Nouvelle Acropole, Conférence "Osiris et les Mystères de l'âme", Fernand Schwarz, Paris 5

Nouvelle Acropole, Conférence « Osiris et les Mystères de l’âme » Fernand Schwarz, Paris 5

Osiris, célèbre Dieu égyptien, était à l’honneur ce mois-ci Nouvelle Acropole Paris. La Conférence Osiris et les Mystères de l’âme qui a initié le cycle d’activités d’octobre a attiré près de 70 personnes. 

Osiris : La mort comme chemin d’unification

Être de transmission et de dialogue par excellence, Osiris relie les deux rives de la réalité : le monde visible des vivants et le monde invisibles des morts. Dieu éternel, Osiris nous initie à l’art de la régénération perpétuelle de la conscience. Ces différentes morts successives que nous vivons (morts symboliques, mort d’un proche, etc.) sont en réalité un  » chemin d’unification de la conscience et des éléments qui la composent ». Il s’agit d’apprendre à s’alléger intérieurement, en acceptant d’abandonner de vielles formes pour avancer…

Devenir « le cœur de la Montagne »

Dans sont corps chrysalide, le Dieu égyptien nous enseigne que « l’Invisible rend possible les métamorphoses » rappelle le conférencier et anthropologue Fernand Schwarz. De son corps embaumé, de son apparente immobilité émane en réalité une énergie puissante qui accompagne l’être humain dans ses métamorphoses.

La puissance d’Osiris réside juste ici, dans cette possibilité que propose le ralentissement du corps (par la maladie, la vieillesse, la méditation) de « creuser un espace à l’intérieur de soi » pour contacter la puissance et la densité intérieur du « cœur de la montagne ».

Répondre