raison. La mettre de côté  nous coupe d’une partie de notre humanité car c’est de l’imagination que nous vient la capacité à voir au delà de la réalité, à nous représenter l’absent et surtout à créer un futur «enchanté». Il est urgent de renouer avec limagination pour changer notre vision du monde.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, conférence, Pierre Teilhard de Chardin, Chantal Amouroux, Paris 5

Nouvelle Acropole, conférence, Pierre Teilhard de Chardin, Chantal Amouroux, Paris 5

Qui était Pierre Teilhard de Chardin ? Considéré comme l’un des théoriciens de l’évolution les plus remarquables de son temps, le père Jésuite Pierre Teilhard de Chardin a intégré la dimension évolutive du monde à sa foi chrétienne, proposant une vision cosmologique dans laquelle l’Homme occupe la place privilégiée de « flèche de l’évolution ».

Porte-voix de cette pensée qui réconcilie science et mystique, Mme Chantal Amouroux a promu au centre Nouvelle Acropole de Paris 5, la vision de ce grand « Pèlerin de l’avenir » qu’était Teilhard. Un hommage vibrant et une invitation renouvelée à s’émerveiller, toujours …

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, activité

Nouvelle Acropole, Atelier Bertrand Vergely "L'Émerveillement" à Biarritz

Après la conférence donnée par Bertrand Vergely à Biarritz sur le thème « Deviens qui tu es », le philosophe a animé un atelier qui a rassemblé 70 personnes durant toute la journée, pour approfondir les enseignements de la conférence par la médiation de « L’émerveillement ». Ce qui s’impose , après une mise en commun des réflexions de groupe, c’est que l’émerveillement est cette fulgurance, ce moment particulier où la Réalité devient spirituelle… La Création nous bouleverse et nous apparaît comme un état primordial essentiel où nous découvrons nos racines célestes… L’ Être n’est pas “moi” mais , en moi, quelque chose de “matriciel”. Dans une société métaphysiquement infantile, où nous sommes coupés de nous-mêmes, de cette Présence intérieure, de cette Vie infinie , véritable , jubilatoire, nous souffrons cruellement. Il est donc vital de se dégager de la culture de “l’ego triomphant”, de Désirer notre Éveil, c’est-à-dire de faire ce que nous avons à faire en nous de profond… c’est alors seulement que le monde changera. Comme l’enfant, soyons à l’ écoute de notre intelligence intuitive. Aller vers l’ Homme Réalisé c’est aussi se dégager de l’ idéologie scientiste, de l’illusion destructrice, une fois encore, de la toute puissance. Alors sera révélé cet Univers où « Tout Vit, Tout Vibre, Tout danse”pour cette seconde naissance à la jonction du Ciel et de la Terre.

Comments Pas de commentaire »

Aller à la barre d’outils