Les phénomènes telluriques étaient bien connus des anciens, en Orient comme en Occident. Ils ont su utiliser ces énergies dans la « science des bâtisseurs » ainsi que pour harmoniser leur cadre de vie (Feng Shui) ou à des fins curatives. La terre est un être vivant et l’homme en perpétuelle inter-action avec elle. C’est ainsi qu’il peut développer une sensibilité à son environnement et être lui-même  instrument captateur.  Comment détecter des taux vibratoires divers (lieux, personnes, objets…), chercher des failles, des passages d’eau ou toutes sortes de réseaux telluriques ? L’atelier a permis d’y répondre, dans la pratique, en utilisant pendule et baguettes. Mais pour pouvoir reconnaître en tous lieux ces forces ou croisements telluriques, le corps doit tout d’abord « s’étalonner » sur leur passage. Et l’homme sera d’autant plus juste dans ses mesures qu’il restera sans a priori, humble et précis dans son questionnement sur l’existence des énergies recherchées. Plus il s’exercera, en connexion avec elles, plus ses détections seront affinées, pour le meilleur usage et le bien-être de tous !

Une réponse à “La géobiologie, étude des énergies de la Terre…”
  1. Nayan dit :

    WOAW !
    Tout cela reconnu dans une université parisienne ! Bravo !
    Que proposez vous comme activité en relation avec ca?

  2.  
Répondre