Archives pour la catégorie “Publications”

A propos des publications de Nouvelle Acropole France

« Oui, les pays ont une âme. » Qu’entend-on par âme d’un pays et quelle serait celle de la France ? C’est à ce questionnement qu’a invité l’écrivain et anthropologue Fernand Schwarz à l’occasion d’une conférence dédiée à ce beau sujet. Le parterre des quelques 60 personnes de l’assistance ont ainsi remonté le temps, des origines nourricière et mystique de l’imaginaire français, en passant par ses figures symboliques (comme la Marianne) et ses personnages historiques. De Clovis à Philippe Auguste, de Jeanne d’Arc à Charles de Gaulle, ces personnalités ont chacune à leur manière incarné l’un des quatre aspects de l’âme de la France : tantôt martiale, mystique, tantôt politique et nourricière.

Fernand Schwarz a également rappelé les différents rythmes de structuration de l’ordre social. Il y a d’abord la culture et la tradition, ces normes sociales qui mettent de 100 à 1000 ans à se mettre en place. Viennent ensuite les institutions dont la mise en place requiert entre 10 et 100 ans. Le Code Civil en est un exemple. Arrivent en troisième temps les gouvernements, dont la durée de vie s’échelonne sur 5 à 10 ans. Puis arrive enfin le marché, dont la logique et le rythme sont présidé par l’instantané. « Quand la crise touche l’économie, insiste le conférencier, c’est qu’elle a d’abord touchée les plans précédents. »

Tout pays a sa géographie visible, ses industries et ses systèmes d’organisation. Tout pays a aussi sa manière bien à lui de voir les choses, et de se forger un certain type de pensée, une histoire de ses idées. Mais chaque pays a également une âme, comme un souffle qui l’anime. Cette âme relève d’une sensibilité particulière : c’est un un monde d’émotions puissant et coloré, entremêlé de certitudes partagées qui donne la vie et crée du lien. Oui, les pays ont une âme. Quelle est-l’identité de celle de la France ?

Comments Pas de commentaire »

 

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Philosophie à l’initiative de l’UNESCO, Nouvelle Acropole Paris a invité le philosophe et écrivain Bertrand Vergely autour du thème  » Les trois visages de la spiritualité aujourd’hui ».

« Venant du latin spiritus qui signifie souffle, mais aussi esprit, la spiritualité renvoie à quelque chose de vivant, dynamique, créateur. Elle trouve reflet dans ses trois visages de l’esprit que sont l’Univers, l’Homme et la Nature qui constituent une unité inséparable de l’Unité absolue. » Passionné, le philosophe normalien a partagé son enthousiasme aux quelques 220 personnes réunies à cette occasion au Théâtre Adyar à Paris. « Vous avez aimé la matière, vous avez aimé les hommes, vous adorerez l’esprit ! » a souligné Bertrand Vergely à plusieurs reprises au cours de la soirée.

Quel que soit le visage que nous prêtons à la spiritualité (la Nature, la République laïque ou Dieu), nous avons à chaque instant le choix, celui de laisser s’exprimer la Vie, celui de voir l’Esprit derrière toute chose, ou de vivre une « spiritualité au pied de la lettre », celle qu’on qualifie de fondamentaliste et dont le propre est de « tuer la vie ».

Entre la Lettre et l’Esprit, il y a un espace, celui de notre conscience, dont le champ d’action est notre existence. C’est ici que se passe le combat, et tout au long du parcours, nous avons le choix : s’enfermer dans spiritualité dogmatique et figée, quelle qu’elle soit, ou de vivre une spiritualité vivante, sans cesse renouvelée, qui cultive avant tout l’émerveillement face à la beauté de la Vie.

*

*        *

Nouvelle Acropole, Bertrand Vergely, Théâtre Adyar Paris-10

Nouvelle Acropole, Bertrand Vergely, Théâtre Adyar Paris © Kenia de Aguiar Ribeiro

Normalien agrégé de philosophie, Bertrand Vergely né en 1953 enseigne la philosophie en classe préparatoire aux grandes écoles de Khâgne classique, Hypokhâgne et en lettres supérieures à HEC. Professeur à l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge de Paris et expert auprès de l’Association Progrès du management (APM ), il est également l’auteur de plus de 35 ouvrages dans les collections Les essentiels de Milan et La pause philo. Au rang de ses derniers livres, on citera Retour à l’émerveillement (Albin Michel) – Deviens qui tu es (Albin Michel) et La tentation de l’homme-Dieu (Le Passeur).

Comments Pas de commentaire »

Près de 350 personnes se sont retrouvées à l’occasion d’une projection exceptionnelle du film En Quête de Sens au cinéma Le Louxor, en présence de l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan et du co-réalisateur Marc de la Ménardière. Co-organisée par Nouvelle Acropole et le Louxor, la soirée s’est déroulée à guichet fermé. L’occasion pour le public enthousiaste de revivre en images le parcours de Marc et Nathanael, sillonnant le globe caméra au poing, en quête de sens …

Après la projection, l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan (interviewé dans le film) a répondu aux questions et tissé des ponts entre le message d’interdépendance du film et la chimie des étoiles. « Nous sommes tous des poussières d’étoiles » a-t-il répété. Reliés, nous le sommes par nos origines, mais aussi par l’information qui nous compose » a-t-il expliqué. » C’est le grand enseignement philosophique que nous livre la théorie quantique, et que l’on retrouve dans la sagesse bouddhiste » a-t-il rappelé. Des questions, le film en a soulevées de nombreuses, mais surtout il a éveillé en chacun la joie de partager ensemble … une même destinée !

Crédits Photo : © Kenia de Aguiar Ribeiro

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, conférence "Les esprits de la nature " à Paris 5

Nouvelle Acropole, conférence « Les esprits de la nature  » à Paris 5

A l’occasion de la réédition de l’ouvrage Les esprits de la nature du philosophe argentin Jorge Angel Livraga, Nouvelle Acropole Paris 5 a rendu hommage au « peuple invisible » en une conférence qui a rassemblé près d’une soixantaine de personnes. La radio France Inter était présente dans la salle pour couvrir l’évènement.

Les esprits de la nature peuplent les récits des contes et légendes, et notre imaginaire. Mais sont-ils seulement imaginaires ?  C’est la trace de ces êtres invisibles que le public de Nouvelle Acropole Paris 5 a pu suivre, guidé par la pétillante Catherine Peythieu. Vivant tantôt dans la pierre, dans l’eau, dans l’air, ou le feu, ces êtres sont aussi le mouvement, invisible, qui habite chaque élément.

Comments Pas de commentaire »

115 personnes ont pu apprécier la clarté des propos de Fernand Schwarz, philosophe et anthropologue venu animer une conférence sur le thème du Sacré Camouflé au Colisée de Biarritz.Son éloquence nous a porté à la découverte du pouvoir des symboles dans nos vies, messagers du sacré et inhérent à la condition humaine. Son expérience a posé un éclairage nouveau sur les rites modernes à conscientiser pour mieux vivre. Après la conférence, Fernand Schwarz a dédicacé son livre « Le sacré camouflé » avec le public.

Comments Pas de commentaire »

Quelle troublante synchronicité entre l’actualité tragique qui vient de frapper notre pays et le sujet de cette conférence ! Le pouvoir des symboles … les 90 personnes venues écouter le philosophe et anthropologue Fernand Schwarz ont pu prendre toute la mesure de cette reconquête de l’imaginaire. « Les symboles d’une nation sont une véritable clé de déchiffrement de son système politique et social » explique-t-il. Après le terrorisme, surtout ne pas céder à la terreur, à l’amalgame. Ici s’engage, en tant que citoyen, la véritable lutte des symboles :  pour la paix et pour la fraternité…

Crédits Photo : © Kenia de Aguiar Ribeiro

Comments Pas de commentaire »

Activité Nouvelle Acropole

Nouvelle Acropole, conférence : initiation à la musique et à la voie spirituelle indienne à Lyon

Dans le cadre des activités sur l’Inde Éternelle, Etienne Rolin, musicien et compositeur américain, invité par l’école de philosophie Nouvelle Acropole, a enchanté le public lyonnais de sa flûte Ban Suri. En effet, cette flûte, attribut du Dieu Khrishna, a une sonorité qui a séduit toutes les créatures de la Terre. Par sa pédagogie d’approche musicale, Etienne Rolin apporte une nouvelle manière d’écouter, de recevoir le son et la note pour apprendre à s’élever en douceur. «Ce n’est pas moi qui joue de la flûte, c’est la flûte qui joue de moi» dit-il.

Comments Pas de commentaire »

Aujourd’hui, dans le monde de dispersion et de confusion dans lequel nous vivons, il est essentiel de s’arrêter pour tenter de retrouver une vie plus harmonieuse. La pratique de la concentration est un outil essentiel pour y parvenir, ce que démontre Fernand Schwarz dans son dernier ouvrage, Concentration et éveil dans le bouddhisme tibétain. Réédition du livre paru en 2007 aux éditions Nouvelle Acropole, cet ouvrage propose dans sa nouvelle version des exercices pratiques accessibles à tous qui prennent peu de temps par jour pour ressentir le calme et agir avec efficacité. À pratiquer sans modération.

Comments Un commentaire »

Auteur de nombreux ouvrages, Délia Steinberg Guzman, s’inspirant des philosophes à la manière classique tels que Socrate et Platon,  nous livre ses propres réflexions, tirées de son expérience quotidienne vécue, au travers de la philosophie. Des pensées profondes, simples et pratiques pour nous accompagner et mettre à l’épreuve nos convictions. « Savoir penser, savoir vouloir, savoir faire ». Des perles de sagesse qui inspirent pour aider chaque jour à devenir meilleurs.

Comments Un commentaire »

Aborder l’Egypte par ses symboles et sa géogra­phie sacrée, c’est aborder un langage et une vision du monde.
L’univers symbolique des Egyptiens est en lien direct avec les mystères de la vie et de la mort, les deux faces d’une même réalité. Il unit le visible et l’invisible, le haut et le bas, le Ciel et la Terre, permettant ainsi de réaliser l’union des contraires.
Ce petit ouvrage propose d’aller à la rencontre des principaux symboles de l’Egypte ancienne afin de mieux comprendre une vision du monde riche et pleine de mystères.

Comments Pas de commentaire »

Aller à la barre d’outils