Posts Tagged “au-delà”

nouvelle Acropole - activité

Nouvelle Acropole, conférence "Toutankhamon" à paris 5

Fernand Schwarz, anthropologue et philosophe, a conduit pour l’Association Nouvelle Acropole de Paris V un séminaire sur le thème de « l’Egypte et l’au-delà ». Après avoir présenté les canons de l’art égyptien que les scribes avaient imaginé pour rendre capable tout objet de connecter le visible avec l’invisible puis procédé à un décryptage des cartes les plus anciennes sur l’itinéraire de l’âme après la mort, le dernier thème du triptyque portait sur la vie, la mort et la résurrection du célèbre pharaon Toutankhamon par le biais de la présentation détaillée de son tombeau. Découvert en 1922, il s’agit d’un trésor unique et inestimable, retrouvé intact avec tout son mobilier. Cette tombe matrice illustre les croyances funéraires et les conditions pour voyager dans l’au-delà et accéder à la vie éternelle. Les 4 chambres du tombeau répondent à une géographie sacrée qui perpétue le lien avec la divinité. L’itinéraire se fait à contre courant. Au nord, la gestation ; présence des vases Canope. A l’ouest, la conception ; la salle de la momie, Au sud, le trône et le char de guerre ; la renaissance. A l’Est, la transfiguration et la sortie à la lumière.

Comments Pas de commentaire »

Activité de Nouvelle Acropole

Nouvelle Acropole, colloque sur EMI (expérience de mort imminente) à paris 5

L’association Nouvelle Acropole Paris 5 a organisé un colloque autour du thème « l’Expérience de mort éminente (EMI) » avec 2 conférences :
– L’EMI (expérience de mort imminente), une leçon pour les vivants, par le Docteur Michèle Morize : Michèle Morize a fait état des très nombreux témoignages de médecins qui ont connu eux-mêmes le phénomène de l’EMI. Lors du récent colloque de Marseille réunissant les plus grands spécialistes  sur les phénomènes de NDE, elle a pu recueillir des commentaires très riches et parfois étonnants. Ces « experiencers » (ceux qui ont fait l’expérience de la NDE) questionnent la science et nous amènent à nous interroger sur les portes de l’au-delà.
–  Le Livre des Morts Tibétain, enseignements pour les vivants, par Laura Winckler, philosophe, écrivain, spécialiste de la pensée de Jung : Laura Winckler a présenté la tradition du bouddhisme tibétain et, précisément le Livre des Morts Tibétain de façon très imagée, pénétrant en profondeur le sens de mandalas, représentations de l’univers dans cette culture. Au Tibet, l’art de mourir et l’art de vivre se répondent comme les deux pièces d’une même monnaie. Se préparer consciemment à ce grand voyage de l’âme qu’est la mort permet à l’être humain de se relier aux sources de l’univers.

Comments Pas de commentaire »

Activité Nouvelle Acropole

Nouvelle Acropole, conférence "l'Emi, expérience de mort imminente, pour en faire quoi ?" à paris 5

Quelles leçons tirer des états de mort clinique ou de coma avancé ? L’association Nouvelle Acropole Paris 5 a lancé le débat, avec l’intervention de Madame Vermeulen. Dans sa conférence, s’appuyant sur des centaines de témoignages recueillis, la conférencière a dressé en profondeur, un vaste tableau complet et varié des différents aspects que revêt cette expérience ainsi que des nombreuses conséquences à la fois positives ou négatives qui peuvent en découler. Danielle Vermeulen mène depuis plus de 20 ans une étude sur les EMI ou NDE (en anglais : near-death-experience) dénommées par elle, « expériences de mort retour ». Docteur en Anthropologie Sociale et Psychosociologue, ses travaux ont été publiés après soutenance d’une thèse à la Sorbonne en 1994 sous le titre NDE et expériences mystiques d’hier et d’aujourd’hui aux éditions Le Temps Présent. Cet ouvrage fait autorité dans ce domaine.

Comments Pas de commentaire »

 

L'âme, la mort et l'au-delà selon Jung à Paris 5

En lien avec le périple intérieur de l’âme, la conférence d’introduction au cycle de cours sur C. G. Jung, animée au centre Nouvelle Acropole de Paris 5 par Fernand Schwarz, anthropologue, philosophe et écrivain, a montré que l’âme fait le trajet entre le monde sensible et le monde invisible, ou entre le moi (conscient) et le Soi (inconscient). Pour C. G. Jung, il faut rétablir le dialogue entre notre centre intérieur (qui s’exprime par des symboles) et la réalité concrète ; libérer les matériaux de l’âme pour que chacun puisse devenir lui-même. Et par les rêves, le Soi s’exprime pour venir nourrir la conscience… Le cycle de la vie humaine, de la naissance à la mort permet une prise de conscience de l’infini et d’y retourner. «Ce que l’on appelle la Vie est un court épisode entre deux grands mystères qui n’en font qu’un.»

Comments Pas de commentaire »